Test&Avis Wolf1834 par Les Alliés: comment bien ranger vos montres (tests des coffres et remontoirs)

Nous vous avions parlé il y a quelques semaines de la marketplace homme Les Alliés
Pour moi, ce genre d’intermédiaires remplit bien son rôle lorsqu’il vous fait découvrir de nouvelles marques, des pépites dont vous n’auriez sans doutes jamais entendu parler autrement. 

C’est le cas bien entendu en prêt-à-porter, mais aussi en accessoires (et donc en idées cadeau): c’est en me promenant dans la partie Accessoires montres que j’ai ainsi découvert la marque Wolf 1834 avec qui Les Alliés a pu me mettre en contact pour que je teste leur gamme. 

En découvrant cette marque, je  me suis ainsi intéressé aux boîtiers pour montres, mais aussi à un objet dont je ne soupçonnais absolument pas l’existence: les remontoirs automatiques. 

Si vous possédez déjà plusieurs belles montres, cet article devrait vous intéresser. Je vous suggère également d’y jeter un oeil si ce n’est pas le cas, on arrive au final assez vite à 5 belles montres quant on s’intéresse au sujet (surtout si vous suivez régulièrement mon article sur les montres vintage).

I Wolf 1834: le spécialiste mondial des boîtiers et remontoirs automatiques

I Des boîtes pour bijoux au 19è siècle aux remontoirs high-tech


Wolf 1834 trouve comme son nom l’indique ses origines en 1834 en Suède lorsque le forgeron Philipp Wolf I réalise que son argenterie se vend beaucoup mieux lorsqu’elle est présentée dans de belles boîtes (il invente aussi du coup sans le savoir le packaging).

Ainsi, il se recentre au fur et à mesure sur ces boîtes en elle-mêmes, en les perfectionnant: il est le premier à proposer de très belles boîtes à bijoux, aussi conçues pour être résistantes et protéger des objets de valeur.

En 1895, Philipp Wolf II, fils de Philipp Wolf I, émigre à Malmö pour y fonder son propre atelier de boîte, dans laquelle la tradition et le savoir-faire est transmis de pères en fils. L’atelier devient une véritable usine et prospère durant les décennies suivantes.


Après la Seconde Guerre Mondiale, Philipp Wolf III voyage aux Etats-Unis pour y présenter ses boîtes adaptés aux marchés horlogers et bijoutiers alors florissants. L’initiative porte ses fruits lentement mais sûrement (sachant qu’on allait à l’époque aux Etats-Unis en bateau, ce qui prenait un certain temps).

En 1962, Philipp Wolf IV (fils aîné de Philipp Wolf III) émigre en Angleterre et y démarre une nouvelle usine à la pointe de la technologie: elle emploie 300 personnes et devient le plus gros fabricant de boîtes à bijoux et de boîtes de présentation pour toute la Grande Bretagne et une grande partie de l’Europe.

La marque va plus tard conquérir les Etats-Unis puis le Canada. 
Grâce à ses fonctionnalités brevetées et à ses designs originaux, la marque est encore aujourd’hui leader sur le marché. 

La sélection sur Les Alliés

On parle d’une marque leader sur le marché: l’offre est donc passez pléthorique.
Voici quelques repères rapides pour y voir plus clair.

Les gammes de boîtier:
– Windsor: la gamme standard en cuir vegan (que l’on va tester dans cet article)
– Viceroy: comme la Windsor, mais avec des rangements pour les bijoux en plus

Un bel objet à partager avec votre moitié


– Memento Mori: une forme plus classique mais un embossage tête de mort bien affirmé.

On trouve également des rouleaux de transport, pratique pour par exemple partir en vacances:

Et enfin des valets, un peu des vides poches de luxe qui accueilleront quelques montres, vos porte-cartes, vos cartes et votre monnaie:

Du côté des remontoirs, les variations proposées sont pour la plupart esthétique. Hormis pour la gamme Axis qui propose elle un écran LCD pour afficher et paramétrer le nombre de tours et les directions à réaliser:

II Test de la boite Windsor 5 montres

Le verre trempé

S’il semble évident qu’une boîte à montre soit doté d’un verre pour pouvoir admirer sa collection , je me suis rendu compte avec étonnement que ce n’était en fait pas le cas d’une grand nombre de boîte sur le marché en particulier sur les gammes les moins chères.

Il ne s’agit pas ici d’un verre classique mais d’un verre trempé, ce qui minimisera le risque d’eclat en cas d’accident et également le risque de rayures.

La serrure chromée

La clé n’est pourvu que d’un cran donc ne vous attendez pas à un système de sécurité dernier cri.

La serrure est probablement facile à forcer et il s’agit juste d’un fermoir esthétique et qui en tout cas va remplir une fonction basique de fermeture.

Ce n’est pas exemple pas une fermeture jugée suffisante par les assurances si vous vous faites cambrioler: on les trouve plutot sur des coffres forts a plusieurs milliers d’euros.

Intérieur: doublure et coussins

Les coussinets et l’intérieur du boîtier sont doublés en soie, avec une légère texture twill: on voit tout de suite qu’il s’agit d’un produit premium. 

Les coussinets rembourrés s’adaptent bien à des boîtiers au diamètre contenu (36mm) mais peuvent accueillir des boîtiers jusqu’à 52 mm (je n’ai malheureusement pas les poignets pour porter ça, je me suis donc contenté de prendre une photo avec ma montre Bausele, la plus imposante dont je dispose). La souplesse des coussinets permet d’ailleurs de ne pas abîmer et déformer vos bracelets en cuir si vous les laissez longtemps.

Ce genre d’intérieur assez luxueux m’a tout comme le verre parut une évidence, ce n’est en fait pas du tout le cas sur les boîtes plus accessibles où vous aurez le droit à des intérieurs beaucoup moins qualitatifss. 

L’extérieur

Wolf utilise ici un cuir vegan pour l’extérieur, plutôt agréable au touché. En revanche, il ne va pas patiner (mais ce n’est pas vraiment pour la patine qu’on achète une boîte ou un remontoir à montre). 

Les coutures extérieures sont sobres, resserrées et régulières.

Le prix des boîtiers

Alors évidemment, les boîtes Wolf paraître coûteuse par rapport au reste du marché. Mais si vous lisez ces lignes vous en êtes déjà probablement a une petite collection de quelques montre digne de ce nom qui valent une ou plusieurs centaines d’euros chacune: 5 de vos montres représentent donc plusieurs milliers d’euros et méritent donc un écrin (je n’aime pas trop ce terme bien trop galvaudé mais adapté ici) digne de ce nom.

Il ne semble donc pas aberrant qu’une boîte digne de ce nom soit aussi dans cette gamme de prix là surtout que 5 de vos montres représentent donc au moins 1000€ d’achats.

Le seul cas de figure où vous pouvez vous contenter d’un boîtier plus cheap, c’est si vous êtes à 5 montres et que vous prévoyez dans les mois qui suivent d’arriver à 10. Autant dans ce cas-là directement investir dans le boîtier de 10.

Vous pourrez évidemment trouver moins cher, mais vous jugerez par vous-même que cela ne rend pas honneur à une collection décente de montres.

Test du remontoir automatique

Au-delà des boîtes, Wolf a bâti une vraie réputation dans le milieu horloger à travers son coffre de remontoir mécanique.

En effet c’est notamment la seule marque de remontoir a comptabiliser le nombre de tours effectués par jour: on en reparle plus bas.

1. QU’EST-CE QU’UN REMONTOIR DE MONTRE ?

Un remontoir de montre est un boîtier pourvu d’un mécanisme intérieur de rotation qui va permettre de simuler un mouvement naturel.

Il suffit d’enrouler la montre autour du coussinet que vous pouvez voir, et celui-ci va ensuite tourner sur lui-même dans le boîtier:

2. QUELS SONT LES AVANTAGES D’UN REMONTOIR DE MONTRE ?

Un remontoir automatique sert à faire fonctionner le mécanisme d’une montre automatique lorsqu’elle n’est pas portée, ce qui évite à la réserve de marche de s’épuiser: ainsi, la montre ne s’arrête pas et vous restez à la bonne heure (et à la bonne date si vous avez un comptoir date).
Attention, un remontoir ne sert à rien avec une montre à remontage manuel ni avec une montre à quartz.

Comment ça marche concrètement ?

Le remontoir va en gros reproduire les mouvements de votre poignet tout au long de la journée pour permettre les oscillations qui maintiennent le mouvement en marche.
Un remontoir sera en rotation constante: les remontoirs d’entrée-de-gamme n’auront cette rotation que dans une direction, tandis que les remontoirs premium (comme les Wolf 1834) vont tourner dans les deux directions (ce qui va être beaucoup plus naturel pour le mouvement et lui éviter de se dérégler).

Un remontoir automatique peut-il abîmer votre montre ?

Tout est une question de dosage:
si vous ne portez pas assez votre montre, le mécanisme peut s’enrayer. Un remontoir peut alors permettre périodiquement d’éviter que l’huile ne se fige. 
– à l’extrême inverse, des horlogers ont déjà vu des montres laissées en permanence dans un remontoir et dont la réserve de marche n’était plus du tout opérationnelle (car elle n’était du coup plus utilisée). Est-ce réellement utile d’avoir un remontoir ?

Est-ce vraiment utile ? 

Un remontoir n’est pas forcément indispensable si vous avez une collection très limitée de montres et que vous les portez toutes régulièrement. Il ne sera pas forcément si utile non plus pour les montres les plus simples: les trois aiguilles ou avec une simple complication date qui sont faciles à remettre à l’heure manuellement.

Il est en revanche très utile (voir recommandé) pour les montres avec des complications calendaires poussées (phases de lune, calendrier perpétuels etc) pour lesquelles la remise à l’heure est autrement plus compliquée. 

Critères à surveiller

Si vous investissez dans un remontoir, autant en prendre un de bonne qualité, voici les critères à observer:
– le nombre de tours: tous les remontoirs ne comptent pas le nombre de tours, ce qui est pourtant indispensable pour obtenir durant une nuit un nombre de tours comparable à un port naturel et éviter de dérégler la montre. Seuls les remontoirs Wolf 1834 sont équipés de cette fonctionnalité (la marque l’a inventé puis breveté en 2009)


– une rotation bi-directionnelle là encore pour simuler un port naturel

En termes esthétique, la boîte doit être assez grande pour accueillir tout type de montre, même vos modèles les plus imposants. 

Ici, le modèle Cub Winder est adapté aussi bien aux petites montres vintage:

Qu’aux modèles plus imposants comme ma montre Bausele:

Si jamais vous voulez aller (beaucoup) plus loin, Wolf possède une gamme assez exclusive de coffres-forts dotés de remontoirs et d’espaces de rangement:

Les tarifs démarrent à environ 15000 dollars pour cette offre, inutile de vous dire qu’à ce prix là le système de fermeture est lui bien reconnu par les assurances.

Conclusion

Depuis le vol de toutes mes montres en été 2020, j’avais pu me reconstituer une petite et modeste collection de montres vintage et néo-vintage. Je n’avais pour autant pas vraiment de place pour les ranger, ce qui est toujours dommage à la fois pour la durabilité des montres mais aussi pour le plaisir personnel.

On se surprend un peu à redécouvrir sa collection lorsqu’on la voit à travers un boîtier massif, intérieur et coussinets en soie, avec de belles finitions et un verre trempé que dans un tiroir ou un rouleau classique.

La boîte à montres Wolf 1834 Windsor 5 pièces est disponible ici à 155€

De la même manière, le remontoir a un peu cet effet hypnotique qui nous fait redécouvrir nos garde-temps. Techniquement, c’est un objet sur lequel il est très intéressant d’écrire lorsqu’on parle d’horlogerie.
En revanche, je ne vous le recommande que si vous avez une collection assez conséquente pour ne pas pouvoir porter toutes vos montres plus d’une fois par semaine. Et en particulier si l’une d’elle est une montre avec une complication calendaire (ou même une jolie montre phase de lune).



Le remontoir Wolf 1834 Cub est disponible ici à 299€

Comme une grosse partie de la sélection Les Alliés, ces deux produits seront en tout cas des valeures sûres pour Nöel.

Valery
Étiquettes
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires