Le costume d’été le plus confortable à ce jour ? Le retour en force de Poszetka cette saison

Bonjour à tous, je suis très heureux de vous retrouver aujourd’hui pour vous parler à nouveau de l’un de mes coups de coeur de l’année, que vous avez beaucoup apprécié : Poszetka, qui propose depuis quelques temps l’une des collections printemps-été la plus poussée que j’ai pu voir cette année.

J’ai aussi l’immense plaisir de vous annoncer qu’avec Gustave, nous avons décidé de voler de nos propres ailes sous un format vidéo sur Youtube, que nous avons intitulé Art of Style. J’ai choisi de parler de ce costume dans ma première vidéo, dans laquelle vous trouverez d’autres propositions de tenues !

Nous comptons sur vous pour vous abonner, liker et partager notre chaîne pour nous aider à nous lancer ! Et un grand merci à Valéry qui nous permet d’en faire la promotion sur JamaisVulgaire.



 

Le prêt à porter de niche par Poszetka

Poszetka, c’est l’une de nos découvertes de 2019 qui vous a le plus plut, et c’est pour ma part un de mes coups de coeur. Pour tout vous dire, après mon précédent article, j’ai racheté au moins 2 fois chez eux. C’est donc un grand plaisir d’avoir l’opportunité de tester la collection été de Poszetka qui semble très prometteuse.

Et pour cause, Poszetka c’est une marque que je pense incontournable pour les amateurs de l’art sartoriale qui disposent de petits moyens. Collections réduite, une offre très compétitif au vu des prix du marché et des finitions présentes. Le parti pris stylistique est poussé, des matières intéressantes, des coupes légèrement ajustées et occasionnellement des réductions et des précommandes avantageuses.

Le Seersucker, l’alternative estivale au lin

Le costume d’aujourd’hui est en seersucker, une matière que l’on voit de plus en plus, dans les collections après avoir été boudée. C’est une matière très clivante en raison de sa texture très particulière. Un petit point technique et historique sur le seersucker s’impose !

Les propriétés technique du seersucker

Il s’agit d’une étoffe de coton en chaîne et trame, sur laquelle on utilise deux fils de chaîne, l’un très tendu, et l’autre relâché. C’est ce qui donne à ce tissu sa texture ondulée, qu’on appelle gaufrée. Cette texture permet au tissu de ne pas coller à la peau, ce qui en fait un compagnon de choix en été, en plus d’être naturellement infroissable

Comme il est en coton, il est plus léger que la laine, et absorbe mieux l’humidité que le lin. Dû au tissage, certains endroit sont plus fins que d’autres et laissent circuler l’air plus facilement.

La petite histoire du Seersucker

Originaire d’Inde, il était à sa création un mélange de soie et de coton, dont la texture s’obtenait en trempant l’étoffe dans l’eau. On le connait traditionnellement en coton rayé de bleu et blanc, même si maintenant il est disponible dans de nombreuses couleurs. 

Le nom même du Seersucker a été déformé au fil de ses appropriations. Il s’écrivait alors Shir o Shakar, Shir o Shikar, Shir o Shekar  et même Kheer aur shakkar, en fonction des provinces indiennes. Cela signifiait “lait et sucre” une comparaison illustrant la texture du tissu.

Avec la colonisation de l’Inde par le royaume d’Anglettere, son nom est déformé en Sea Sucker. Il est importé en Europe vers 1750 par la Compagnie Britannique des Indes, vers 1750. Cependant pas porté sur le vieux continent, car non adapté au climat britannique, et uniquement porté par les gentlemen anglais qui ne peuvent se résoudre à abandonner le costume lors de leurs voyages dans les colonies.

En revanche, il est tout de suite adopté par les Américains qui en trouve beaucoup plus d’utilité, en particulier dans les Etats du Sud des Etats-Unis où il fait très chaud dans les plantations, à la fois par les travailleurs et par les propriétaires. Le nom de l’étoffe prend enfin le nom sous lequel on le connait aujourd’hui : Seersucker.

Les USA se sont particulièrement approprié ce tissu, au point qu’en 1996, Trent Lott, ancien Sénateur, a proposé d’instituer le National Seersucker Day, mieux connu sous le nom de Seersucker Thursday. Son but était de rappeler les traditions du Sud au Sénat.

Pour ses propriétés techniques, le seersucker a aussi été utilisé pendant la Seconde Guerre Mondiale aux Etats-Unis, en particulier par les gardes-côtes féminines et par les WAVES, un corps volontaire de premiers soins.

 

Test du costume en Seersucker de Poszetka : le costume d’été par excellence

Jamais Vulgaire Poszetka Seersucker Suit costume été summer Test Avis Art of Style

Tissu : évidement du Seersucker, dont la provenance est cependant inconnue. Le coloris choisi est un bleu marine uni pour le rendre plus formel et facile à intégrer dans des tenues

Jamais Vulgaire Poszetka Seersucker Suit costume été summer Test Avis Art of Style

Boutons : Par contre, les boutons vont à l’opposé et sont corne assez clair pour respecter le registre décontracté du seersucker. Les boutonnières aux manches sont fonctionnelles en kissing buttons

Poches : Poches Plaquées, ce qui est la version la plus décontractée pour les poches, et rend la veste plus facile à dépareiller.

La veste

Jamais Vulgaire Poszetka Seersucker Suit costume été summer Test Avis Art of Style

Jamais Vulgaire Poszetka Seersucker Suit costume été summer Test Avis Art of Style

  • Épaule : complètement déconstruite, absolument aucun padding. Juste une très légère cigarette faite à partir de repli de tissu.
  • Construction : La fiche produit affiche un semi entoilé non doublé. Cependant la parmenture américaine permet de regarder, et il ne s’agit pas d’une toile de crin à proprement parlé, ni d’un thermocollé fixée au tissu. Il s’agit d’une sorte d’entre deux, qui penche plutôt vers le semi-entoilé car il s’agit d’une toile libre, plus légère qu’une toile traditionnelle. C’est un choix plus judicieux pour un costume d’été à mon sens.
  • Revers : Cran droit avec une belle largeur de 9,5cm avec une milanaise faite à la main et une pochette barchetta.
  • Coupe : très classique, 2 boutons, 2 fentes, légèrement ajustée. En comparé à la veste d’hiver, bien plus lourde, la coupe est un peu plus ample

Le pantalon

Jamais Vulgaire Poszetka Seersucker Suit costume été summer Test Avis Art of Style

Jamais Vulgaire Poszetka Seersucker Suit costume été summer Test Avis Art of Style

  • Ceinturage : il s’agit ici d’une patte double boutonnage décalée, avec double agrafe  et des pattes de serrage. La hauteur ceinturage est de 5cm
  • Coupe : une belle taille haute, avec des boutons de bretelles, une ouverture à l’anglaise et des doubles pinces. Les poches sont classique, italiennes avec un point d’arrêt. Le bas est fini avec un revers de 5 cm

 

Conseils de style : comment porter le costume en été avec des motifs

Dans cette tenue, je porte le costume complet. Comme on a un bleu marine ici, il est essentiel de l’accompagner avec de la couleur et des motifs pour égayer la tenue, voire de la texture pour soutenir le seersucker. J’ai fait le choix de la couleur et des motifs ici, mais d’autres tenues moins formelles vous sont présentées dans la vidéo !

L’exercice était délicat ici, d’avoir deux pièces hautes en couleur aussi proches, qui sont bien sûr la chemise et la cravate. La chemise a une rayure bengale très large, dans un bleu ciel. Le bleu est soutenu par la pochette, tandis que les rayures blanches permettent de porter cette cravate avec un motif unique en son genre, un médaillon sur lequel on retrouve le blanc. Le vert olive ajoute une nouvelle couleur, mais celle-ci est difficile à associé car très claire. D’ailleurs, il s’agit également d’une cravate Poszetka !

Aussi, je profite de la présence de boutons de bretelles pour en porter, avec des empiècement en cuir cognac, qui soutiennent mes derbies plain toe dans la même patine, un modèle plus décontracté que des richelieus. A mes pieds figurent une paire de souliers très intéressante : Premièrement, nous ne savons pas d’où elles proviennent. Deuxièmement, elles sont d’une excellente facture. En effet, j’ai trouvé cette paire en friperie, elles ne comportait aucun indice quant à leur façonnier, ni première de propreté. Cela dit, la forme ainsi que de nombreuses finitions comme une couture sous gravure fermée et des contreforts qui se prolongent jusqu’au milieu du soulier indique qu’il s’agit probablement d’une paire de souliers faits sur mesure. Bonne pioche donc !

Un exercice d’équilibriste bien réussi dans cette tenue, dans laquelle la chemise et la cravate jouent un rôle prépondérant. Ce costume est l’un de mes préférés, surtout par le confort qu’il offre dans sa construction et ses grandes qualité contre les hautes températures. Ayant plus de mal à supporter la chaleur que le froid, je me suis rendu compte à mes dépends qu’investir dans des pièces adaptées à la saison estivale est l’une des priorités absolues dans toute garde-robe. Un costume adapté à l’été en 2ème ou 3ème est une bouffée d’air frais pour supporter les chaleurs extrêmes à Paris.

Jamais Vulgaire Poszetka Seersucker Suit costume été summer Test Avis Art of Style

Jamais Vulgaire Poszetka Seersucker Suit costume été summer Test Avis Art of Style

Le seersucker est une matière particulière qui peut être difficile à appréhender, le choix d’une bleu marine uni est plus intéressant par rapport à la rayure traditionnelle, mais le niveau de formalité du seersucker est respecté avec le choix des boutons et des poches pour un résultat équilibré

De par sa nature, un coton texturé, le seersucker est moins formel que la laine. Évidemment, grâce à ses propriétés thermiques, il est réservé à la saison estivale et aux climats chauds. Le seersucker est considéré comme plus décontracté que les autres tissus habituels. Aussi, il est plus difficile à porter dans un registre strictement formel. Cela dit, la couleur unie bleu marine aide à le rendre acceptable au bureau.

Le choix de bouton et des poches est excellent car il offre un énorme potentiel à dépareiller. Comme la couleur est unie, on peut se lâcher sur le motif et les accessoires. J’ai beaucoup porté la veste avec un pantalon blanc, ou encore le pantalon avec une chemise à motifs. En revanche, je vous recommande d’avoir également de la texture ou des motifs dans le reste de votre tenue. Une popeline de coton risquerait d’être trop lisse à côté du seersucker. Le lin ou la soie shantung sont tout indiqués pour porter avec ce costume.

 

Avis sur le costume estival de Poszetka

Un nouveau sans faute pour Poszetka ! J’appréhendais un peu le seersucker qui est difficile à porter sur un costume mais finalement la couleur unie aide beaucoup. Ce costume a été un véritable sauveur avec les températures caniculaires que l’on a eu à supporter cet été. 

Merci à vous pour vos retours sur cette marque prometteuse, et n’oubliez pas de jeter un œil à notre chaîne Art of Style !

Laisser un commentaire

38 Partages
Partagez38
Tweetez
Enregistrer