Test & Avis de la boutique L’Officine Paris : Un vestiaire de puriste au savoir faire italien

  1. Aujourd’hui les marques 2.0 démarrent souvent en ouvrant un e-shop, pour être à la portée de tous. Une facilité d’accès qui nous ravit, qui fait le bonheur des amateurs de style qui ont désormais accès à beaucoup plus de choix qu’auparavant. En effet, dans les temps anciens et immémoriaux (dont seuls les anciens se souviennent) de l’ère d’avant internet, les gens se rendaient en boutique comme l’Officine Paris pour  dénicher des marques de niche.

Avis l’Officine Paris : une boutique qui propose une sélection de marques pointues aux savoir-faire artisanaux

Des boutiques qui officiaient en nom propre ou bien en tant que distributeur d’autres marques (parfois les deux). D’autres marques, qui sont nées bien avant qu’internet ne débarque, des marques qui parfois proposent de très beaux produits à un prix super intéressant, mais dont on n’entend jamais parler sur internet, qui n’ont pas d’e-shop, ni même de site vitrine (ou à peine) !

Des marques oubliées du public faute d’exposition suffisante…  Parfois c’est amplement justifié, mais parfois ce sont de véritables pépites qu’on jette aux oubliettes. Sauf que, certaines boutiques font de la résistance, et continuent d’officier avec ces pépites malgré leur manque de visibilité. Dans cet article, vous risquez donc d’entendre parler de marques que vous n’aviez jamais rencontrées auparavant, bien qu’elles soient pourtant des pointures dans leur domaine. Moi même j’ai découvert (non sans plaisir) plusieurs marques dont je n’avais jamais entendu parler, et qui pourtant proposent des pièces superbes !

Un vestiaire raffiné qui met en valeur les savoir-faire artisanaux

Victor propose une collection de prêt à porter très complète. On retrouve toutes les pièces élégantes qu’un gentleman trouvera séduisantes à porter : des manteaux et des blousons, des chemises et des polos, des pantalons habillés et des jeans en passant par une gamme d’accessoire particulièrement pointue (des foulards, aux écharpes en passant par des carrés).

À titre d’exemple, je suis en quête, depuis fort longtemps, d’un petit foulard  que je pourrais glisser sous ma chemise quand une cravate ne s’y trouve pas. Le problème ? C’est que la plupart des foulards que je trouve sont des modèles aux dimensions immenses, qui ressemblent plus à des écharpes qu’à des  foulards. Impossible donc d’en glisser un sous un col sans que cela ne soit pas engonçant. Or à l’Officine Paris, j’ai pu trouver un carré de soie Calabrese, aux dimensions adéquates, épousant ainsi parfaitement l’espace disponible dans le col. Victor adore cette marque d’accessoires italienne réputée, il en propose donc toute une gamme (cravates, pochettes, écharpes…).

J’ai également aperçu de jolies pochettes Simonnot Godard, un fabricant français réputé pour offrir un roulotté magnifique, qui travaille sans soie imprimée, qui préfère tout broder. On trouve aussi des boutons de manchettes et des boutonnières Barbarulo ! C’est un exemple parmi tant d’autres, mais on peut également s’offrir une gamme de jeans personnalisables provenant de chez Sartoria Tramarossa (est-ce utile de préciser que c’est fait avec amour en Italie sur de belles toiles nippones ?), une gamme d’outerwear véritablement imperméable (avec des coutures thermosoudées, pas simplement un tissu déperlant)… On trouve également de beaux blousons, façonnées dans des jolies matières.

Une offre de costumes et chemises sur mesure Made in Italy

En dehors de ces pièces techniques et nichées, on trouve également tous les essentiels de la garde robe masculine. Je pense notamment aux très belles chemises Avino, qu’il propose en demi mesure avec les fameux boutons Kiton. Elles sont confectionnées à Naples, en partie à la main. On y retrouve notamment la fameuse emmanchure décalée, qui offre un confort vraiment notable au niveau des bras. L’Officine Paris les propose en prêt à porter, mais également en mesure.

L’Officine Paris travaille également avec un atelier proche de Rome, proposant ainsi un service demi-mesure d’excellence (entoilage complet, épaule montée traditionnellement…) dont le prix d’appel démarre à 1050€ pour un costume deux pièces (ce qui est compétitif pour une demi mesure réalisée par un bel atelier à Rome). Les finitions sont belles et bien faites (mais j’en dirai plus dans la deuxième partie de l’article).

Victor travaille avec une brodeuse à Paris, ce qui lui permet de faire de beaux lettrages, brodés main sur tout son vestiaire à la demande. Il peut notamment faire broder vos initiales, partout où bon vous semblera sur votre chemise ou votre veste. En effet, elle travaille directement sur le tissu de la veste , et non sur la doublure comme on peut le voir sur une broderie industrielle. Une petite finition amusante, qui permet de se démarquer, comme le faisaient autrefois les aristocrates sur leur chemises !  En effet, ces messieurs du XIXe siècle adoraient faire broder leurs initiales sur des endroits incongrus (notamment au niveau de l’avant bras sur la chemise) pour démontrer leur rejet des conventions (étant aristocrates ils n’avaient pas besoin de travailler).

Vous l’aurez compris, le vestiaire de l’Officine Paris est très complet. Il couvre les pièces essentielles (avec plusieurs gammes de prix), mais également des pièces plus pointues et plus techniques. À ce jour, c’est le vestiaire “Made in Italy” le plus complet en termes d’offre que j’ai pu découvrir à Paris.

Test L’Officine Paris : La veste de sport sur mesure made in Italy

Pour être honnête j’aurais bien aimé tester chacune de ses gammes (je pense notamment aux belles chemises Avino), mais dans la vie il faut faire des choix ! Comme je l’expliquais un peu plus haut, Victor propose ses services pour une demi-mesure italienne : vestes, pantalons et costumes sont au menu. Confectionnés par un atelier de qualité près de Rome, on compte quelques finitions artisanales intéressantes. Comme l’été arrive et que les températures commencent à grimper sérieusement, il fallait que je me tienne prêt, pour affronter la chaleur avec élégance. On est donc parti sur une veste de sport estivale … qui a du caractère !

Le tissu : un mélange de matières estival

Depuis quelques années les drapiers font beaucoup de recherche & développement (R&D pour les intimes) et proposent désormais des tissus mélangés qui offrent des caractéristiques supplémentaires. En effet, chacune des matières composant le tissu (en l’occurrence laine/lin/soie) apporte des caractéristiques bénéfiques au vêtement:

  • la laine : apporte de la tenue, un beau tombé et se froisse difficilement
  • le lin : apporte de la texture au tissu et de beaux reflets
  • la soie : apporte un toucher agréable et doux et une belle luminosité

Sauf que, chacune de ces matières possède également des inconvénients ! Par exemple le lin froisse très vite, la soie n’a pas de tenue … Des inconvénients qui ne se ressentent pas dans le tissu mélangé car leur pourcentage est subtilement dosé. On retrouve donc une grande majorité de laine (71%) pour structurer le tout, le reste se partageant entre du lin (14%) et la soie (15%).

Un mix qui permet d’offrir un résultat original qui sort de l’ordinaire ! Un tissu  de la gamme summer Loro Piana texturé, qui a de la tenue, avec une jolie couleur et de très beaux reflets à la lumière. Un tissu qui a beaucoup de caractère, sans être ostentatoire. C’est exactement ce que je cherchai pour une première veste sport d’été !

Les finitions de la veste

Le but d’une fabrication italienne, c’est quelle doit apporter des finitions plus poussées, dont quelques-unes artisanales. En plus des finitions de qualité habituelles, la veste possède quelques opérations à la main qui font plaisir à voir :

  • Une vrai milanaise faite main (dont notamment la petite patte au dos qui permet d’accueillir une fleur pour les mariages)
  • Un col rabattu à la main
  • Tour de manche réalisé main
  • Possibilité d’ajouter une 5ème poche intérieure

Il faut également montrer la très jolie broderie de mes initiales artisanale réalisée à Paris, directement dans le tissu de la veste. De plus, la veste est arrivée sans que les boutons soient montés. Ainsi, si la longueur doit être réajustée, ça n’a pas de conséquences sur la boutonnière de la manche.

En plus de ces détails artisanaux on retrouve les finitions sartoriales habituelles ainsi que mes choix de personnalisation :

  • un entoilage artisanal complet : c’est le plus bel entoilage que j’ai porté jusqu’ici. Sans la moindre trace de thermocollé, la veste est très souple et cela se ressent dans le tombé qui est particulièrement bon. L’atelier ne travaille pas autrement (donc pas de semi entoilage ou thermocollé).
  • une structure légère : un léger padding aux épaules ainsi qu’une petite cigarette. J’adorerais porter une épaule sans padding ni cigarette mais je n’ai pas la carrure pour cela hélas.
  • le revers : On était parti sur du 9,5 cm , finalement l’atelier nous a sorti un revers légèrement plus mince d’1 cm. Ce n’est pas bien grave et ça donne une largeur raisonnable (même pour un fou du revers large comme moi).
  • la pochette barchetta : Une pochette plus longue et plus travaillée qu’une pochette classique. Évoquant la coque des bateaux, c’est une finition incontournable des amateurs d’élégance classique.
  • les poches plaquées : Sur une veste sport on n’y coupe pas. On troque les poches à rabats pour les poches plaquées, car c’est plus décontracté.
  • les coutures demi-lune : Elles sont bien présentes sur les poches (sauf les plaquées, mais ça semble bien logique en termes d’esthétique).
  • les boutons en corne : J’ai choisi un marron foncé avec de beaux reflets clairs, ils sont beaux et s’inscrivent bien dans ce registre décontracté.

Toutes ces options et ces finitions donnent cet aspect décontracté qui fait tout le charme d’une veste sport : belle, bien faite et conçue pour le plaisir d’être élégant l’été.

Conseils de style :  porter une veste sport de caractère en été

Tout d’abord je reviens sur la définition d’une veste sport : c’est une veste de costume destinée à un port non formel. Ça peut paraître étrange, mais oui, il est tout à fait possible de porter une veste costume en dehors d’un rendez-vous professionnel. La veste sport permet de garder un style habillé à votre tenue décontractée. C’est une pièce qui est parfaite pour des rendez-vous semi formels (afterwork professionnel, cocktails, séminaires…). Elle est idéale car ces rendez-vous professionnels sont le moment propice pour montrer que vous cultivez une vision de l’élégance qui sort du cadre professionnel, et que vous pouvez rester habillé en toutes circonstances. La veste sport est également une pièce appréciée des puristes du style sartorial, qui leur permet de garder un style habillé en toutes circonstances.

Les conseils de base à connaître quand on porte une veste sport

Commençons par rappeler quelques conseils de base, car la veste sport ne se porte pas de la même manière qu’une veste de costume formelle, les règles de port sont plus permissives :

  • les couleurs sont libres : Contrairement au formel qui ne tolère que le bleu marine ou le gris anthracite, la veste sport permet de sortir de ce carcan. On peut opter pour du beige, du marron, du vert, du blanc, du bleu clair, du gris clair… C’est le moment de faire parler les couleurs ! M
  • La texture est reine : Le formel préfère la texture lisse, tandis que la veste sport est libre. N’hésitez pas à opter pour des mélanges de matières selon les saisons (laine/lin/soie en été et cachemire/laine lourde en hiver) pour que le tissu s’étoffe en caractère.
  • Tous les motifs sont permis (ou presque) : Je conseille d’éviter les rayures craies, sinon pour le reste, faites vous plaisir :). Attention tout de ne même pas à ne pas mélanger deux motifs différents.  Par exemple si vous optez pour une veste à carreaux, le pantalon doit être faux uni/uni, mais pas d’autre motif.
  • La coupe est plus large : Il faut être à l’aise, plus à l’aise que dans un contexte formel. Il faut donc opter pour une coupe légèrement plus ample
  • La construction légère : Encore dans un souci de confort et de contexte, privilégiez une veste avec moins de padding sur l’épaule et moins de cigarette dans la tête de manche.
  • Il faut tenir compte de la saison : En été, choisissez une veste semi-doublée ou non doublée (en hiver la question ne se pose pas, on veut une doublure). Cela étant dit je préfère porter des vestes sport en été plutôt qu’en hiver.
  • On peut mixer les styles: La veste sport est polyvalente, elle peut facilement se porter avec un pantalon habillé ou un jean (même si je suis moins fan ça reste tout à fait possible). On peut même y ajouter une paire de sneakers (là encore je ne suis pas fan mais c’est un twist envisageable) à condition qu’elle soit très épurée. On évite naturellement de mixer avec des pièces de streetwear, car le registre est vraiment trop éloigné.

Osez la couleur pour la tenue sport dépareillée d’été

On peut porter des costumes décontractés en entier (je pense notamment aux solaro) mais on peut aussi tout à fait les porter en dépareillé, à condition que les pièces soient similaires en texture/motif. Le plus simple pour débuter ? Optez pour la simplicité comme je l’ai fait, en choisissant un pantalon et une veste faux uni. Ça permet d’avoir du caractère et de la texture, sans pourtant en faire trop. Comme la veste possède déjà une couleur originale, inutile d’en rajouter avec un motif fort. Enfin, vous pouvez le faire, mais ça devient plus difficile à porter car votre tenue sera très chargée.

Pensez également à opter pour un col de chemise qui se tient bien, avec ou sans cravate (un col qui fait la gueule sous une veste c’est moche), mais également à respecter les proportions col/cravate/revers.

Le vert et le gris, c’est une grande histoire d’amour, les deux couleurs se marient bien ensemble et en plus les deux tons génèrent du contraste entre eux. J’ai opté pour un pantalon habillé, muni de pattes de serrage et d’une taille haute (mais on peut faire plus simple aussi). On ajoute à cela une paire de mocassins à pampilles, une chemise blanche/bleu ciel et une jolie paire de chaussettes colorée et le tour est joué : me voilà prêt pour le prochain Pitti Uomo, version soft !

Conclusion sur la boutique l’Officine Paris

Malgré la tendance actuelle, ça fait plaisir de voir que certains font de la résistance, en proposant des marques de qualité, qu’on ne peut pas trouver sur internet. Victor a du goût, de la personnalité et une nonchalance qui fait franchement plaisir à voir quand on travaille dans la mode. Cela se ressent dans sa sélection pour sa boutique l’Officine Paris, qui propose un vestiaire complet, bien fait avec tout ce qu’il faut pour les amateurs d’élégance.

 

 

Vous aimerez peut-être: