Test & Avis Suitsupply débarque (enfin) à Paris

Voilà une nouvelle que nous attendions tous depuis plusieurs années : l’arrivée d’une boutique Suitsupply sur le sol français . J’avais moi-même fini par croire qu’ils ne viendraient jamais en France, notamment parce que le marché du tailoring est déjà très bien fourni. J’avais même expliqué dans mon mémoire il y a 2 ans qu’ils devraient adapter leur patronage pour coller au marché français, et que de ce fait ils n’arriveraient pas de sitôt.

Aujourd’hui, la boutique est officiellement ouverte depuis vendredi dernier, après une petite semaine de rodage. Une boutique hyper complète, que nous avons eu l’occasion de visiter en avant première !

Avis sur Suitsupply : le géant du costume européen arrive en France

Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas la marque Suitsupply, Valéry a eu l’occasion d’écrire un article complet, qui contient une partie entière dédiée à l’histoire et au business model de la marque l’an dernier. Nous n’allons pas revenir dessus, car ça serait dommage de se répéter et en plus, il y a beaucoup, beaucoup de choses à dire sur la toute première boutique française de Suitsupply.

La boutique Suitsupply à Paris est ultra-équipée

La marque hollandaise de costume s’installe à Paris, et elle n’a pas fait les choses à moitié. En effet, la marque s’installe directement sur l’une des rues les plus célèbres de Paris : la rue de la Paix. Une localisation étonnante quand on sait que la marque préfère d’ordinaire s’installer dans des rues adjacentes aux artères centrales. Cela étant dit, on peut interpréter cette exception comme une démonstration de force de la marque, qui vient installer ses quartiers en plein cœur de l’une des rues les plus luxueuses de Paris.

Chaque salle est dédiée à un vestiaire ou une pièce en particulier

La boutique est immense, au point que chacune des salles est dédiée à une pièce ou un registre de style particulier. Voici ce que j’ai pu relever :

  • L’entrée : on y trouve principalement quelques looks, les chinos et la caisse.
  • La salle casual : Sur votre droite après l’entrée, cette pièce contient notamment les vestes sport, manteaux et blousons de saison. Chacune de ces pièces étant compartimentées avec d’autres pièces qui composent des propositions de look
  • La salle des cuirs : On y trouve les accessoires et la maroquinerie.
  • La salle chemise : Dans cette pièce se dresse un immense mur de chemise, avec au centre de celle-ci des accessoires en tout genre (boutons de manchettes, pochettes, foulards…) ainsi qu’un mur à cravates. On y trouve une grande variété de tissus, de cols généreux (et oui on ne trouve pas de petit cols étroits chez Suitsupply), de matières, de motifs et de couleurs. Bref, vous aurez l’embarras du choix.
  • La salle des costumes en prêt à porter : Probablement la salle la plus fournie en choix. On trouve une variété de tissus infinie, au point qu’il en devient vertigineux de faire un choix si on a pas une petite idée de ce qu’on veut à la base. Forcément, le formel classique est là : du bleu marine au gris avec tous les motifs imaginables en plus des costumes de saison (d’été en l’occurrence). Il y a même un rayon exclusivement dédié au smoking, une belle gamme avec plusieurs choix : du noir classique, au bleu nuit. Ce rayon comporte également des habits cérémoniaux!
  • Le showroom dédié à la mesure : Un peu plus loin, niché dans un coin, on trouve le showroom dédié à la mesure avec la traditionnelle demi-mesure (vous choisissez le tissu et vous personnalisez le costume) mais aussi une offre sur demande (vous choisissez un modèle de veste qui vous plaît, dans une taille de prêt à porter qui vous va avec un tissu et quelques options).

Suitsupply c’est également un sens du service pointu

Jusqu’ici je ne suis pas plus étonné que cela car Suitsupply est une marque qui possède désormais une sacrée puissance financière. Il est donc logique qu’elle propose une offre plus large, plus complète et plus précise que la plupart des autres marques sur le marché des costumes pour homme.

En revanche, ce qui fait souvent défaut dans les grandes enseignes : c’est le conseil et le service. Un paramètre primordial, surtout dans la mode masculine, et plus encore dans le costume qui est très souvent une pièce importante qui habille les hommes lors de moments cruciaux : des mariages, des entretiens d’embauche ou même simplement pour travailler. La première chose qui m’a agréablement surpris en arrivant chez Suitsupply, c’est le goût certain de chacune des tenues portées par les employés.

Du costume deux pièces, au croisé en passant par la tenue dépareillée, chacun des membres de l’équipe de la boutique est habillé avec un goût certain, preuve d’une formation et d’une sensibilisation à l’univers sartorial. Boris, le conseiller qui m’accompagnait portait un très beau costume croisé qui lui allait à merveille. Alors forcément quand on est si bien entouré, on est plus à même d’écouter lorsque le conseiller vous propose quelque chose ! D’ailleurs, même si j’avais une petite idée de la tenue que je désirais, Boris a très vite saisi l’idée que j’avais en tête. Il m’a proposé une veste sport sur laquelle j’avais à peine posé les yeux, et une fois enfilée, c’était l’élue. Rapidement la tenue est complétée. Il me propose un pantalon crème à taille haute sans ceinture (il a remarqué que je n’en portais pas), une chemise en denim pour ajouter un côté casual plus marqué… Bref, rapidement on arrive à concevoir une tenue décontractée estivale qui en jette, avec du caractère, et qui reflète parfaitement l’esprit Jamais Vulgaire ainsi que la patte SuitSupply.

En plus de conseillers avisés, la marque propose également son propre service de retouche, directement intégré en boutique. Une chose que je n’avais encore jamais vu dans une boutique qui propose du prêt à porter, généralement c’est un service externe à la marque. Un service qui permet de gagner du temps pour les clients, Boris me confiait qu’il pouvait réaliser une retouche en 20 minutes pour les cas d’urgence ! Personnellement j’ai attendu une journée et demi, car je n’étais pas pressé mais ça reste nettement plus rapide que la traditionnelle semaine d’attente.

Une gamme de costumes très large qu’il faut aborder avec prudence

Ce meme (très technique) de la page Sartorial Meme illustre plutôt bien un potentiel problème : derrière des prix très compétitifs et une offre extrêmement variée, il y a aussi des pièces très fortes, avec beaucoup de caractère (le fameux costume à grand carreaux pour ne citer que lui) qui ne correspondront pas forcément à tous les usages.

Afin que vous vous y retrouviez dans l’offre pléthorique de Suitsupply, nous vous avons concocté un petit guide pratique des costumes (étant donné que c’est le principal produit) à acheter en fonction de votre niveau et de votre environnement, avec quelques rappels simples mais indispensables.

Débutant / Cadre strict

Vous achetez vos premiers costumes, ou vous commencez dans un nouvel environnement de travail strict (finances, cabinet d’avocat etc).
Il vous faut les basiques gris et bleu marine, que vous pourrez éventuellement agrémenter de textures intéressantes.

Attention aux faux amis: un costume bleu marine en coton peut sembler plus intéressant du fait de l’économie réalisée mais il ne sera pas assez chaud pour la moitié de l’année

Intermédiaire

Les rayures: Sûrement le motif business par excellence qui confère instantanément sérieux et fiabilité.
Choisissez bien des rayures dont l’épaisseur est adapté à votre morphologie, et prenez-en des relativement neutres sur fond gris ou bleu marine, vous n’êtes pas un mafieux non plus 🙂
Attention: ces éléments sont très difficiles à porter dépareillés
N’oubliez pas non plus que les rayures sont symboles d’autorité: si vous avez un poste encore un peu junior, choisissez-les les plus discrètes possible

Voici un exemple de rayures relativement fondues:

Et ici de rayures très marquées, à ne porter que si vous êtes très à l’aise avec les codes de votre environnement de travail:

Les carreaux: Idéalement un Prince de Galles fondu: c’est un costume à ne porter que quand vous vous sentirez à l’aise dans les trois précédents, et que vous aurez envie d’aller plus loin. Votre garde-robe commence à être fournie et à avoir de belles textures (comme des cravates en grenadine de soie) ou des motifs intéressants.

Gros avantage des costumes SuitSupply: les vestes sont assez courtes pour que vous puissiez les porter seules dans une tenue casual

Style sartorial avancé

Une fois les quatre costumes précédents acquis en version 4 saisons, alors vous pourrez opter pour pour des costumes plus saisonniers.

Les costumes d’été: on vous conseille d’abord de les prendre dans des tonalités simples mais des matières travaillées type mélange laine lin soie. Le combo le plus risqué étant le coloris clair et la texture marquée

Les costumes d’hiver: plutôt en flanelle, que vous pouvez prendre dans des coloris assez classiques puis dans des tweed et des Prince de Galles (SuitSupply n’en propose plus pour le moment vu qu’on est en Mai 🙂 )

Enfin, les motifs TRES marqués sont à envisager si vous possédez déjà tous ces costumes, et si vous pouvez vous permettre de les porter dans un environnement peu codifié (si vous travaillez dans la mode masculine et que vous allez régulièrement au Pitti Uomo, vous pouvez foncer sans réfléchir).
Ils incluent notamment les carreaux fenêtre ou encore les rayures épaisses:

Test Suitsupply : La veste sport, le pantalon à pinces, la chemise en denim et les mocassins en velours

Comme la marque propose un rapport qualité/prix particulièrement acéré et que les prix sont plutôt abordables, on s’est dit qu’on allait vous présenter une tenue entière. Plutôt que de vous présenter un énième costume formel chez Suitsupply, il était plus intéressant de tester leur ligne décontractée, qui est à mon goût particulièrement réussie. La marque assume volontiers une production asiatique, mais quand on voit les finitions et la construction des vestes,  on se dit que ça permet de profiter au client en terme de prix, sans renier sur la qualité de fabrication. Avant de plonger dans la technicité de chacune des pièces, revenons une notion primordiale : les différentes coupes qu’on peut trouver chez Suitsupply.

Les différentes coupes des costumes  Suitsupply

Ce n’est pas très clair quand on rentre dans dans la boutique Suitsupply, ni quand on regarde les costumes mais  il existe différentes coupes, pour couvrir un maximum de morphologies et surtout différentes occasions et styles :

  • La coupe Lazio :Une construction légère, possédant tout de même du padding et une cigarette. C’est un costume plutôt dédié au business. La coupe est ajustée
  • La coupe La Spalla :Une construction légère, sans cigarette avec un peu de padding. C’est la collection la plus luxueuse en prêt à porter (on retrouve quelques finitions main). La coupe est aussi ajustée, ce costume se dédie également à un registre business.
  • La coupe Havana :La construction est dénuée de padding et de cigarette, on a l’impression de ne rien porter. Les finitions sont orientées pour un port casual (poches plaquées), ce qui fait que cette collection se destine à un port plus décontracté que les précédentes. La coupe est ajustée
  • La coupe Sienna :Des épaules naturelles sur une construction légère. Le Sienna est un modèle très classique dont la coupe est plus droite, moins ajustée que celles citées plus haut. L’ensemble reste structuré,c’est donc un costume dédié au business.
  • La coupe Napoli : Elle se caractérise par une coupe classique, sur une construction plus marquée (épaule rembourrée, padding). C’est une des collections orientées pour le formel (donc dédiée au business).

Suitsupply propose également d’autres coupes supplémentaires dans les vestes sport : Jort, dont la coupe est ajustée et Washington dont la coupe est encore plus ajustée. Sur ces différentes modèles de vestes décontractées, on retrouve de très beaux mélanges de tissus techniques que l’on peut aisément porter en dépareillé, comme vous pourrez le constater dans le test.

La veste sport Havana à carreaux

Tout d’abord, je tiens à dire que c’est la première fois qu’un patronage de prêt-à-porter tombe bien sur moi ! J’avoue avoir été très agréablement surpris, le patron de la veste Havana est très moderne et je pense qu’il prend en compte le fait que les épaules des personnes de ma génération sont légèrement inclinés vers l’avant (car on travaille nettement plus sur ordinateur). Le fit était bien, il a suffit d’une simple retouche pour allonger un peu les manches (j’ai des grands bras) ! Je ne peux pas vous en dire plus sur les autres coupes que je n’ai pas essayées, mais celle-ci me va plutôt bien.

Comme je l’expliquais juste au dessus, la collection Havana possède des caractéristiques un peu différentes des autres collections. En effet, elle se dédie plutôt à un port plus décontracté. Voici les finitions que j’ai pu relever sur la veste :

  • Tissu estival technique : Un tissu issu du drapier italien Ernesto Thomas, officiant dans la région de Lombardie, près de Côme. On retrouve le fameux mélange laine/lin/soie, dont je suis particulièrement friand en cette saison chaude. Ce mélange de matières subtilement dosé, permet de tirer profit de chacune des matières : le beau tombé de la laine, la texture de caractère et la luminosité du lin et la douceur de la soie. Idéal pour une veste sport cet été !
  • Veste semi-entoilé : Chez Suitsupply on ne trouve pas de veste thermocollée. Pour le prêt-à-porter les vestes sont toutes semi-entoilées, et entièrement entoilées en demi-mesure.
  • Construction ultra légère : pas de padding, pas de cigarette pour un confort absolu. C’est un vrai plaisir à porter, on ne sent même pas la veste sur soi.
  • Semi doublée : La doublure s’arrête à la moitié de la veste, le bas en étant complètement dénué. C’est plus léger à porter, et plus respirant
  • Pochette Barchetta : Dans le respect de la tradition sartoriale, la pochette de costume est façonnée en biais, évoquant la coque des bateaux. Cela permet également aux mouchoirs de poche d’être plus visibles quand vos revers sont imposants.
  • Boutonnière fonctionnelle : On en attendant pas moins, les vestes Suitsupply sont équipées de boutonnières fonctionnelles, pour ce prix-là c’est assez rare (même si les choses s’améliorent nettement sur le marché depuis 5 ans).
  • Poches plaquées : La forme de poche parfaite pour une veste décontractée, ça permet d’accueillir des objets légers, sans déformer la veste pour autant.

Vendue au prix de 329€, cette veste tient toutes ses promesses. Un rapport qualité/prix très bon (semi entoilé, tissu italien technique, boutonnière fonctionnelle…) et un style solide comprenant de beaux revers proportionnés sur un tissu de caractère.

La chemise en denim à col italien

Deuxième pièce de la tenue : la chemise en denim. Le tissu est particulièrement doux au toucher, et le bleu ciel est beau, sans que le délavage ne soit trop marqué. La coupe est ajustée, même s’il a fallu effectuer une simple retouche pour ajuster le torse qui était un peu large sur moi (enfin c’est un torse normal et c’est moi qui suis fin pour être tout à fait juste). On retrouve quelques finitions qui font plaisir à voir :

  • Tissu Albiate tissé en Italie : le sourcing est très qualitatif encore une fois, le tissu provient de la célèbre maison égyptienne Albiate. Un tissu qui sera ensuite filé par la manufacture italienne Albini (elle aussi particulièrement réputée, notamment dans les chemises).
  • Un col italien généreux : pas de petits cols chez Suitsupply et c’est tant mieux, on trouve ça plutôt moche. Non, à la place on trouve des cols bien proportionnés !
  • Des baleines amovibles : Pour couronner le tout, le col de ma chemise est équipé de baleines amovibles. Une petite finition qui permet au col de garder une excellente tenue en toutes circonstances. Une finition d’autant plus appréciée sur un col casual lorsque celui-ci doit être porté avec une veste de costume.
  • Boutons cousus en croix : Les boutons (qui ne sont pas en nacre) sont cousus en croix, ce qui leur confère une meilleure tenue, et surtout une meilleure résistance (notamment l’absence de nacre).
  • Hirondelles de renfort : C’est probablement la finition la plus inutile et surcotée du marché de la chemise ! Au début je trouvais que c’était super, mais à force d’expérience, j’ai compris que ce n’est pas à cet endroit précis que les points de tensions sont présents sur une chemise. Cela étant dit, c’est toujours joli à voir (même si je ne porte jamais de chemise en dehors de mon pantalon).

Bien que l’on constate l’absence de nacre, Suitsupply compense largement en sortant cette chemise à 79€  tissée en Italie sur un tissu égyptien particulièrement réputé avec de belles finitions. D’ailleurs plus le temps passe et moins je suis adepte de la nacre qui a pour défaut d’être particulièrement fragile. C’est donc très bien sur une chemise formelle ou cérémonial, mais on peut aisément s’en passer sur une chemise casual.

Le pantalon habillé Bretwood

Troisième pièce de cette tenue (et qui a autant d’importance que la veste) : le pantalon habillé beige. Ceux d’entre vous qui me suivent depuis un moment le savent très bien : je ne porte pas les pantalons possédant des passants ceinture dans mon cœur. Je suis un grand amateur de pantalons habillés, avec pattes de serrages ou pantalon Gurhka… Je ne supporte pas les tailles basses, que je trouve personnellement plutôt moches, surtout quand on dépasse 1m80 (ça vous fait un torse à rallonge et vous amaigri). Boris l’a très vite senti et il m’a aussitôt orienté vers ce petit bijou dont j’ai observé les finitions suivantes :

  • Tissu technique italien : Le tissu provient de chez Di Sondrio, un autre drapier italien spécialiste du coton. Spécialiste au point qu’il peut se targuer d’un nombre impressionnants de labels (BCI, Heart of Earth et d’autres labels italiens), qui font de cette entreprise un acteur engagé dans le processus écologique (notamment le volet développement durable). En plus de cela, la marque possède un service de R&D, ce qui lui a permis de trouver des alliages de tissus intéressants. En l’occurrence le pantalon Bretwood est équipé d’un mélange coton/lin, qui le rend particulièrement léger à porter, lumineux et dont la texture est bien travaillée.
  • taille haute et pattes de serrage : En plus de pantalons plus accessibles, Suitsupply propose une gamme de pantalons habillés, typiques de la tradition sartoriale. On trouve donc sur cette collection une belle taille haute, et un ceinturage élégant. Seul petit hic, la fourche qui est un peu trop courte pour moi, je ne peux donc pas le porter aussi haut que je le voudrais ! Le pantalon est également muni de pattes de serrage, pour ajuster la taille tout au long de votre journée (notamment lors du repas c’est un vrai bonheur).
  • revers pantalon de 5 cm : Je suis fan du revers pantalon, ça donne tout de suite du cachet à la pièce. J’en suis amateur au point que je ne porte jamais de pantalon sans, et si possible à hauteur de 5 cm. Eh oui, quitte à faire les choses, autant les faire jusqu’au bout !
  • Pli central : il est présent sur tout pantalon habillé qui se respecte. C’est le marqueur d’un registre de style sartorial, et c’est très cohérent avec le reste des finitions, tout aussi habillées.

Difficile de reprocher quoi que ce soit à ce pantalon habillé, fabriqué avec un tissu technique qui est vendu à partir de 139 €. Le seul petit bémol pourrait provenir de la fourche (la partie du pantalon qui recouvre les bijoux de la couronne) trop étroite sur moi. Cela étant dit c’est personnel comme ressenti et cela varie vraiment d’un homme à un autre !

Les mocassins en veau-velours

Dernière pièce de cette tenue, le soulier. Une gamme que nous n’avons jamais eue l’occasion de tester auparavant chez Suitsupply. J’étais donc curieux de voir ce qu’ils proposaient pour nous chausser, notamment la gamme formelle. Les souliers habillés chez Suitsupply proviennent d’une manufacture italienne, et les prix oscillent entre 200 et 250€ selon les cuirs. J’ai remarqué que les formes étaient assez inégales dans l’ensemble. En effet, certaines sont bien réussies et audacieuses, d’autres en revanche mériteraient un petit lifting. Globalement les formes arrondies sont réussies, notamment sur les derby. En revanche les bout rapportés ne sont pas toujours appropriés sur certains modèles (notamment sur les double boucles et les richelieu), mais donnent un véritable caractère italien aux mocassins. C’est d’ailleurs ce modèle en veau-velours qu’on a choisi de tester.

  • Peausserie italienne : En plus d’une fabrication italienne, Suitsupply a opté pour une peausserie provenant du même pays. L’Italie est réputée pour la qualité de ses cuirs, tout comme la France et l’Angleterre. Le velouté du cuir est doux, rien à reprocher de ce côté là sur cette gamme de prix (229€).
  • Montage Blake léger : Le mocassin est monté sur un cousu Blake, ce qui le rend particulièrement léger et offre un visuel affiné: on le remarque à peine. J’ai l’impression de glisser dans le soulier quand je le chausse, et c’est confortable au port.
  • Bout rapporté racé : Autant je ne trouve pas le bout rapporté de Suitsupply réussi sur d’autres modèles, autant sur le mocassin je le trouve beau. Alors c’est une forme clivante, très racée, avec beaucoup de caractère. Autrement dit, cela fait une forme très effilée au soulier, qui ne plaira pas à tous. Personnellement j’ai trouvé ça très réussi et ça change de ce qu’on peut voir sur des mocassins aux formes plus arrondies. Je conseille donc de les essayer en boutique pour vous faire votre propre avis sur le sujet !

Pour ce modèle de mocassins en veau-velours, je trouve que c’est un bon rapport qualité/prix, et que le bout rapporté apporte quelque chose d’intéressant sur ce genre de modèle.  Pour les autres bouts rapportés, j’émet quelques réserves et je pense qu’il faudrait retravailler un peu les formes sur les modèles plus formels, mais ce n’est que mon humble avis.

Conseils de style : Une tenue aux matières techniques alliant style et confort

Les beaux jours approchent, et les vêtements deviennent rapidement lourds et tiennent chaud. C’est pour cela que le soft tailoring devient de plus en plus intéressant dans la garde robe masculine, surtout l’été. On préfère porter des pièces plus légères, moins structurée, avec des matières plus légères et moins chaudes. C’est la principale force de cette tenue, les matières sont très légères, tout en se maintenant bien sur le corps. On trouve donc de la laine mélangée avec du lin et de la soie dans la veste, du coton dans la chemise et du coton mélangée à la laine sur le pantalon. Même chose pour les souliers, on préfère les montages plus légers, plus confortables et les cuirs retournés.

Les conseils de base pour bien aborder cette tenue

Voici quelques conseils de style pour bien appréhender ce genre de pièces, qui a beaucoup de caractère, et qui est stylistiquement marqué.

La veste sport

Une veste sport se porte dans un contexte semi formel ou décontracté. Elle possède donc des caractéristiques bien spécifiques, qui la différencient de la veste de costume classique (celle destinée au business) :

  • Une structure légère : on cherche à optimiser le confort. On opte donc pour une veste avec moins de structure, donc peu ou pas de padding, une épaule naturelle, semi doublée ou même sans doublure.
  • Des finitions décontractées et utiles : Toujours dans l’optique du confort et du registre de style décontracté, on préfère opter pour des finitions plus pratiques, donc les fameuses poches plaquées qui sont plus spacieuses. La coupe est également légèrement plus droite et moins cintrée qu’une veste classique.
  • Une matière de caractère  : Il faut en profiter, la veste sport est plus permissive et on peut franchement se faire plaisir sur le tissu : laine texturée, mélange technique, coton ou même lin, tout est permis ! Le but étant d’avoir une veste qui a du caractère, avec une texture qui sort de l’ordinaire. Cela marque bien sa différence avec une veste classique !
  • Une couleur qui sort de l’ordinaire : Comme le costume business se limite très souvent au gris anthracite/bleu marine, c’est l’occasion d’aborder des tons plus clairs (notamment un joli bleu pétrole) ou même du vert, du beige, du marron ou des tons pastels !

La chemise décontractée

Plutôt qu’une chemise formelle, on va opter pour une chemise plus décontractée dans cet ensemble, afin de respecter le registre de style de la tenue. Je suis donc parti sur une chemise en denim, qui à priori, n’a rien à faire sous une veste de costume ! Mais sous une veste sport en revanche, ça se tente.

  • Une matière ou un tissage plus léger : Pour des raisons de saison, il vaut mieux opter pour un grammage de coton plus léger et/ou un tissage à la trame ouverte comme le seersucker par exemple ! Vous pouvez également tester un mélange lin et coton qui est très intéressant en cette saison.
  • Un col qui se porte ouvert : On peut très bien porter une veste sport avec une chemise et une cravate, mais à titre personnel je préfère faire sauter la cravate. Il faut donc penser un col qui se tient (car il est porté sous une veste tout de même) bien, même ouvert ! Pensez également à respecter les proportions avec vos revers et votre visage.
  • Tissu original : Tout comme pour la veste sport, c’est l’occasion d’amener un motif un peu plus fantaisiste, ou bien une couleur qui sort de l’ordinaire (un beau bleu, un beau ton pastel…). Le tout étant d’éviter l’habituelle chemise blanche toute lisse du bureau.

Le pantalon habillé

Lorsque je porte une veste sport, je préfère porter un pantalon habillé plutôt qu’un jean ou un chino classique, que je trouve un peu trop décontracté. En effet, ils sont souvent taille basse, et la coupe est trop serré, ce qui risque de donner un look The Kooples, un malentendu qu’on souhaite tous éviter.

  • Des finitions sartoriales : Étrangement, j’ai fini par réaliser qu’un pantalon habillé est souvent plus confortable qu’un chino ou un jean, car il est mieux coupé, et laisse plus d’espace à vos cuisses et vos mollets lorsque vous êtes assis. De plus, le pantalon colle moins aux jambes, vous avez donc mécaniquement moins chaud. Essayez une taille haute avec des pattes de serrage, je vous l’assure, vous ne serez pas déçu du voyage (et très souvent, il n’y a pas de retour en arrière).
  • Une matière ou un tissage léger : Même chose que pour la veste, il faut privilégier les matières légères comme le coton et le lin !
  • une couleur claire : Tout comme pour la veste sport, le pantalon habillé décontracté est l’occasion de sortir des sentiers battus.

Les mocassins d’été

J’adore les mocassins dans une tenue décontractée, et j’aime encore plus ça quand l’été arrive, pour des raisons évidentes de confort et de légèreté. Voici quelques règles à suivre pour être élégant et bien dans ses souliers.

  • Un montage léger : Le Goodyear c’est solide, mais c’est aussi un peu rude et ça tient très chaud. Désormais on trouve des montages Blake très légers, ou des montages bolognais qui apportent une souplesse impressionnante aux souliers.
  • Un cuir de caractère : L’été c’est l’occasion de sortir du cuir retourné, le fameux veaux-velours. Pourquoi ? Parce qu’il est plus confortable, qu’il est plus texturé, moins lisse que le cuir classique. C’est mon type de peausserie préférée dans mes tenues décontractées.
  • On évite le noir : La chaussure noire c’est très bien pour le business mais en dehors de ce cadre formel il vaut mieux éviter (encore pire en veaux-velours). Pour des souliers casual on privilégie le marron, le bordeaux, le beige… tout est envisageable, sauf le noir.

Conclusion sur la collection estivale Suitsupply présente dans la boutique

Dans l’ensemble la collection décontractée que je vous ai présentée propose un très bon rapport qualité/prix, notamment le pantalon et la veste. Les matières sont impeccables et qualitatives pour ce prix, et le parti-pris stylistique est également moderne et intemporel.

Je vais me répéter, mais je suis ravi de voir enfin des costumes de caractère, avec des vrai revers (notamment les croisés qui sont très réussis), une belle encolure, une vraie construction avec de l’entoilage et un très vaste choix de styles, de coupes et de tissus à partir de 400€ pour les costumes et 229€ pour les vestes ! Suitsupply a décidément une carte à jouer en France, et tout cela va vraiment nous profiter à nous autres, amateurs de style.

Vous aimerez peut-être: