fbpx

BND Watches: Tool Watches évocatrices du passé pour collectionneurs

Cela faisait assez longtemps que je ne vous avais pas présenté de nouvelle marque de montres en début de milieu de gamme car c’est un segment que je trouve assez compliqué.

En effet, il y’a généralement un manque de créativité flagrant de la part de nombreuses marques qui proposent des designs qui se suivent et se ressemblent, avec bien souvent les mêmes caractéristiques techniques.

Dès le premier regard, j’ai compris que ce n’était pas le cas des montres de la marque BND Watches. Ma première impression s’est confirmée lorsque j’ai pu discuter avec Vincent, le fondateur, de ses montres et du monde horloger en général pendant environ 2 heures.

C’est la première fois que j’échange aussi longuement avec le créateur d’une marque pendant un premier appel. Et, moi qui pensait déjà avoir une connaissance respectable du monde horloger, rarement j’ai pu apprendre autant en une seule conversation sur les coulisses de cet univers avec malheureusement pas mal de secrets industriels dans le lot que je ne vais pas pouvoir vous dévoiler ici.

BND Watches prend à contre-pied ce qui se fait normalement dans ce segment en assumant des caractéristiques techniques a priori impopulaires comme un verre en plexiglass, une couronne non vissée ou encore des index peints.

Et c’est probablement pour cette authenticité que ses montres en édition numérotée ont déjà séduit de nombreux collectionneurs dont la plupart ont déjà une collection remplie des manufactures les plus prestigieuses.

 

I Un hommage aux tool watches vintage

Vincent, le fondateur de la marque, est âgé de 29 ans et collectionne pourtant les montres depuis déjà une bonne dizaine d’années. Il s’est construit un réseau dans le milieu horloger français notamment en organisant chaque année un repas horloger lors du passage du rallye de Monte Carlo historique à Valence, sa ville natale.

De ce fait, il connait bien les attentes des collectionneurs et a veillé à rendre hommage aux Tool Watches des années 60-70-80 le plus fidèlement possible tant sur le plan esthétique que technique.

Ces montres de type Tool Watch ont été portées par des acteurs comme Roger Moore, Robert Redford, Steve Mcqueen et Jean-Paul Belmondo mais également par des pilotes automobiles comme Jackie Stewart et Carlos Reutemann ou encore par des explorateurs comme Jacques-Yves Cousteau, Chuck Yeager, Jack Swigert et Théo Mavrostomos.

L’univers des explorateurs ainsi que celui des pilotes automobiles me sont bien étrangers mais je vous partage quelques photos pour illustrer mes propos

 

La collection

On reste sur trois références assez épurées: noir (MNBLA), bleu (MNBLU) et marron (MNBRO): chacune de ces références est limitée à 150 pièces numérotées.

Attention, il ne s’agit pas ici d’une rareté artificielle et purement marketing comme on peut le voir souvent dans cette gamme de prix mais bien de la volonté de s’adresser à un public d’amateurs d’horlogerie, qui recherchent l’authenticité et l’exclusivité mais à un prix accessible. J’insiste là-dessus car cela créé forcément une dissonance cognitive quand on parle d’une montre à 396€. Ce nombre limité permet également d’assurer un contrôle rigoureux des montres.

J’ai pu tester le prototype cadran noir mais je dois vous avouer avoir un sacré coup de coeur pour le cadran marron dont le prototype n’était malheureusement pas disponible.

J’aime beaucoup ce marron, qui se rapproche des montres des années 60-70 dont le cadran noir d’origine s’est “tropicalisé” avec le temps pour tendre vers le marron comme sur certaines Submariner 7928 ou Submariner 5512. Je trouve que la couleur sable matche parfaitement avec le marron.

Toutes les montres de la collection sont fournies avec 2 bracelets Nato interchangeables sans outils. Il y en a un de la couleur du cadran et l’autre de couleur sable.

II Test de la MNBLA

Cadran

Le cadran est plutôt minimaliste avec le logo BND à 12h, qui est le diminutif du nom de famille du créateur et une ancre à 6h qui est un clin d’œil à l’univers marin. Le bout de l’ancre rappelle le broad arrow que l’on pouvait retrouver sur les montres dirty dozen de l’armée britannique..

Les index

Les index sur le cadran sont peints pour rendre hommage à ceux des Tool Watches du siècle dernier qui étaient eux aussi peints. Ils alternent entre des formes triangulaires et rondes pour assurer une parfaite lisibilité de l’heure. Ils sont de couleur sable pour rappeler la patine que peuvent prendre les index des Tool Watches anciennes dont la matière luminescente est au radium ou au tritium.

En effet, cette matière qui  s’est dégradée avec le temps fait parfois changer de couleur les index en passant du blanc au sable. Dorénavant, les index sont généralement appliqués et ne prennent aucune patine même avec l’effet du temps.

Verre en plexiglass: un détail historique

La marque BND Watches a opté pour un verre en plexiglass et assume ce choix. Elle est très attachée à rendre hommage le plus fidèlement possible aux Tool Watches des années 50 à 80. Elle en utilise donc le même type de verre. Le plexiglass permet notamment par rapport au verre minéral ou verre saphir:
-une réflection limitée de la lumière et donc moins de reflets, avec une meilleure pénétration de la lumière sur le cadran. Ce qui améliore la lisibilité et est très appréciable pour prendre des photos de la montre.
-un toucher plus agréable qui dégage une certaine chaleur contrairement à la froideur d’un verre minéral ou saphir.
-de supprimer les rayures plus facilement par rapport à un verre minéral ou saphir. Il suffit pour cela d’appliquer un peu de crème Polywatch sur le plexi tout en frottant avec un coton doux.

Le boîtier

Lunette en acier

La lunette tournante est en acier brossé de type 316L. Cette finition permet de mieux encaisser les chocs et les rayures sur celle-ci. Elle comporte 120 clics et se tourne uniquement dans le sens anti-horaire. C’est une configuration assez classique pour une montre d’inspiration marine. Elle est ponctuée par des index toutes les 10 minutes qui sont traités au Super-LumiNova Old Radium. Cela permet d’avoir une parfaite visibilité des index la nuit tout en conservant un look vintage le jour.

Un boîtier en acier brossé aux dimensions contenues

Le boîtier est en acier brossé de type 316 L.
Cela permet d’éviter de trop marquer les chocs et les rayures sur celui-ci. Il fait 39,5mm de diamètre pour 12mm d’épaisseur. C’est une taille plutôt contenue qui correspond au standard des Tool Watches des années 50 à 80.Cette taille convient à tous les types de poignets, y compris les plus fins comme les miens.

Cornes

Les cornes sont percées pour respecter l’esprit des Tool Watches des années 50 à 80. Cela permet de faciliter le changement de bracelets. Les pompes sont non téléscopiques et spéciales fortes dans un souci de robustesse et de durabilité. On peut tirer très fort sur le bracelet sans prendre le risque de faire sortir les pompes et de perdre la montre. Elles sont entièrement en acier de type 316L pour éviter les problèmes liés à la corrosion.

Aiguilles et index

On parlait d’influence légèrement militaire avec l’ancre qui rappelle le broad arrow. Les aiguilles des heures et des minutes restent dans le même registre avec leurs formes glaives. Elles ne sont pas sans rappeller celles de la Submariner 5517 qui était réservée à l’armée britannique. La trotteuse est plus classique avec une flèche de couleur rouge pour son extrémité. Cette couleur est un petit clin d’œil à la Submariner 1680 red et la SeaDweller 1665 double red.

Le traitement au Super-LumiNova Old Radium concerne uniquement les aiguilles des heures et des minutes. Cette matière luminescente va emmagasiner la lumière le jour pour la restituer la nuit ou dans l’obscurité. BND Watches a opté pour une teinte Old Radium, peu commune, qui permet d’obtenir ce coloris vintage sable de jour, et le vert phosphorescent la nuit typique des Tool Watches qui comportaient du radium comme matière luminescente.

Le mécanisme

Il s’agit du calibre automatique Seiko NH35A dont le système de date a été supprimé. Peu de marques prennent le temps de supprimer le système de date du mécanisme même lorsque le cadran n’affiche pas de guichet de date. Cela témoigne d’un réel soucis du détail de la part de la marque BND Watches.

Concernant le choix de ne pas afficher de guichet de date sur le cadran, je trouve que ça contribue largement au minimalisme du cadran et assure une parfaite lisibilité de l’heure. J’ai toujours trouvé que l’ affichage du guichet de date surchargeait un cadran et n’avait aucun sens sur des Tool Watches. Ce mouvement est sinon d’un bon rapport qualité/prix puisque il est produit à grande échelle par Seiko. Il s’agit comme on dit en horlogerie d’un bon tracteur. Il est fiable, robuste, éprouvé par de nombreuses autres marques et doté d’une réserve de marche de 40 heures.

La couronne non vissée

Tout comme les costumes et les chaussures dans la mode masculine, on a bien trop souvent tendance à raisonner en terme de checklist théorique et à rechercher à tout prix certaines caractéristiques qui ne garantissent pas forcément une qualité générale.Je pense par exemple à un entoilage complet pour les costumes, ou à un montage Goodyear pour des souliers. Il faut faire preuve de recul et aviser en fonction des circonstances d’usage.

Les automatismes sont les mêmes en horlogerie, et pour une montre de type Tool Watch, on va bien souvent vouloir une couronne vissée, en pensant qu’elle est à elle seule synonyme d’étanchéité.

Ce n’est pourtant pas une condition sine qua non à l’étanchéité.

Ainsi, BND Watches a choisi d’utiliser une couronne non vissée. Ce choix courageux demande un sacré travail didactique auprès des clients, qui vont considérer que ce choix est économique alors qu’il ne l’est pas. La couronne non vissée présente plusieurs avantages:
-un réglage des heures et des minutes simplifié en tirant simplement la couronne vers l’extérieur, sans devoir la dévisser puis la tirer
-un remontage manuel facilité sans devoir dévisser la couronne

En évitant ce dévissage/revissage constant, cela permet de moins solliciter les pièces et donc de prolonger leur durée de vie. BND Watches prend ainsi le contrepied de beaucoup de marques qui vont vouloir à tout prix choisir une couronne vissée pour une étanchéité de 100m alors que cela ne le nécessite pas forcément.

Etanchéité

Toutes les montres sont étanches à 100m. L’étanchéité est assurée par la position des joints à l’intérieur du boîtier. Le protège couronne permet également d’éviter de tirer sur la couronne sans le vouloir lorsque la montre est immergée sous l’eau. Cette étanchéité va permettre de pouvoir se baigner avec sans se poser de questions. Il ne faut simplement pas faire de la plongée professionnelle avec.

Les bracelets

La montre cadran noir est livrée avec un bracelet  Nato de couleur noire et un bracelet Nato de couleur sable. Ils sont cousus et non collés afin d’en assurer une meilleure solidité dans le temps. Ils disposent chacun d’une boucle ardillon et de passants en acier brossé de type 316L. Le choix de ces bracelets est cohérent avec l’esprit de Tool Watch puisque de nombreuses armées donnaient en dotation aux soldats, des montres montées sur des bracelets Nato.

Cela permettait notamment un réglage assez rapide du bracelet en fonction du diamètre de chaque poignet ou en fonction qu’il soit porté sur la peau ou par dessus une combinaison de plongée.

À titre personnel, j’ai préféré le bracelet sable car il fait plus estival et matche parfaitement avec la couleur des index.

Conseils de style

Ces tool watches permettent une belle polyvalence en termes de style, elles se portent en particulier très facilement avec des tenues casual. J’ai ainsi choisi une tenue décontractée type Ivy League avec un classique chino beige: la couleur sable du bracelet NATO et des index permet de bien matcher la montre avec le chino (sans donner l’impression d’en faire trop).

Personnellement, je préfère réserver les bracelets NATO aux tenues décontractées: je trouve qu’ils ont un côté beaucoup moins habillé que leurs équivalents en acier (surtout en maille milanaise) ou en cuir. J’ai justement très hâte de vous montrer le modèle MNBRO porté avec un beau bracelet en cuir bordeaux lorsque je le recevrai !

En attendant, Romain de Gentlemenclover propose une tenue formelle plutôt pertinente qui passe bien avec le bracelet NATO noir, forcément un peu plus habillé. Le combo costume gris à rayures, cravate bleu marine à pois blancs et bracelet noir fonctionne très bien.

 

Conclusion

La marque BND Watches réussit à s’inscrire dans le présent tout en s’inspirant du passé sans tomber dans le déjà vu. Les montres proposées par la marque sont à la fois accessibles de par leur prix et exclusives de par leur quantité limitée. Elles sont fiables, robustes et parfaitement lisibles. Elles cochent donc l’ensemble des critères des Tool Watches. Elles évoquent également le passé de par leurs caractéristiques techniques et esthétiques.

Elles sont disponibles en pré-commande sur le site internet de la marque BND Watches et les premières livraisons commencent fin juillet

 

 

 

 

 

Valery

Laisser un commentaire

145 Partages
Partagez145
Tweetez
Enregistrer