Comment assembler les couleurs: le guide ultime pour homme

« Oh, tu sais, les goûts et les couleurs hein… »

Tout comme on peut avoir mauvais goût  (vous commencez à le savoir), on peut aussi complètement se planter sur les couleurs. Et la frontière est parfois mince entre cette petite touche d’originalité destinée à éclairer votre tenue et la faute de goût grossière qui peut vous faire ressembler à un clown.

Comment en faire trop, par Zara. Lookbook Automne Hiver 2010

On est d’accord: vous n’êtes pas censés trop vous prendre la tête sur un sujet aussi frivole que la mode masculine.
Mais les couleurs sont, au moins au début, une exception: il y a certaines règles relativement simples à maîtriser pour pouvoir jouer l’originalité en étant certain de ne pas se tromper.
Et une fois que vous les aurez assimilé, ça deviendra quasiment naturel pour vous.

Restons simples

Je vous rassure tout de suite,  on ne s’encombrera pas de règles stupides et bateau qui traitent les couleurs au cas par cas du type « c’est bien connu, le rouge va avec le bleu, c’est du bon sens ».

Avant de rentrer dans les points techniques, prenez par contre le temps de vous demander pourquoi vous voulez porter une couleur, ce que vous voulez exprimer avec et comment vous pourrez l’intégrer au mieux (c’est à dire de la manière la plus polyvalente possible) à votre garde-robe.

Les différents types de couleurs

L’équilibre est atteint en neutralisant les couleurs. Pour cela, trois types de couleurs différentes existent:

Les couleurs similaires

Ce sont les couleurs les plus proches, faciles et intuitives à assembler: par exemple vert et jaune ou bleu et pourpre.
Attention également aux couleurs chaudes et froides: faire des assemblages à base de couleur froides est le moyen le plus sûr de ne pas se tromper.

Les couleurs contrastantes

Ce sont les couleurs qui ressortent le plus adossées l’une à l’autre: par exemple noir et blanc, rouge et bleu, orange et violet.
Assemblez-les en vous assurant de marier à chaque fois une couleur vive avec une couleur sombre pour équilibrer.

Les couleurs complémentaires

Ce sont les couleurs les plus éloignées du nuancier et qui sont les plus difficiles à combiner, surtout dans leurs tons les plus vifs. L’exemple typique, c’est le vert et le rouge. La solution ? Les adoucir ou les assombrir pour changer la teinte.

Le joker: les couleurs neutres

Ce sont les couleurs des basiques à obtenir en priorité: gris, bleu marine, blanc, noir et éventuellement marron.
Lorsque vous tenterez des assemblages plus vifs, ce sont ces couleurs qui adouciront et neutraliseront le rendu.

Ca me paraît bien prise de tête ton histoire !

Pas de soucis, une seule adresse gère tout ça automatiquement.
Il vous suffit juste de choisir votre couleur, et roulez jeunesse:
http://www.pourpre.com/colordb

Voici ce que ça donne par exemple pour du jaune poussin:

D’emblée vous avez des couleurs similaires (analogues), des couleurs complémentaires et des couleurs contrastantes (opposite).
Si vous avez un achat à faire, ou une idée de tenue: c’est vraiment l’outil idéal pour être certain de son choix.

[cta id=’14915′]

Application:

Voyons concrètement comment cette règle des couleurs est mise en pratique à travers plusieurs tenues colorées mais bien pensées:

Tenues 1 et 2: Une couleur forte

On reste sur la couleur jaune poussin en la mélangeant à une couleur complémentaire neutre (bleu marine) et en introduisant une couleur similaire (beige clair). Un trio simple pour un assortiment réussi mais sans être trop sommaire.

mode homme maitriser choisir couleurs

De même, l’ensemble de la tenue est construite à partir du cardigan orange brique: on utilise les couleurs similaires (Shade) pour le bas et les détails. Le bleu marine sert de couleur neutre et ajoute du contraste.
Pourquoi spécifiquement du bleu marine comme couleur neutre ? Parce que:

Tenue 3: Bien porter la touche de couleur

Le bonnet violet: un accessoire qui ne fait pas de cadeaux. Cette tenue s’appuie sur la triadique avec du bleu dans la chemise à carreaux et des teintes de marron dans le pantalon et le manteau.

Pourquoi cette teinte de marron précise pour le manteau ? Parce que:

Tenue 4 et 5: Marier trois couleurs sans efforts

Il vous suffit de regarder la ligne « Split Opposite » pour avoir la répartition quasi exacte des couleurs de cette tenue. On suit ici une pure logique: l’opposition des couleurs contrastantes vert et rouges est  calmée par le bleu marine plus neutre.

On a cette fois pris la couleur de la chemise (un bleu denim légèrement violacé) pour reconstituer la tenue: on comprend mieux pourquoi elle passe si bien alors qu’elle est quand même composée de trois couleurs plutôt affirmées.

Tenues 6 :  Construction à partir d’une couleur inhabituelle

On part ici de la couleur du pantalon pour trouver soit du bleu, du rose ou du beige.
C’est ici une tenue d’automne donc on opte rapidement pour du beige et du marron, dont toutes les teintes sont représentées. Une seule couleur relativement neutre ici, le bleu marine sous la veste.

Pourquoi du bleu marine ? Parce que:

Et concrètement, je m’en sers comment ?

Le but de cet article n’est pas de vous faire disséquer vos tenues une par une pour vérifier si les couleurs correspondent bien au pixel près.
J’ai plutôt voulu vous offrir un outil simple à utiliser à chaque fois que vous voudrez introduire une nouvelle couleur dans une tenue en particulier, ou dans votre garde-robe en général.
En un seul coup d’oeil, vous aurez les options les plus adaptées.

N’oubliez ensuite pas de tenir compte du fameux contraste peau/cheveux pour orienter vos choix ( je ferai un bref rappel là dessus prochainement).

[cta id=’17583′]

Cet article vous a aidé ? Ou bien vous le trouvez complètement inutile ? Laissez un commentaire en passant 🙂

Bien s’habiller en 7 clics: le guide ultime de l’achat en ligne

On a rassemblé toutes nos connaissances sur les achats en ligne dans un ebook complet, facile et rapide à utiliser.

“J’ai été impressionné par le travail colossal fourni pour ce guide, qui est très pointu, mais très pédagogique. Vous allez faire des grosses économies, je vous le garantis !”
Benoît – co-fondateur BonneGueule.fr

Cliquez sur la couverture pour en savoir plus:
1