LES DIX FAUTES DE GOÛT VESTIMENTAIRE À EVITER QUAND ON EST UN HOMME

Les fautes de goût vestimentaire, voilà un sujet délicat. Un sujet difficile  parce qu’on en commet tous un jour. Même si certains sont des récidivistes et d’autres de simples étourdis, tout le monde est un jour pris à défaut et personne n’apprécie cela. Pour éviter que cet article fasse grincer des dents à chaque règle énoncée, j’ai décidé de me prêter au jeu de la critique en premier ! Vous trouverez donc quelques anciennes photos de moi (avant que je travaille pour Jamais Vulgaire) dont je ne suis pas très fier mais qui illustreront bien certaines fautes de goût à ne pas commettre.

Valéry a également accepté de se prêter au jeu. Le but de cet article n’est donc pas d’enfoncer qui que ce soit, mais plutôt une réelle volonté de vouloir améliorer notre style en commençant par reconnaître et analyser nos propres erreurs ! Pour conclure cette introduction, je dirais qu’il ne faut pas se prendre la tête, que tout le monde en fait et qu’il vaut mieux en rire et comprendre pourquoi c’est peu seyant plutôt que de se braquer.

LES FAUTES DE GOÛT VESTIMENTAIRE : DES PLUS COURANTES AUX PLUS SUBTILES

Tout d’abord je tiens à préciser une chose avant d’entamer cet article un peu spécial. J’entends déjà  d’éventuels détracteurs me reprocher que ce n’est qu’une question de goût et de culture. Alors non, ce n’est pas une question de goût et vous verrez que c’est toujours basé sur une logique simple et intelligible par tous. Pour ce qui est de l’aspect culturel, mes conseils sont valables pour les codes vestimentaires occidentaux.

Nous entamerons cet article par les fautes les plus courantes et les plus dérangeantes. Ainsi, les cinq premières fautes de goût sont celles dont il faut se préoccuper prioritairement. Les cinq dernières fautes sont plus subtiles et ne sauteront pas aux yeux de tous. Cependant, ces derniers conseils sont indispensables pour qui désire aller plus loin dans le travail de son allure et de son élégance.

LES PLUS COURANTES CHEZ LES HOMMES

Dans cette article vous trouverez les cinq fautes de goût classiques qui sont difficilement pardonnables et sur lesquels il faut faire des efforts pour les éviter au maximum. C’est véritablement la base du style vestimentaire masculin pour qui désire s’initier au sujet. Bien évidemment je vous proposerai des solutions alternatives à chaque problématique soulevée.

FAUTE DE GOUT VESTIMENTAIRE LA PLUS TENACE : DE PORTER DU NOIR TU T’ABSTIENDRAS

On commence avec le plus gros malentendu de l’histoire de la mode masculine. Voici une règle très simple à suivre : en ville on ne porte pas de noir, sauf sur ses chaussures. Pourquoi ? Tout d’abord pour des raisons culturelles, en Occident le noir est la couleur du deuil. Ainsi, on ne porte pas de vêtements noirs quand on est un homme en ville sauf s’y on se rend à un enterrement, alors il est malheureusement approprié de porter du noir à cette occasion. Cela ne s’arrête pas qu’au costume, cela s’applique également aux manteaux, aux pantalons, aux chinos, aux jeans, aux accessoires (notamment la cravate).

Hormis un deuil, on peut porter un costume noir pour un évènement spécifique : le black tie. Un évènement au dress code très strict qui impose généralement le port du smoking. Le smoking se porte traditionnellement noir ou bleu nuit (la veste peut prendre une tonalité de couleur différente) et avec des revers satinés (chose absolument interdite pour un enterrement). Le white tie réclame également une queue de pie noir ainsi qu’une tenue encore plus stricte, mais ce sont principalement des soirées d’ambassadeurs, et qui sont encore plus rares que les soirées black tie.

Maintenant que je viens d’expliquer la raison culturelle, il faut également savoir que le noir ne va avec rien hormis le blanc, ce qui risque de rendre vos tenues de journée très tristes. Pourquoi ? Parce que cette couleur (qui n’en est pas une) ne possède aucune nuance, et donc le contraste est toujours soit trop fort soit inexistant. D’un point de vu purement esthétique, c’est une véritable raison technique de bannir cette couleur de votre garde robe.

L’ultime fashion faux-pas étant la chemise noire, c’est laid et ça vieillit très mal. Certains osent l’aborder sous un costume gris clair, je dis que ça reste une faute de goût. Ceux qui pensent que ça donne l’air rock’n roll et que c’est rebelle, vous avez déjà vu les Who démolirent une chambre d’hôtel en petite chemise noire ? Quelques rock-star se sont risqués  à la chemise noire et le résultat est toujours décevant.

C’est la première faute de goût vestimentaire et la plus courante (je croise facilement une demi douzaine de messieurs en noir chaque jour). Je ne blâme personne, moi même j’ai principalement porté du noir et blanc jusqu’à très tard (quelque chose comme mes 18-19 ans). De plus, il y a encore beaucoup de marques qui en proposent systématiquement dans leurs collections, pire ils osent appeler ça un “basique” ou une couleur “passe partout”.

Comme promis voilà une vielle photo personnelle alors que j’étais un adolescent qui illustre bien ce qu’il ne faut absolument pas faire : Du noir en haut, du noir en bas, ce qui amincit fortement ma silhouette qui n’avait franchement pas besoin de cela à l’époque.

faute de gout vestimentaire jamais vulgaire porter du noir

 

LA SOLUTION

Elle est toute simple on opte pour du bleu marine ou du gris pour remplacer le noir. Si vous aimez les tons foncés optez donc pour un bleu nuit ou un gris anthracite, ça vous ira mieux au teint et ça offre tout de suite de meilleurs contrastes avec les couleurs. Croyez moi, une fois qu’on est sortie de cette non couleur et qu’on a découvert toutes les nuances qu’offrent le bleu et le gris on ne revient jamais en arrière.

FAUTE DE GOUT VESTIMENTAIRE LA PLUS IMPACTANTE : UNE COUPE ADÉQUATE TU CHOISIRAS

Voici la deuxième règle qui semble logique mais pourtant qui fait souvent défaut. Une majorité des hommes ne s’habillent pas à leur taille (notamment en costume). Soit parce qu’ils s’entêtent à vouloir rentrer dans une coupe de créateur trop étriquée (qui ira à 1 homme sur 10) ou soit, sous prétexte de confort, ils optent pour des costumes trop grands dont les manches baillent et donc le pantalon traîne par terre en formant un tas de plis disgracieux sur le pantalon.

La coupe de votre vêtement ne doit pas tout dévoiler de votre morphologie, sinon c’est (très) vulgaire. Le fashion faux pas ultime de la mauvaise coupe étant le body builder qui porte des vêtements trop cintrés. Tout d’abord parce que votre vêtement ne fera pas long feu (il craquera à la première occasion) et donc il faudra dépenser sans cesse de l’argent pour renouveler une garde robe qui s’use trop vite et puis aussi parce que c’est un peu ridicule. Je comprends qu’on ait envie de montrer le fruit de son labeur durement acquis à la salle après plusieurs années mais je vous conseille de jouer la retenue en portant une coupe droite.

faute de gout vestimentaire jamais vulgaire coupe

J’ai dis que ça semblait logique et pourtant ce n’est pas forcément évident et il faut parfois beaucoup de temps pour comprendre quelle coupe nous va vraiment. A titre personnel je n’ai réalisé cela qu’à partir de l’année dernière, en effet je portais des vêtements bien trop fittés (je débutais chez Jamais Vulgaire). Je portais toujours des costumes trop cintrés (alors que pourtant j’suis très mince) et j’avais constamment mal au dos, aux jambes et c’était très désagréable lorsqu’il fallait s’asseoir et que le tissu du pantalon tirait sur mes mollets et mes cuisses.

Pour tout vous dire, j’ai compris cela en allant chez le kiné, qui m’a clairement dit que c’était le fléau de ma génération : on porte des vêtements trop serrés et ça compresse le corps de toute part, ainsi on ne se tient plus droit mais constamment voûtés. Je ne vous parle même pas de ce que vous faites subir à vos bijoux de familles dans des pantalons trop étroits. Pourquoi porte-t-on des vêtements souvent trop cintrés quand on est jeune ? Parce qu’on nous drogue à des coupes tendances via la publicité et que du coup ça devient tout à fait normal de porter des choses trop cintrés. Le pire, c’est probablement qu’ils nous proposeront la coupe inverse dans peu de temps, nous incitant ainsi à devoir racheter toute une garde robe sous peine d’être ringard.

Attention cette photo peut choquer la sensibilité de certains de nos lecteurs les plus stylés : Comme vous pouvez le constater ci-dessous, le pantalon que je porte à l’époque (lointaine trèèèèèès lointaine) est beaucoup trop étriqué. Pire encore, ma veste est tellement cintrée que je ne peux même pas fermer la veste alors que franchement c’est pas comme si j’étais bedonnant.

Je fais parti d’une génération qu’on a drogué aux coupes “skinny” qui ressemblent à rien sauf à vous amaigrir (chose absolument pas nécessaire quand vous êtes déjà mince) et en plus c’est très inconfortable. Non décidément je suis ravis de porter des choses plus larges et mieux ajustées aujourd’hui.

faute de gout vestimentaire jamais vulgaire 1

 

LA SOLUTION

Il faut prendre des vêtements qui sont ajustés mais jamais trop. C’est à dire que si vous êtes fin comme moi, on préfère des coupes semi-slim ou ajusté pour éviter d’accentuer l’effet minceur. Même chose si vous possédez un physique fort : on opte pour une coupe similaire afin d’éviter d’accentuer l’effet enrobé. Enfin, pour les body builders on opte pour des coupes droites, interdiction d’apercevoir chaque forme et recoin de vos montagnes de muscles en ville.

FAUTE DE GOUT VESTIMENTAIRE FACILE À EVITER : DES MOTIFS TU N’ABUSERAS POINT

faute de gout vestimentaire jamais vulgaire motifs

Maintenant qu’on a vu les fondations, voici un point très important : les motifs. Il y a deux grands risques majeurs dans une tenue lorsqu’on porte des motifs. La première c’est tout simplement d’aborder un motif trop excentrique. Il en existe pléthore sur le net et dans les grandes enseignes de mode alors il faut se méfier. Quand on affiche un motif, on cherche à renforcer le caractère d’une tenue, pas à se déguiser. En effet les motifs possèdent par nature un caractère plus fort que les vêtements lisses (à texture similaire), il ne faut donc pas en abuser. Voici la liste des motifs acceptables par pièces dans le vestiaire masculin.

Manteau / Veste / Pantalon : rayures, carreaux, pied de poule, chevrons à conditions qu’ils soient fondus et discrets.

Cravate/ Pochette : On peut à peu près tout se permettre question motif, tant que ça reste traditionnel (exit la tête de Mickey)

Chemise : rayures, carreaux, pied de poule, fleur, chevrons et micro motifs

Pull : Tout est permis ! Même ce bon vieux Mickey (ça restera moche ceci dit).

Chaussettes : Unis, à bords côtes ou micro motifs. Les chaussettes bariolées (à motif Mickey) on évite également.

Chaussures : Pour les souliers en cuir, toujours unis sinon pour les baskets c’est plus permissif.

Le dernier problème concernant les motifs, c’est lorsqu’on décide d’en associer plusieurs. La prise de risque devient plus grande et les occasions de multiplier les fautes de goût deviennent donc plus fréquentes.

LA SOLUTION

La règle  consiste à alterner les pièces fortes (à motif) et les pièces lisses (unies et à la texture sage). Cela permet de rendre votre tenue lisible et appréciable pour les autres, dans le cas contraire vous présenter le risque de déclencher des crises d’épilepsie pour chaque personne que vous croisez (j’exagère un peu vous provoquerez simplement les railleries), l’exemple le plus navrant étant la tristement célèbre marque Desigual, qui s’est érigée comme la championne incontestée du bariolage intégral.

FAUTE DE GOUT VESTIMENTAIRE ÉVIDENTE : UN ARC EN CIEL TU NE SERAS PAS

faute de gout vestimentaire jamais vulgaire couleurs

Dans les grands classiques de la faute de goût on retrouve …. les couleurs ! Il existe plusieurs problématiques lorsqu’on porte de la couleur, la première c’est que beaucoup de gens ne savent pas quelles couleurs leur vont bien. Je vois beaucoup de blancs qui portent du jaune, alors que dans la plupart des cas, ça vous donne l’air malade. Deuxième problème, c’est qu’une fois qu’on sait à peu près ce qu’on peut porter ou non (j’y reviendrais dans la partie solution), il faut savoir quelles couleurs se complètent bien et lesquelles ne vont pas ensemble.

Par exemple quand on porte des souliers noirs, on évite de porter du marron et vice versa car ce sont deux couleurs trop proches l’une de l’autre en termes de tonalité. En revanche il y a des associations de couleurs somptueuses comme le bordeaux et le gris par exemple. J’ai écris un article très complet sur le sujet pour ceux que ça intéresse. Petit bonus : Valéry a même ajouté un logiciel vous permettant de savoir ce qui va bien avec chaque nuance de couleur différente.

La troisième faute de goût vestimentaire concernant les couleurs,, c’est qu’il ne faut jamais trop en porter. Il existe une fameuse règle des ” trois couleurs maximum” qui est une règle intéressante, mais incomplète et trop floue à mon goût. En effet, il existe des couleurs neutres qu’il ne faut pas “compter” comme couleur dans une tenue : le bleu marine, le gris, le kaki et le beige. Votre garde robe doit donc axer ses pièces principales autour de ces trois couleurs.

Je ne veux pas voir de lacets de couleurs contrastants sur vos souliers, c’est vulgaire et ça laisse penser que vous forcer votre style. Si vous voulez mettre de la couleur, c’est sur les chaussettes, pas sur les chaussures ou les lacets. D’ailleurs, pour ce qui est des souliers en cuir je recommande ceci : ils doivent être portés noirs, marrons (toutes nuances confondus) ou bordeaux. Pour ce qui est des baskets c’est plus permissif, on fait comme on veut.

Enfin, dernière chose à propos des couleurs, on évite d’accorder parfaitement des accessoires entre eux. Ça donne juste l’impression que vous voulez en faire des tonnes.

faute de gout vestimentaire jamais vulgaire chaussettes

Voici une photo de Valéry (plus jeune) qui porte un blouson en cuir un peu trop flashy : Sur une pièce principale (notamment en cuir) il faut vraiment éviter les couleurs trop exotiques.

faute de gout vestimentaire jamais vulgaire 3

LA SOLUTION

J’estime que 3 couleurs en plus des couleurs neutres énoncées, ça peut vite barioler l’ensemble de votre tenue, donc il convient de porter deux couleurs supplémentaires maximum par tenue en plus des couleurs neutres. Je vous conseille la chose suivante : Principalement des couleurs neutres sur les grandes pièces (pantalon, veste, manteau) une couleur claire neutre (blanche, bleu ciel, gris  ou ton pastel)  sur la chemise/t-shirt et vous concentrez la couleur sur vos accessoires  (cravates, chaussettes, parapluies, lunettes…). Ainsi, si vous suivez mes conseils, votre tenue proposera systématiquement un contraste équilibré et sera bien lisible.

Enfin, privilégiez des rappels de couleurs plus subtils dans des tonalités différentes plutôt que d’utiliser la même couleur sur différentes pièces.

FAUTE DE GOUT VESTIMENTAIRE TENDANCE : L’HOMME SANDWICH TU NE DEVIENDRAS PAS

faute de gout vestimentaire jamais vulgaire logo

Une autre faute de goût vestimentaire importante que je constate (et que vous pouvez constater aussi) chaque jour qui passe, ce sont les vêtements comportant de gros logos ou, pire encore le nom de la marque en plein milieu de votre tenue. Généralement quand une personne arbore fièrement le logo qu’il porte en plein milieu de son torse, c’est que cette marque à dépenser une fortune en budget marketing plutôt qu’en qualité produit. Bref, vous aurez plutôt l’air d’un pigeon qui gobe tout ce qu’on veut bien lui donner plutôt que quelqu’un qui a du goût.

Il est déjà assez difficile de gagner sa vie, il est hors de question de faire de la publicité gratuite pour des marques qui en abusent déjà alors ne devenons pas des hommes sandwich c’est déjà assez difficile pour ceux qui font comme travai, ça devient insultant si vous le faites gratuitement.

LA SOLUTION

On opte plutôt pour des marques qui proposent des logos discrets plus subtils et sympathiques. Idéalement ? Dans le plus beau des mondes, l’homme élégant n’affiche aucun logo sur ses vêtements, il préfère mettre l’accent sur la matière, les couleurs et les motifs  et compte sur son charisme plutôt que sur une marque pour avoir de l’allure et du style.

CONCLUSION SUR LES FAUTES DE GOÛT CLASSIQUES

À la base je souhaitais faire un seul article regroupant les dix fautes de goût vestimentaire ensemble, sauf que je me suis rapidement aperçu qu’il faudrait en faire deux pour couvrir complètement le sujet. La deuxième partie arrivera prochainement et elle concernera les fautes de goût plus subtiles, celles qui ne se remarquent pas forcément au premier coup d’œil mais qui ont leur importance, c’est pour ceux qui désireront aller plus loin dans le travail de leur allure et de leur style.

 

Partagez28
Tweetez
Enregistrer
28 Partages