RE-EDITION DE LIGNE DE T-SHIRTS GRAPHIQUES JAMAISVULGAIRE

Ré-edition de notre gamme de t-shirt graphique JamaisVulgaire : neuf modèles disponibles

Chez JamaisVulgaire, notre but est de vous aider à mieux vous habiller quelle que soit les saisons.
Avec l’arrivée de l’été, exit donc les cravates pour une offre un peu plus fraîche et casual.

Vous commencez à faire le tour des t-shirt unis texturés, et vous n’aviez trouvé jusqu’à présent aucun t-shirt graphique à votre goût ? Ils sont effectivement soit de mauvais goût, soit prétentieux, soit trop cher ou alors simplement pas très beaux.

On veut vous réconcilier avec les t-shirts graphiques avec notre ré-edition de notre ligne de t-shirts graphiques:  il s’agit de la première vraie ligne de t-shirts JamaisVulgaire avec près de neufs modèles que nous avons développé de 2013 à 2016.

Huit d’entre eux ont été réalisés avec le peintre khmer Sopheap Keo, qui touchera 15% des bénéfices.


A l’occasion du début de l’été, j’offre un porte-feuille Loy Wallet (valeur: 19 euros) avec une jolie carte du Cambodge aux 10 prochaines commandes . (sûrement l’accessoire le plus original que j’ai pu vous ramener, un porte-feuille en tyvek, une matière indéchirable et imperméable avec un des plus beaux visuels que j’ai pu voir sur le Cambodge)

Ca se passe par ici

Afin de trouver un bon compromis entre délais de livraison et rapport qualité/prix, les t-shirts vierges sont stockés à Paris et sont imprimés à la demande, en fonction des commandes.

Les expéditions ont lieu tous les mercredi.

I Le t-shirt graphique

1 De l’intérêt de porter des t-shirts graphiques

J’avais déjà dressé ce constat en 2013, mais la situation est toujours identique.
Très souvent, ils seront soit:
de mauvais goût
sans intérêt: vous voyez tous ces t-shirts à jeux de mot ? C’est sûrement rigolo à porter une saison, mais il a fort à parier que vous n’en ferez pas un basique sur des années. La phrase vous aura touché sur la coup, mais ça n’ira pas plus loin. En dehors de ça, l’intérêt relève bien plus de la hype et de la mode que d’une esthétique travaillée.
En tant qu’achat fun, éphémère et coup de coeur, c’est parfait. Mais si vous lisez JamaisVulgaire, ce n’est sûrement pas ce que vous cherchez 🙂

avec des motifs intéressants mais sur des t-shirts atroces: des motifs et des peintures intéressants, mais imprimés avec des techniques peu performantes sur des support cheap, j’y reviens plus tard 🙂

trop chers: lorsqu’un tee-shirt réunit à peu près toutes les qualités (bon tissu, bon motif, bonne coupe, bonne finition), on arrive directement à des prix stratosphériques (ou en tout cas généralement bien supérieurs à 50 euros). Surtout lorsque les marques passent par des distributeurs (ce qui est encore le cas pour les ¾ d’entre elles

2 Le t-shirt JamaisVulgaire

1 La confection

La confection au Portugal était cette fois impossible à cause de stocks insuffisants et d’un délai de réassort trop important. Mon fournisseur proposait également une offre Made in France dont la qualité n’était malheureusement pas à la hauteur: il me semblait assez aberrant de payer quatre fois plus cher pour un modèle aux finitions et au tissu largement inférieur à des modèles confectionnés en Asie.

J’ai opté cette fois pour un modèle plus accessible, avec plus de stock et des tailles du XS au XXXL, mais sans faire de compromis sur la qualité.

2 Coupe et matière

On a un coton organique peigné à 155g/m²: ça assure un joli tombé et une bonne durabilité. Pour le coton peigné, on passe la matière à la brosse pour éliminer les bouloches et avoir des fibres longues et droite, pour un tissu à la fois plus solide et doux.

Etant donné que le motif est assez massif, un beau tombé est indispensable pour bien le mettre en valeur.

155 g, c’est par contre un peu lourd. Du coup, la coupe est droite, très légèrement ajustée: l’idéal pour avoir un t-shirt qui respire un minimum.
Elle est assez ajustée pour mettre en valeur les morphologies les plus fines en taille S et assez droite pour ne pas que ça devienne un maillot de corps si vous êtes un peu musclé.

On s’y retrouve bien sur les finitions, avec notamment un col bien fini et étroit. Les manches sont elles aussi bien fittées et mettent en valeur les bras, tout en laissant assez respirer.

3 Impression

Les t-shirts sont imprimés à Paris, dans un atelier que j’ai retenu pour la qualité de son impression numérique qui est franchement bluffante. (le rendu visuel est presque aussi bon qu’en sérigraphie). J’ai été extrêmement satisfait par la restitution des couleurs et des nuances qui dépassent toutes mes attentes.

t-shirt graphique bonze-gopura

II La collection JamaisVulgaire

1 Le peintre Sopheap Keo

C’est au détour d’un stand du vieux marché de Siem Reap (la ville des temples d’Angkor Wat) que j’ai trouvé, en 2011, les oeuvres de Sopheap Keo: les thèmes qu’il aborde sont classiques (temples, bonzes, éléphants, rizières etc) mais son style est bien plus minimaliste, et son coup de pinceau est plus fluide et libéré. Les contrastes de couleur sont simples, mais les tableaux restent d’une grande richesse. C’était le mix idéal pour un t-shirt.

Si son style est si différent des autres peintres, c’est aussi grâce à un apprentissage atypique.

Il perds son père et une partie de sa fratrie au cours du régime khmer rouge et doit faire vivre sa famille en confectionnant des jouets et en les vendant dans la rue.
Vivant péniblement de cette activité, il s’essaie à la peinture, spontanément et sans prendre de cours. Grâce à un talent naturel, il en fait une activité assez rentable pour faire vivre sa famille et prendre des cours de peinture à l’Université Royale (après cinq années de travail).

Son travail est donc aujourd’hui le résultat d’une coup de pinceau inné et d’une formation solide, riche de traditions.
Il transmet aujourd’hui ses connaissances à son fils, ainsi qu’à des peintres qu’il forme dans son atelier à Siem Reap.

Sopheap Keo touche 15% sur les bénéfices de chaque t-shirt vendu. 

A l’occasion de la première collaboration, nous avions résumé sa vie et son univers dans cette vidéo: 

II NOS NOUVEAUX T-SHIRTS, EDITION 2018

1 Ligne Sak Yant

T-shirt Narai

Narai, du sanskrit Narayana, est un des multiples noms du dieu Vishnu, représenté ici en haut avec ses armes cosmiques: il est très apprécié de toutes les figures officielles et de l’autorité en général car il symbolise le triomphe de la justice, et du bien contre le mal.
Il apporte à la fois puissance et autorité, ainsi que respect et popularité.

A gauche, Vishnu et à droite des Naga à l’entrée des temples d’Angkor

On reconnaît tout en bas les Nagas, ces serpents de terre et de mer. La représentation du roi Naga apporte popularité, richesse et succès mais aussi protection contre la magie noire, et contre les dangers mortels.

Le Garuda apporte enfin protection aux entreprises, aux foyers et aux terrains (ce qui est parfois loin d’être acquis en Asie, aussi bien à cause des catastrophes naturelles que des expropriations de territoire qui sont monnaie courante) et popularité.

C’est surtout l’équilibre dans le dessin du t-shirt qui m’a plut: il est fin et subtil en haut avec le Narai et plus agressif et ostentatoire en bas, avec le Garuda et les Nagas

Disponible ici

T-shirt Garuda

C’est cette fois-ci Garuda qu’on a voulut mettre à l’honneur sur ce t-shirt tatouage: le motif est ici plus guerrier plus complexe. En plus d’être le roi des oiseaux et d’être invincible et immortel, il symbolise le développement, le progrès et la prospérité.

A gauche, Garuda en pleine lutte contre les Nagas. C’est aussi ce qui est représenté sur la fresque de droite: Garuda au milieu, ligoté par des Naga et dirigé par Vishnu, dont il est le véhicule

C’est une figure mythologique à laquelle on fait couramment appel en Asie pour la carrière et la fortune, très plébiscitée par les dirigeants. Garuda est aussi utilisé pour la protection contre les fantômes et les mauvais esprits.

Garuda est par ailleurs une divinité véhicule de Vishnu, qu’on peut apercevoir juste au-dessus, entouré de flammes sacrées.

Enfin, Garuda est l’ennemi traditionnel des Naga, les serpents des eaux et de la terre. Leurs batailles font parti des légendes de la culture khmère.

Ce motif est un peu plus affirmé que le t-shirt Tara, mais reste tout de même équilibré et bien adapté à un t-shirt blanc, porté avec une tenue simple.

Disponible ici

T-shirt Suwan

Dans la mythologie bouddhiste et hindouiste, une divinité est liée à chaque point cardinal. Le nord est justement associé à Waes Suwann , l’un des quatre Asura (l’équivalent des démons) à régner sur le Royaume Céleste.

On le voit ici armé de son bâton magique en crystal, une des quatre armes surnaturelles de la mythologie hindoue: il s’en servait pour lutter contre les Yaks, des esprits de la nature parfois maléfiques. La légende affirme qu’il pouvait le jeter dans les airs et tuer des milliers de démons en un seul coup. (intéressant de voir à quel point ça a pu influencer la culture populaire)

Les origines de Waes Suwan selon la mythologie bouddhiste sont aussi plutôt intéressantes: il aurait grandit en tant qu’humain, à une époque où les humains pouvaient vivre jusque 20000 ans. A l’époque, Lord Guberan (son nom humain) possédait des champs de canne à sucre et de betteraves et devint lentement millionnaire. Il tenait toujours à reverser une partie intégrale des profits aux plus modestes: après avoir étendu son activité pendant 20000 ans, il put aider de très nombreux démunis et locaux .

Waes Suwan est en fait une figure davantage présente en Thaîlande qu’au Cambodge, mais dont je voulais tout de même vous raconter l’histoire.

Sa vertu lui valut d’être réincarné dans le monde céleste: on lui confia alors la mission de régner sur les démons, et de les empêcher de perturber le monde humain. 

Was Suwann est généralement imprimé sur les Pha Yant (un peu l’équivalent des tatouages sacrés, mais sur tissus): ce Pha Yant est utilisé pour protéger contre les esprits malveillants, les voleurs et aussi pour nettoyer le karma.  Il est aussi apprécié des entrepreneurs et financiers pour la bonne fortune, mais aussi des plus démunis à qui il apportera le nécessaire.

Il est aussi plus généralement utilisé pour protéger des lieux des mauvais esprits.

C’est sûrement l’imprimé le plus minimaliste de notre sélection tatouage.

Disponible ici

2 Ligne Mondulkiri

T-shirt Sen Monorom

Sen Monorom est la capitale du Mondulkiri: c’est le point de chute des voyageurs arrivant de Phnom Penh pour aller explorer ensuite plus en profondeur la région.

Même sans trop s’aventurer, on peut déjà en prendre plein la vue et avoir un bon aperçu de toute la beauté de la province.

A gauche, la ville de Sen Monorom (pas grand chose à voir, à part un petit marché, mais c’est tout de même la capitale du Mondulkiri) et à droite des éléphants dans un des sanctuaires de la région

Ce tableau joue habilement avec un contraste de nuance sombre sur l’éléphant et son environnement, ce qui permet de mieux faire ressortir le dresseur avec un subtil rouge orangé.

Disponible ici

T-shirt Chenda

Ce t-shirt fait référence au district Pechr Chenda du Mondulkiri: c’est un point de passage fréquent des voyageurs car il accueille notamment la cascade Busra.

Il accueille également la zone protégée de Phnom Prich, un des rares sanctuaires animaliers d’Asie du Sud-Est, dans laquelle vous pourrez croiser non seulement des éléphants, mais aussi notamment des léopards (une espèce malheureusement en voie d’extinction au Cambodge).

A droite la cascade de Busra, un passage obligé au Mondulkiri et à gauche un léopard dans la zone protégée de Phnom Prich

J’ai choisi ce t-shirt pour sa teinte orangée, assez lumineuse pour l’été mais qui peut aussi se porter facilement en tout début d’Automne, pendant une bonne partie du mois de Septembre.

Disponible ici

 

3 Ligne Siem Reap

T-shirt Prom Rath

Les bonzes sont omniprésents dans la vie quotidienne de Siem Reap: un des lecteurs du site était d’ailleurs devenu lui-même bonze au Vietnam et au Laos pendant deux mois. Vous pouvez cliquer ici pour lire son article en intégralité et vous plonger dans le quotidien d’un bonze.

J’ai choisi pour illustrer ce thème la pagode Wat Preah Prom Rath, la plus célèbre de Siem Reap, que je vous invite chaudement à visiter si vous avez l’occasion de passer par là.

Il est disponible ici

T-shirt Mahanagara

C’est surtout la subtilité des tons et le détail des peintures qui m’ont plu ici. L’éléphant et le visage de l’Apsara sont fidèlement représentés, dans un nuancier de tons ocres qui rend hommage au côté mystérieux, impénétrable et ancien des temples d’Angkor.

Mahanagara est le nom en sanskrit d’Angkor Thom, la cité royale construite par Jayavarman VII, qui devait représenter la grandeur de l’empire khmer. C’est justement cette cité qui accueillait la fameuse Terrasse de éléphants.

A gauche et à droite, des fresques de batailles illustres de Jayavarman VII, où les éléphants jouaient un rôle majeur

Cette peinture fait référence non pas à l’exploitation très contestable des éléphants dans les temples d’Angkor mais plutôt à leur présence continue dans l’histoire des temples.

On le voit en particulier aux tons terre, ocre et rouille qui, un peu à la manière des fresques des temples, rendent hommage à cette histoire en apportant un côté mystérieux et ancien à l’oeuvre.

Le nom Mahanagara est le nom sanskrit d’origine d’Angkor Thom, la cité royale construite par le roi Jayavarman VII. C’est justement là qu’on peut y trouver la fameuse Terrasse des Éléphants.

Les éléphants sont toujours à Siem Reap où ils promènent les touristes parmi les temples d’Angkor: leur exploitation devient de plus en plus contestée en raison de mauvais traitements.

Il est disponible ici

III La ligne Sak Yant, les tatouages sacrés

Elle est disponible ici

Je trouve honnêtement ces tatouages superbes, et ils ont le mérite d’avoir une vraie signification. Malheureusement, en cherchant à trouver des t-shirts sur ce thème, je n’ai trouvé que ce genre de modèles:vous constaterez que tous ces t-shirts font très amateurs d’UFC.

Je n’ai rien contre eux mais j’aimerais aussi en trouver des plus subtils, qui n’apportent pas cette connotation et que n’importe qui puisse porter. On ne parlera même pas de la qualité et de la longévité de ces t-shirts bon marché.
t-shirt graphique tatouage-fail3

t-shirt graphique tatouage-fail-4

No comment sur cette association maline de rouge et de noire, avec un flocage bien brillant

Le motif choisi

Vous l’avez compris: il fallait éviter un t-shirt trop connoté et un motif trop guerrier. Et aussi trouver un bel imprimé au format A3, qui soit bien adapté à un t-shirt, et qui puisse rappeler le rendu de ces tatouages sacrés qui occupent tout le dos.

t-shirt graphique sakyant-oty-details

t-shirt graphique-sakyant-oty-pp

t-shirt graphique sakyant-oty-pp-2

Il était hors de question de reprendre des représentations comme celle d’Hanuman ou des tigres, le rendu aurait facilement été vulgaire.
J’ai donc opté pour une figure beaucoup plus féminine et apaisante, avec des traits très fins et une allure solennelle: il s’agit ici de Tara. Tara est dans le bouddhisme un bodhisattva (un équivalent de Bouddha avant qu’il n’atteigne l’éveil): elle donne compassion, santé, longévité et paix.
Elle est notamment connue dans le bouddhisme tantrique et le yoga: c’est pratiquement un des seuls personnage mythiques à conserver sa forme de femme au fur et à mesure de ses éveils et de ses réincarnations.

Le t-shirt est disponible ici.

Précisément 21 variations de Tara existent (en fonction de leur réincarnation): elles possèdent chacune leurs propriétés.
Le motif représente ici une Tara blanche (qui a une posture bien particulière): elle apporte paix, compassion, longévité, sérénité et guérison. Il s’agit en fait des 5 prières situées autour de la Tara avec des Ounalom au dessus.
En haut à gauche et à droite se trouvent enfin le Soleil et la Lune, forces de changement qui renforcent les pouvoir du tatouage.

21-taras-resize

tara-blanche

IV La ligne Siem Reap

Elle est disponible ici

Les tableaux sont d’abord choisis pour leur qualité esthétique, afin que vous preniez plaisir à les porter même si vous ne vous sentez pas proches ou concernés par la culture khmère.

L’intérêt de la ligne Siem Reap, c’est de vous faire découvrir les temples d’Angkor au delà de ce que les clichés de touristes vous montrent à répétition. (c’est un peu pour ça que je l’ai appelée Siem Reap et pas Angkor Wat).

A travers ces imprimés, vous allez découvrir deux temples (le premier est un peu connu, par contre je ne connaissais pas du tout le second même après être allé 5 fois aux temples) et un édifice qu’on retrouve souvent à l’entrée des temples: on l’appelle Gopura.

Pas de conseil de style cette fois par contre: ce sont des t-shirts graphiques, vous n’avez pas à réfléchir et vous pouvez les porter sans soucis avec un jean, un chino ou un short.

(merci à Oty Inn (mannequin) et Matthieu Le Veux (photographe)) pour les photos suivantes)

1 Bayon

bonze-bayon-1

Premier motif de la ligne, avec une esthétique à la base un peu dark: je dois vous avouer que c’est la plus belle peinture de visage de Bayon que j’ai pu voir au Cambodge. L’utilisation du blanc et des nuances de bleu clair donnent un effet usé hyper fidèle par rapport au rendu réel de la pierre (que vous pouvez observer ci-dessous).
Le bonze est parfait pour apporter une nuance de couleur et éviter justement un t-shirt trop sombre.

Le t-shirt est disponible ici.

Pour éviter une rupture trop brutale entre le tableau et le t-shirt, j’ai rajouté un cadre blanc qui permet de faire une transition efficace et qui donne un côté plus moderne à la peinture.

Bref, une représentation si fidèle d’un visage de Bayon, avec son sourire et son regard mystérieux caractéristique donne presque une allure mystique à cet imprimé, mais pour une fois renforcé par un vrai travail esthétique.

On retrouve surtout les visages de Bayon au temple d’Angkor Thom, au sein d’un massif couronné de trois tours (on l’aperçoit brièvement dans la vidéo).

 

bayon-1

bayon-2

Ces massifs sont facilement dans le top 5 des monuments les plus pris en photos par les japonais en visite.

touriste-jap

touriste-jap-2

Des photos de touristes japonais à Angkor Thom prises il y a 4 ans (c’est à dire avant l’invention du selfie stick)

 

2 Gopura

bonze-gopura-1

Un motif un peu plus clair, qui joue davantage sur des nuances de gris et de mauve. Il représente un gopura qui sont en gros les entrées de chaque temple. Forcément, ce ne sont pas les monuments sur lesquels on s’attarde le plus, et c’est vraiment dommage car on retrouve toute la symbolique de l’intérieur des temples et un travail fouillé.

Le t-shirt est disponible ici.

Les Gopura d’Angkor restent ultra traditionnels et minimalistes car ils figurent parmi les plus anciens du monde bouddhiste.

Ce tableau se concentre donc sur une scène un peu plus légère et commune que le premier et un panel de couleurs plus clair, qui mets là encore bien en valeur le bonze. Le cadre noir permet une délimitation précise du motif, sans une rupture trop brouillon entre les couleurs claires et le blanc.

gopura-2

gopura-1

Je ferai probablement une entrée comme ça chez moi plus tard, avec une pierre gravée à mon effigie #mégalomanie

3 Ta Som

bonze-arbre-1

bonze-ta-prohm

Le motif le plus confidentiel: il représente en fait la Gopura du temple Ta Som. Elle est partiellement recouverte par les arbres, qui masquent un visage de Bayon. Heureusement, tout est bien représenté sur la peinture: à la fois les arbres, l’entrée et le visage.

Le t-shirt graphique est disponible ici.

La communion entre la végétation et la pierre est étrangement fidèle à la réalité.

C’est le t-shirt le plus proche de la toute première collaboration JamaisVulgaire, avec un bonze dessiné un peu différemment et un fond blanc.

gopura-ta-som-2

gopura-ta-som

Comme sur la peinture, on a à la fois un arbre et un visage de Bayon. Ce type d’arbre quasi millénaire se retrouve aussi au temple de Ta Prohm (dans lequel on a tourné un Tomb Raider #anecdoteguideduroutard)

4 Elephant

elephant-carousel

Les éléphants ont toujours symboliquement fait parti de Siem Reap et des temples d’Angkor: c’est ce dont témoigne la terrasse des éléphants près de la cité d’Angkor Thom. Il s’agissait en fait de la tribune du roi Jayavarman VII d’où il regardait défiler ses troupes lors de la guerre contre les Chams (un groupe ethnique surtout musulman présent à la fois au Cambodge et au Vietnam).

Le t-shirt est disponible ici.

ligne-tshirt-jamaisvulgaire-elephant (2)

Les éléphants sont toujours à Siem Reap où ils promènent les touristes parmi les temples d’Angkor: leur exploitation devient de plus en plus contestée en raison de mauvais traitements.
La polémique a été relancée fin Avril 2016 lorsqu’une éléphante est mort d’épuisement alors qu’elle était censé partir en retraite en 2014. (une pétition est d’ailleurs disponible ici).

ligne-tshirt-jamaisvulgaire-elephant

J’ai choisi de proposer ce t-shirt pour la portée symbolique qu’ont pu jouer les éléphants dans l’histoire d’Angkor, mais surtout pas pour cautionner leur exploitation touristique actuelle et les mauvais traitements qui vont avec. 


A l’occasion du début de l’été, j’offre un porte-feuille Loy Wallet (valeur: 19 euros) avec une jolie carte du Cambodge aux 10 prochaines commandes . (sûrement l’accessoire le plus original que j’ai pu vous ramener, un porte-feuille en tyvek, une matière indéchirable et imperméable avec un des plus beaux visuels que j’ai pu voir sur le Cambodge)

Ca se passe par ici

V La Ligne Tonle Sap, ou la beauté du quotidien des villages

Elle est disponible ici

Ce que j’adore avec le Cambodge, c’est qu’il n’y a pas que le folklore (temples, tatouages et bonzes) qui est surprenant et visuellement intéressant. La vie quotidienne vaut aussi largement le détour, surtout dans les villages flottants au fur à mesure des moissons et des récoltes.

N’ayant malheureusement pas pu réaliser une vidéo sur le sujet, je vous présente celle de My Air Control: elle est ultra complète et vous montre avec un angle inédit la vie dans ces villages.

Ligne Village

J’ai été surtout séduit sur ce t-shirt par le dégradé de couleurs entre le vert luxuriant de la végétation et le soleil couchant: le motif représente de manière ultra réaliste les couleurs qu’on aperçoit souvent dans les villages flottants lors des saisons les plus humides

village-carousel
Si vous allez un jour à Siem Reap, n’oubliez pas de faire aussi la visite du Tonlé Sap en plus de celle des temples d’Angkor. Vous aurez droit à ce genre de paysages si vous y allez entre Juillet et Janvier/Février.

Le t-shirt est disponible ici.

ligne-tshirt-jamaisvulgaire-village-2

ligne-tshirt-jamaisvulgaire-village

La ligne Rizières

La culture du riz est profondément ancrée dans la culture khmère: les moissons sont un moment déterminant de la vie d’un village.
Le culte de l’eau, déterminant pour une bonne récolte, est impressionnant et assure les bonnes faveurs des dieux du Mékong et du Tonlé Sap: c’est d’ailleurs à quoi sont dédiés les jours fériés du Water Festival au Cambodge.

riziere-carousel

 

J’ai été impressionné par le talent de Sopheap Keo pour dessiner si fidèlement l’eau, avec des reflets ultra réalistes mais une technique simple.
riziere-carousel-3

Le t-shirt est disponible ici.

Le rendu est ultra proche de la réalité, surtout lorsqu’on compare à cette photo d’une modeste maison de pêcheur:

ligne-tshirt-jamaisvulgaire-riziere

 

 

VI La Ligne Arts Martiaux

Elle est disponible ici

Le Bokator et le Kun Khmer sont les deux arts martiaux khmers qui méritent selon moi davantage de reconnaissance à l’étranger: le Kun Khmer est l’ancêtre du Muay Thai. Le Bokator était utilisé par les armées du royaume khmer d’Angkor;il s’agit d’un art plus complexe avec des poses, de vrais grades, des clefs de bras, du sol, des soumissions et j’en passe. Tony Jaa pratique le Bokator dans Ong Bak.

J’ai voulu vous faire partager dans cette vidéo la pratique du Kun Khmer au Cambodge: de son entraînement quotidien et ultra rigoureux dans des lieux souvent improvisés (ici un parking) jusqu’au jour J, la montée sur le ring. Un accomplissement après des mois d’entraînement où les combattants sont galvanisés par une vraie ferveur populaire (et aussi les inévitables jeux d’argent sur l’issue du combat).

Merci à Chifumi Krohom pour la vidéo.

La ligne Kun Khmer

 

Pour résumer, le Kun Khmer (aussi appelé Pradal Serey) est l’ancêtre du Muay Thai: on y retrouve aussi l’usage des genous, des coudes, des coups de poing et des coups de pied.
Les postures de combat sont aussi similaires, bien que le Kun Khmer utilise légèrement plus les coudes que le Muay Thai.

Cette discipline était utilisée à l’époque de l’empire Angkorien, qui contrôlait le Cambodge, le Vietnam, la Thailande et le Laos. De nombreux temples d’Angkor en ont gardé des traces très fidèles.
Le Kun Khmer est extrêmement populaire au Cambodge, avec des stars telles que Vorn Viva ou Eh Puttong. La plupart des combats ont lieu samedi et dimanche après-midi et sont retransmis sur les chaînes de télévision nationales comme CTN et Bayon TV.

Un combat entre deux pointures: Vorn Viva et Sen Bunthen (qui est d’ailleurs instructeur au club Prokout, à Phnom Penh)

Voici le t-shirt de la ligne Kun Khmer:

kun-khmer-carousel

Le motif est sobre avec un fond léger: il comporte seulement un combattant avec une pose caractéristique et des icônes symboliques du Cambodge en arrière-plan.

kun-khmer-carousel-3

Le t-shirt graphique est disponible ici.

La ligne Bokator

Le Bokator est un art martial ancien et qui fût à une époque quasiment oublié: il a en effet été interdit durant le régime Khmer Rouge et la plupart de ses pratiquants étaient alors persécutés.
Avant d’être un art martial, le Bokator était utilisé par les armées angkorienne comme discipline militaire complète, comprenant à la fois des armes blanches mais aussi du combat au sol et des techniques de soumission.
A la différence des autres arts martiaux d’Asie du Sud-Est, les combattants portent le krama en tant qu’uniforme. Il y a aussi un système d’échelons à travers la couleur du krama: blanc, vert, bleu, rouge, marron et noir.

Le Bokator est l’art martial khmer le plus ancestral: il était pratiqué par les soldats du Royaume d’Angkor à la fois pour combattre les armées adverses mais aussi dans la jungle face aux prédateurs naturels comme les lions. Les mouvements sont ultra variés et comprennent des coups, des armes blanches, des soumissions et des clefs.
C’est ce que pratique Tony Jaa dans Ong Bak.

Quelques films et courts-métrages khmers commencent à remettre à l’honneur cette discipline:

Voici le t-shirt sur ce thème:

bokator-carousel

bokator-carousel-3

Le t-shirt graphique est disponible ici.

Evidemment, les t-shirts sont satisfaits ou remboursé sous 10 jours.
​​​​​​​
Les premières expéditions commencent dès le mercredi 4 juillet !


A l’occasion du début de l’été, j’offre un porte-feuille Loy Wallet (valeur: 19 euros) avec une jolie carte du Cambodge aux 10 prochaines commandes . (sûrement l’accessoire le plus original que j’ai pu vous ramener, un porte-feuille en tyvek, une matière indéchirable et imperméable avec un des plus beaux visuels que j’ai pu voir sur le Cambodge)

Ca se passe par ici

 

Vous aimerez peut-être:

Partagez29
Tweetez
Enregistrer
29 Partages