,

Test&Avis Paire&Fils: les bottines en cuir grainé l’Homme Inconscient

Paire&Fils fait parti de ces marques que nous suivons depuis plusieurs années: si la collection était au départ composée de chaussures casual chic au style urbain, elle se diversifie à présent pour proposer une gamme plus utilitaire et baroudeuse, parfois dans des semelles plus techniques.

Nous allons voir comment une marque qui reste sur du cousu Blake peut s’attaquer de manière pertinente à ce créneau.

Nous avions déjà écrit plusieurs tests sur Paire&Fils, pour rappel les voici:
– les chelsea en 2015: Test des chukkas Réconciliation
– les mocassin bateau en 2021: Test&Avis Paire&Fils: bien porter des mocassins bateau habillés (l’Homme Arrogant)
– les chelsea boots tressées en 2021: Test&Avis Paire&Fils: l’Homme Pressé en cuir tressé, une Chelsea avec du caractère

Rappel sur le parti pris de la marque:
Si vous n’avez pas le temps de relire ces tests, sachez que le parti pris de la marque est de proposer des chaussures stylées, confortables tout de suite et à un prix accessible.
Ainsi, la production de Paire&Fils est réalisée à Porto avec un cousu Blake: pas forcément aussi durable que du Goodyear mais plus souple, plus agréable à porter immédiatement et également un peu plus fins. Bref, contrairement à la plupart des bottes et chaussures Goodyear, pas besoin ici de se donner du mal pour assouplir le cuir et faire la semelle à votre pied. Vous pouvez immédiatement avoir une bottine avec un peu de caractère, accessible autant en termes d’argent que d’efforts.
La contrepartie, c’est forcément la solidité et la durabilité, mais rappelons tout de même qu’on va voir ce genre de marques pour un usage urbain et pas pour des treks.

I Paire&Fils: la nouvelle collection plus baroudeuse

Outre les bottines du test, je voulais également vous parler des modèles avec semelle commando, gomme et crampons qui sont assez nombreux cette année. Ces semelles sont des ajouts bienvenus qui sont très cohérent par rapport à ce style baroudeur prêt à chausser que propose en général Paire&&Fils.

Voici en substance quelques modèles que j’ai remarqué

Semelles commando

L’homme compliqué

Des bottines minimalistes, sans bout droit ni empiècement au talon et qui laissent le cuir s’exprimer. Le contraste entre le cuir suédé caramel, les semelles commando et les lacets couleur chair fonctionne très bien.

Elles sont disponibles ici à 215€

L’homme serein

Encore une fois, le contraste entre le cuir suédé khaki, la semelle claire et le patin commando foncé fonctionne très bien. J’aime surtout la trépointe blanche décorative (il s’agit d’un montage Blake) qui me rappelle les plus belles paires de chez Mark McNairy.

Elles sont disponibles ici à 195€

Semelle dainite

Bottines l’Homme Inconscient

Une bonne solution si vous recherchez une paire confortable, assez robuste grâce à la semelle dainite mais qui reste cependant assez élégante grâce à sa couleur noire et à la finesse de cette semelle (la plus discrète des semelles utilitaires selon moi).

Elles sont disponibles ici à 235€

Semelle crampon

Derbies l’Homme Elegant

Dernier coup de coeur en particulier pour la couleur de cette paire. La semelle commando convient ici bien à ce cuir suédé entre khaki et vert forêt au registre particulièrement utilitaire.

Les derbies sont disponibles ici à 220€

II Test les bottines l’Homme Inconscient

Alors que Paire&Fils se spécialisait dans des chaussures décontractées créatives au départ (chelsea, chukkas, mocassins etc), la marque entre dans un style plus workwear.

Le patronage

Il s’agit du patronage le plus classique pour une combat boots: une bottine derby à bout droit, on l’appelle aussi jumper boots puisqu’elle était utilisée au départ pendant la Seconde Guerre Mondiale par les parachutistes. Le bout droit était à ce moment-là un vrai bout renforcé. La hauteur permettait quant à elle un meilleur maintien de la cheville et empêchait la terre et la bout de pénétrer la botte.

Le style est ici respecté à la lettre, avec pour le laçage 5 oeillets et 2 speed hook, ces fameux crochets de laçage rapide.

Elle est en revanche plus fine et moins ronde qu’une combat boots classique avec montage Goodyear.

Enfin, la forme quant à elle est en amande: c’est ce qu’on peut faire de plus polyvalent, pour s’adapter à la majorité des types de pied.

Le cuir

Paire&Fils utilise un cuir pleine fleur grainé: c’est mon type de cuir préféré pour une combat boots car il est moins sensible aux traces d’usure mineures et est généralement réalisé à partir d’un cuir plus épais. Il demande évidemment un minimum d’entretien mais est moins exigeant de ce côté-là qu’un cuir lisse classique.

Une patine discrète est visible si l’on regarde le bout droit, très légèrement foncé.

L’intérieur est enfin doublé en cuir de vachette.

La semelle

Le côté « prêt-à-chausser » de Paire&Fils se traduit aussi dans les patins, déjà intégré à la semelle en cuir, et le côté créatif de la marque se retrouve dans la gravure de la semelle: c’est la première paire de la marque sur laquelle je vois ça et c’est exécuté avec une finesse assez remarquable.


En revanche, d’un point de vue style, j’aurais optée pour une semelle en cuir plus foncée, qui contraste moins avec la tige. Cette semelle marron claire inscrit tout de suite la paire dans un registre casual chic et je trouve ça dommage.
J’imagine cependant qu’il fallait une semelle claire pour faire ressortir la gravure et que c’est ce qui explique ce choix.

En tout cas, cette gravure de la place Dauphine est extrêmement réussie et d’une précision assez remarquable.

Si vous aimez ce côté urbain et casual chic, ce modèle sera très bien. Sinon, si vous préférez avoir une bottine à l’aspect plus utilitaire et rugged, alors optez pour les modèles à semelles commando plus foncées et affirmées.

Les finitions

Elles sont toujours soignées avec notamment les doubles coutures pour l’empeigne et le bout droit avec points d’arrêt.

III Conseils de style

Vu le côté clairement casual chic dégagé par la semelle contrastante, je ne porterais pas ces bottines avec un jean brut selvedge ultra épais 21 oz de puriste (par contre le modèle avec semelle commando conviendrait). Ici, je vous encourage plutôt à les porter avec un jean brut classique ( avec un poids type 13 oz), un chino, ou un pantalon taille haute avec une matière un peu affirmée (comme le velours côtelé que j’ai choisi ici).

De la même manière elles ne se portent pas non plus avec une tenue habillée: exit la cravate donc. J’ai choisi une chemise denim légèrement délavée qui colle mieux au registre.

Une ceinture tressé s’associe bien à ce genre de bottines en cuir grainé et s’inscrit dans un style casual chic comparable.

Je porte les bottines l’Homme Inconscient de chez Paire&Fils avec:
– la veste et le pantalon en velours côtelé de chez Hast
– une chemise denim Polo Ralph Lauren
– une ceinture Atelier Particulier
– une montre Hamilton Jazzmaster Day-Date
– un bracelet Le Gramme (test ici)

Conclusion

En définitive, si vous voulez une paire de belles combat boots avec un peu de caractère, sans exploser votre budget ni vos pieds, cette paire de bottines l’Homme Inconscient peut vous convenir.
Son montage Blake lui donne un confort immédiat, les patins sont déjà intégrés et le cuir a déjà un peu de caractère grâce à une patine légère et de bon goût. La gravure de la place Dauphine sur la semelle est un détail original et appréciable, un peu comme une doublure de costume dont vous seul aurez la connaissance.

Les bottines l’Homme Inconscient sont disponibles ici à 235 euros

Valery
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires