Test & Avis The Nines Paris : Un costume Loro Piana en prêt à porter à moins de 500€ !

The Nines Paris fait partie des marques que nous suivons depuis quelques années maintenant. On se souvient encore du premier article, ou l’on découvrait une marque qui proposait un très bon rapport qualité sur des accessoires essentielles du vestiaire masculin. En 3 ans, la marque a fait du chemin, et ne cesse d’étoffer son offre en largeur et en profondeur. On retrouve aujourd’hui plusieurs gammes d’accessoires (très) complètes, une collection de prêt à porter décontractée et formelle bien complète aussi. Pour ne rien vous cacher, la marque rencontre le succès depuis sa création, et cela pour plusieurs raisons !

Avis sur The Nines Paris : une montée en gamme qui permet à la marque d’offrir des tissus plus luxueux et un parti pris stylistique plus formel

Il existe de nombreux facteurs qui expliquent le fait qu’une marque perdure et s’installe durablement dans notre petit marché de la mode masculine haut de gamme de qualité (je précise parce qu’il existe un marché haut de gamme avec des marques très médiocres mais dont les prix sont similaires). Mais généralement, on retrouve souvent le facteur suivant : la continuité dans le respect des valeurs de la marque. En effet, malgré que les années soient passées et que les collections s’étoffent, la marque n’a cessé de rester sur sa valeur originale qui a fait sa force : son très bon rapport qualité/prix. On ne compte plus les marques qui avaient du potentiel, mais qui se sont perdues en chemin ! Non chez The Nines Paris, les prix sont toujours très intéressants. On trouve de beaux accessoires et un prêt à porter bien fait sur un prix d’entrée de gamme compétitif et attractif.

Une montée en gamme stylistique intéressante

A ses débuts la marque ne proposait qu’une sélection d’accessoire assez limitée (ce qui est normal quand on début on commence rarement avec des collections immenses). Mais depuis les choses ont bien changé, et les gammes d’accessoires se sont sérieusement étoffés. Je pense notamment aux ceintures, qui offrent un panel de couleurs très varié, avec de nombreuses nuances qu’on trouve difficilement ailleurs pour ce prix-là. Par exemple, j’ai déniché une ceinture en veaux-velours beige foncé, qui match parfaitement avec ma paire de brogues Malfroid et ma paire de mocassins In Corio ! Or, des ceintures dans cette teinte, ce n’est pas très courant, et encore moins pour 49€. Même chose du côté des cravates, on trouve désormais (pour notre plus grand plaisir) pléthore de motifs différents : de la cravate club, à pois, unie, faux-unie, texturé … toujours à un prix abordable. Même chose du coté des nœuds papillons !

On observe la même chose dans la gamme de prêt à porter en chemise. On trouve une infinité de cols, de couleurs, et de motifs différents. Que ça soit pour une chemise formelle, décontractée ou même de cérémonie, tout y est et ça pour moins de 70€. On a notamment remarqué des cols inversés sympathiques avec des tissus colorés pour cet été, qui feront de belles pièces casual de caractère.

Une montée en gamme technique et une offre qui ne cesse de s’élargir

En plus des différentes gammes d’accessoires, The Nines Paris a également pris soin de sa gamme de costume, qui propose désormais une dizaine tissus différents, plutôt que deux auparavant. Ceci étant dit, on ne sort pas du classique gris/bleu qui se trouve décliné en plusieurs nuances de tons, en proposant plusieurs motifs faux-uni. On regrette un peu que les revers soient toujours aussi fins, mais ce n’est qu’une question de goût ! Personnellement ça me gêne un peu en termes de proportions mais je comprends aussi qu’on préfère un revers plus discret, plus mesuré. La grande nouveauté dans cette gamme, c’est l’apparition de deux nouveaux modèles, équipés d’un tissu provenant d’un drapier italien de luxe célèbre : Loro Piana. Réputé pour proposer des tissus très lumineux, le drapier italien vend ses tissus très chers, et on n’en croise jamais sur des costumes en deçà de 700-800€ sur du prêt à porter ou de la demi-mesure. La marque a réussi à en proposer deux pour moins de 500€, il fallait qu’on voit ça de plus près !

Test The Nines Paris : deux tenues formelles complètes idéales pour le business

Un costume fabriqué avec un tissu Loro Piana pour moins de 500€, à ma connaissance je n’avais encore jamais croisé cela auparavant. On était donc très curieux avec Valéry et on voulait voir à quoi cela ressemble de plus près, pour de vrai ! Les deux costumes sont très formels, et parfaitement adaptés à un environnement professionnel.

La veste The Nines Paris Loro Piana bleu nuit / bleu ardoise

Après avoir inspecté les deux costumes sous toutes les coutures, voici ce qu’on a pu repérer comme différentes finitions :

  • Tissu Loro Piana bleu nuit : le bleu nuit est profond et a une belle texture caviar, presque nid d’abeille
  • Tissu Loro Piana bleu ardoise : il s’agit d’un bleu plus lumineux, légèrement texturé et avec quelques subtils reflets de couleurs
  • Fabrication européenne : les costumes sont confectionnés dans un atelier de Roumanie que vous commencez à bien connaître si vous suivez le blog depuis longtemps. Son savoir-faire n’est plus à prouver et il est excellent pour proposer des costumes semi-entoilé à un prix imbattable.
  • Coupe ajustée : une coupe ajustée polyvalente. En revanche la veste est relativement longue et ne pourra pas se dépareiller
  • Entoilage semi-traditionnel : le meilleur compromis pour une veste durable, qui se fait à votre corps et plus accessible qu’un entoilage complet
  • Epaule avec cigarette et padding prononcé : The Nines est ici un peu à contre-courant du marché et opte pour des finitions très structurées, qui ancrent bien ce costume dans un style très formel
  • Revers fins de 7 cm : c’est le seul reproche qu’on pourrait faire à ce costume, mais c’est malheureusement un parti pris qu’on retrouve sur la plupart des costumes entrée de gamme
  • boutonnière fonctionnelle : toujours utile à préciser mais vous commencez à vous y habituer 🙂
  • Pochette classique : pas de poche barchetta
  • Poches à rabats passepoilées : des poches classiques dans le style formel, il n’y a en revanche pas de poche ticket ce qui évite de surcharger la veste
  • Boutons en corozo : aussi appelée ivoire végétale, une finition classique dans cette gamme de prix
  • doublure fondue avec surpiqûres contrastantes : une doublure très sobre

Le pantalon The Nines Paris Loro Piana bleu nuit/ bleu ardoise

La coupe est fuselée, et arrive à une hauteur classique. C’est assez déconcertant lorsqu’on est habitué à un registre plus sartorial, mais rien de surprenant si c’est votre premier costume.
Vous allez le voir, les finitions sont très classiques pour le pantalon d’un costume sobre et discret, de cette gamme de prix:

  • Coupe fuselée
  • Passants ceinture : vous vous en doutez, ce costume plutôt sobre n’est pas fait pour être porté avec des bretelles
  • Poches italiennes avec points de renforts
  • Pli central : comme tous les pantalons formels
  • Revers pantalon / sans revers pantalon : sur ce genre de costume classique, le revers pantalon est une bonne manière d’insérer un peu de fantaisie. J’ai choisi d’en faire un tandis que Valéry est resté sur un tomber normal.

Le costume The Nines Loro Piana est disponible à 490 euros. Si vous cherchez un premier costume classique, avec une belle construction semi-entoilée et surtout une matière sobre mais extrêmement qualitative, alors c’est le costume qu’il vous faut. On le conseillera aux silhouettes assez élancées du fait des revers fins (7cm) et des épaules structurées (attention si vous allez trop  à la salle de musculation).

Si vous êtes dans ce cas, on ne peut que vous conseiller de foncer sur cet excellent rapport qualité/prix (il est quasi impossible de trouver du Loro Piana à moins de 700 euros (à part chez quelques marques largement en rupture de stock sur ce produit).

Les accessoires : Les cravates business et les pochettes

On vous l’a dit plus haut: The Nines a fait une vraie montée en gamme stylistique. Et ça se voit en particulier dans la gamme d’accessoire, dans laquelle la marque prends naturellement plus de risques. Si l’on ne pouvait que reconnaître le rapport qualité/prix de ces cravates, le style restait extrêmement sobre et on avait pas foncièrement de coup de coeur.

La donne a beaucoup changé et nous nous sommes surpris à avoir plusieurs coups de coeur au moment d’accessoiriser cette tenue

  • Tissu rayé 100% soie :
  • Tissu motif à pois 100% soie :
  • Largeur 7 cm / Longueur 154 cm :
  • Cravate doublée en soie :
  • point Barstak :
  • fil de torsion :
  • Pochette en 100% soie fabriquée main en Italie :

Cravate rayée , 49 euros
Cravate à pois, 49 euros
Pochette à petites fleurs bleues, 27 euros
Pochette blanche en soie, 19 euros
Ceinture reversible noir et bordeaux, 49 euros

Les chemises The Nines

Nous vous avions déjà parlé en détail de l’offre chemise de The Nines dans nos précédents tests: l’offre formelle est pertinente et propose un rapport qualité/prix très correct.

Pour 69 euros, on a:
–  coutures anglaises 7 pts/cm
–  hirondelles de renfort
–  boutons en nacre de Troca avec couture en croix

Les tissus sont de très bonnes maisons italiennes: Albini, Monti ou encore Albiate pour le chambray et le denim.

Voici les deux points où se distingue The Nines:
les baleines en acier inoxydable: c’est à ma connaissance la seule marque dans cette tranche de prix à les offrir avec chaque chemise (évidemment, pas avec les cols Mao ou les cols officier)

un bel éventail de tailles (du 36 au 44) et de coupes (extra-slim, slim et regular) ce qui en fait une excellente marque pour les petites tailles

une variété impressionnante de cols: difficile de trouver ailleurs des tabs collar (ces cols anglais qui rappellent Peaky Blinders) ou encore des pin collar (avec épingle)

Elles proposent notamment une très belle variété de chemises à col officier et à col Mao: ce ne sont pas spécialement des chemises que j’affectionne pour leur polyvalence mais les tissus ici sont vraiment bien choisis et les rendent plutôt faciles à porter.

Voici ce que nous avions choisi:

Chemise col italien blanche, 69 euros
Chemise col italien bleu, 69 euros 

Conseils de style : comment bien porter un costume faux-uni

Le costume faux-uni, c’est le premier costume formel qu’on s’offrir pour sa garde robe (ou le deuxième si vous possédez un uni). C’est un costume qui paraît uni quand vous n’êtes pas au contact de la personne (comme le montrent les deux photos juste au dessus) mais qui prend tout son caractère de près. Il est simple à porter, à condition de respecter quelques règles de base pour rendre votre tenue harmonieuse.

Les conseils de bases pour maîtriser l’assemblage de motifs

  • Alterner pièce fortes et pièces lisses : ici les costumes restent lisses et se différencient par une texture discrète. On peut donc se faire plaisir sur la cravate et la pochette qui sont ici assez riches  en terme de motifs et de couleurs.
  • Prendre en compte votre morphologie dans le choix des motifs : les micro-motifs iront plus aux fins, tandis que les motifs imposants vous conviendront si vous avez plus de carrure. Il suffit juste de bien respecter les proportions entre les motifs et votre carrure.
  • Faire attention aux dimensions des motifs de même famille : ici, le choix de costumes faux-uni et de chemises blanches et bleu marine simplifient énormément la tâche, il nous suffit simplement de ne pas prendre des motifs trop proches entre la cravate et la pochette.

Deux approches pour une tenue business très facile à porter, sans être fade pour autant

La tenue de Valéry : Le costume bleu ardoise et la cravate club

(par Valéry)

J’ai opté pour le costume selon moi le plus polyvalent des deux, ce bleu ardoise lumineux pourra se porter facilement été comme hiver, mais conviendra davantage au Printemps et au début de l’Ete que l’autre modèle qui pourrait passer comme un peu austère.
Après quelques mois au Cambodge, j’avais la peau assez mat et donc un contraste peau/cheveux réduit: c’est pourquoi le  contraste entre le bleu moyen du costume et le bleu clair de la chemise suffisant amplement. Il fallait par contre bien faire ressortir la cravate, sinon la tenue aurait alors manqué de contraste: c’est pourquoi j’ai choisi une cravate foncée, mais avec des rayures blanches qui ressortent bien elles aussi.
La pochette au motif madder n’est évidemment pas assortie à la cravate, à part un bref rappel de bleu au niveau des motifs.

Enfin, la subtile nuance de bordeaux de la cravate réversible The Nines s’accorde plutôt bien aux richelieu In Corio, tandis que les chaussettes rouges apportent dose discrète de fantaisie dans une tenue autrement très sage.

 

 

Ma propre tenue : Un bleu nuit texturé avec une cravate à pois

Ce costume est très sobre, il présente un bleu nuit foncé qui l’inscrit directement dans un registre très formel (au même titre que le gris anthracite). La texture du tissu est super intéressante et offre ce qu’il faut de caractère pour que le costume ne soit pas ennuyeux. Quand le costume est très sobre, il faut amener une pièce forte dans la tenue pour que le rendu global ne soit pas trop lisse. Dans cette tenue, la pièce forte c’est clairement la cravate. Elle s’impose grâce  à sa couleur bordeaux et son motifs contrastant à pois ! Pour la mettre bien en valeur, j’ai choisi une chemise blanche toute simple pour bien marquer le contraste entre chacune des pièces (veste/chemise/cravate), ce qui permet à chacune de bien s’exprimer sans se cannibaliser visuellement. Pour ce qui est des souliers, une paire d’oxford m’aurait paru un peu trop sobre avec le costume, j’ai donc opté pour ma très jolie paire de double boucles Malfroid marron foncé.

Conclusion sur le costume Loro Piana The Nines Paris

The Nines Paris continue à proposer une offre pertinente en terme de rapport qualité/prix: impossible de trouver habituellement un costume avec un tissu de cette qualité à ce prix là (sauf chez quelques marques qui sont sold out depuis longtemps) , en plus avec une construction semi-entoilée.  Le costume reste en revanche relativement classique et conviendra en particulier à ceux en recherche d’un costume de travail durable et polyvalent, c’est idéal en particulier si c’est votre premier costume.

On observe en revanche avec surprise et satisfaction que la marque exprime de saisons en saisons bien plus sa créativité sur les accessoires, en particulier les cravates et les pochettes, avec des interprétations pertinentes des classiques sartoriaux, qu’ils soient d’inspiration preppy ou plus italienne, sur lesquelles vous pourrez avoir de véritables coups de coeur grâce à des proportions, des tissus et des couleurs particulièrement bien choisis.

 

Vous aimerez peut-être: