COSTUME DEMI-MESURE KEITEL: UNE BONNE SURPRISE A LILLE

Nous vous parlons souvent des marques qui se lancent et qui ont retenues notre attention, des affaires à saisir, ou des meilleurs rapports qualité-prix. Mais il faut le reconnaître, en dehors des sites de vente en ligne, les boutiques que nous vous présentons se trouvent souvent à Paris. Nous essayons donc, de plus en plus, de partager avec vous les adresses de qualité, qui se nichent d’autres d’autres villes de France. Keitel fait partie de ces adresses que les amateurs Lillois de beaux costume, mais pas seulement, se glissent à l’oreille.

Keitel : la demi-mesure pour un très bon rapport qualité-prix

Une longue expérience du costume

Keitel c’est une longue histoire, l’histoire de Thomas et de sa famille, originellement importatrice de Laine. Il est le fils de l’ancien propriétaire de Smuggler, une référence en matière de demi et grande mesure à Paris. La boutique qui vous accueille rue Lepelletier à Lille est d’ailleurs une ancienne boutique Smuggler qu’il a modifié pour proposer sa propre patte.

De cette histoire familiale, on ressent l’expertise et l’attention portée tant à la sélection des tissus qu’à la prise des mesures.

Keitel a aussi la particularité de proposer des costumes de cérémonie à la location. Des retouches réversibles sont apportées afin de donner l’effet mesure. Depuis peu, Keitel a ouvert une antenne à Cannes, ce qui leur permet de vous accompagner au plus près de vos cérémonies organisées sur la côte d’azur. Ils ont par exemple habillé Manu Payet pour la montée des marches du Festival de Cannes.

Une gamme de vestes et de costumes basée sur la qualité de la prise de mesure et un montage de qualité.

De cette expérience, Keitel s’assure de fournir un costume bien coupé et au très bon rapport qualité-prix, quelle que soit votre morphologie et la gamme choisie.

Keitel propose une gamme structurée de vestes et de costumes, allant du thermocollé à un entoilage artisanal, des tissus résistants aux plus fins tissages. En toute transparence vous payez ce que vous portez, tous les modèles sont réalisés en France ou en Italie, en cinq semaines.

En synthèse, les prix des costume ou vestes, pour un tissu correspondant à la qualité du montage :

  • Thermocollé : veste à 350€ / costume à 495€
  • Semi-entoilé : veste à 550€ / costume à 795€
  • Entièrement entoilé : veste à 675€ / costume à 915€

 

NB : Il est aussi absurde de monter un tissu d’exception en thermocollé que d’utiliser un tissu d’entrée de gamme pour un costume entièrement entoilé. Cela revient à mettre un moteur de Ferrari dans une Twingo ou le moteur d’une Twingo dans une Ferrari, vous avez saisi l’idée. Ainsi, je vous conseille vivement de choisir une construction logique et cohérente en fonction du tissu sélectionné.

Si vous choisissez des finitions faîtes à la main—comme nous l’avons fait—les boutonnières, le revers à la milanaise, les revers et la poche poitrine seront réalisés à la main. Il vous en coûtera un supplément d’une centaine d’euros.

Le test du costume Keitel entièrement entoilé

Choisir un costume commence toujours de la même manière, par le choix du tissu. Dans mon cas, c’était la première fois et donc il n’était pas si évident de visualiser le costume fini en regardant simplement la liasse. Je remercie l’équipe de Keitel qui s’est montrée parfaite à ce stade.

Vous vous demandez certainement parmi quels tissus nous avions le choix. Autant le dire, parmi les meilleurs : Loro Piana, Holland and Sherry, Solbiati, Ariston, Vitale Barberis, Hardy Minnis…et Angelico. C’est sur ce dernier que mon choix s’est porté. Un super 130 fin qui sied tant au montage entièrement entoilé qu’à la mi saison.

Ensuite, j’ai passé un costume prêt à porter, puis un second afin de trouver le patron qui conviendrait le mieux à ma morphologie. Une fois cette étape validée, la prise de mesure a commencée, pas moins de 29 variables ont été prises par Thomas lui-même au mètre ruban.

En termes de choix, tout est possible. Après le tissu je choisis la doublure, que j’ai voulue dans un style Miami Vice pour contraster le carreau un peu plus classique du costume.

Cinq semaines plus tard, le résultat est là. Le costume est magnifique. Je passe à l’essayage, je me sens bien dans le pantalon, la veste se positionne bien aux épaules, les proportions et la longueur des manches sont bonnes. Aucune retouche ne sera nécessaire. Regardons maintenant plus en détail les finitions. Un costume qui fût réalisé en Italie !

L’ÉPAULE

L’épaule napolitaine, donc sans padding, forme de légers plis au niveau de l’épaule. Le risque de cette finition est que le tissu soit moins tendu et donc moins net entre le col et l’épaule, qu’une épaule contenant du padding. D’autant plus avec une laine aussi fluide que celle que nous avons choisie pour ce costume. En revanche, l’avantage est que ce type d’épaule vous offre un confort nettement supérieur, avec une souplesse proche de la chemise. C’est donc une construction légère, typique du style italien sans pour autant être une pure “spalla camicia” (une épaule sans padding et sans cigarette, dite “tombante”).

LES REVERS

Comme vous le savez, Valéry milite sans relâche pour les revers larges. Ce n’est pas mon cas, ils mesurent ici 6,5 cm. Évidemment, Keitel vous propose de choisir la largeur des revers en fonction de votre morphologie et du style que vous souhaitez donner à votre tenue. En fonction de ces deux critères il me semble que le revers est ici assez bien proportionné vis à vis de ma carrure.

La boutonnière à la milanaise du revers, réalisée à la main, est appréciée sur un costume et une toile de cette qualité.

LA POCHETTE BARCHETTA

Par défaut les poches poitrines sont montées en biais. Mais la pochette Barchetta, finition typiquement italienne faisant référence à la forme qu’ont les coques des navires, est légèrement arrondie. Cela offre un rendu plus beau et prolonge votre torse, plus particulièrement lorsque celle-ci réalisée à la main. Il est possible de constater à l’œil nu la qualité et la régularité des surpiqûres. D’autant plusque rappelons le, il s’agit d’un costume entièrement entoilé avec une laine très fine, ce qui démontre encore plus la qualité du montage.

LA BOUTONNIÈRE ET LES BOUTONS

Petit rappel : Les boutons contrastants, en or ou argent particulièrement, sont réservés aux uniformes militaires ou club de yachting.

La boutonnière, entièrement fonctionnelle aux manches, et les boutons en corne (vaste choix de tailles et de couleurs) sont réalisés à la main. Nous avons choisi un bleu légèrement contrastant dans la mesure où il ne s’agit pas d’un d’une tenue formelle, et que le costume se porte plutôt sans cravate.

LES POCHES PLAQUÉES ET LES COUTURES DEMI-LUNE

Les poches plaquées, comme l’épaule napolitaine, sont beaucoup plus confortables à l’usage mais moins formelles. On constate encore une fois la qualité des coutures tant au niveau des poches que de la veste, la surpiqûre est régulière et nette. C’est d’autant plus appréciable que l’entoilage, comme le tissu, sont d’une légèrement déconcertante.

A l’intérieur, les coutures en demi-lune sur l’ensemble des poches garantissent la résistance des poches sur le long terme. Cependant, il est recommandé de ne jamais mettre des objets volumineux ou lourds dans celle-ci. Le volume ou le poids déforment les poches et les lignes du vêtement. Sur une toile aussi légère et un montage aussi fin, ce type de finition est essentielle.

À noter, en sus de la très jolie doublure Miami Vice—dont le rose des flamands est rappelé au revers du col, la poche cachée qui permet de glisser votre téléphone portable sans casser les lignes et la coupe de votre costume. Encore un joli détail proposé par Keitel, tout comme la possibilité de laisser des initiales ou une date brodée sur une étiquette.

LES POCHES ITALIENNES ET LES PATTES DE SERRAGE

Nous avons choisi des poches italiennes pour ce costume, ce qui est bien plus pratique lorsque l’on aime glisser ses mains dans les poches. L’entrée plus commode de la main dans la poche évitera de déformer et très vite faire bailler le tissu.  La jointure avec la patte de serrage donne un ensemble très élégant, et solide, puisqu’elle se termine par des points d’arrêt.

Les pattes de serrage sont une alternative sure au port de la ceinture. Plus marqué en termes de style, que d’arborer une excroissance au niveau du ventre, elles vous permettent d’ajuster parfaitement votre pantalon et de pouvoir la changer très facilement et en toute discrétion.

LE CEINTURAGE

Le ceinturage est  net et confortable. Les boutonnages intérieurs et extérieurs assurent un maintien idéal du pantalon sur les hanches et à la taille.

Keitel, c’est bien plus que des costumes

Keitel ne rime pas uniquement avec costumes, c’est aussi une offre de prêt à porter et de produits sur mesure complémentaires.

Le prêt à porter très BCBG de Keitel

Keitel furent les premiers à Lille, et parmi les rares revendeurs agréés en France à proposer la célèbre marque anglaise Barbour. Pourtant, comme Filson, cette marque britannique issue de la chasse propose des vêtements simples et pratiques, taillés dans des matériaux robustes, et au très bon rapports qualité-prix.

Des caleçons McAlson, des ceintures Billy Belt—créées à Lille, des maillots de bain Gili’s et des espadrilles Angarde viennent compléter la proposition prêt-à-porter.

Mais Keitel ne se contente pas de vendre des produits conçus par d’autres, ils utilisent leur expérience de la prise de mesure pour la proposer sur d’autres créations que le costume ! D’abord, avec évidence, des produits complémentaires au costume comme la chemise ou le manteau. Puis les chaussures et les sneakers—sur une base ressemblant à des Common Projects. Des vêtements ou accessoires sur mesure à des prix toujours compétitifs, nous vous donnons une petite idée des gammes :

    • Chemises : De 110 à 265€ en fonction du tissu choisi—Thomas Masson, Albini entre autres. Les montages à la main, emmanchure décalée et les boutons cousus sur pied sont des options disponibles facturées pour 45€ supplémentaires.
    • Manteaux : Les mêmes gammes de tissus disponibles pour les costumes le sont pour les manteaux. Une pièce dans un cachemire exceptionnel et avec des finitions mains pourra être facturé jusqu’à 1 200 €.
    • Chaussures : Deux fabrications sont disponibles : Une fabrication portugaise au chaussé fin, facturée 240€. Une fabrication italienne plus classique. Disponible dans toutes les formes de chaussures, du léger mocassin aux classiques Derby et Richelieu en passant par les doubles boucles ou les boots. Les montages Blake sont facturés 395€, les montages Goodyear 450€. Nous vous le rappelons, parce que cela peut sembler surprenant, pour une chaussure demi-mesure. En effet, les formes sont fixes mais vous avez le choix de la longueur—demi tailles, de la largeur ainsi que des matériaux utilisés.
    • Sneakers : Imaginez une Common Projects personnalisable. C’est en somme ce qui propose Keitel, un peu moins cher. Vous choisissez le type de cuir, la couleur et la matière—gomme ou cuir—de la semelle et de la languette arrière. Comme pour les chaussures la longueur—demi-tailles également, et la largeur ainsi que le type de montage complètent votre choix. Les baskets sont proposées aux formats Slip-on, double boucles et sneakers et sont facturés environ 290€.

 

Nous n’avons pas testé ces produits sur mesure, nous les avons seulement aperçus, mais à l’œil nu ils nous ont semblé  intéressants. Nous essaierons de vous en dire plus dans un prochain post.

Conclusion sur Keitel

La qualité de la prise de mesure, le vaste choix des tissus et des matières proposés, ainsi que le savoir-faire du montage assurent un rendu remarquable, il s’agit d’un très beau costume entoilé. Le pantalon comme la veste peuvent être portés séparément. Associé avec des baskets et un t-shirt le costume n’en est que plus élégant. Résultat ? Quel que soit le produit et votre demande, le rapport qualité-prix est excellent.

 

 

 

Vous aimerez peut-être:

Partagez29
Tweetez
Enregistrer
29 Partages