Bien acheter une montre vintage: faire de bonnes affaires et éviter de se tromper

Disclaimer: ceci est sûrement l’article le plus long du site (4000 mots). Je vous explique comment acheter de très belles montres vintage à des prix vraiment abordables. Par contre, rien n’est gratuit dans la vie: ce que vous économisez en argent, vous devrez le dépenser en temps à faire des recherches minutieuses (vous l’avez ?) sur les modèles qui vous intéressent.
Bref, ça se mérite et cet article est là pour vous guider le plus possible

Sommaire

Pourquoi acheter vintage ? (et pourquoi ne pas le faire)

Vous avez entre 150 et 1000 euros de côté pour une nouvelle montre (ou même une première montre) ? Vous voulez une montre avec du caractère, de l’histoire, et même pourquoi pas un nom un peu prestigieux ?

Le vintage est dans ce cas une excellente solution, surtout que la question ne se pose pas vraiment entre une Omega ou une Longines et la dernière création d’un énième Kickstarter horloger sans âme (ou pire, une Daniel Wellington). Laquelle vous attirera le plus de compliments ? Laquelle aura la plus belle histoire à raconter ?

Cette petite comparaison devrait largement répondre à vos questions:

Filippo Loretti, une néo-marque Kickstarter qui se contente au final de recopier des modèles vintage en version quartz à 180€: c’est déjà mieux qu’une Daniel Wellington mais c’est quand même dommage.

Voici quelques exemples de ce que vous pouvez trouver à la place pour un prix similaire:

Croyez le ou non, il est même très facile de trouver des Seamaster ou Genève de chez Oméga pour un budget similaire:

Le choix du vintage: style et poésie contre fonctionnalité et investissement

La fiabilité d’une montre vintage dépend directement de son usage de l’époque: chez Rolex, il est par exemple évident qu’on exige d’une Submariner (plongée), une Milgauss (recherche nucléaire) ou Explorer (spéléologie) un état de marche parfait.

Sûrement une des toolwatch les plus fiables, avec mécanisme anti-magnétique pour être utilisée dans au CERN, le plus grand accélérateur de particules du monde: bref, les Milgauss vintage sont sûrement parmi les plus fiables au monde

Plus généralement, les premières montres de la Première Guerre Mondiale utilisées dans les tranchées devaient elles aussi avoir une synchronisation parfaite pour synchroniser les mouvements de troupe.

Ces montres, en particulier les vieilles plongeuses (dont très peu ont été dans les faits utilisées pour de la plongée) seront donc forcément un peu plus adaptées si vous recherchez dans du vintage une montre fiable à porter au quotidien, avec laquelle vous pourrez même vous baigner après une bonne révision.

Attention par contre, dans le monde du vintage entrée de gamme (avec principalement des montres habillées), on va souvent opter pour le caractère et la poésie plutôt que pour la fonctionnalité et la fiabilité (gardons en mémoire qu’une montre à remontage manuel ne sera de toutes manières jamais aussi fiable qu’une montre quartz, qui elle même pâlira face à la précision d’un iPhone).

Ce qui compte ici, c’est l’expérience que vous aurez lorsque vous regarderez l’heure (sinon, autant juste vous limiter à votre téléphone).

Ensuite, je ne sais pas vraiment pour qui la précision absolue d’une montre est une question de vie ou de mort, à moins d’utiliser une toolwatch et de faire de la plongée (auquel cas, ça ne se trouvera pas en vintage entrée de gamme).

Le charme et l’histoire d’abord…

La vraie question se pose sur l’enthousiasme et la joie que vous procure une montre, et son intérêt en termes de provenance et de qualité de la patine (le fameux wabi-sabi) et tout ce qu’elle a à raconter en termes de nostalgie et de romance.

N’oublions pas que parmi ces montres vintage des années 70-80, de nombreuses ont été réalisées avec des designers célèbres comme Gérard Genta (comme la fameuse Polerouter de chez Universal Genève)

Si tout cela n’est pas vraiment au rendez-vous et que la montre ne vous procure aucune émotion, le coût de la révision supplémentaire ou la fiabilité inférieure n’en valent pas vraiment le coût.

….la fiabilité et la spéculation ensuite

Et si vous êtes plutôt à fond sur le contrôle qualité, la fonctionnalité et à la recherche de la meilleure précision/jour, la recherche d’une montre vintage sera plus coûteuse. Si vous n’appréciez pas leur caractère et leur patine, autant opter pour une montre neuve.

Les montres vintage en dessous de 500€ peuvent également assez difficilement être considérées comme des investissement (il n’y a pas de miracles, vous ne trouverez pas de Rolex ou de Patek Philippe à ce prix là): assurez-vous au minimum que le cadran, les aiguilles et les indexs soient toujours d’origines. C’est eux qui avec leur patine font pour moi tout le charme d’une montre vintage qui a bien vieilli.

Achetez-les surtout pour le plaisir, l’histoire, leur patine plus que pour l’investissement ou la fiabilité.

Le vintage: la montre statutaire plus accessible

Dernier point qui peut paraître idiot mais dont on parle moins: pour le prix d’une Daniel Wellington, vous pouvez en vintage dénicher une Omega, une Longines, une Glasshütte ou encore une Tissot qui en plus du charme et de l’histoire sera forcément plus appréciée par vos pairs.

Attention par contre à ne pas vous borner à la marque et à ne pas acheter d’absurdités juste pour le nom. Un bon exemple est sûrement les montres Marriage de chez IWC, qui ne sont pas vraiment censées se porter comme des montres classiques avec leur 47mm de largeur (à moins d’avoir des poignets énormes).

(ce n’est pas criant sur les photos, mais cette montre est du coup vraiment importable)

Idem pour Rolex, il sera plus facile de trouver des modèles d’entrées de gamme entre les 1000 et 2000 euros. Il faut en revanche être bien plus minutieux sur les vérifications: c’est ce qu’on verra dans un autre article.

II Où acheter une montre vintage ?

Les sites d’enchères

Il existe deux types de sites d’enchères: des sites expertisés comme Catawiki et les autres comme eBay (où vous ne pourrez vous fier qu’aux feedbacks positifs des vendeurs, en dehors de ça, c’est un peu le Far West).
Je vous recommande donc plutôt Catawiki, où les lots de montres sont d’abord expertisés avant d’être vendus en ligne. Vu le volumes de ventes, il ne s’agit pas d’une expertise approfondie, mais il s’agit d’un tri déjà bien utile pour éviter au moins la plupart des fakes.

Attention, il faut rajouter au prix de vente 9% de frais d’enchères, ainsi qu’évidemment les frais de port qui sont généralement à partir de 30€.

Avant d’acheter tête baissée ces quelques Rolex à prix plutôt attractif, vous vous doutez bien que de grosses recherches s’imposent

Cela dit, ça reste une sacrée jungle (les multiples sites d’avis de consommateurs l’attestent, il faut être vigilant sur le vendeur, d’autant plus que le site ne vous aidera pas si vous vous faites avoir), avec quelques pièces douteuses qui peuvent passer entre les mailles du filet et on se doute bien que les experts du site n’ont pas le temps de tout vérifier minutieusement: il est donc préférable de faire ses propres recherches avant de se lancer.

De mon côté, j’ai une addiction malsaine à Catawiki sur lequel je pourrais passer des heures, et cet article a aussi vocation à vous présenter dans les semaines à venir les sélections que j’effectuerai sur ce site.

Les sites de revendeur

Vous allez voir, il y a tout de suite une sacrée différence de prix avec Catawiki (je soupçonne d’ailleurs certains sites de s’approvisionner directement dessus) : elle sera parfois justifiée par un vrai travail de recherche et de révision de la montre. Ou alors juste par de jolies photos..

Sur ces sites, les montres sont vendues à un prix correct: vous ne ferez pas l’affaire du siècle sur ce site par rapport à ce qu’on peut trouver sur des sites d’enchères, par contre vous êtes sûr de ce que vous achetez (avec révision et garantie incluses)

Joseph Bonnie: il s’agit du site de revente du blog Les Rhabilleurs. Un bon travail de curation et de présentation des pièces est effectué. Très utile pour se construire une belle culture du vintage.

A l’étranger

On trouve de nombreux sites de reventes  avec une vraie valeur ajoutée d’expertise et/ou d’intermédiaire de confiance, de garantie ou de révision comme Goldammer (dont la sélection est superbe), Crown&Caliber ou encore le très connu Chrono24 (pas mal de revendeurs Catawiki sont également sur Chrono24, les différences de prix sont parfois assez amusantes).

Ici, la sélection de Goldammer.me

Attention à d’autres sites plus opportunistes, qui ne semblent pas avoir d’expertise horlogère et qui semblent plus proposer des montres vintage par opportunisme, c’est le cas par exemple d’Artsworth, l’e-shop des influenceurs du même nom. Je soupçonne fortement qu’il s’agisse de montres chinées sur Catawiki vendues 2 à 3 fois plus chères sans vraie valeur ajoutée.

De très belles photos, en revanche ni révision ni garantie horlogère: un peu limite pour des Omega Genève ou Seamaster qui sont des modèles très communs qu’on retrouve au final facilement à deux fois moins cher (en cherchant bien et en ayant un peu de chance certes).

Les boutiques à Paris

Je suis plus du genre à chiner sur Internet, mais vous pourrez faire quelques bonnes affaires aux puces de Saint-Ouen (même si c’est devenu très mainstream et commercial), et chez quelques revendeurs spécialisés chez qui il faudra cependant prévoir un budget plus conséquent (+ d’1K recommandé).

Je recommande le site Gentleman Chemistry qui les référence détails sur ces trois articles: 1, 2 et 3. (attention cependant, les articles datent de 2014 donc vérifiez tout de même si les lieux sont toujours d’actualité).

II Identifier une montre vintage de qualité

Pour bien choisir votre montre vintage, il y a forcément un petit travail préliminaire à effectuer pour savoir d’où vient votre montre, la dater au moins approximativement et identifier le mécanisme. C’est un peu comme une enquête qu’il va vous falloir mener de manière générale sur Google, sur d’autres annonces passées et enfin sur des forums spécialisés.

Le mouvement

C’est le coeur de la montre, et la seule partie qu’on ne peut pas faire mentir. Confronter le type de mouvement et le numéro de série de la montre est donc un excellent moyen d’y voir plus clair et de vous assurer d’acheter une montre authentique.

Heureusement, des spécialistes ont mis en ligne des ressources bien utiles pour s’y repérer, c’est notamment le cas de la base de données du Dr. Ranfft qui référence environ 11000 mouvements différents:

Si vous n’avez que le visuel du mouvement (comme c’est souvent le cas notamment sur Catawiki), vous pouvez (un peu) plus facilement vous y retrouver dans cette base de données massive grâce à la fonctionnalité de recherches avancées qui s’appuie sur la forme du boîtier, les complications, la position du rotor etc.

La date de création du mouvement est un bon point de départ: votre montre a donc forcément été conçue après. La position des ponts peut parfois ne pas forcément correspondre à 100% vu que les mouvements étaient parfois personnalisés pour les marques.

Les mouvements à quartz pourront cependant être intéressants pour certaines marques de montres (on verra ça au cas par cas).

Les numéros de série (pour une marque connue)

Avec un peu de recherche, il est assez facile de comprendre la nomenclature utilisée par les marques les plus prestigieuses pour leur numéro de série, et ainsi d’en déduire l’année de sortie de votre modèle. C’est en revanche beaucoup moins vrai pour les marques moins connues.

Voici quelques autres signes de qualité évidents:
– les motifs sur les plateaux et ponts
– couleur des vis: s’ils ont une couleur particulière (bleu ou violet), c’est qu’on a renforcé leur résistance avec un traitement thermique particulier et donc que la montre est plus qualitative
– nom de marque et numéro de série gravés

Vous serez bien sûr vigilants sur les signes d’usure les plus évidents comme la rouille ou la limaille. Enfin, le nombre de rubis de synthèse (qui servent avant tout à limiter la friction entre les différentes parties du mouvement) n’est pas vraiment un indicateur de qualité (ça ne coûte rien à produire).

A la réception, vous pouvez également utiliser l’application Watch Tuner Timegrapher (si vous avez un iphone) pour tester la régularité et la précision de votre montre

Le cadran

C’est un peu dommage d’aller dans le vintage pour choisir un cadran un peu plat et classique, là où il est possible de trouver une très belle variété de textures, avec par exemple des cadrans:
– guilloché: comme sur les Seiko Présage
– en email: c’est le plus haut de gamme, inaltérable. On en reparlera plus en détails
– avec un effet lin: cet effet lin est le résultat de subtiles hachures sur le cadran, tout comme le guilloché cette texture joue bien avec la lumière
– neige: popularisée notamment par les Grand Seiko Snowflake
– tropical: elle est dûe à une décoloration de la peinture du cadran au fur et à mesure de l’exposition aux UV.

On consacrera un autre article plus complet aux textures particulières des cadrans.

Attention aussi à l’état des aiguilles et des indexs: l’aiguille des heures est par exemple cassée sur cette montre habillée Glashütte, mon tout premier achat de montre vintage (à 143€) sur Catawiki:

Au demeurant, le rendu pour ce prix reste tout de même très satisfaisant une fois porté (et je ne compte pas le nombre de fois où on m’a demandé sur IG d’où elle venait):

Fabrication

Comme vous le savez, les progrès du made in China (en particulier toute la région de Shenzen) sont assez flagrants en horlogerie mais ne sont pas si intéressants pour du vintage.
Vu leur prix beaucoup plus accessible, vous pouvez vous permettre d’être plus exigeant et de vous limiter à la Suisse, l’Allemagne et le Japon.  Attention évidemment à bien chercher une mention “Swiss Made” et pas juste “Swiss Mvmt”.

Complications

Pour les montres vintage, plus la montre a de complications, plus elle sera qualitative. Ce n’est évidemment plus vrai de nos jours où beaucoup de montres cheaps Aliexpress à quartz sont équipés de chronographes, phase de lune, réserves de marche etc.

Mais pour tout ce qui est montre vintage, à mouvement automatique ou remontage manuel, les complications seront beaucoup plus coûteuses.

Boîtier

Poli ou non ?

Polir le boîtier d’une montre faisait à l’époque parti du process classique de révision. Certaines montres vintage ont donc été polies à outrance et leur boîtier a largement perdu en définition, en particulier au niveau des arrêtes, cornes et flancs.

C’est un critère que je considère important si vous achetez pour investir, en vue d’une revente ou si plus généralement vous avez un budget élevé.

Pour un achat plaisir avec un budget modéré (inférieur à 1000 euros), vous aurez du mal à trouver des boîtiers qui n’ont pas déjà été polis, à moins d’aller dans du New Old Stock.

Voici en tout cas une vidéo intéressante (en anglais) si vous voulez aller plus loin sur le sujet:

Voici un bon exemple d’une Rolex trop (et mal) polie dont les arrêtes ont perdue toute leur définition:

Plus modestement, ça se voit aussi sur cette Universal Genève que je m’étais procurée à 160€ sur Catawiki, on le voit bien aux arrêtes complètement lissées:

Ca reste tout de même un détail de puriste et ça retire dans l’absolu assez peu de charme à l’ensemble une fois au poignet:

Matière

Ca paraît logique mais il faut tout de même le rappeler: à modèle équivalent, un boîtier acier sera moins cher qu’un boîtier plaqué or.

Verre

Les vraies montres vintage ont des verres en acrylique sur lesquels il est facile d’enlever les rayures avec par exemple du polywatch. Les rayures sur un verre en saphir sont en revanche un peu plus graves (il faut dire qu’il faut y aller pour rayer du saphir).

Les dimensions

C’est tout l’inverse des revers d’une veste de costume: les montres étaient beaucoup plus petites pendant l’écrasante majorité du 20è siècle. On parle de diamètres de 35mm ou moins, plus adaptées à la plupart des poignets et qui se portent bien sous un costume, alors qu’on peut aller jusqu’à du 42 mm de nos jours.
Ces dimensions beaucoup plus sobres et discrètes s’inscrivent bien davantage dans une notion d’élégance discrète et d’understatement.

III Vérifier l’authenticité d’une montre vintage

La première chose à faire, c’est de demander la référence exacte de la montre: à partir de cette information, vous pourrez ensuite analyser chaque élément de la montre un par un. 

Etat et authenticité des éléments

Surveillez d’abord l’authenticité des éléments:
le cadran: c’est le plus important ici, il sera forcément un peu patiné sur une montre vintage, s’il a l’air complètement neuf c’est qu’il a été repeint ou (pire) remplacé)
On cherche avant tout une légère oxydation, la plus uniforme possible
les indexs et aiguilles: gros warning s’ils sont d’une couleur différente, ils seront ici aussi un peu patinés (surtout ceux en tritium qui vont jaunir avec le temps)

S’ils sont très luminescent, cela signifie qu’ils ont été traités récemment.

Bon exemple sur cette montre Oris où les aiguilles heures/minutes ont de toutes évidence été changées (probablement pour ça qu’elle s’est vendue à 50€)

– même remarque pour la lunette, la couronne, le dos du boîtier et le mouvement

La référence exacte du modèle et Google Image vous aideront à vous faire une idée fidèle du rendu d’origine de la montre. 

Boite et papiers

Ce n’est pas si primordial que ça en a l’air, surtout si vous achetez une montre pour vous faire plaisir et pas comme investissement. N’oublions pas que même de ce point de vue là, rien ne sert d’avoir les papiers s’il est évident que le cadran, les aiguilles ou la lunette ont été remplacés.

La hantise des collectionneurs: les Frankenwatch

Il s’agit de montre dont on a remplacé quasiment toutes les parties, et qui n’ont plus grand chose à voir avec l’original (ce qui explique la référence à la créature du Dr.Frankenstein).

Pas besoin d’être un expert pour voir que rien ne va ensemble sur cette montre

C’est primordial si vous achetez la montre pour investir, mais c’est aussi important que votre garde-temps ait conservé un minimum de charme et n’ait pas été complètement dénaturé au fil des années.

Le remplacement des parties originales est plus fréquent qu’on ne le croit, surtout car à une époque il était assez courant (voir vu comme normal) que les horlogers remplacent les parties un peu patinées lors des révisions, pour qu’elles ait l’air comme neuve.

Bien entendu, s’il s’agit d’un achat plaisir et pas d’un investissement, il est aussi très possible d’avoir un vrai coup de coeur pour une Frankenwatch, assemblée de manière cohérente (et qui sera en plus normalement moins chère qu’une montre équivalente de la même marque).

Tout comme le fait de polir ou non le boîtier, le sujet fait débat chez les passionnés.

De mon côté, je considère qu’il est au moins important de l’identifier, et de ne pas acheter une frankenwatch au prix du modèle original.

Sur du vintage entrée-de-gamme, la différence sera en tout cas minime et passera probablement complètement inaperçue.

Oui, cette Seamaster est une Frankenwatch. Non, ça ne fait pas aussi peur que la créature dont le nom s’inspire

Comment l’éviter ? Avec une recherche rigoureuse

C’est l’aspect primordial d’un bon achat, c’est à la fois simple et pénible à faire: elle s’appuie pour moi sur la comparaison entre les photos du modèle désiré et ce que vous pouvez trouver sur Google Image, les forums ou des annonces équivalentes.

Le numéro de série est un excellent point de départ pour vos recherches.Tout ça vous paraîtra assez technique, avec beaucoup d’informations à assimiler: ce n’est pas une courbe d’apprentissage facile sur les premiers modèles auxquels vous allez vous intéresser, mais vous prendrez rapidement les bons automatismes.

Montres vintage, montres d’occasion et New Old Stock

Le mot vintage est en fait assez transparent car il vient du français 20 et définit donc un objet âgé d’au minimum 20 ans: c’est loin d’être aussi clair en horlogerie où deux conceptions très différentes s’affrontent chez les puristes:

– avant la crise du quartz, aux alentours de 1970

– aux alentours des années 80, avec le passage des dômes saphire aux dômes acrylique et à l’informatisation progressive du design

Les exigences peuvent être différentes selon les deux types de montres:
– papiers et emballages: forcément, une montre vintage aura moins de chance de les avoir et ça aura peu d’influence sur  le prix, leur absence sur une montre d’occasion entraînera une dépréciation de 5 à 10%
– le bracelet et son état général

L’exception, les New Old Stock: comme leur nom l’indique, il s’agit de vieux stocks de montres exposées en magasin mais jamais vendues et donc qui n’ont jamais été portées. Les New Old Stock sont assez rares, et il faut se méfier de vendeurs qui tentent de faire passer du vintage pour du New Old Stock. On retrouve souvent l’abréviation NOS dans les listings.

Exemple d’une Vulcain New Old Stock et donc jamais portée, parfait si vous voulez du vintage en parfait état

Révision ?

La question de la révision et d’un entretien régulier se pose seulement si vous comptez sérieusement vous appuyer sur votre montre au quotidien. Elle est moins pertinente si vous ne comptez la porter qu’occasionnellement.

Personnellement (et ça va faire bondir beaucoup de puriste), si on reste sur un créneau vintage entrée de gamme (en dessous de 600€), je préfère une montre légèrement moins fiable mais qui m’apporte du plaisir lorsque je regarde l’heure (surtout vu que le prix d’une révision est en moyenne de 160 à 240€).

Les revendeurs les plus sérieux (et les plus chers) vous vendront des montres avec une révision déjà effectuée. D’autres vous proposeront une garantie horlogère: c’est-à-dire que vous pourrez vous rendre chez un horloger partenaire en cas de problèmes, pendant un an.

Prenez également en compte la rareté des pièces pour faciliter la révision, ou le remplacement de parties défectueuses: c’est pourquoi il sera toujours plus avantageux pour l’entretien d’acheter une montre chez une maison reconnue avec un mouvement commun facile à retrouver.

2 La sélection de montres vintage Catawiki

L’article est très long, du coup cette sélection sera plutôt courte (5 modèles). Je vous proposerai des sélections plus longues dédiées dans des articles annexes dédiés spécifiquement à chaque marque ou à des thèmes précis (phase de lune, cadran tropical etc).

Pour chacun de ces modèles, j’ai effectué une vérification rapide de la fiabilité du vendeur (un bon vendeur est primordial sur Catawiki, car la plate-forme ne va en général rien faire s’il y a un litige, d’où toutes les mauvaises reviews sur ce site) , une comparaison du modèle présenté sur Catawiki et de modèles similaires (pour éviter les pièces remplacées) ainsi que du prix où on pouvait les trouver ailleurs.

I Les marques référentes du vintage

Il s’agit des marques pour lesquelles les modèles vintage de bonne facture sont nombreux, et qui jouissent également d’un certain prestige.

OMEGA

Omega – Constellation – Automatic Chronometer – linen dial – 168.019

La Constellation est un grand classique chez Omega, il s’agit ici de sa version en boîtier acier sans fioriture excepté la discrète texture lin du cadran. 🙂
Vendeur: Vintage Watch Points note de 97,3% sur 43 évaluations
Cliquez ici

Omega – Seamaster Cosmic – Calibre 613

La Cosmic est une version généralement accessible de la fameuse Omega Seamaster. On aime ici le bon état général de cette montre ainsi que la sobriété du cadran qui équilibre le boitier or du cadran et du bracelet.
Vendeur Nonstopwatches, 99,3% sur 155 notes
Cliquez ici

Omega – Seamaster – 166.0216

Un beau dégradé de couleur sur cette Omega Seamaster qui passe bien pour une montre habillée. Le vendeur est expert de cadran subtilement patinés mais à des prix accessibles.

Ici, il s’agit de la montre et de son bracelet original Omega.
Vendeur: Wabi-Sabi, 98,1% sur 163 notes
Cliquez ici

Omega – Seamaster 600 – Date

Je n’aime d’habitude pas trop les cadrans foncé mais il faut avouer ici que l’effet particulièrement réussi. Le noir contraste parfaitement avec le doré pour un effet plus habillé sans que ce soit trop ostentatoire.
Vendeur Nonstopwatches, 99,3% sur 155 notes
Cliquez ici

Omega – Art Deco Calibre T17

Un modèle de chez Omega très peu connu et qu’on pourrait presque confondre avec une Tank de chez Cartier: évidemment, il s’agit d’une montre de 70 ans donc il faudra un peu d’ ouverture d’esprit sur l’état général. On aime comme son nom l’indique la très forte identité art-déco visible à travers le cadran et en particulier le compteur petite seconde.
Vendeur: Brocantique-Watches, 100% sur 47 évaluations.
Cliquez ici

II Divers

Hamilton – Jazzmaster Petite Second – H325550

J’aime beaucoup chez Hamilton les Jazzmaster, celle-ci ne fait pas exception à la règle avec un parti pris créatif fort en particulier sur le compteur petite seconde. Peut-être un peu trop original pour une première montre habillé mais sinon un bon choix pour élargir votre collection
Vendeur Swiss Star Watches, 93,6% sur 280 évaluations.
Cliquez ici

Lip – Himalaya – Dato – Cal. R.23.C – 232-005

L’Himalaya était sûrement le modèle le plus icônique de chez LIP durant les heures de gloire de la marque. Ceci est un choix très sûr pour la recherche de belles montres vintage habillées a un prix accessible. Ce modèle est parfait pour une première montre avec le parti pris créatif du guichet date à 6h;
Vendeur Dpr1994, 99,4% sur 695 notes.
Cliquez ici

Yema – Junior – 569329 – Homme

Il ne s’agit pas ici contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser d’une édition enfants de la Superman mais bien d’une plongeuse à part entière de chez Yema âgée de presque 60 ans. On lui pardonnera les quelques rayures sur ce verre en plexiglas et on appréciera le charme d’une songeuse vintage avec un diamètre sobre de 35 mm.
Vendeur: montres, 98,3% avec 59 notes
Cliquez ici

II Les chronographes vintage

Catawiki propose de nombreux chronographe italien vintage: c’est modèle ont l’avantages d’avoir un diamètre réduit pour des chronographe et donc de pouvoir être porté par des petits poignets (les appelle aussi Baby chronographe). Il s’agit souvent de modèle italien vendu par des particuliers qu’on trouve généralement avec une très belle patine ou une texture particulière.

Chronometre Suisse – Cronografo 18k

Un chronographe italien comme on les aime avec un diamètre contenu de 35mm et surtout une texture subtile mais bien visible sur le cadran.
Vendeur ssimone78,100% sur 117 évaluations
Cliquez ici

Basis – Sport Chrono-Stop Jumbo – Homme – 1950-1959

Un modèle classique et qui semble un peu plus neuf mais qui est est un peu plus accessible. Il est temps revanche un peu moins subtile en particulier avec un diamètre ici de 38 mm.
Vendeur: Leongenius64, 96,2% sur 107 évaluations
Cliquez ici

Chronographe Suisse – Chronograph – Ref. 81552

Un excellent exemple de patine et surtout de tonalité de couleur qu’on trouve surtout dans le vintage avec beaucoup de caractère. Ce chronographe Suisse un peu plus complexe ici un diamètre de 39 mm. J’aime ici également le boîtier plaqué or rose qui contraste parfaitement avec le cadran.
Vendeur: Vintage Watch Point, 97,6% sur 43 notes
Cliquez ici

II Les marques de luxe

JAeger lecoultre

Jaeger-LeCoultre – Classic Moonphase – 400.6.20

Certes, il s’agit ici d’une montre quartz mais on oublie rapidement grâce à l’esthétique très réussi de cette montre et à la poésie de la fameuse complication phase de lune. Il s’agit d’un des modèles de la marque les plus accessible sur Catawiki.
Vendeur Heritage-34, 97,9% à partir de 105 notes.
Cliquez ici

Jaeger-LeCoultre – Memovox – Automatique – Calibre 489 – 1950

La Memovox est un des premiers modèles de chez Jaeger-LeCoultre, ici proposé dans une version des années 50. Il s’agira donc peut-être réaliste sur l’état général d’une montre qui a plus de 70 ans. Outre la patine subtil de la montre j’aime aussi beaucoup les aiguilles ici très travaillées. Une bonne opportunité de vous procurer une Jaeger-LeCoultre avec un peu d’histoire et qui soit plus originale qu’une Reverso.
Vendeur Eric Lahnsteiner 100% sur 170 évaluations
Cliquez ici

Conclusion

Difficile de résumer ces 3400 mots en quelques lignes si ce n’est en vous recommandant d’être curieux et bien geek sur les bords pour ne pas vous lasser des recherches à effectuer sur chaque modèle (personnellement, je trouve ça passionnant d’apprendre l’histoire d’une montre et d’un modèle en détails).

Je ne vous recommande également d’être patient et de ne pas céder au FOMO (Fear of Missing Out): des milliers de nouveaux modèles sont mis en ligne chaque semaine. Vous finirez par trouver votre bonheur.

Enfin, il faut aussi savoir ce que vous voulez: il sera compliqué d’avoir à la fois une belle montre vintage pas chère, avec du charme ET avec une fiabilité à toute épreuve.

Dans tous les cas, deux cas de figures s’offrent à vous:
vous êtes curieux, geek et saurez attendre l’occasion parfaite: je vous recommande chaudement Catawiki, à condition de prendre toutes les précautions nécessaires avant de commander et de vous diriger vers les vendeurs les plus fiables
vous avez plus de budget et ne souhaitez pas prendre de risques, faire confiance à des professionnels et avoir directement une montre révisée et sous garantie: dirigez vous vers un revendeur

 
Valery

Laisser un commentaire

350 Partages
Partagez326
Tweetez
Enregistrer24