YUKI INOUE MILANO (TRUNK SHOW) : INTRODUCTION A LA GRANDE MESURE

LA GRANDE MESURE AVEC YUKI INOUE ET SON TRUNK SHOW

Disclaimer: J’ai découvert l’instagram de Romain, @gentlemenclover, il y a de ça quelques mois. J’ai été très agréablement surpris par la qualité de ses tenues.
J’y ai trouvé un rare mélange de détails et de sobriété: des couleurs et des motifs simples mais des textures élaborées et surtout des coupes extrêmement soignées.
Et si ces coupes sont extrêmement soignées, ce n’est justement pas un hasard.

C’est le premier article sur la grande mesure proposé sur le blog, et ce n’est pas trop le positionnement classique en terme de prix, mais le sujet est intéressant et je voulais laisser la parole à un passionné. 

Présentation de Romain et de son instagram @gentlemenclover (contact@gentlemenclover.com)

Père de famille de 35 ans, responsable commercial et sportif amateur: Gentlemenclover a plusieurs casquettes.
Aimant les belles choses, je recherche toujours à faire de mon mieux dans mes mises, et cela depuis tout jeune. Avec le temps, j’ai beaucoup appris et mes choix sont à présent plus « justifiés ».
La tenue masculine est un tout pour moi et les concordances des couleurs et matières sont très importantes.
Avec mon premier costume bespoke, je décide de franchir un cap dans cette démarche, notamment car j’aime savoir comment peut être construit un soulier, un costume ou même un mouvement de montre.
Ma page Instagram est lancée depuis maintenant un an et les retours sont bons: je vais continuer à le faire évoluer et c’est très motivant de pouvoir partager cette passion de la sorte.

yukie inoue grande mesure

 Je laisse à présent la parole à Romain pour l’article: 

Ma rencontre avec Yuki Inoue date à présent d’une petite année. Etant d’origine du Nord de l’Italie, j’aimerais alors que mon premier costume mesure en soit représentatif. Découvert sur Instagram, je comprend rapidement que Yuki me fera ce premier costume mesure.

Pourquoi lui me direz-vous? Car je pense qu’il est ,au moment où je décide de me lancer, plus accessible qu’un autre.

Mais aussi car pour moi le mélange de ses origines avec l’Italie donne ce qui se fait de mieux dans le bespoke suit. Yuki est un exemple parmi tant d’autres, c’est vrai mais comme pour les souliers, les artisans venant des pays asiatiques excellent dans leurs domaines.

Je me rends sur Milan courant Janvier 2016. Là, j’en profite de le découvrir, il me raconte alors son parcours qui est tout aussi fascinant que son talent.

I YUKIE INOUE: PARCOURS ET STYLE D’UN TAILLEUR GRANDE MESURE

1 Un parcours atypique

Yuki est japonais, né en 1978: son parcours est un peu différent des tailleurs que nous pouvons connaitre. Ses débuts se font sur le costume de son grand-père, qu’il trouve trop grand pour lui.
Diplômé d’une école de stylistes, son expérience professionnelle au Japon est courte. Il arrive en Italie en 2002.
Son choix: Milan. Durant ces années, il apprend alors son métier en partant de rien. Il évolue, comme chacun d’entre nous le fait dans son secteur d’activité.

yukie inoue grande mesure profil

En 2014, il se lance à son compte pour à présent avoir une clientèle fidèle dans le monde entier.

2 Le style

Il vient me chercher à l’aéroport, ce qui nous permet de faire plus ample connaissance. Il cerne très vite mon style. Il m’explique sa façon de faire. Notamment pour la veste. Quand je l’observe, celle qu’il porte épouse son corps. Il m’explique qu’une veste doit toujours aller vers l’avant, si le col baille, c’est qu’elle n’est pas à la taille de son possesseur.

Là je prends conscience, que même si je m’efforce de faire attention à ce point. La plupart de mes vestes le font. C’est aussi le cas pour les épaules, mais attention pas de déstructuré ou même spalla camicia.
Il y aura toujours un minimum de matière avec un faible padding.

yukie inoue grande mesure confection-3
yukie inoue grande mesure confection

Après un bon repas, j’ai bien compris que le style Napolitain n’est pas sa tasse de thé et cela tombe bien car ce n’est pas la mienne non plus. (ne m’en voulez pas pour cette remarque)

II PRISE DE MESURE ET CRÉATION DU COSTUME

1 Prise de mesure

Nous nous rendons alors à son atelier, pour la prise de mesures. On y est, face à son miroir il commence, la prise de mesure est assez rapide mais précise. Moi je suis sur un nuage et encore, je n’ai pas  choisi mon tissu.

2 Le tissu W.Bill

Le tissu, parlons en, lui aussi tout une histoire, ce sera un bon tissu vintage de l’enseigne William Bill. J’avais pourtant commencé, à mettre le nez dans les liasses mais ce tissu étant en stock chez lui, il me le conseille. Ne croyez pas, qu’il a voulu me revendre ce tissu pour s’en débarrasser. Bien au contraire! Même sur ce point, il s’adapte et conseille son client.

yukie inoue grande mesure william-bill-2

yukie inoue grande mesure william-bill

 

Cela fait plus de 150 ans que William Bill a commencé à offrir des tweeds et des couvertures de laine dans son petit magasin à Mold, au nord du Pays de Galles.
Au fil des ans W.Bill est devenu célèbre pour sa collection large et variée de tweeds et de cachemires, aidant à cimenter sa réputation en tant qu’un des premiers marchands de tissuS du monde.

3 Proportions et finitions

J’avoue que je ne connaissais pas cette enseigne avant de venir à la rencontre de Yuki.
Un beau marron, la veste reprend tous les codes de l’esprit sartorial milanais, le pantalon aura 1 pli et surtout le mérite d’être à mes mesures. Un peu compliqué pour moi de m’habiller sans faire de retouches à l’habitude. Taille haute, revers de 4.8 cm rien que de l’écrire, je l’imagine déjà sur moi.

Ensuite, le choix des détails. Je me rends compte que tout est nouveau pour moi. Après ma venue, sur Milan, mon premier costume mesure, le choix d’un tissu rare. Ce sera un croisé. Pour le reste des détails, c’est Yuki qui me conseille.

4 Les rendez-vous

Autre point non négligeable, Yuki Inoue se déplace pour chaque essai jusque la livraison.
Le premier pour la prise de mesure, le second pour essai de l’ébauche, si je peux m’exprimer ainsi. Le troisième qui lui se rapproche du résultat final et où l’on affine vraiment les mesures, puis le dernier pour la livraison.

yukie inoue grande mesure

a Premier test

Notre entrevue pour premier test, se passe en Mai dernier. Comme je viens de dire, on affine mais je reste tout de même épaté, il m’a vu une seule fois et 4 mois après, j’essaye mon pantalon et ma veste croisée. Je constate au passage que mon tissu reste un très bon choix. Pour l’essai, il s’adapte à moi, ayant la taille fine, les épaules larges, de longs bras…il contrôle tous ces points. Et encore je n’évoque pas mes jambes.

On me dit souvent, que je n’ai pas besoin de faire de la mesure. Il n’y a pas à mon sens, un profil type pour faire ou non de la mesure. Pour moi, et mon cas personnel, je peux vous assurer que si. Et malheureusement ou heureusement, je crois à présent être pris par la maladie du bespoke.

Comme pour Milan, l’essai est assez rapide. Yuki est incroyablement précis. Le prochain rendez-vous sera maintenant en septembre.

Le budget et la grande mesure

Vous constatez, Janvier, Mai, Septembre…cela laisse le temps de financer. Un point dont je souhaite parler car le bespoke n’est pas donné à tous et pas plus à moi. Mais, je préfère à présent m’abstenir du moins cher plus souvent. A terme, mon dressing ne comportera que du costume mesure. Etant de plus assez fidèle dans mes choix, je pousserai Yuki à chaque fois à s’améliorer me concernant. Un peu comme la relation que je peux également avoir dans mon sport avec mon entraineur. Ses tarifs en grand mesure sont donc les suivants :
– 2200 euros la veste
– 600 euros le pantalon
– 600 euros le gilet
– 2800 euros un costume 2 pièces
– 3200 euros un trois pièces
– 2500 euros le manteau

J’ai actuellement, un autre pantalon et une autre veste en commande pour 2017.

b Deuxième test

Septembre est arrivé vite finalement, le lieu n’est pas le même mais mieux. Je n’ai pas encore les boutons sur ma veste, mais elle est déjà faite pour moi. Sans négliger la partie haute, nous nous attardons cette fois, sur le pantalon. J’ai de manière courante le problème que quand je me lève, le pantalon ne retombe pas. Pratiquant la course à pied, j’ai un peu de cuisses mais surtout des mollets.

Là face au miroir, il m’explique comment doit travailler le pantalon. Vu de haut c’est très beau. De face, on distingue les pinces, un peu bombés. Je suis conquis et à la fois soulagé d’avoir trouvé une solution à mon problème. J’insiste sur ce point car en plus d’être un problème, c’est à mon sens un point important de l’esthétique du soulier que l’on peut porter.

Toutes les finitions sont faites main, notamment la fameuse milanaise mais aussi chaque boutonnière.
Yuki Inoue fait à présent travailler sa femme pour l’aider. Il ne compte pas ses heures, travaille parfois jusque 7 jours sur 7. Mais comme il le dit, c’est avant tout une passion exigeante qu’est la grande mesure.

Le résultat en Janvier prochain, pour les plus curieux d’entre vous.
En un an, ce sera 3 essais et à chaque fois, une sensation indescriptible de vouloir toujours un peu plus.

TRUNK SHOW YUKI INOUE LE 14/01

Il sera présent sur Paris à l’occasion de son trunk show en le 14 Janvier prochain.
Voici l’adresse: 
Best Western Hotel Sydney Opera
50 rue des Mathurins, métro Havre-Caumartin.

Mes secrets pour bien s habiller

Recevez lundi et jeudi par email: un conseil pratique, quatre bons plans et deux idées de tenues.