,

Guide ultime du costume croisé 6×1 (et présentation de notre offre mesure)

Nous vous présentions la semaine dernière notre la toute première création de notre offre de costume demi-mesure homme: la veste deux boutons au roulé amélioré sur Yann Couvreur, inspiré du bespoke asiatique et florentin.

Voici aujourd’hui une construction beaucoup plus marquée, qu’on ne retrouve quasiment pas dans le prêt-à-porter ni la demi-mesure et qui fut popularisée par des icônes comme le duc de Windsor, Ralph Lauren et le fameux tailleur Lorenzo Cifonelli.

Il s’agit du fameux costume croisé 6×1, qui ne se ferme que par le bouton du bas.

I Les origines du costume croisé homme 6×1

(Cette histoire du 6×1 est un bref résumé, un peu enrichi, de l’excellent article Hallmark of the Sartorial Rebel: the 6×1 Double-Breasted Jacket de The Rake, si vous voulez plus de détails je vous encourage à le lire)

Historiquement, le costume croisé est vu comme une variation rebelle et décadente au début du 20è siècle car elle permet de se passer de veston le jour, et de cummerbund la nuit sur un registre Black Tie. Son origine n’est d’ailleurs pas vraiment noble puisque ce boutonnage croisé est en fait inspiré des cabans
Il s’agit donc d’une veste plus facile à porter, perçue comme plus décontractée dont la variation 6×1 était à la fois la plus confortable et la plus osée.

Du 6×2 au 6×1

D’où vient elle ? Elle serait apparemment inspirée par le duc de Kent, le frère de l’iconique duc de Windsor, qui avait l’habitude de porter son croisé 6×2 en ne fermant que le bouton du bas: ce port donnait un revers beaucoup plus long, ce qui allongeait également la silhouette, et une ouverture plus importante du costume donc une plus grande liberté de mouvement.
Il ne s’agit à l’époque pas de véritable veste 6×1, mais plutôt de veste 6×2 transformables (appelées doppiopetto transformible), qu’on pouvait boutonner par le bouton du haut ou du bas.

A droite, le duc de Windsor porte un 6×2 avec le bouton du haut fermé. A gauche, le duc de Kent porte un 4×1 avec le bouton du bas fermé. Même si les gabarits sont différents, on voit bien la différence sur la silhouette.

De nos jours une veste 6×2 transformable bespoke de chez Caraceni (crédits Bespoke Wrinkles)

Si le 6×2 est plus polyvalent, je suis un peu moins fan pour deux raisons: le V des revers reste assez banal lorsqu’on boutonne le bouton du bas. Et il requiert obligatoirement un entoilage complet pour une tenue correcte avec ce boutonnage

Ce genre d’extravagance était pile dans l’esprit de recherche de décadence des Années Folles et s’est donc rapidement popularisée.

Les premières vraies vestes 6×1

Les premières véritables vestes 6×1 sont proposées par les tailleurs Schölte et Caraceni, à l’époque vu comme les papes du costume croisé: ceux-ci revoient les proportions de la veste pour un tombé et des proportions plus adaptées pour un vrai boutonnage 6×1.

Ainsi, les boutons remontent pour que le bouton de fermeture soit bien aligné avec les poches latérales.
De la même manière, la veste est considérablement raccourcie pour conserver une jupe (un bas de costume) qui tombe bien malgré un boutonnage plus haut. Visuellement, l’impression de longueur est toutefois préservée grâce à la longueur des revers.
Le boutonnage 6×1 qui permet ces revers longs et imposant suffit ainsi à créer un effet de V impressionnant sur une longueur contenue.

L’acteur Douglas Fairbanks Jr fut un des premiers adeptes de ce type de costumes (qu’il se procurait chez Caraceni).

C’est lors de sa rencontre avec Ralph Lauren, à l’extérieur d’une boutique Brooks Brothers, que celui-ci eut un coup de coeur pour ce boutonnage et décida d’en faire son style signature sur ses vestes bespoke d’abord réalisées chez Douglas Hayward puis à présent chez Lorenzo Cifonelli. Et voici donc une des raisons pour laquelle cette construction est devenue une signature de la maison.
Ralph Lauren est même allé jusqu’à adopter ce patronage pour son vestiaire Black Tie.:

Sur Ralph Lauren également, la veste est aussi assez courte

Ce style périclita dans les années 60: Giorgo Armani le ramena brièvement à la vie dans les années 80 pour un style cubique dont on se serait au final bien passés (dûs aux revers sans formes, au cran trop bas et aux épaules exagérées).

Lentement mais sûrement, avec le retour en grâce du style sartorial, ce type de boutonnage fait doucement son retour, y compris chez les tailleurs bespoke asiatiques:

Coup de coeur pour la version de droite ici, signée WW Chan Tailor, il s’agit en revanche encore une fois de bespoke

Et, évidemment, cela reste la signature de l’icônique maison de grande mesure Cifonelli:

II Clotilde Ranno x JamaisVulgaire: notre version du costume croisé homme 6×1

Loin de vouloir vous l’imposer, je voulais vous présenter pour cette collaboration un costume 6×1, beaucoup plus technique à réaliser car plus exigeant sur les proportions, et en particulier la position des boutons et la longueur de la veste.

Ce costume est ainsi davantage une démonstration technique à la fois du savoir-faire de notre atelier, et de la qualité de la prise de mesure de Clotilde.

C’est aussi un message envoyé à tous ceux qui ont l’impression d’avoir fait le tour et qui se lassent de leur costume croisé plus classique 6×2: nous avons de quoi vous enthousiasmer 🙂

(mine de rien, c’est aussi plus facile à porter qu’il n’y paraît)

Même sur cette coupe 6×1 très particulière, avec un boutonnage actif placé plus bas que pour un 6×2, nous avons réussi à le placer au même niveau que la taille du pantalon. Un subtil numéro d’équilibriste.

Les proportions

La veste pourra au premier abord vous sembler très courte (elle m’arrive aux poignets): ça serait oublier que c’est l’interprétation du 6×1 qu’on retrouve dans le bespoke, en particulier chez Lorenzo Cifonelli, pour souligner davantage la carrure (même si nous n’avons évidemment pas la prétention de nous comparer à ce type de bespoke).

Sur ce modèle précis, j’aurais cependant rajouté volontiers 2 cm. C’est un changement que je garde en tête pour ceux d’entre vous qui voudraient ce modèle.

Les finitions

N’ayant pas des épaules marquées, l’idéal est d’opter pour des épaules structurées avec du padding et une cigarette bien visible: ça tombe bien, c’est pile dans le registre du costume d’autorité que je recherchais, bien en phase avec les rayures et le boutonnage 6×1.


Evidemment, on opte avec ça pour deux poches à rabats classiques ainsi qu’une poche ticket.
Les poches ici restent bien alignés avec le bouton actif.

Sur un tel costume, avec des proportions impressionnantes, il est utile de rajouter du détail pour ne pas avoir une impression de vide (surtout sur les revers). C’est pourquoi nous avons rajouté les fameuses coutures AMF le long des revers.

Les revers

Personnellement, j’aime beaucoup ces revers extra-larges (13cm) qui me donnent beaucoup de carrure et qui restent cohérents avec le V prononcé dessiné par le boutonnage 6×1.
Ce qui est un peu dommage, c’est qu’ils cachent presque complètement la poche poitrine.


Pour les clients de notre offre, nous pourrons éventuellement envisager des revers très légèrement plus fins (de 0.5 à 1cm) sans dénaturer le costume.

Intérieur et doublure

Les poches

On trouve une poche poitrine à droite et à gauche et, à droite, une poche ticket et une poche téléphone: rien de plus classique donc.
Evidemment, je vous déconseille fortement de remplir vos poches sur ce type de veste, à part éventuellement la poche téléphone: c’est elle qui va le moins impacter le tombé de votre veste.

La doublure

Pour la doublure, j’ai opté pour une doublure fantaisie de mes amis de chez Fratelli Mocchia di Coggiola intitulée « Jambe et Champagnes »

Pas la doublure la plus sobre certes, mais c’est au final sûrement la seule option sur laquelle on peut faire un choix vraiment personnel. Evidemment, nous proposons également dans notre offre

Le pantalon Fishtail

Ce premier costume était l’occasion de prendre des risques et de tester pour le pantalon un ceinturage que je n’avais pas encore: le fishtail.
Ce V servait autrefois à faire remonter l’arrière du pantalon pour faciliter son port avec les bretelles.

Depuis quelques années, on le voit réapparaître dans l’univers sartorial, encore une fois chez des tailleurs asiatiques comme le chinois Clarance Wong.

De notre côté, on reste dans une confection accessible aussi bien en termes de prix que de style: nous avons donc voulu proposer un pantalon fishtail qui s’adresse à la majorité d’entre vous, qui ne portent pas de bretelles.
Il est donc plus discret, plus facile à porter et moins coûteux à produire pour nous permettre de rester dans des tarifs raisonnables.

On arrive à un arrière qui rajoute beaucoup d’élégance à la silhouette:

Attention, cet arrière demande par contre un repassage irréprochable sur la chemise (sinon ça donne ça

Evidemment, nous avons été plus minimaliste sur les finitions à l’avant. On trouve ainsi sur ce pantalon simplement:
– des doubles pinces pour un beau volume aux cuisses
– des ajusteurs latéraux
Ca serait une faute de goût terrible de cumuler fishtail et un ceinturage trop original à l’avant.

III Conseils de style

1 Tenue business

Ici, je joue à fond sur le registre financier avec une chemise à rayures (qui restent d’une couleur et d’un espacement clairement différent de la veste) et surtout une cravate médaillon très affirmée.

J’ai choisi avec une montre au bracelet en acier et des tassel loafers, typiques de ce que portaient les banquiers de Wall Street des années 90 (ils portaient aussi un costume 6×1, mais ils venaient de chez Armani et étaient forcément moins bien coupés).

Je porte le costume 6×1 demi-mesure Clotilde Ranno x JamaisVulgaire avec:
– une chemise de chez Narin Couture (le seul tailleur sérieux de Bangkok)
– une cravate vintage Gianfranco Ferre
– des mocassins à pampilles Carmina
– une montre Hamilton Jazzmaster
– un bracelet Le Gramme

2 Tenue semi formelle

La veste peut se dépareiller sans trop de risques avec un pantalon habillé gris: j’ai choisi ici le gurkha bespoke de chez Alberto Voglio.

Sur un dépareillé semi-formel où l’on porte une veste croisée à rayures, il convient selon moi de porter des pièces d’un registre habillé: richelieu bordeaux bout droit, cravate vintage Marinella et chemise grand col à fines rayures Hast.

Je porte le costume 6×1 demi-mesure Clotilde Ranno x JamaisVulgaire avec:
– une chemise grand col Hast
– une cravate vintage Marinella
– des richelieu cousu trépointe CNES Shoemaker
– une montre Hamilton Jazzmaster
– un bracelet Le Gramme

3 Tenue casual chic

La veste étant relativement courte, on peut se permettre de descendre encore en formalité avec ici une tenue casual chic.

Ici, toutes les pièces descendent d’un cran en termes de registre.
En plus du col roulé bordeaux, j’ai opté pour un pantalon gurkha en flanelle (donc plus texturé donc moins formel), des derbies bout chasse (plus utilitaires) et enfin une montre type plongeuse Timex M79, plus utilitaire qu’une montre classique Day Date.

Je porte la veste 6×1 demi-mesure Clotilde Ranno x JamaisVulgaire avec:
– un pull col roulé Paris-Yorker
– un gurkha Maison Singulier
– des derbies bout chasse cousu trépointe CNES Shoemaker
– une montre Timex M79

4 Tenue casual

Ici, je voulais simplement porter le pantalon fishtail rayé dans und tenue casual: le pantalon taille haute + maille fine fonctionne très bien et le fishtail rajoute un détail de caractère à l’ensemble.

La taille haute du pantalon permet de donner un effet de V sur le torse. Attention dans ce cas de figure à opter pour une laine mérinos vraiment fine qui s’insère sans difficultés dans le pantalon.

Je porte le pantalon fishtail demi-mesure Clotilde Ranno x JamaisVulgaire avec:
– un pull col cheminée Paname Collections
– des mocassins Morjas
– une montre Timex M79

Conclusion

Voici le deuxième modèle réalisé via la nouvelle offre demi-mesure avec Clotilde Ranno: évidemment, il s’agit surtout d’une démonstration technique pour vous montrer jusqu’où nous pouvons aller sur les patronages. Dans les faits, nous pouvons tout faire, y compris des constructions beaucoup plus communes si vous le souhaitez

Notre valeur ajoutée, c’est qu’on vous encouragera toutefois à aller sur des constructions et des tissus plus rares, que vous n’auriez pas pu avoir chez d’autres tailleurs pour ce niveau de prix.

A propos de prix, ce modèle est disponible à partir de 1040€ (semi-entoilé, pantalon standard). Celui qui est présenté dans cet article (entoilé complet, pantalon fishtail) est à 1300€.

Vous pouvez prendre RDV à l’Atelier Clotilde Ranno ici, je serai également présent lors du RDV pour vous conseiller.

Valery
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires