Charte éditoriale

Fondé en 2012 par Valéry Khung, Jamais Vulgaire est un blog de mode masculine avec un leitmotiv : mieux s’habiller pour moins cher. Revendiquant une ligne éditoriale indépendante, notre blog met à l’épreuve différentes marques et leurs produits à travers des articles de tests, lui permettant ainsi de pouvoir jauger du sérieux de l’offre d’une marque. Quelle que soit la gamme de prix, nous ne testons que des marques dont l’offre nous semble particulièrement qualitative et compétitive.

Nous proposons également de nombreux articles de conseils, afin de vous permettre de mieux appréhender les codes vestimentaires qui régissent le vestiaire masculin formel. Que les articles soient rémunérés ou non, nos critères de sélections restent les mêmes : vous dénicher des produits de qualité au prix juste.

 

1. Comment sont choisis les marques et les produits que vous testez ?

Nous sommes attentifs à l’émergence de nouvelles marques que nous repérons sur les réseaux sociaux et sur internet. On entend également parler des nouveaux acteurs via notre réseau professionnel. De plus, nous recevons également de nombreuses demandes par email ou lorsque nous rencontrons des enseignes au cours d’évènements.

Une fois le premier contact établi, nous appelons la marque pour en savoir un plus sur leur histoire ainsi que leur offre. Si on estime que la marque n’apporte pas de plus-value intéressante pouvant bénéficier au consommateur, nous en restons là, quelle que soit la rémunération proposée. Nous tenons à conserver notre liberté de ton et nos exigences.

2 Etes vous payés par les marques pour les articles ?

Aucune marque n’est parfaite, et aucune marque ne peut prétendre convenir à tout le monde.

Lorsqu’on rencontre une marque pour la première fois en RDV (dans le respect des gestes barrière évidemment), on dégage toujours ensemble ses points forts et éventuels points faibles. C’est aussi à ce moment là qu’on voit si on peut travailler ensemble en bonne intelligence.

Que nous soyons rémunérés ou pas, tout le monde est perdant si nous ne publions que des articles dithyrambiques sur les marques:
– vous:
avec l’offre pléthorique en mode masculine, impossible de choisir si tout est simplement “bien” ou à 15 ou 16/20
nous: car tous nos articles seraient complètement lisses et se ressembleraient. On perdrait complètement notre valeur ajoutée de conseil et on ne ferait plus notre métier correctement.
– la marque: celle-ci nous rémunère pour qu’on parle d’elle, mais aussi pour avoir un contenu honnête et de qualité sur elle. Un contenu modéré ou censuré se voit tout de suite, perd complètement en crédibilité et donc en intérêt.

C’est donc la raison pour laquelle il n’y a pas de tests négatifs ?

On sélectionne les marques en amont qui ont un intérêt pour vous. Il est tout à fait inutile de fournir plusieurs jours de travail pour dire du mal d’une marque (avec en plus les conséquences juridiques qui peuvent suivre).

Vous êtes payés pour tester des vêtements ? C’est donc un vrai travail d’avoir un “blog de mode”?

Ca peut paraître surprenant pour certains de vivre d’un “blog de mode” (même si nous avons dépassé le stade de simple blog et sommes à présent un media complet).

Il faut bien faire la distinction entre le travail fourni par des media sérieux et ceux de simples influenceurs:
Nous nous engageons auprès des lecteurs et des marques sur une qualité éditoriale professionnelle à travers
L’article le plus complet possible sur le sujet (au moins 1500 mots, mais on est très souvent proches du 2500 à 3000 mots)
Même si on parle d’une marque en particulier, on fait une remise en perspective par rapport au marché actuel pour bien expliquer ce qu’elle apporte concrètement et en quoi elle est intéressante (ou pas) pour vous, en fonction de votre budget, de vos besoins et de votre environnement.
On évite par exemple maintenant de parler d’énièmes marques clones de basiques sans intermédiaires si elles n’apportent pas de valeur ajoutée par rapport à ce qui existe déjà.
– Un shooting professionnel (avec donc des photographes pointus et bien rémunérés) avec un focus sur les finitions remarquables des vêtements testés, ainsi que des conseils de style
C’est donc un véritable travail de fond effectué sur plusieurs jours que nous vous proposons sur JamaisVulgaire. Il est donc normal qu’il soit professionnalisé et rémunéré.

C’est aussi ce que font nos autres confrères, soit en faisant payer les marques (par forfait ou affiliation) ou soit en vendant leurs propres produits et vêtements pour rentabiliser ce lourd travail éditorial.

Vous trouverez également d’autres supports qui effectuent ce travail par pure passion, mais vous remarquerez rapidement soit:
– des articles plus courts, qui vont moins en profondeur
– ou alors un rythme de publication beaucoup moins soutenu, voire carrément irrégulier (certains blogs très prometteurs pensaient déroger à la règle et proposaient des articles très riches avant de s’arrêter purement et simplement sur plusieurs mois)

Si vous avez des exceptions, n’hésitez pas à me les soumettre à valery@jamaisvulgaire.com, je suis très curieux de voir ça 🙂

Quelle différence avec des influenceurs Instagram ?

Enfin, vous trouverez également les simples influenceurs Instagram (mais qui sont eux aussi payés):
– le contenu sur le produit testé reste très superficiel: je n’élaborerai pas et vous laisse seul juge, mais vous verrez que c’est assez criant
– ils possèdent parfois un blog pour faire plus sérieux, mais le plus souvent avec un trafic ridicule (voir sur similarweb.com)
– les likes et commentaires sont souvent artificiels et proviennent de groupe d’engagement payants (où plein d’influenceurs vont liker/commenter entre eux leurs publications)

Pourquoi ne pas monétiser le site avec votre propre marque ?

Nous avons des confrères qui le font déjà très bien et nous n’aurions pas de valeur ajoutée à le faire pour le moment.
On cherche aussi à s’épargner tout le travail qu’impliquent:
– la logistique et le service client
– l’approvisionnement
– la gestion de boutiques (surtout en ce moment)
– les levées de fond et la perte d’indépendance que ça peut impliquer

Nous n’avons pas non plus spécialement envie de vous faire des mails commerciaux tous les deux jours pour vous vendre un énième chino, pull col rond ou manteau en laine.

3. Votre rubrique « meilleures adresses » est-elle un contenu sponsorisé par des marques ?

Non, la rubrique « nos meilleures adresses » n’est pas sponsorisée par qui que ce soit. Nous voyons cette rubrique comme une sorte d’annuaire, recensement les marques et produits que nous avons testées ainsi que les autres marques qui (à notre humble avis) valent le détour.

4. Comment composez-vous vos looks ?

Nous proposons des looks avec des pièces issues de nos vestiaires respectifs. D’ailleurs c’est tout l’intérêt d’un blog de mode à nos yeux : vous proposer des tests de vêtements qui soient cohérents entre eux ! Il n’y a donc pas de demandes ni d’accords avec d’autres marques.