PAIRE ET FILS: ENFIN DU CLASSIQUE REINTERPRETE BIEN FAIT, TEST DES CHUKKAS RECONCILIATION

A votre avis, quel est le meilleur moyen de repérer un bon produit ? Ecouler des centaines de paires en quelques jours à son premier pop-up store peut être un bon exemple.
Et c’est le tour de force qu’a réussit Paire et Fils sur ses boutiques éphémères organisées à la galerie d’art Nabokov place Dauphine et à Rennes.


Paire et Fils est une toute jeune marque (c’est sûrement la première que je teste cette année qui peut se targuer d’être estampillée 2015), et pourtant, on sent déjà l’expertise et l’attention d’une enseigne bien établie sur ses produits, son sourcing et son univers. Et pour cause, Guillaume et Pierre, les fondateurs avaient déjà commencé depuis un petit moment à fabriquer des chaussures pour leur proches.

I L’univers Paire et Fils

1 Univers

Comme son nom l’indique, Paire et Fils utilise la métaphore de la relation père/fils pour faire le lien entre le classique et le moderne.
Le classique, c’est l’esthétique générale des produits avec une forme confortable et facile à porter, ni trop ronde ni trop pointue. Un juste compromis à la française.
Du travail des matières à la baguette contrastante, chaque paire a ensuite sa touche d’originalité discrète.

La littérature est justement le deuxième aspect mis en valeur de la marque: chaque paire illustre une citation littéraire, rédigée par les fondateurs. Le packaging est aussi mis au service de cet univers: la boîte représente un livre ancien, qui évoque à la fois (forcément) la littérature, mais aussi l’idée d’un bien intemporel que l’on transmets de générations en générations.

test-paire-et-fils-tome

Vous aurez aussi un marque page correspondant au modèle commandé.

test-paire-et-fils-marque-page

test-paire-et-fils-marque-page2

2 Distribution

Lorsque je discute avec une marque, j’aime autant parler de l’aspect business que du côté produit.
On a du coup abordé le côté distribution avec une stratégie ultra-réfléchie de Paire et Fils

Il me semble important d’en parler car on pourrait faire un raccourci un peu trop facile entre:
distribution directe = bon rapport qualité/prix
distribution indirecte via des multimarques et des e-commerces = intermédiaire en plus, marges supérieures et mauvais rapport qualité/prix

Ce n’est pas forcément vrai.

Paire et Fils a par exemple choisi de se construire un réseau de distribution physique pour gagner en visibilité (ou en image en étant présent dans des points prestigieux).
Elle ne se tournera a priori par contre pas vers des e-commerces étant donné qu’elle a déjà le sien.
La marque sacrifie ses propres marges pour obtenir cette visibilité physique, et gagne très peu sur une vente réalisée par un distributeur.

Le rapport qualité/prix reste donc très bon. 

Bref, c’était un exemple parfait pour mettre fin à ce genre de raccourcis, et à une vision trop manichéenne des marques.

3 La collection

Chacune des paires raconte une histoire à travers des détails bien sentis (cf. la citation *Nos bottines sont la plume avec laquelle vous écrivez votre histoire…*) . D’habitude, je n’aime pas qu’on s’amuse à donner trop de détails à des chaussures de ville: ça surcharge, ça lasse vite et ça peut rapidement devenir de mauvais goût.
Je crois que c’est la première marque que je vois qui l’a ici bien fait, en restant dans la sobriété et avec un excellent rapport qualité/prix.

(Le créneau du classique réinterprété a été adopté par de nombreuses marques (qu’on ne citera pas, même si l’envie me démange), mais souvent en rognant sur la qualité de la matière et de la construction, et avec des innovations douteuses qui s’adressent surtout aux hommes de mauvais goût qui achètent au coup de coeur. )

Le jeune voyou de luxe

Ni bandit, Ni dandy, le jeune voyou de luxe joue avec son image.Dépourvu de toute manière bien qu’originaire des beaux quartiers. Il prend un malin plaisir à brouiller des pistes, car on peut tout lui reprocher sauf ses souliers.

C’est un peu la paire qui me parle le moins, sûrement car c’est la plus moderne et la moins habillée. Je la conseillerais surtout si vous êtes étudiant: contrairement à d’autres marques un peu plus connues qui proposent ce genre de classiques revisités, on a ici de la vraie qualité avec du veau velours bien sourcé et du cousu blake.

test-paire-et-fils-desert-boots-jeune-voyou-de-luxe

test-paire-et-fils-desert-boots-jeune-voyou-de-luxe2

L’homme pressé

» Si ma chaussure est étroite que m’importe que le monde soit vaste »

L’homme pressé voit le monde comme un trophée, saute les étapes comme un cheval saute les haies.

Le pied à l’étrier, les sabots biencirés, il galope pour un jour briller comme ses souliers.

Pris séparément, le bleu et le tabac sont ultra profond et marqués. Le contraste une fois mit bout à bout est irréprochable.
Cette paire de Chelsea a notamment été testée sur BonneGueule et le Club des Douze:

test-paire-et-fils-chelsea-bonnegueule

Sur BonneGueule

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur Le Club des Douze

L’homme révolté

L’Homme Révolté a de la suite dans les idées Quand il s’agit d’injustice il donne sans compter, Toujours prêt à aider ses pairs, Vous le croiserez toujours élégamment chaussé!

Une Jodhpur réinterprétée avec à l’arrière du cuir tressé et à l’avant du nubuck: une paire avec un peu plus forte que les autres, mais qui reste sobre grâce à une couleur simple qui mets bien en valeur le contraste de matières.

test-paire-et-fils-homme-revolte

test-paire-et-fils-homme-revolte2

[cta id=’14915′]

II Test de la paire Réconciliation

Un jeune voyou de luxe (qui n’aime pas que le luxe…), un homme pressé (qui sait prendre son temps !), un père et son fils qui choisissent le même modèle et c’est la réconciliation.

Qui du jeune voyou de luxe et de l’homme pressé est le plus distingué ? Les jeans troués du voyou laissent parfois à désirer, les chaussettes de l’homme pressé pourraient être plus colorées, mais niveau soulier, grâce à la réconciliation, ils se sont bien retrouvés.

 

test-paire-et-fils-reconciliation2

La paire de Réconciliation a été testée avec une tenue assez classique. Comme la plupart des bottines, elle est bien mise en valeur avec des pantalons qui ont une ouverture à la cheville étroite (pas plus de 19 cm). C’est encore mieux s’ils sont un peu courts.
Les derniers tests Paire et Fils que vous venez de voir ont été réalisés avec un jean et un chino, il fallait changer un peu et j’ai donc choisi un costume Characters, dont le pantalon répond bien aux critères.

La paire

test-paire-et-fils-desert-boots-reconciliation-ensemble

test-paire-et-fils-desert-boots-reconciliation-ensemble2

Couleur

C’est surtout la couleur qui m’a séduit en premier: un tabac ultra lumineux qui mettra facilement en valeur un bas basique comme un jean brut.

test-paire-et-fils-desert-boots-reconciliation-couleur-1

Même la couleur des lacets est vraiment bien choisie

test-paire-et-fils-desert-boots-reconciliation-couleur-2

Semelle

Une fois enfilée, j’ai été séduit par un confort immédiat. Bien qu’elle ait une construction Blake robuste, la semelle est complétée par des empiècements gomme qui rendent inutile d’ajouter un patin.
En plus du confort, elles permettent une sacré endurance et donnent une souplesse immédiate à la semelle, tout en conservant les avantages du cousu Blake.

test-paire-et-fils-desert-boots-reconciliation-semelle

Matiere

test-paire-et-fils-desert-boots-reconciliation-cuir

Une texture douce et duveteuse et un grain ultra régulier: pas de doutes, la matière est ici absolument irréprochable et permets à la paire de bien prendre la lumière et de mettre d’autant plus en valeur la couleur.

Finitions

test-paire-et-fils-desert-boots-reconciliation-finition

Le point de renfort est présent des deux côtés de la chukka et sert à renforcer la couture entre l’empeigne et la claque: c’est elle qui est la plus mise à l’épreuve lorsqu’on enfile la paire. A titre de comparaison, je n’ai pas vu cette finition sur des paires de prix comparables de marques comme Opening Ceremony.

La semelle en cuir effet bois apporte juste ce qu’il faut de contraste avec le veau velours tabac.

test-paire-et-fils-desert-boots-reconciliation-details

La baguette contrastante est tout ce qui fait l’âme de la chaussure et la relie à l’univers Paire et Fils. Tout droit inspirée d’une reliure de livres pour le côté littéraire, elle ajoute un côté plus original et moderne et incarne du coup la réconciliation entre le nouveau et le classique. (d’où le nom de la chaussure).

Conseils de style

Ces bottes sont idéales pour jouer dans un registre casual un peu habillé: je comptais à la base les tester avec un jean brut, un sweat texturé et une chemise chambray mais la tenue aurait été un peu convenue (elle arrivera tout de même plus tard).

test-paire-et-fils-desert-boots-reconciliation-tenue1

test-paire-et-fils-desert-boots-reconciliation-tenue2

J’ai opté pour un style plus classique, avec un costume Characters (test à venir) étonnamment ultra polyvalent et une chemise Office Artist (test aussi à venir). Pas un style formel donc, mais parfait pour quelques rendez-vous et sortir un peu après.

CHUKKAS RECONCILIATION PAR PAIRE ET FILS: CONCLUSION DU TEST

A 180 euros, les chukkas Reconciliation ont un excellent rapport qualité/prix et se démarquent par des finitions étonnamment soignées pour cette gamme et surtout des couleurs qu’on ne retrouve pas ailleurs et qui donnent facilement beaucoup de lumière à n’importe quelle tenue.
Le confort est immédiat grâce aux empiècement gomme dans la semelle, qui rendent inutile l’ajout de patins.

Bref, vous pouvez la trouver ici.

Note formelle : 6/10 (Peut aller pour du casual friday, mais pas pour une tenue formel au sens strict)

Note casual : 9/10 (Idéal avec un chino, un jean brut ou un pantalon un peu léger en drap de laine)

Prise de risque : 1/10 (Les chukkas font parti des paires les plus faciles à porter, les couleurs ont le mérite d’être originales mais aussi faciles à porter)

Rapport qualité/prix : 9/10 (Difficile de trouver ce genre de finitions dans cette gamme de prix)

Univers : Casual chic

Valery

2 réflexions au sujet de “PAIRE ET FILS: ENFIN DU CLASSIQUE REINTERPRETE BIEN FAIT, TEST DES CHUKKAS RECONCILIATION”

    • Possible que la matière soit légèrement meilleure chez Bobbies (qui propose du nubuck au même prix) grâce aux économies d’échelle et on y retrouve également la semelle hybride cuir/caoutchouc.
      Par contre les finitions des Paire et Fils me semblent plus qualitatives.

Laisser un commentaire

166 Partages
Partagez147
Tweetez
Enregistrer19