Guide du parfum homme: les grandes bases à connaître

Je crois que c’est probablement le premier article que nous rédigeons à propos de parfum. Et pourtant, le sujet est d’importance quand on sait que la plupart d’entre nous en portons ! Nous étions plutôt réticents à l’idée de devenir un blog lifestyle, et de se mettre à parler de tout et n’importe quoi. C’est pourquoi d’ordinaire on se concentre plutôt sur sur la mode masculine. Sauf que, l’élégance d’un gentleman ne se limite pas qu’aux chemises et qu’aux souliers, c’est globalement un art de vivre, dont le parfum fait partie !

Personnellement je suis amateur de parfum (notamment les marques de niche) et j’ai pu expérimenter les atouts qu’il apporte (notamment en termes de séduction). Nous avons donc décidé d’ouvrir le sujet, et d’aborder les bases pour que chacun puisse comprendre facilement de quoi il en retourne. Ce guide est une introduction au parfum, qui sera complété par d’autres à l’avenir pour aller plus loin.

Votre parfum, c’est votre signature

Tout comme bien d’autres éléments (votre style, votre allure, votre charisme, votre langage…) votre parfum fait partie de votre identité. Pour la très simple raison qu’il accapare à lui tout seul un de nos sens : l’odorat. Un sens primordial, déterminant dans nos relations à autrui. En effet, tout le monde s’accordera sur le fait qu’il est très difficile d’apprécier quelqu’un dont l’odeur ne nous plaît pas et à contrario, nous sommes toujours ravis d’être en présence d’une personne dont l’odeur nous séduit !

Je dois bien avouer que j’ai commencé à m’intéresser au sujet il y a 3 ans seulement, grâce à l’une de mes professeurs, passionnée par le sujet. En suivant ses cours, je me suis rendu compte que le parfum homme pouvait devenir une composante essentielle de l’allure, et plus globalement de notre personnalité. Un atout considérable qui méritait qu’on y porte intérêt !

Le parfum reflète votre personnalité, il faut donc le choisir avec soin

Vous l’aurez compris, le parfum peut devenir une composante essentielle, qui vous représente et qui vous identifie auprès des autres. Le problème, c’est que les marques l’ont bien compris elles aussi ! On s’aperçoit très vite que l’offre est très (trop) vaste. Certaines marques sont prêtes à dépenser des fortunes colossales en marketing pour vous convaincre d’acheter le leur ! En plus de cela, elles n’hésitent pas à user de tous les leviers possibles et imaginables pour vous tenter.

Je pense notamment aux publicités Paco Rabanne qui sont très racoleuses. On y trouve des dizaines de références à la sexualité, à la masculinité en une seule image ! Honnêtement ça frise l’abus et ça en devient gênant pour le consommateur, tant cela manque de subtilité ! Même les marques du luxe proposent leurs propres fragrances à très petit prix (souvent moins de 100 euros), avec un schéma publicitaire qui reprend les mêmes codes, mais en plus subtil, tout en y injectant leurs propres codes, et leurs propres univers. Je pense notamment au film publicitaire de Dior Homme avec Jude Law que je trouve personnellement fantastique !

 

Ceci étant dit, il vaut mieux se préserver de ce genre de produits. Car malgré les prestigieux noms affichés, ce sont très souvent des parfums aux composants industriels et dont le processus de fabrication est médiocre. Autrement dit on se retrouve avec des produits qui sentent très forts pendant 30 minutes puis qui s’évanouissent. Or, un vrai parfum, doit rester présent toute une journée, au moins. Il faut donc faire attention au parfum que l’on porte, mais également à la marque qui le fabrique. Comme je le disais, chaque marque propose un univers différent, et selon votre personnalité et vos goûts, certaines sont plus en phase que d’autre.

Les bases à connaître pour comprendre le parfum

Maintenant que le sujet est bel et bien entamé, passons aux choses sérieuses : la technicité. En effet, on ne fabrique pas les parfums n’importe comment, il y a toute une structure à respecter par la profession. Cette partie est bien plus importante que celle évoquée plus tôt, concernant l’univers des marques. Car cela va vous permettre de comprendre les fiches descriptives des produits, pour bien identifier les parfums que vous trouverez !

La pyramide olfactive

La pyramide olfactive représente la structure du parfum. Elle est adoptée par tous les parfumeurs sérieux. Elle permet d’équilibrer la recette afin que celle-ci soit harmonieuse, tout en permettant au parfum d’évoluer tout au long de la journée. Elle permet également de contrôler son évaporation, afin de la rendre graduelle (sinon le parfum ne sentirait plus rien au bout d’une demi-heure). Cette architecture est très importante à tenir, notamment lorsqu’on utilise des matières premières naturelles. En revanche, pour les parfums de synthèse, (que je déconseille vivement) c’est un peu différent, car leur formule est plus malléable. La pyramide olfactive est constituée de trois parties, qu’on appelle des notes. On trouve ainsi une note de tête, une note de cœur et une note de fond.

Note de tête

C’est la toute première odeur que vous sentirez après avoir vaporisé le parfum. C’est la partie du parfum qui est la plus volatile, en effet les senteurs dégagée par cette note se ressentent de 30 minutes jusqu’à 2 heures, grand maximum. On y trouve généralement des notes plutôt fraîches à base d’agrumes, de senteurs vertes, fraîches ou bien aromatiques. On peut donc y trouver beaucoup de choses comme de l’orange, de la lavande, du romarin ou de la bergamote.

Note de cœur

La note de cœur quant à elle se déploie durant plusieurs heures, elle constitue le caractère principal du parfum. Elle prend petit à petit le relais lorsque la note de tête se dissipe, au bout d’une demi-heure et dure environ 4 heures. Elle est moins intense que la note de tête, ce qui lui permet de s’ancrer plus longtemps sur votre peau et vos vêtements. Pour la constituer, on utilise des senteurs épicées, fleuries ou bien fruitées. On peut donc y reconnaître de la cannelle, du néroli ou encore du Ylang Ylang.

Note de fond

Comme vous pouvez l’imaginer, la note de fond est la plus longue d’entre toutes, elle perdure aisément une journée, voire plusieurs jours en fonction du poids qu’elle occupe dans la recetteSon rôle est de fixer le parfum sur votre peau ou sur votre vêtement, elle est donc souvent lourde, boisée, cuirée ou suave. C’est souvent cette note-là qui nous marque et que nous associons à un proche, car elle subsiste sur les vêtements que nous sentons. On y retrouve par exemple du Vetiver, du patchouli, du Cèdre Atlas…

Bien que l’architecture soit la même, certains parfums se concentrent sur des notes de fond pour qu’il dure plus longtemps, d’autres sur la note de tête afin qu’il soit plus frais … On retrouve donc plusieurs formules différentes avec des taux de concentration propres à chacune ! Le résultat final est appelé concentration odorante (c’est important pour la suite).

Eau de toilette, Eau de Cologne, Eau de Parfum … attention à ne pas tout confondre

Autrefois le parfum se fabriquait traditionnellement sous forme d’huile (on peut toujours en trouver mais c’est plus rare), sauf que depuis le XVIIIe siècle on privilégie désormais l’alcool. En l’occurrence il s’agit d’un alcool éthylique, et on le privilégie car c’est une substance neutre qui n’altère pas la senteur des matières utilisées. De plus il permet de le conserver facilement et colle bien à la peau, tout en étant agréable à vaporiser.

Vous l’aurez compris, l’alcool est donc une sorte de diluant (ça fait un peu drôle de dire ça) qui permet à la concentration odorante de s’exprimer sur le corps et les vêtements. Elle occupe au minimum 70% de la  solution, le reste étant pris par la solution odorante. Il existe différentes échelles, qui déterminent si la solution est une eau de toilette ou un eau de parfum, les voici :

  • Les eaux légères  contiennent au maximum 4% de concentré, le reste de la solution étant de l’alcool. C’est la plus légère d’entre toutes, elle est très éphémère.
  • Les eaux de Cologne contiennent entre 4 et 6% de concentration odorante. Elle est légèrement plus forte
  • Les eaux de parfums contiennent 12 à 25%  de concentration selon les produits/fabricants. Elle est donc bien plus onéreuse que les deux précédentes, et dure plus longtemps.
  • Le parfum (la véritable appellation) est une solution qui contient 18% de concentration odorante. L’odeur est capable de rester longtemps sur la peau
  • Élixir de parfum : C’est la Rolls Royce du parfum, dont la solution contient 20 à 40% (pour les enseignes les plus prestigieuses) de concentration odorante. De simples gouttes suffisent amplement pour diffuser l’odeur !

Bien qu’on ai l’habitude d’utiliser le mot parfum pour toutes les catégories, cela est pourtant une erreur. Seule une petite partie des produits du marché “mérite” une telle appellation. La plupart des produits que nous voyions sont donc bel et bien des eaux de Cologne ou de Parfum. Un parfum de qualité se reconnaît principalement sur deux critères : son taux de concentration et les matières premières utilisées.

Enfleurage à chaud ou à froid

Dernier point technique important, qui lui intervient durant le processus de fabrication de la concentration odorante. Traditionnellement les spécialistes pratiquent un enfleurage à froid, une méthode qui demande plus de temps mais qui offre un résultat bien plus satisfaisant que l’enfleurage à chaud utilisé par les industriels. C’est un petit détail, mais si vous avez un doute sur une marque, n’hésitez pas à poser la question pour en savoir un peu plus ! Je ne vais pas rentrer plus en profondeur dans le processus de fabrication car c’est plus technique qu’autre chose, et le reste ne vous donnerait pas d’indications spécialement pertinentes.

Quelques astuces pour bien choisir son parfum/eau de toilette

Maintenant que vous connaissez toute la partie théorique liée aux parfums, passons à la pratique ! Je vais vous donner quelques astuces en plus qui vous permettront de choisir ce qui vous convient au mieux, et surtout d’éviter les déceptions (et elles sont nombreuses dans ce milieu).

En discutant avec une spécialiste en la matière, elle m’expliquait qu’il y  avait 3 manières de porter un parfum :

  • Ceux qui désirent que leur parfum ne puisse être senti que pour ceux qui sont proches physiquement, quand on fait la bise ou qu’on vous touche. Les senteurs sont plutôt fraîches et légères.
  • Ceux qui désirent que leur parfum soit présent une fois que l’on est assez près pour discuter avec la personne.
  • Ceux qui désirent laisser un sillage derrière eux, le parfum est puissant et agit comme une aura. Les senteurs sont plus lourdes et plus chargées.

Petite note pour la dernière catégorie : les concentrés sont souvent plus forts et donc plus onéreux que les deux premières catégories. Il faut donc réfléchir un peu en amont avant de commencer à chercher.

Les erreurs communes quand on essaye des senteurs

Il me semble l’avoir dit plus haut, mais le parfum choisi peut parfois s’avérer être une belle déception. Très souvent parce qu’on a pas pris en compte deux trois petites astuces, que je vous donne (après avoir expérimenté quelques échecs).

Règle numéro 1 : le parfum sur la peau sent différemment du parfum sur les vêtements

Un parfum que vous sentez sur un échantillon ne sera pas la même que sur votre peau. En fonction de vos préférences, il faut donc en tenir compte lors de vos essayages.

Règle numéro 2 : Ne jamais essayer plus de quelques parfums à la suite

On peut sentir un , deux voire trois parfums à la suite mais ensuite le nez ne fait plus aucune différence. Il faut donc limiter les essais dans le temps !

Règle numéro 3 : Identifiez ce qui vous plaît

En tenant compte des deux premières règles, il est temps de faire un petit tour dans les boutiques pour essayer quelques senteurs. Je vous conseille d’éviter de prendre votre portefeuille avec vous (pour éviter de se faire embarquer dans une vente), faites simplement un petit tour pour identifier différentes familles odorantes ! Une fois qu’on a repéré quelques idées, on part ensuite fouiller sur internet pour dénicher les meilleurs distributeurs qui offrent un bon rapport/qualité prix.

Règle numéro 4 : On évite les marques sous licence

Tout comme pour les lunettes de soleil, la moitié des marques présentent sur le marché n’y connaissent absolument rien en parfum et font produire les leurs par des grossistes du secteur. Hugo Boss, Diesel, Prada … dont les parfums sont composés de matières synthétiques sans saveur et dont l’odeur s’estompe bien rapidement. Tout ça vendu très cher (image de marque oblige) pour un résultat sans intérêt.

Notre sélection de marques pour bien démarrer

Maintenant vous savez tout, sauf que, manque de chance l’offre est pléthorique. Entre les spécialistes du métier, ceux qui fonctionnent sous licence et ceux qui maintiennent le flou … difficile de savoir quoi choisir ! Voici ma sélection de marques qui proposent des produits de qualité, une expertise pointue et un univers authentique. On démarre avec des marques accessibles, je réserve les marques plus pointues pour un prochain article (on en retrouve également sur des sites d’actualité dédiés au parfum comme auparfum)

Pour ce qui est du tout premier parfum, je vous conseille vivement de l’acheter en boutique. Une fois que vous avez trouvé la perle rare, il suffit de se réapprovisionner sur internet ensuite, c’est nettement plus simple et on gagne du temps et de l’argent !

Molinard : Le doyen provençal

Fondé en 1849 à Grasses par Hyacinthe Molinard, la toute première boutique propose ses eaux de fleurs provençales. Très vite le succès prend et la boutique compte parmi ses clients de nombreuses célébrités dont la reine Victoria en personne. La maison s’illustre en 1921 avec la création de son parfum “habanita”, un parfum oriental féminin contenant du vétiver (jusqu’alors plutôt dédiée aux parfums masculins) qui fait sensation auprès des garçonnes des années folles. La maison ne cesse de s’illustrer, notamment en travaillant la forme de ses flacons avec des maîtres verriers comme Baccarat, Lallique et Viard. L’entreprise est aujourd’hui reconnue comme patrimoine vivant, elle propose une expertise en la matière particulièrement pointue.

Je vous ai déniché une eau de parfum Molinard avec du Patchouli,  à prix abordable qui présente beaucoup de caractère, avec une présence imposante en termes de senteur  pour 25 euros (contenant 30 ml). C’est un petit flacon, idéal pour ceux qui veulent s’initier à un parfum de caractère à petit prix.

Serges Lutens : Un autodidacte de génie

Voilà un homme au parcours hors du commun. Il monte sur Paris pour faire fortune et commence par travailler dans un salon de coiffure. Il se taille rapidement une solide réputation, notamment pour son art du maquillage (qu’il développe en total autodidacte). Culotté, il envoie les premières photos (qu’il prend lui même) de ses créations au magazine Vogue, qui s’empresse de les publier, puis de collaborer avec lui. Très rapidement il devient la coqueluche des marques de cosmétique, et développe son premier parfum chez Shisheido : Nombre noir. Il  se lancera en nom propre à partir des années 2000 avec ses propres collections de parfum. Toujours vivant, il continue d’élaborer chaque année ses propres fragrances, très inspirées du Maroc (pays qu’il adore).

Serge Lutens fait partie des premières marques sélectionnées car il permet de s’offrir une première eau de parfum élaborée à moins de 80 euros.

Aqua Di Parma  : Une élégance italienne de caractère

Une marque réputée dans le milieu de la parfumerie, qui propose des eaux de toilettes, de Cologne et de parfum. La marque se source en matières premières naturelles et reste relativement abordable pour ceux qui désirent s’initier avec des fragrances fraîches et légères (notamment les eaux de toilettes). Je porte personnellement une eau de Cologne de chez Aqua Di Parma, notamment parce que la concentration y est un peu plus généreuse que d’ordinaire. J’ai eu un véritable coup de foudre en boutique après avoir été conseillée par une amie qui travaillait dans le secteur (Laurence si tu me lis, c’est une dédicace).

On démarre à 35€ pour les eaux de toilettes Acqua di Parma et on monte à 170 euros pour une eau de Cologne concentrée. Pour les budgets plus musclés, on peut également s’offrir de belles eaux de parfums.

 

 

 

 

 

 

Vous aimerez peut-être: