Test&Avis The Nines: des pré-commandes bien pensées (test des gants tactiles en cuir d’agneau)

Vous savez ce qu’on teste avant tout sur JamaisVulgaire ?

Ce n’est pas seulement les caractéristiques purement techniques d’un produit: on aurait sinon des tests assez lisses et insipides, qui ne vous aideraient pas vraiment à vous y retrouver.

On cherche plutôt toujours à mettre en perspective les lancements et l’évolution des marques par rapport au marché global, et au contexte économique actuel.

The Nines est un excellent exemple d’adaptation: cette DNVB commençait à peine à developper son réseau de boutiques et était déjà bien implantée en ligne.
Dans un contexte difficile, elle a compris la nécessité d’aller plus loin, de s’appuyer sur la pré-commande et de proposer plus seulement des basiques mais de vrais produits différenciants.

I Un modèle de pré-commande qui joue sur les forces de la marque

The Nines est l’une des DNVB dont on vous parle souvent depuis la création du blog JamaisVulgaire. Il s’agit justement d’une des marques de basiques qui propose au bon prix des produits sobres et bien pensés.

Nous avions notamment testé l’année dernière le costume semi-entoilé en tissu Loro Piana: ce n’était pas un produit de puriste, mais c’était un excellent choix pour un costume bleu marine de bonne qualité, avec une texture un peu différente de ce qu’on voit d’habitude, et pour profiter d’un joli tissu Loro Piana.

Huit ans après sa création, ce concept de bons basiques sans intermédiaires fonctionnait plutôt bien et The Nines avait même pu ouvrir trois boutiques.

Une configuration cependant pas forcément favorable avec la covid-19 et le confinement: la marque, déjà très à l’aise sur son offre digitale, a réagit vite et bien en complétant son offres grâce à des pré-commandes et des lancements ponctuels, avec des fiches produits plus travaillées et des concepts produits encore plus innovants.

The Nines a donc puisé habilement dans ses forces pour proposer de nouveaux produits. Pour rappel, on l’aime en particulier sur:
– la chemise et la diversité des cols: on avait testé ici une chemise avec col anglais
– la diversité des motifs et des couleurs disponibles
– des matières innovantes, premium et proposées au bon rapport qualité/prix.

Une précommande en particulier nous a tapé dans l’oeil: la chemise infroissable de la gamme Journey par Thomas Mason.⁣



Pour la faire courte, cette gamme Journey de Thomas Mason est ce qui se fait de mieux en terme de coton technique infroissable: elle n’altère pas la respirabilité du tissu et utilise un traitement le plus naturel possible. Je ne l’ai encore jamais vue sur une chemise distribuée sous les 120€⁣

Cerise sur le gâteau, vous profiterez de l’autre grande force de The Nines sur les chemises: le choix de col.⁣

Ici col anglais, col inversé, col italien, col rond: mon gros coup de coeur est le col anglais en popeline rayée.⁣
J’ai d’ailleurs une chemise quasi identique qui valait 180€ en mesure: je la porte très régulièrement depuis 4 ans et le tissu n’a pas bougé.⁣

II Test des gants en cuir d’agneau tactile en pré-commande

Nous avions déjà testé l’année dernière des gants en cuir d’agneau tactiles de la marque de luxe Lavabre Cadet: ceux-ci étaient disponibles à partir de 395€.

Et j’ai longtemps cru que des gants dotés de cette technologie et avec un savoir-faire et un cuir dignes de ce nom seraient compliqués à trouver sous la barre des 200€ avant un moment.

La technologie full touchscreen brevetée: premières impressions

Je dois préciser d’emblée que c’est l’ensemble du cuir sur la paume et la face intérieure des doigts qui est doté de la propriété touchscreen, et pas seulement l’extremité des doigts. Cette technologie a été brevetée par  l’institut de recherche du cuir d’Italie Stazione Sperimentale per l’Industria delle Pelli e delle Materie Concianti (SSIP).

Il s’agit ici d’un traitement appliqué sur le cuir: sa durabilité est assurée à condition de l’entretenir avec de la crème pour le cuir, et de ne pas mettre vos gants à la machine à laver (ni les laver à la main avec du détergent classique).

Effectivement ça marche bien: je n’ai toutefois pu tester que la taille au dessus de ma taille habituelle et j’ai été au début un peu gêné par les rebords des différentes parties de cuir.

Il s’agit juste d’un coup de main à prendre de quelques minutes, qui est probablement moins nécessaire si vous prenez d’emblée la bonne taille.

En termes de précision, vous pourrez effectuer facilement toutes les opérations basiques sur votre téléphone: celles que vous avez  besoin de faire dehors, à un moment précis (ouvrir une application, répondre brièvement à un message etc)

Ca ne sera pas forcément pratique pour écrire un très long message, et je n’ai pas non plus écris cet article de 2000 mots avec: vous serez dans tous les cas moins précis que vos doigts.

A noter tout de même que cette technologie permet un usage efficace avec un gant dont la doublure en cachemire est assez épaisse, et dans mon cas avec un téléphone sur lequel j’ai rajouté une vitre en plexiglass pour protéger l’écran.

Le même cuir d’agneau nappa

Outre ce traitement Full Touchscreen, il s’agit du même cuir d’agneau pleine fleur: lisse, souple et agréable au touché. Il ne rayera évidemment pas votre écran à l’usage.

Il s’agit d’un cuir nappa (aussi appelé cuir aniline): il résistera plutôt bien à la pluie. Attention cependant à ne pas le faire sécher près d’une surce de chaleur sous peine d’assécher et de fragiliser le cuir.  N’hésitez pas non plus à le crémer et à le cirer au moins deux fois par an.

Finitions et construction

Deux heures de confection par un artisan napolitain sont nécessaires pour réaliser ces gants. Voici les finitions remarquables:
– un poignet élastique double très pratique: je le trouve beaucoup plus pratique qu’une fermeture à patte boutonnée. A voir en revanche si ça ne se détend pas sur la durée mais je suis confiant
– trois nervures surpiquées sur le dessus qui permettent au cuir de mieux se faire à la forme de votre main

La doublure

Il s’agit d’une doublure en cachemire: le bon compromis pour garder la chaleur et éviter les démangeaisons. J’imagine d’ailleurs qu’une doublure en cachemire, plus fine qu’une doublure en alpaga est plus efficace pour des gants tactiles.
J’ai bêtement oublié de prendre en photo les doublures des gants lors du shooting. Voici donc la photo de la marque dans laquelle on notera les efforts réalisés en termes de contrastes de couleurs:

Conclusion sur les gants tactiles en cuir d’agneau

Des gants vraiment tactiles (sur toute la surface intérieure et pas seulement l’extrêmité des doigts) dans une belle matière, et avec un beau savoir-faire: ce n’est vraiment pas ce que je m’attendais à voir sur le marché de sitôt à moins de 200€ (voire bien plus avec la doublure en cachemire).

Seule imperfection: les rebords des morceaux de cuir encore un peu apparents, mais qui au final ne nuisent pas à leur ergonomie.

Evidemment, ne vous attendez pas non plus à pouvoir écrire un roman de plusieurs milliers de mots avec (quoique, ça peut sûrement se faire avec un peu d’entraînement): l’expérience est moins précise qu’à main nue mais suffit largement pour toutes les opérations basiques.

Le prix final est à 149€: un bon rapport qualité/prix rendu possible grâce à une marge faible et une distribution directe. Grâce à la pré-commande, The Nines parvient à resserrer encore ses marges et à les proposer à 99€.

Les gants tactile sont disponibles ici à 99€ en pré-commande, au lieu de 149€

III Test des gants en cerf et agneau doublure cachemire

Les deux gants suivants ont quasiment les mêmes caractéristiques que les gants tactiles. Deux choses changent: la matière et les coutures.

1 Les gants en cuir de cerf et doublure cachemire

Ici, les gants en cuir de cerf testé sont en 7.5 (ma taille de gants): vous pouvez donc vous fier à ces photos pour une idée réaliste du rendu des gants.

Le cuir de cerf

J’ai été très agréablement surpris par le cuir de cerf: je le voyais beaucoup plus rustique et texturé (et du coup pas forcément facile à porter dans une tenue habillée).
Au contraire, le grain reste au final assez fin et le rendu global plutôt subtils : ils rajoutent quand même une belle texture à la tenue et conviendraient bien à un style Gentleman Farmer.


Avec un bon tannage, le cuir de cerf marque moins les plis qu’un cuir d’agneau classique et résiste aussi mieux aux frottements et éraflures.

L’utilisation de ce cuir vient d’ailleurs du monde de la chasse, où leur résistance aux éraflures les rendaient utiles pour se faufiler à travers les ronciers.

Les coutures

Les bords des peaux (qu’on voit ici dans un vert un peu plus clair) sont ici un peu moins marqués que sur les gants tactiles, ce qui contribue au côté habillé. .

Conclusion sur les gants en cuir de cef

Avec moi, les gants en cuir d’agneau classique ne restent jamais dans un état convenables plus de deux ans (la faute à une absence d’entretien flagrante de ma part). Je cherchais donc une paire qui marque un peu moins, avec une texture et une esthétique globale qui change un peu et qui nécessite un poil moins d’entretien: je suis donc comblé avec ces gants en cuir de cerf.

Encore une fois, si l’on y regarde de plus près, on a une offre extrêmement compétitive: des gants en cuir de cerf, avec doublure en cachemire, confectionnés à Naples pour 89€.

Ces gants en cuir de cerf constituent pour moi un vrai beau produit différenciant dans l’offre The Nines, qui sépare bien la marque du reste des DNVB.

Je vous les conseille si vous voulez une texture qui change un peu, avec du caractère: ils sont disponibles ici à 89€.

2 Les gants en cuir d’agneau

Tout comme sur les gants en cuir tactile, il s’agit ici d’un gant en cuir d’agneau nappa lisse au touché extrêmement agréable. Comme dit plus haut, il faudra sur ce type de cuir penser à les entretenir au moins 2 fois par an et éviter de les faire sécher près d’un radiateur ou une cheminée si vous voulez conserver ce rendu propre et lisse.

Les finitions

Il s’agit des mêmes finitions que pour les deux gants précédemment testés: on note en revanche l’absence de bords francs entre les différentes parties de cuir.

Conclusion sur les gants en cuir d’agneau

Un grand classique comme on en a déjà testés à plusieurs reprises: soulignons simplement que c’est la première fois que je vois des gants en cuir d’agneau nappa, avec une doublure en cachemire et confectionnés à Naples distribués à ce prix. Pensez à bien les entretenir pour qu’ils gardent longtemps ce rendu.

Je vous les conseille vivement si vous n’aviez pas de paire de gants aussi qualitatifs dans votre garde-robe, ils sont disponibles ici à 69€.

IV Test de l’écharpe motif Prince de Galles en laine mérinos

Cette écharpe est un grand classique bien fait: elle est parfaite si vous cherchez une écharpe un peu fluide, douce et avec un motif recherché.

Un motif Prince de Galles pied de poule

Il s’agit du classique motif Prince de Galles dessiné à l’aide d’un micro-motifs pied de poule. Ce motif permet un faux-uni subtil: un coloris bordeaux avec des nuances de bleu.
Le bleu est d’ailleurs étonnamment vif: je ne pensais pas que le contraste avec le bordeau fonctionnerait mais ça marche plutôt bien.

La matière

Une laine mérinos fluide, légère et fine: grâce à ses propriétés thermorégulantes, elle conviendra largement tant qu’on reste au-dessus des 5 degrés.

Conclusion sur l’écharpe motif Prince de Galles en laine mérinos

C’est le genre d’accessoire pour lequel on apprécie The Nines: un motif habillé qui rajoute un peu de consistance à une tenue formelle , une matière douce et fluide et un prix très accessible.

On ne réinvente pas la roue ici, mais le rapport qualité/prix est en revanche excellent.

Si vous n’avez pas encore ce type d’écharpe habillée avec une originalité discrète, elle est disponible ici à 49€

V Conseils de style

1 Avec les gants tactiles noirs: une tenue formelle avec une touche de couleur

La touche de couleur est ici apportée grâce à l’écharpe en laine mérinos: le reste des couleurs est relativement sobre.
Pour ne pas avoir une tenue trop insipide, on joue ici surtout sur le contraste de matière entre deux éléments un peu plus brillants et qui vont ressortir davantage (gants en cuir d’agneau et cravate en grenadine de soie), et le reste de la tenue plus mat et qui va absorber la lumière: pantalon, manteau et écharpe en laine.

Je porte ici une taille au dessus pour les gants: le rendu n’est donc ici pas fidèle à 100% à la réalité du patronage de ces gants.

Je porte ici:
– Un manteau The Initialists
– un pantalon Scavini Paris
– une veste SuitSupply
– une montre Riskers
– une cravate Gentlemenclover
– des bottines Malfroid

 

2 Avec les gants en cerf vert: une tenue plus sobre sur les couleurs

Ici, les gants en cuir de cerf se remarquent plus du fait de leur couleur vert forêt. Ils sont en revanche plus mat que leurs équivalents en cuir d’agneau.

J’ai donc opté pour une écharpe qui réfléchissait davantage la lumière, mais plus sobre en termes de couleurs: il s’agit d’une écharpe en laine et soie Soieries du Mékong dont on vous reparlera très bientôt.

Vous le voyez, les gants en cerf vert ressortent au premier coup d’oeil

– Un manteau The Initialists
– une écharpe en laine et soie Soieries du Mékong
– un pantalon Scavini Paris
– une montre Riskers
– une veste SuitSupply
– une cravate Gentlemenclover
– des bottines Malfroid

3 Avec les gants en cuir d’agneau marron: une tenue plus décontractée Automnale

Pour ces gants en cuir marron, j’ai choisi une tenue plus décontractées et très automnale qui joue sur le contraste entre les différents verts (vert forêt et vert khaki) et les nuances de marron, d’orange et de pourpre.

J’ai choisi pour le bas un pantalon de costume Scavini en flanelle marron à rayures marron claire: un bon mélange entre style formel et style Gentleman Farmer.

– Un manteau Johnstons of Elgin
– une écharpe en laine et soie Soieries du Mékong
– un pull Paris-Yorker
– une montre Riskers
– un pantalon de costume Scavini Paris
– des bottines Malfroid

Crédits:

Merci à Léa Chamboncel pour les photos

Laisser un commentaire

30 Partages
Partagez30
Tweetez
Enregistrer