Comment bien choisir un motif dans une tenue d’été ?

Vous connaissez la différence fondamentale entre une tenue d’été et une tenue d’hiver ?

Pour se différencier en été, il faut parvenir à raconter une histoire riche, mais avec beaucoup moins de pièces (exit évidemment les layerings compliqués vu la chaleur).
Il faut donc choisir avec subtilité des pièces qui vont être différenciante, que ça soit par leur motifs ou leur texture (et souvent une subtile combinaison des deux).  Le tout sans en faire trop: un subtil exercice d’équilibriste pour lequel analyser des tenues est une excellente manière d’améliorer son style rapidement.

Dans cet article, nous allons donc voir comment bien porter des motifs en été pour un style homme réussi.

Les rayures

Sûrement le B.A.B.A des motifs qui donne à n’importe quel costume un côté power suit: ces rayures peuvent cependant sembler un peu austères en période estivale, surtout si elles ne sont pas associées à des matières d’été. Un costume classique en laine Super 110’s avec une chemise en popeline de coton serait ainsi complètement inadapté, en plus d’être vraiment inconfortable.

A l’inverse, ce costume napolitain l’Officine que nous avions testé l’année dernière coche toutes les cases d’un costume d’été réussi: un fond bleu clair et une matière laine lin soie texturée

Pour transformer l’essai, il faut évidemment que la chemise soit dans le même registre, c’est bien le cas ici avec un mélange coton/lin réussi dont la texture fait bien écho à la matière du costume et permets une transition harmonieuse avec la cravate, sans que le rendu global soit surchargé.

Les rayures fines avec une matière estivale

Costume

Chemise

Dans un registre plus casual, le seersucker est une matière idéale pour accueillir des rayures. On peut même aller plus loin en cumulant les rayures, à condition évidemment de bien varier les couleurs.

Le seersucker peut aussi se porter de manière plus habillée, ici avec une cravate en seersucker rayé et une veste (elle aussi en seersucker) pied de poule. Attention cela dit car la tenue est trop riche en termes de textures pour se porter dans un cadre codifié (au bureau par exemple). Si vous êtes invité à un mariage champêtre par exemple c’est parfait.

Les rayures plus épaisses pour donner de la consistance à une tenue

Sur cette photo de @marcotaddeiofficial, les rayures épaisses servent à donner de la consistance à la tenue et à permettre une transition entre un costume qui se distingue par sa matière et une cravate avec un motif fort.

Une chemise blanche ou bleu clair unie aurait ici eut l’air un peu vide et insipide, et des rayures fines un poil trop sérieuses. Les rayures épaisses sont donc une bonne solution, surtout pour faire echo au motif de la cravate.

 

Même raisonnement sur cette chemise à rayures portée par @jeanmanuelmoreau, chaque pièce remplit un rôle différent:
– la veste se distingue par sa matière et sa coupe impeccable (avec l’épaule caractéristique de ce tailleur)
– le pantalon gurkha par la structure de la ceinture
– pour la chemise, il ne lui reste que les motifs: ici la couleur rose pâle est parfaite car elle rappelle à la fois la couleur de la veste ainsi que celle du pantalon. Etant donné qu’elle est très pastel, des rayures fines auraient été un peu trop discrètes et sérieuses tandis que des rayures plus épaisses conviennent parfaitement.

Un bon aperçu des types de rayures avec Yeossal

Enfin, la marque Yeossal est une excellente source d’inspiration pour les rayures. Rien que la photo ci-dessous nous donne une bonne idée des différentes possibilités:
– des rayures multicolores à droite: parfait pour une tenue casual, avec par exemple un pantalon sartorial ou bermuda taille haute beige ou gris clair
– des fines rayures au milieu: une chemise en seersucker donc avec une texture gauffrée, mais atténuée par la finesse des rayures. On pourrait même envisager de la porter sous un costume.
– des rayures de différentes épaisseurs: c’est ce qu’en anglais on trouve sous le nom de “multi-stripes” avec des variations d’épaisseurs ou d’espacement (ici on alternes une rayure seule et trois rayures groupées). Elles sont plus originales et travaillées que les rayures classiques et conviennent bien à une tenue décontractée, sans pour autant être aussi osées que les rayures multicouleurs.

Andreas Weinas

Le suédois Andreas Weinas est une source d’inspiration que j’affectionne tout particulièrement et qui montre qu’il est possible de porter des pièces fortes sans efforts à travers des tenues équilibrées où elles sont bien calmées par des basiques (attention, toujours des basiques de bonne qualité).

Ici, il s’agit d’une chemise col cubain (particulièrement adaptée pour des motifs forts) dont les couleurs fortes sont tout de même rappelées par les mocassins marrons clair assez vif.

 

Les micro-motifs et textures d’été

Il s’agit de ces motifs qui passent presque pour des couleurs unies de loin, mais qui sont en réalité des motifs extrêmement subtils qu’on va apprécier de près.
J’ai opté ici une nouvelle fois pour un exemple formel et un exemple casual.

Sur les costumes: l’exemple du solaro de lin

Il ne s’agit pas vraiment d’un micro-motif à proprement parler mais plutôt d’une texture: je l’ai vue sur plusieurs tailleurs et influenceurs au Pitti Uomo cette saison et j’ai eu un gros coup de coeur. Il s’agit du solaro de lin de chez Fratelli Tallia di Delfino.
C’est vraiment assez impressionnant de voir du solaro, un tissu raffiné avec sa texture chevrons et très lumineux, sur du lin qui est d’ordinaire beaucoup plus brut, mat et rugueux.

Il s’agit d’une toute nouvelle liasse, pas forcément disponible chez beaucoup de tailleurs mais qui à mon avis va bien se répandre l’été prochain (idéalement dans une vaste gamme de couleurs, j’attends impatiemment le vert forêt et le tabac).

 

Sur les maillots de bain: les micro-motifs

J’aime beaucoup les micro-motifs sur les maillots de bain:
– ils sont de bien meilleur goût que les autres motifs fantaisie auxquels ont est habitués sur ce genre de pièces ( les fameux palmiers sur les shorts longs de surfer par exemple)
– ils sont aussi plus intéressants que les maillots unis, tout en étant plus permissif vis à vis de la carnation et de la morphologie (un maillot de bain uni sombre aura tendance à couper la silhouette en deux, et un maillot de bain clair donnera une teinte blanchâtre aux peaux les plus claires)

L’idée est aussi de les mélanger facilement à des vêtements de ville pour vos apéritifs en soirée, par exemple un tee shirt bien coupé un un polo.

Cet outfit grid d’Orlebar Brown donne un excellent exemple:

Les motifs contemporains plus graphiques

Nous avons de plus en plus vocation à évoquer un style sartorial sobre, car c’est le plus intemporel selon moi. Mais l’article serait toutefois incomplet si on n’évoquait pas au moins un peu les tendances plus éphémères qu’on retrouve tout de même un peu partout et pas seulement chez les marques streetwear pointues (comme Off-White par exemple)

Attention, ces damiers ne sont PAS un micro-motif facile à porter. En revanche, qu’on aime ou pas ce style estival très streetwear, il est plutôt bien équilibré.

Les floraux: la tendance du Pitti Uomo

J’ai vu beaucoup de motifs floraux au Pitti Uomo, en particulier sur des chemises cols cubain (aussi appelées Camp Collarà portés par dessus des costumes d’été.
C’est vraiment le type de style qui peut être très réussi, ou complètement raté. Et c’est aussi une tendance au sens premier du terme: c’est-à-dire qu’elle sera complètement hors de propos dès l’année prochaine ou, au mieux, dans 10 ans.
Vous pouvez donc vous essayer à ce style en connaissance de cause: si vous avez assez de basiques dans votre garde-robe, et aussi si vous avez assez de place pour laisser de côté un vêtement que vous n’allez pas ou peu porter pendant 5 à 7 ans.

Il s’agissait en tout cas de l’uniforme privilégié des paons du Pitti Uomo le premier jour, comme le florentin Nicco Cesari:

 

Ou encore le français Romain Clamaron:

Les fun shirt

C’est un type de pièce dont nous vous avions parlé dans l’article sur les maillots de bain Surprise Paris: il s’agissait à la base de modèles d’entraînement pour les couturiers de Brooks Brothers faits de chutes de tissu, que le directeur de l’époque a beaucoup apprécié et a voulu commercialiser.

 

Evidemment, il s’agit ici d’une pièce forte qui occupe une place centrale dans une tenue, à porter idéalement avec un chino beige:

 

Valery

Étiquettes

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer