Test & Avis French Tailor : 16 ans d’expérience au service du costume sur mesure

Le costume sur mesure, c’est notre spécialité chez Jamais Vulgaire. Pourquoi ? Parce que depuis 10 ans, tous les nouveaux acteurs qui sont arrivés sur ce marché ont dépoussiéré le style, tout en proposant une offre particulièrement compétitive face au prêt à porter qui régnait alors en maître sur le marché. Il y a 10 ans en France, pour s’acheter un costume, on avait principalement le choix entre quelques marques au rapport qualité/prix catastrophique comme Hugo Boss, Sandro & Co ou bien des offres un plus qualitatives mais dont le style et les coupes sont vieillottes et ne font plus rêver personne (je pense notamment à Smuggler).

Nous sommes donc régulièrement à l’affût, pour vous trouver les marques qui proposent une offre compétitive et au goût du jour ! French Tailor, une boutique de sur mesure située à Madeleine, fait partie de ces nouveaux acteurs qui ont démocratisé la demi-mesure masculine. Autrefois il fallait compter plus de 1 000 euros pour espérer s’en procurer un, or aujourd’hui les offres sérieuses démarrent aisément aux alentours de 500 euros.

 

Avis sur French Tailor : Une des toutes premières offres du costume sur mesure 2.0

French Tailor fait partie de ces pionniers qui ont remis au goût du jour le costume sur mesure à Paris dans les années 2010. Il démarre son affaire en 2003 à Shanghai, il possède donc une expérience plutôt approfondie du sujet, notamment vis à vis de ses confrères plus jeunes. Surtout quand on sait que Guillaume a travaillé pour des drapiers français et italiens en Chine de 1998 à 2001. Il a possédé son propre atelier de confection sur mesure pendant 12 ans. Cela lui confère une sacrée expérience dans le milieu de la demi mesure.

Pour avoir testé de nombreuses enseignes de demi-mesure depuis maintenant 2 ans, je peux désormais affirmer que l’expérience est un argument de taille lorsqu’on parle de demi-mesure. Bien sûr, il ne faut pas négliger l’aspect technique du vêtement proposé (ses finitions, sa production, le panel de tissus proposé)… mais la chose la plus importante dans un costume sur mesure, c’est indéniablement la coupe. Un résultat assez variable et délicat car la demi mesure offre des perspectives assez limitées en la matière.

En effet, on part d’un patron prédéfini auquel on ajuste vos mesures ! On ne peut pas modifier le patron original, il faut donc user d’altérations pour ajuster au mieux celui-ci à votre morphologie. Pour y arriver, il n’y a pas vraiment de secret : il faut en faire, encore et encore, afin que l’oeil du vendeur s’affine et devienne de plus en plus pertinent. Guillaume apporte son oeil expérimenté et cela s’est senti lors de notre rendez-vous : il m’a posé de nombreuses questions pratiques auxquelles aucun autre n’avait pensé avant. Des questions sur ma manière de le porter, de le vivre, sur mes habitudes … autant de petits détails qui lui permettent d’ajuster votre costume au mieux.

Un concept qui va démocratiser le sur mesure partout en France

Le problème, c’est que lorsqu’on ne vit pas à Paris, c’est tout de suite plus compliqué de se trouver un costume en demi-mesure à un prix abordable… Bien que certaines grandes villes commencent à être pourvues, le choix reste très mince comparé à ce qu’on peut trouver dans la capitale. Guillaume aimerait rendre accessible son offre de costume sur mesure en dehors de Paris. French Tailor se trouve sur 4 endroits dans la capitale ainsi qu’à Lyon pour le moment (toutes les grandes villes de France sont potentiellement visées à l’avenir).

Une idée qu’on a tout de suite trouvée pertinente, surtout quand on connaît le nombre d’hommes qui doivent s’habiller en costume pour aller travailler, ou bien s’habiller pour un mariage avec une pièce qui sort de l’ordinaire !

Dans un premier temps, French Tailor ouvre  plusieurs petits corners dans différentes villes de France. Des corners de proximité dans lesquels vous pourrez trouver un vendeur formé à la demi-mesure par Guillaume lui même. De plus, il travaille actuellement sur son site en profondeur, afin de proposer une offre facile et pratique à mettre en oeuvre. D’ici deux mois environ (l’article sera mis à jour à ce moment là) le site de French Tailor sera complètement opérationnel et sera en mesure de vous proposer un parcours client pratique et simple d’utilisation !

Une expérience mêlant digital et rencontre physique, vous permettant ainsi de gagner du temps, d’être livré rapidement, tout en expérimentant physiquement les deux parties les plus importantes du processus de votre costume sur mesure : le choix du tissu et la prise de mesure. En effet, le problème majeur des offres “pure player” (la mesure 100% online) actuelle, c’est qu’on doit souvent prendre ses mesures soi-même et choisir un tissu sans avoir pu le toucher ni le voir sous la lumière du jour… Pourtant cette offre pourrait être pertinente car elle rend la demi-mesure accessible à tous, mais elle prive tout de même d’une partie essentielle de l’expérience ! C’est en cela que nous trouvons l’offre de French Tailor particulièrement pertinente : elle arrive à marier les deux avantages de l’offre (l’expérience et l’accessibilité), tout en éclipsant les inconvénients (se planter sur son tissu ou sa prise de mesure) !

Comment va se dérouler cette nouvelle expérience ?

Tout cela peut sembler un peu confus quand on est pas habitué, je vais donc vous expliquer le déroulement de l’expérience étape par étape pour que vous sachiez à quoi vous attendre.

Etape 1 : on prend rendez-vous dans un dépositaire French Tailor de votre ville

La rencontre physique est une étape cruciale selon moi lorsqu’on va faire un costume sur mesure, surtout quand c’est la première fois qu’on tente l’expérience. Donc, une fois chez le dépositaire (l’endroit et la personne qui stocke les tissus French Tailor), vous pourrez choisir votre tissu et votre doublure parmi des centaines de références. Une fois le tissu choisi il faut le valider via le site internet French Tailor (en scannant le code barre). Vous serez ensuite invité à créer un compte pour continuer l’expérience de personnalisation. J’avoue qu’on a déjà pas mal de mots de passe à retenir dans la vie courante, mais ça permet véritablement de gagner du temps et de mûrir son choix tranquillement chez soi par la suite

Etape 2 : la personnalisation du costume/chemise online

Une fois le tissu scanné, on peut tranquillement retourner chez soi ou saisir directement son smartphone pour la suite des opérations : la personnalisation de votre pièce. Pour vous aider à faire les choix les plus adaptés, Guillaume a mis au point plusieurs programmes de personnalisations différents : un pour néophyte et un autre de personnalisation plus avancé quand vous êtes déjà familier avec le processus. Ainsi, quelque soit votre expérience, vous ne serez jamais perdu durant cette phase et vous pourrez prendre le temps de le faire.

Etape 3 : prise de rendez-vous avec French Tailor pour vos mesures

On passe donc à la dernière étape, la plus importante : la prise de mesures. Une fois votre étape de personnalisation validée, vous pourrez prendre rendez-vous avec French Tailor pour qu’on vienne vous prendre vos mesures, où vous le souhaitez. Un rendez-vous qui sera également l’occasion de pouvoir peaufiner la personnalisation de votre costume si vous avez un doute. Une fois cette dernière étape validée, le costume ou/et la chemise partent en production.

Etape 4 : réception et ajustements de votre costume

Une fois celui-ci arrivé en boutique (si c’est la première fois) ou directement chez vous si vous le souhaitez par la suite afin de gagner du temps, vous effectuez votre premier essayage, afin de vérifier que tout est parfait. Il faut compter un délai de 3 semaines pour les chemises et 3 à 5 semaines pour un costume.

Une offre sur mesure compétitive et abordable

Maintenant que nous avons fait le tour du concept, concentrons-nous sur les produits que propose French Tailor. En effet, même si le concept est intéressant, ça n’aurait aucune pertinence (tout du moins chez Jamais Vulgaire) si c’était pour vous proposer un produit médiocre au final ! J’ai donc préparé un test complet (comme pour toutes les offres que nous présentons aux lecteurs) afin d’approfondir en détail ce que peut proposer un costume French Tailor.

Une confection chinoise avec des tissus prestigieux italiens et anglais

Commençons par la production, French Tailor assume volontiers sa confection chinoise. Un pays sur lequel les préjugés sont très lourds, notamment sur le plan de l’habillement. Une réputation plutôt juste sur les produits bas de gamme, en revanche pour ce qui est du haut de gamme, nous avons été agréablement surpris ! Surpris par la qualité des machines utilisées sur place : du matériel dernier cri. Surpris aussi, par le savoir-faire assimilé depuis 10 ans.

A titre personnel je possède plusieurs chemises formelles provenant de chez Cotton Society (qui produit également en Chine) et j’en suis très satisfait. J’ai demandé quelques finitions particulières sur mon costume, permettant d’attester de ce savoir-faire, que je vous présenterai dans le test car les finitions ne peuvent pas s’inventer. Soit elles sont maîtrisées, soit elles ne le sont pas. Elles font parties des gages de qualité qui attestent d’un certain savoir-faire en la matière. Le seul bémol gênant à mon goût, c’est que le circuit de production est plus polluant qu’un atelier provenant d’Europe. En revanche cela permet d’avoir un prix plus compétitif qui profite aux clients. On retrouve notamment quelques finitions mains (il propose une milanaise artisanale).

Bien que la production soit chinoise, les tissus proposés pour les costumes sont italiens et anglais en grande majorité : on retrouve les références prestigieuses habituelles : Vitale Barberis, Loro Piana, Holland & Sherry.. et même Ariston (si vous allez en boutique French Tailor) : un drapier napolitain qui propose de petites merveilles.

Le prix d’appel est particulièrement intéressant : les costumes démarrent à 495 euros pour un costume entièrement entoilé semi traditionnel (il ne fait pas de thermocollé ou de semi entoilé chez French Tailor) sur une sélection de tissus essentiels : plusieurs nuances de gris et de bleu. Pour ce qui est de la chemise, French Tailor propose un tarif compétitif qui démarre à 89€.

Enfin, comme je le disais un peu plus haut, les délais de fabrication et de livraison du costume sont inférieurs à la moyenne des concurrents. Une semaine de moins sur les costumes, et 15 jours de moins pour la chemise. Un petit argument qui a son importance pour les gens impatients, ou tout simplement pressés.

Test French Tailor : Le costume à carreaux Prince de Galles bleu marine et la chemise sur mesure

Je tiens à préciser que je bouge beaucoup dans le shooting, et que donc parfois des plis apparaissent ou que le pantalon n’est pas tout à fait bien mis … Le but ce n’est pas d’être une statue de cire mais de vivre dans son costume !

Passons maintenant à la phase la plus importante de l’article : le test. Il est d’autant plus important qu’il doit être en mesure de prouver que la qualité de confection French Tailor est équivalente à ceux produits en Europe de l’est. Un sujet d’autant plus important me concernant, car ceux qui me connaissent un peu savent que j’ai un faible pour les costumes de caractère, proposant des finitions habillées comme une taille haute, un ceinturage spécifique …. J’ai été agréablement surpris lors du premier essayage !

J’opte toujours pour une coupe fittée, qui suit le long du corps sans jamais le coller. Ainsi, l’allure est flattée sans pour autant compromettre le confort. Enfin, il faut savoir qu’un costume trop fitté, c’est un costume qui s’use plus vite car le tissu est constamment sous frottement. La coupe est réussie, comme en atteste le tombé du tissu autour du premier bouton : pas de pli, pas de forme en X, tout en suivant les formes de mon bassin.

Le costume sur mesure Prince de Galles

Dans une interview, le célèbre tailleur parisien Scavini disait qu’un cadre devait posséder 5 costumes dans sa garde robe (un pour chaque jour ouvré). Un avis que je partage, car idéalement on devrait porter un costume une fois par semaine, lui permettant ainsi une longévité accrue. Tout comme pour les souliers, il est préférable de laisser le tissu se reposer entre chaque port.

Je possède actuellement 2 costumes que j’adore porter : un costume bleu unie croisé et un à rayures craie. Le motif Prince de Galles s’imposait donc comme une évidence pour compléter ma collection. Traditionnellement il se porte en gris, mais j’ai eu un gros coup de cœur pour ce bleu marine à rayures azur de chez Loro Piana.

Concernant la doublure, j’ai opté pour quelque chose de très simple car le motif à carreaux est déjà bien chargé, inutile donc d’en rajouter.

Un montage entoilé semi-traditionnel

Comme annoncé plus haut, French Tailor ne propose ni thermocollé ni semi-entoilage, il ne fabrique que des vestes entièrement entoilées de manière semi-traditionnel. C’est à dire qu’on retrouve une très fine couche de thermocollant sur la toile car en dessous d’un certain poids (environ 320gr/mètre), le tissu ne peut pas être entoilé en traditionnel complet ou cela serait trop fragile comme construction . Ça tombe très bien, je n’ai que des vestes semi entoilées et j’ai toujours voulu tester le confort que pouvait procurer une veste entièrement entoilée (enfin sauf sur les poches, on peut trouver un peu de thermocollant pour des raisons pratiques de maintien).

Au premier essayage, j’ai tout de suite senti la différence. La veste est légèrement plus lourde, mais le tomber des revers est meilleur, il épouse délicatement les formes de votre torse, sans jamais plier de manière disgracieuse. La veste entoilée est également, plus agréable à porter, elle est plus souple et cela se ressent au niveau des épaules je me sens moins comprimé, malgré que les miennes soient très inclinées vers l’avant.

Jusqu’à maintenant j’ai toujours expliqué que le semi traditionnel était le plus pertinent en termes de rapport qualité/prix. Un fait souvent avéré car les offres sur mesure font payer un surcoût pour l’entoilage semi-traditionnel (souvent aux alentours de 80 euros) et l’entoilage traditionnel (plutôt 150 euros). Le problème ne se pose pas chez French Tailor puisque tout est confectionné en traditionnel ! Un avantage particulièrement intéressant et qui me fait reconsidérer l’entoilage complet sur mes prochains costumes.

La boutonnière fonctionnelle et les boutons en cornes

La boutonnière est fonctionnelle, comme sur tout costume en mesure qui se respecte. J’ai opté pour des boutons en corne foncés avec de légers reflets, me permettant ainsi de pouvoir porter le costume avec des souliers marrons/noirs sans problèmes.  Ils sont fondus, ne se voient pas et c’est exactement comme ça que je les conçois.

L’épaule

Cette photo démontre bien à quel point j’ai les épaules penchées en avant ! Un problème délicat à gérer en demi-mesure car les patrons ne sont pas adaptés à cela. Cela étant dit, avec l’expérience on apprend à contourner ce problème en structurant bien les épaules avec du padding et une cigarette prononcée pour que cela ne se voit pas et offre une allure plus lisse et nette. Sur ce costume, cela se distingue à peine, et c’est une belle prouesse. On était pressé, mais on a prévu de relâcher un peu la carrure au niveau du dos pour que ça soit encore plus propre.

Les revers

Ceux d’entre vous qui me connaissent un peu savent que j’ai en horreur les revers minuscules instaurés par Hedi Slimane. J’opte donc toujours pour une largeur généreuse, de 9 ou 9,5cm (ce qui correspond aux 2/3 de mon épaule). Pourquoi ? Parce qu’un beau revers, ça en jette, c’est charismatique. De surcroît, ça fait une jolie jointure entre votre torse et vos épaules, accentuant l’effet “V” de votre torse, qui vous dessine alors une silhouette très flatteuse.

La poche Barchetta

Une poche évoquant la forme d’une coque de bateau, la pochette Barchetta permet d’accueillir votre pochette avec du relief. Elle est également plus cohérente avec une coupe fittée.

Les poches intérieures et extérieures

Les poches extérieures sont dotées de rabats, et se trouvent en biais car c’est plus cohérent sur une coupe fitée. On retrouve les coutures demi-lune sur chacune des poches, une finition qui assure une meilleure solidité.

Les poches intérieures sont passepoilées : c’est joli et c’est épuré. On retrouve également les coutures demi-lune, cela étant dit je vous conseille vivement de ne rien mettre dans vos poches de costume : ça déforme la veste à long terme.

La taille haute et le ceinturage habillé

On arrive dans les finitions intéressantes, qui sont gages de qualité et de savoir-faire d’un atelier de confection. J’ai demandé un pantalon en taille haute, avec un ceinturage de 5 cm de hauteur (la norme c’est 3,5cm de hauteur pour un pantalon) pour challenger French Tailor ! Pourquoi ? Parce que tout d’abord la taille haute c’est plus confortable, et tout de suite ça en impose, surtout quand on mesure plus d’1M80, ça vous fait des jambes plus longues, et c’est très flatteur pour la silhouette. Cela permet aussi de rétrécir légèrement votre torse en hauteur, le rendant donc un peu plus large en termes de visuel.

Je n’apprécie pas les passants ceintures, car je n’en porte pas sur mes costumes. Vous connaissez le dicton : “gentlemen don’t wear belts”, surtout en costume sur mesure. J’ai donc une fermeture boutonnée sur le côté avec un passant unique pour habiller le tout.

Les pattes de serrage

Ne pas porter de ceinture, ne signifie pas forcément qu’on ne peut pas régler la taille pour autant ! J’opte toujours pour des pattes de serrages. Elles permettent d’ajuster la taille avec précision et surtout avec discrétion (une grand qualité lors d’un repas). En effet, il suffit de glisser sa main dessus pour l’ajuster, tandis que pour la ceinture il faut enlever une boucle  (ça prend plus de temps et ça se voit), ce qui n’est pas très élégant, surtout lors d’un dîner car quand on mange, le ventre gonfle et le pantalon devient tout à coup plus serré.

Les poches italiennes du pantalon

Un pantalon habillé possède toujours des poches italiennes, c’est plus joli, c’est confortable pour passer une main sans pour autant déformer l’allure de celui-ci.

Les pinces du pantalon

Je n’en ai pas pris pour essayer (car j’en prends toujours) et au final je trouve pas ça si mal, même si à l’avenir je reprendrai des pinces (c’est confortable et ça habille).

Le pli central et le revers pantalon

Obligatoire sur un pantalon de costume, le pli central monte la formalité d’un cran. Pour ce qui est du revers pantalon, j’opte toujours pour un revers de 5 cm, pour marquer une cassure au niveau du pied. Pour ceux qui désirent essayer le revers pantalon, je conseille de partir avec 3 cm pour commencer et de pousser jusqu’à 4 cm maximum si vous faites moins d’1m80.

La chemise sur mesure bleu ciel

French Tailor offre également une gamme de chemises en mesure intéressante. Mieux encore, il propose des tissus que je n’avais pas l’habitude de voir jusqu’ici … des tissus chinois ! Autant sur les costumes je ne suis pas très fan car ils sont généralement mats (moins lumineux que les italiens/anglais), autant ceux des chemises étaient plutôt impressionnants, surtout sur les tissages en 130-140s en double retors.  J’ai un faible pour un bleu ciel opaque (un tissage épais non transparent), qui est une belle alternative à la chemise blanche et qui offre de beaux reflets avec les costumes bleu marine/gris.

On retrouve les finitions de qualité dignes d’une chemise haut de gamme :

  • coutures anglaises
  • 7-8 points de couture/cm
  • hirondelles de renfort

Les coutures sont propres, nettes, on les discerne à peine et c’est tant mieux (sur une chemise formelle ça doit se voir le moins possible). Plus une chemise formelle est qualitative, moins les coutures sont visibles. Le résultat final est plutôt raffiné. La broderie des initiales est également très réussie !

 

Le col milanais semi rigide

Je porte toujours des cols très évasés car j’ai un visage oval fin et long. Ainsi, grâce à ce type de col, je peux rééquilibrer les formes de mon visage. Si vous avez le visage carré, optez pour un col dont les pointes descendent vers votre torse pour obtenir le même effet.

Guillaume m’a proposé un col milanais semi rigide, que j’ai trouvé fabuleux et cela pour plusieurs raisons :

  • Il est très évasé, formant ainsi une belle ligne harmonieuse entre mes épaules et mes revers
  • Grâce à une rigidité modérée, le tombé du col forme un roulé superbe, qui se porte facilement avec une tenue plus décontractée
  • La longueur est généreuse, ce qui permet de rendre l’ensemble de ma tenue cohérente en termes de proportions (col, cravate et revers généreux)

Bref j’en suis ravi et c’est probablement le plus joli col de chemise que j’ai pu porter !

Les boutons

J’ai été plutôt surpris de prime abord en apprenant que French Tailor optait pour des boutons en plastique plutôt qu’en nacre. C’est vrai que c’est moins élégant, ceci étant dit c’est nettement moins fragile. En effet, j’ai pu remarquer plusieurs fois que les boutons en nacre finissaient par se casser au bout d’un certain temps, ou en revenant du pressing. J’attendrai donc quelque temps avant de formuler un avis sur cette finition.

La gorge simple

C’est la gorge idéale pour une chemise formelle. Comme je le disais un peu plus haut, moins on en voit, plus c’est élégant, ça fonctionne également pour la gorge de la chemise !

Les poignets

J’évite les poignets mousquetaires (car la chemise devient uniquement portable avec un costume ensuite) et j’opte souvent pour des poignets classiques. Ceux-ci sont un peu plus large que ce que je fais d’ordinaire. Me permettant ainsi de pouvoir glisser ma montre en dessous, c’est plus joli et c’est plus confortable.

Conseils de style : Une tenue formelle monochrome

Pour cette tenue business, je n’ai choisi que des pièces au ton bleu (excepté les souliers bien sûr) ! Comme le motif du costume possède déjà un caractère affirmé, il vaut mieux lisser le reste et éviter d’en faire trop ou de rajouter trop de couleurs. La cravate madder est également une pièce forte, la chemise unie permet de lisser l’entre deux et d’offrir un espace et une coupure nécessaire entre les deux pièces pour qu’elles puissent s’exprimer, sans perdre le regard.

Ma pochette est également bleu ciel, tout comme la chemise. D’ailleurs j’accorde toujours ma pochette avec ma chemise (autrement dit je n’ai qu’une pochette bleu-ciel et une autre blanche), pour générer du contraste et surtout pour éviter le rappel peu subtile cravate/pochette. Ceci étant dit, on retrouve des nuances de rouge et de bleu marine, tout comme sur la cravate qui possède elle même de petites nuances de couleurs.

Conclusion sur French Tailor

J’ai été surpris par la qualité et le savoir-faire de l’atelier chinois auquel French Tailor confie ses commandes. Un atelier qui a su répondre à mes demandes, là ou la plupart des ateliers d’Europe de l’Est ne peuvent pas ! Le rapport qualité/prix est très bon, surtout quand on prend en compte le fait que tous les costumes sont entoilés. Enfin, l’œil de Guillaume ne trompe pas. La coupe est réussie, il a su interpréter toutes mes demandes avec brio. Nous remettrons l’article à jour quand son offre sera prête en dehors de Paris !

Photos par Iléna Théa Khim, @ilenaatheakim

Vous aimerez peut-être: