TEST DES HANOVER DE FLORIAN DENICOURT : DES SNEAKERS HAUT DE GAMME ELEGANTES

 

Cela fait assez longtemps que je n’ai pas eu de sneakers montantes entre les mains. Je me rappelle très bien qu’à une certaine époque (qui me semble lointaine) je ne pouvais jurer que par ce type de chaussures.

C’était aux alentours de 2007/2008, lorsque la french touch révolutionnait la musique électronique, et imposait également un style décontracté et stylé à la fois. Il s’agissait souvent de l’association t-shirt design, hoodie à capuche sous une veste en cuir près du corps, un slim noir et des sneakers montantes aux pieds.

Oui, ça fait longtemps quand on y pense, mais c’était le « cool » de cette période, et j’ai suivi comme beaucoup.

Porter des sneakers était plus proche du look « street » plutôt que de l’élégance même. J’ai d’ailleurs abandonné ce type de chaussures à partir du moment ou je me suis senti l’âge et la maturité nécessaire à porter des vêtements plus élégants. Sauf qu’aujourd’hui, il faut compter sur une nouvelle génération de créateurs, plus inventifs les uns que les autres, malgré la remise au goût du jour de certains classiques.

 

I   FLORIAN DENICOURT : LA SOBRIETE AU SERVICE DE L’ACCESSOIRE MODE.

Une expérience qualitative indéniable.

Florian Denicourt fait partie de cette fameuse génération de créateurs français, qui cherchent notamment à redonner ses lettres de noblesse au savoir-faire made in France, exit les grands noms du luxe d’un autre temps.

Son nom ne vous dit rien ? Et pourtant ce créateur a largement fait ses armes dans le monde de la mode depuis une bonne quinzaine d’années. On peut même dire qu’il a commencé à être passionné dès le plus jeune âge, ayant dessiné sa première paire de baskets à seulement 10 ans. Quelques années plus tard on le retrouve notamment dans l’équipe de Vanessa Bruno, où il va se passionner pour la bagagerie. Il est également passé chez Tommy Hilfiger et Lacoste.

« Pratique, sobriété et élégance » sont ses maître-mots. De fil en aiguille et après avoir glané de l’expérience et des connaissances techniques approfondies, c’est avec logique qu’il crée sa propre marque, simplement signée de son nom en 2003. Du rock et de l’androgynie découlent des collections qui font vite son succès. Non content de créer des accessoires qui font le tour du monde, il s’attaque aussitôt au marché de la chaussure.

 

Voici un avant-goût de ce que l’on peut trouver dans la collection de Florian Denicourt côté homme sur lexception.com.

 

Des matières nobles, du savoir-faire et une palette de « non-couleurs ».

Quel est selon vous le dénominateur commun entre des sacs et des chaussures de bonne qualité ? Le cuir. Le créateur a passé des années à travailler cette matière pour obtenir un mélange de pureté, de minimalisme et de technicité. Et quand je parle de cuir, je ne parle pas de chutes de cuir bas de gamme : la paire de sneakers que j’ai choisi est en grande partie habillée de cuir de vachette, un cuir reconnu pour sa qualité et son grain semi-épais.

C’est d’ailleurs évident lorsque l’on observe ses créations dans leur ensemble. Rares sont les fioritures, qu’on aille des sacs de différentes tailles, jusqu’aux chaussures derbies, bottines et sneakers, le constat est sans appel : les pièces sont à la fois simples et efficaces. On sent le perfectionnisme du créateur et son amour de la qualité au premier coup d’œil.

Deuxième point des plus importants : la couleur. Ou devrais-je dire la « non couleur ». On constate que le noir et le blanc habillent la majorité des collections de Florian Denicourt, que cela soit pour l’homme ou pour la femme. Il le dit lui même :  « J’aime la sobriété, le monochrome à la limite de la sévérité ». C’est le moins que l’on puisse dire !

 

Au cas ou vous auriez un doute quant à la sobriété du style de Florian Denicourt, sa boutique du Haut-Marais parle pour lui.

[cta id=’14915′]

II   COMMENT BIEN PORTER DES SNEAKERS HAUTES : QUELQUES RAPPELS ELEMENTAIRES.

Quel est mon style ?

Avant de vous montrer plus en détail les sneakers Florian Denicourt que j’ai choisi de tester, il me semble important de rappeler quelques règles de base auxquelles il faut penser avant d’acheter une paire de sneakers « high top ». Chacun défini bien sûr ses propres règles, mais dans la mesure ou mis à part des bottines, je n’ai pas porté d’autres styles de chaussures hautes depuis longtemps, je pense ne pas être le seul dans ce cas de figure. Et puis vous comprendrez mieux mon choix.

Très rares sont les personnes qui peuvent porter tout n’importe comment, tout en gardant un look cohérent. Chaque personne possède un style particulier, souvent en rapport avec une morphologie ou/et une histoire de goûts. Personnellement, je n’aime pas prendre de gros risques : je choisi toujours un vêtement/un accessoire/une paire de chaussures qui va m’aller, mais qui ira également avec ce qui se trouve dans ma garde robe.

La question du style est à se poser avant même de songer à sortir sa carte bleue (ou dorée ou noire, pour les plus chanceux). Vous n’allez sans doute pas acheter des sneakers montantes si vous vous habillez 7/7 jours en costume (si de telles personnes existent).. Ce type de chaussures donne un look résolument plus « street ». Si vous pouvez les assumer au quotidien, alors n’hésitez pas.

 

Vous voyez un pantalon de costume sur cette photo ? Pas moi.

 

Une question de morphologie

C’est là où le bas blesse. Une paire de sneakers montante ne va pas forcément à toutes les morphologies, ça n’est pas moi qui le dit, c’est un fait. C’est d’ailleurs une question qui revient assez fréquemment dans les forums de sites ou blogs de mode masculine. J’insiste alors sur le fait que ça n’est pas la taille qui compte (…), mais plutôt votre “forme physique” en générale.

Bien sûr, il vaut mieux éviter de porter des sneakers massives et hautes si vous faites moins d’1m65, qu’on se le dise. D’ailleurs il vaut mieux éviter d’en porter tout court, si vous ne souhaitez pas avoir l’air d’un clown.

Certaines marques sont aujourd’hui très intéressantes sur la question et mettent fin au dilemme de la taille, en proposant des sneakers avec un profilage plus fin : Lanvin, National Standard et justement Florian Denicourt. Si vous avez un doute, le meilleur moyen est d’essayer : si vous avez la sensation que les chaussures vous tassent, sortez de la boutique !

Dernier point : faites attention à l’épaisseur de la languette. Si vous ne souhaitez pas prendre trop de risques, évitez tout simplement une paire de sneakers avec une languette trop haute/épaisse.

 

Voilà typiquement le genre de chaussures à éviter, surtout si on souhaite porter le pantalon au dessus de la languette.

 

Et le pantalon dans tout ça ?

Dernier point que j’aborderai et non des moindres : comment et avec quel type de pantalon peut-on porter ce type de chaussures ? (J’ai failli répondre « au feeling », mais je vais tâcher d’être plus précis).

Vous avez trouvé la paire qui vous va le mieux ? Parfait, maintenant on passe au port de la bête. Il y a souvent deux possibilités pour le port des chaussures montantes :

– Passer le pantalon sous la languette : C’est une solution dont certains ont peur, et pourtant elle est très intéressante pour casser un style formel (si vous portez notamment un pantalon en laine ou en flanelle par exemple). Misez d’autant plus sur une paire qui est assez fine au niveau des chevilles si vous voulez les porter ainsi.

 

Photo 7

– Passer le pantalon par dessus la languette : Vous pouvez également, l’intérêt n’étant pas de faire oublier que vous avez des sneakers montantes aux pieds (sinon, pourquoi en acheter ?). Vous pouvez éventuellement faire un ourlet qui laissera entrevoir la languette, solution particulièrement intéressante si vous les portez avec un jean.

En bref, vous avez une multitude de solutions pour porter des sneakers montantes. Pensez tout de même à accorder correctement les couleurs. Une dernière chose : le pantalon skinny est à bannir.

 

 

III   TEST DES SNEAKERS HANOVER DE FLORIAN DENICOURT

Pourquoi ai-je choisi ce modèle ?

La réponse est plutôt simple : je souhaitais avant tout prendre un modèle de chaussures qui sont représentatives de ce que fait le créateur. N’étant pas un grand fan des sneakers noires 100% cuir, j’ai tout de suite sauté sur ce modèle bi-matière. J’ai eu l’impression que particulièrement sur celui ci, le mélange du cuir et du suédé était parfait.

 

Vous constaterez qu’en effet, la chaussure pourrait paraître beaucoup plus classique, si le mélange des deux matières n’était pas présent.

J’ai également choisi ce modèle pour sortir un peu des sentiers battus : en regardant un peu la mode actuelle, on voit des sneakers basses et blanches partout. Pas besoin de vous donner d’exemples, vous en avez probablement une paire (et moi aussi..). Le choix des sneakers noires et hautes, était moins évident, et peut-être même moins facile question « accord avec ma garde robe ». Je souhaitais donc tenter quelque chose de plus rock et différent.

 

Sneakers ou chaussons ? Les deux.

Rien à dire, elles sont SUPER confortables. On pourrait croire que j’exagère en disant que je n’ai pas porté une paire de chaussures aussi agréables depuis longtemps, mais pas du tout. La totalité du revêtement intérieur de la chaussure est également en cuir (comme quoi, on ne se fout vraiment pas de vous), apportant un très bon confort de marche.

 

Au cas ou j’oublierais de vous le dire, la mention « monté fini main » sur la semelle intérieure rappelle l’aspect qualitatif de la fabrication portugaise.

Chose très importante avant de commander ou acheter : si vous faites du 43 comme moi, prenez du 42 car le modèle taille grand.

 

Un laçage original

Je vais vous avouer une chose : quand j’ai reçu mon modèle, je suis resté assez perplexe au départ lorsque j’ai vu le laçage. Vous ne voyez pas ? Contrairement à une grande majorité de sneakers montantes, le dernier œillet s’arrête 4cm sous le haut de la chaussure.

 

Si vous cela ne vous choque pas, moi ça m’a fait drôle. L’originalité sur ce modèle (outre la fermeture éclair qui est elle, assez évidente), c’est la présence d’une large bande élastique qui fait tout le tour du haut de la chaussure, et dans laquelle vont passer les lacets.. Oui, je me suis senti bête quand j’ai remarqué ce détail.

 

Le style proposé

Pour mettre en valeur cette paire de sneakers, j’ai choisi un look très rock (et puis étant rockeur dans l’âme, le choix était logique). Les couleurs sont sombres, et comme une évidence, le noir et le gris se marient parfaitement. J’ai donc opté pour un t-shirt manches longues gris avec une encolure en cuir, et un jean slim gris également. Pour terminer et donner la touche en plus (et marquant le rappel du cuir des chaussures), je porte un perfecto à large encolure.

La prise de risque est minime avec ce genre de look, mais du moment qu’il fonctionne dans de bonnes proportions, c’est le principal.

 

Pour le port des chaussures, j’ai opté pour un ourlet assez fin (mon jean est assez long à l’origine) qui vient se poser juste au dessus de la languette. De quoi bien mettre en valeur les sneakers de Florian Denicourt, sans casser pour autant l’harmonie du style.

 

CONCLUSION DU TEST

Note formelle : 4/10 (Vous pouvez tenter de donner un twist à votre costume noir ou anthracite, mais je ne le recommande pas).

Note casual : 8/10 (Les sneakers restent ce qu’elles sont : une paire de chaussure à porter avec une tenue plus décontractée).

Prise de risque : 7/10 (Je me répète : elles sont plus difficiles à porter qu’une paire de sneakers basses et blanches; vous constaterez cependant qu’elles méritent de casser ses habitudes).

Rapport qualité/prix : 7/10 (A 290€ la paire, on peut avoir un peu peur de sortir sa carte bancaire, mais les matières et la construction sont au rendez-vous).

Univers : Rock, rock et encore rock (Mon style proposé en est le reflet : elles vous donnent un air plus badass et chic à la fois).

4 réflexions au sujet de “TEST DES HANOVER DE FLORIAN DENICOURT : DES SNEAKERS HAUT DE GAMME ELEGANTES”

  1. tout d’abord , magnifique article qui met bien en avant toutes les qualités de cette paire. en effet, on sort des sentiers battus, de par son originalité . Ayant un jean gris clair, deux jean brut et un bleu je pense qu elles peuvent très convenir, en mettant soit un haut gris, ou meme blanc, pourrait le faire également non ?

Laisser un commentaire

30 Partages
Partagez23
Tweetez
Enregistrer7