Test&Avis Manufacture gamme Héritage: une prise de mesure à la hauteur d’un style sartorial

A votre avis, quelle est votre première réaction par rapport à une évolution majeure qui arrive sur un marché ?

Ca va généralement d’un scepticisme légitime à, parfois, un rejet pur et simple (souvent complètement injustifié). Il peut s’écouler des mois, voire des années, avant qu’une innovation soit adoptée par le grand public avec enthousiasme.

Et c’est encore pire lorsqu’il y a eu des antécédents similaires qui n’ont pas portés leurs fruits.

Le meilleur exemple peut par exemple être celui d’Atelier NA avec leur machine 3D, dont les mesures obtenues n’étaient en fin de compte pas reliées à l’outil de production.

Alors forcément, quand on parle de prise de mesure révolutionnaires, il faut maintenant une bonne dose de pédagogie, et surtout des résultats palpables pour s’y risquer à nouveau.

J’avais justement testé en décembre dernier Manufacture, la nouvelle marque de l’usine Formens (une des plus grosses usines de costumes en Europe, basée en Roumanie, avec les chaînes de montage réalisées par Alberto Caruso) sur un costume en tissu technique de la gamme Active.

Voici dans ce second test une présentation de la gamme Héritage.

Offre spéciale: Afin de vous faire découvrir la qualité de cette nouvelle technologie de prise de mesures, Manufacture offre l’entoilage aux 30 premiers lecteurs de JamaisVulgaire à se rendre en boutique pour confectionner un costume demi-mesure dans les tissus Upcycling de la gamme Héritage. Concrètement, il sera possible d’avoir un costume demi-mesure, dans un bon tissu, entièrement entoilé pour 390€ au lieu de 490€

Préambule: pourquoi un second test de la même marque, seulement un mois après ?

Si la stratégie d’une marque ne vous intéresse pas (je trouve ça bien dommage), vous pouvez directement passer à la partie suivante du test.
Nous avions testé en décembre le tissu Maggia de la gamme Active de Manufacture: une gamme de costumes techniques avec plein de très belles propriétés (respirant, stretch, infroissable etc) mais dont le tissu est entièrement synthétique (85% polyamide, 15% élasthanne).

Manufacture a fait le choix stratégique de privilégier la mise en avant de cette gamme par rapport aux autres.

Dans les faits, c’est un vrai bonheur à porter à partir du printemps, surtout si on est très mobiles.  Mais même si les bénéfices de cette matière sont avérés, il est normal que vous ne soyez pas tout de suite prêt à débourser 490€ dans ce type de nouveau produit avec un tissu synthétique.

Supposons que vous soyez prêts à l’acheter, en plus en ligne, il faudra encore en plus que vous soyez convaincu par le système de prise de mesure, qui permet de confectionner un costume demi-mesure. Celui-ci a besoin pour rappel de votre taille, votre poids, une photo plein pied de face et de profil.

C’est déstabilisant, et la promesse peut sembler un peu trop belle.

Vous l’aurez compris, il paraît très improbable de se laisser tenter en même temps par un tissu ET un système de mesures très innovants, qui défient tous deux ce qu’on a connu jusqu’à présent.

Il fallait donc pour moi vous proposer un second test du concept, cette fois-ci dans la gamme Héritage: des tissus de costume classiques, avec un montage traditionnel entièrement entoilé.

I La gamme Héritage

Il s’agit de la gamme plus classique: on retrouve donc en tissus des noms que vous connaissez bien, un montage plus classique et des basiques du vestiaire formel et casual.

A noter que le rapport qualité/prix reste excellent car il s’agit de la marque de l’usine Formens avec un savoir-faire ultra qualitatif, grâce aux chaines de montage réalisées par Alberto Caruso, et aussi grâce à des économies d’échelles importantes sur les tissus qu’elle stocke en quantité (on parle de plusieurs millions de mètres de tissus commandés par an).

1 Les types de pièce disponibles

Costumes / Vestes Sport / Bodywarmer

On y retrouve logiquement des costumes classiques deux pièces, des trois pièces et des croisés, ainsi que des vestes dépareillées.

Vous y verrez aussi des bodywarmer éco-responsables, bien pricés et assez techniques pour un maximum de chaleur avec un minimum d’épaisseur:

 

Finitions

On retrouve un panel de finitions intéressant pour le prix, mais si vous êtes un puriste avec de la carrure vous serez un peu limités par les revers:
– les revers: au maximum 9,5cm sur les croisés (vu ma morphologie, ça convient très bien) et de 8,5 sur les vestes deux boutons (pas anorexiques mais pas sartoriaux non plus)
– le montage: il est par défaut thermocollé (le thermocollé Formens étant d’excellente qualité) et on peut avoir un entoilage complet pour 100€ de plus, il n’y a en revanche pas de semi-entoilé. Il faut distinguer le thermocollé qu’on retrouve sur les costumes bas de gamme qui est véritablement collé au tissu, et le thermocollage utilisé par Manufacture, qui est un plastron volant plus proche du semi-entoilé tailleur que d’un thermocollage classique.
– autres finitions diverses: on peut se faire un peu plaisir sur le pantalon avec des doubles pinces et des ajusteurs latéraux

Je ne vous cache pas que j’aurais aimé un peu plus de choix sur les finitions, mais il faut bien se rendre compte que réaliser un gurkha ou un pantalon habillé avec une patte de ceinturage allongée (type Soragna de Pini Parma) qui tombe bien, à partir de deux photos prises au smartphone, taille et poids demande un développement considérable. Espérons que ça soit pour bientôt !

Tissus

On y retrouve les usual suspects: VBC, Reda, Dormeuil, Loro Piana et aussi Fox Brothers pour les vestes sport (mais malheureusement pas pour les costumes).

Chemises

Elles sont réalisées par l’usine de chemises adjacente à Formens, Summer Conf.

Finitions: la plupart des cols sont assez classiques, à l’exception du col à boutons cachés avec des pattes de 8 cm de longueur. C’est celui que j’ai choisi et que vous retrouverez dans ce test. J’ai été agréablement surpris par la longueur des pointes et son rendu général: c’est un beau col français sans fioritures.

En dehors de ça, on retrouve des finitions classiques pour ce niveau de prix: boutons nacrés, coutures anglaises et hirondelles.

Tissus: ici, on retrouve du Canclini, Monti ou encore Mileta

Chinos

Finitions: là aussi, il est possible de se faire un chino un peu habillé, avec ajusteurs latéraux et pinces. Rien de très extravagant mais pile ce qu’il faut pour un bon basique facile à porter avec une touche sartoriale discrète.

Tissus: On retrouve les fameuses étoffes Cervotessile, mais cette fois en version biologique certifiées GOTS

Les tissus Upcycling: une offre ultra-alléchante

On vous le disait plus haut, Formens commande chaque année des millions de mètres de tissus. Forcément, certaines fins de rouleaux ne sont pas utilisées, et ne peuvent plus être proposées aux marques avec lesquelles l’usine travaille (car il faut des grandes séries).

Il s’agit de tissus neufs, avec assez de quantités pour réaliser seulement quelques costumes et avec des drapiers bien connus: VBC, Reda, Fratelli Tallia di Delfino.

Vous y trouverez surtout un vaste choix de basiques 4 saisons, par exemple de jolis sergés super 110’s: c’est justement ce que j’ai choisi pour réaliser le costume de ce test.

Le prix est ultra compétitif: 390€ pour un costume demi-mesure avec montage thermocollé, 490€ pour sa version entoilée (ce qui est absolument imbattable en demi-mesure).

Il faudra en revanche vous rendre à la boutique de Ternes pour profiter de l’offre (elle ne sera pas disponible en ligne).

A la boutique de Ternes, tout le processus se fait comme pour le choix d’un costume demi-mesure classique. C’est Anca (que vous avez très certainement croisé à l’époque de Louis Purple) qui vous guidera ensuite pour la prise de mesures avec l’application

II Test du costume croisé Manufacture, gamme Héritage et tissu Upcycling

Disclaimer: nous avons pris les photos directement à la réception du costume, sans effectuer les retouches finales de quelques défauts mineurs, que nous aurions normalement effectuées pour un test normal en demi-mesure. 
Pourquoi vous montrer le costume tel quel ? Car il était important pour moi de vous montrer le résultat brut de cette prise de mesure via FitApp.
Il est donc tout à fait normal de voir quelques défauts sur la veste et le pantalon, ce sont des défauts souvent dûs à ma morphologie qui sont présents sur la plupart des costumes que je reçois chez des tailleurs demi-mesure classiques.

L’idée derrière ce costume était de pousser le système de mesures dans ses retranchements: le costume croisé est celui qui en mesure ne tolère aucune approximation.

Alors pour FitApp, un système de mesures qui n’utilise que la taille, le poids, et deux photos, on se doute bien que c’était l’épreuve du feu. Mais il faut aussi se dire que sur les centaines de milliers de costumes produits par Formens pour ses clients tailleurs, il y a aussi un bon lot de croisé, et donc beaucoup de données sur lesquelles s’appuyer.

Autant j’avais été agréablement surpris par le résultat du costume deux boutons de la gamme Active, autant j’étais toujours un peu sceptique sur le rendu d’un costume traditionnel, entoilé, croisé et avec un tissu en laine classique. Vous allez le voir, le résultat est assez bluffant.

La veste

Le rendu est ultra satisfaisant aux épaules et au niveau de la poitrine en termes de tombé.
On remarque juste deux défauts:
– un micro-collar gap
– un très léger pli nuque
Ces deux défauts se retrouvent sur moi assez régulièrement (souvent en plus accentué) chez d’autres tailleurs qui font produire chez Formens. Ils demandent simplement de légères retouches.

La coupe

J’ai voulu une veste qui puisse se porter dépareillée et je l’ai donc choisie un peu plus courte. Elle se finit ainsi au niveau des poignets

Finitions notables:
– Revers 9,5cm: on ne peut pas parler de revers affirmés à cette largeur (surtout pour un croisé), mais ça convient parfaitement à ma morphologie
– Poches plaquées: dans l’optique d’une veste la plus polyvalente possible, j’ai choisi des poches plaquées avec un bel effet incurvé
– Epaule peu structurée: juste un minimum de padding et une cigarette discrète

Autres finitions usuelles (qu’on retrouve sur la plupart des costumes Formens):
– coutures AMF le long des revers: une finition par défaut qui rajoute un détail supplémentaire sur un tissu uni.
– poche poitrine Barchetta
– des coutures en demi-lune un peu partout

 

L’intérieur

Un intérieur somme toute assez classique pour un costume entièrement entoilé: il est entièrement doublé, dans une doublure bordeaux qui contraste bien avec le bleu marine.

Les passepoils sont contrastants: on peut choisir un motif un peu plus original comme je l’ai fait ici avec ce motif floral madder.

Vous remarquerez aussi la puce NFC à scanner, qui contient toutes les informations sur votre costume. A noter que ça ne fonctionne pas très bien sur les tissus Upcycling, ça affichera à la place un tissu générique de la gamme classique (je ne sais pas pour vous, mais ça ne gâchera en tout cas pas mon plaisir):

Le tissu

Il s’agit d’un tissu Upcycling de chez Fratelli Tallia Di Delfino: comme vous pouvez le voir, c’est un sergé de laine 4 saisons (de la gamme 360 du drapier) en super 130’s, et un poids de 180g/m.

Pour ceux qui suivent la mode masculine depuis longtemps, c’est exactement le même tissu que le tout premier costume BonneGueule.

D’apparence assez classique, cette laine est ainsi un peu technique: déperlante, respirante et anti-bactérienne, légèrement stretch et froisse peu (parfaite pour voyager donc).

Même si on reste dans la gamme Héritage, il s’agit ici d’un tissu avec de belles propriétés qui peut être un bon compromis à la place d’un tissu de la gamme Active, dont la composition et le ressenti peuvent être plus déstabilisants.

Le pantalon

Le fit

On a été ici particulièrement rigoureux pour être certain que vous ayez une idée très précise du fit. Et je dois dire que pour une prise de mesure réalisée par une intelligence artificielle, le résultat est là aussi assez bluffant.

Le tombé n’est juste pas parfait au niveau du genou pour deux raisons:
– des mi-bas un peu épais qui s’étaient tassés juste en dessous
– j’ai les jambes un peu arquées, c’est le genre de détails pas forcément toujours bien pris en compte dans la demi-mesure classique

Pour bien remplir le pantalon et avoir un pli frontal continu, je dois légèrement plier mes genoux vers l’avant, ce que j’ai préféré ne pas faire pour que vous ayez une bonne idée du fit avec un port naturel.

La double pince rajoute juste un volume assez discret au niveau des cuisses

Les finitions

Double pinces et patte de ceinturage rallongée

C’est la déclinaison la plus sartoriale qu’on trouve dans la gamme Héritage: je ne vous cache pas que j’aurais aimé aller un peu plus loin, mais au vu du système de mesures utilisés on se doute bien que des styles comme le gurkha dont le fit est très délicat à gérer ne sont pas pour tout de suite.

Si vous cherchez un pantalon habillé qui reste facile à porter au boulot, avec une originalité discrète, et un peu plus de confort et de fluidité grâce aux pinces, c’est un choix idéal.

Ajusteurs latéraux

Encore une fois, pas de ceinturage complexe mais de simples ajusteurs latéraux bien faits.

Autres finitions notables:
– couture AMF le long de la poche
– coutures en demi-lune
– poches arrière double passepoilées boutonnées

Vous vous en doutez, j’ai vu beaucoup de pantalons de costumes et habillés sortir des usines Formens: on est ici sur le haut du panier avec la plupart des finitions intérieures réalisées en coton biologique. C’est assez rare pour être souligné (désolé pour la qualité, je m’en suis rendu compte après le shooting):

III Test de la chemise Héritage tissu Upcycling

Elles sont réalisées également en Roumanie chez Summer Conf, l’usine voisine de Formens fondée par un italien.

Le fit

Voici une idée assez globale du fit, avec un port plus décontracté (manches retroussées, col avec deux boutons ouvert) comme j’aime l’avoir en été.  Le col deux boutons ouvert tiens bien grâce à son boutonnage sous pattes.
La coupe est ajustée et l’emmanchure est assez haute.

Il n’est pas rare en mesure que la chemise arrive légèrement trop ample pour ensuite procéder à un recintrage, ça n’a pas été nécessaire ici.

Un fit tout à fait classique au niveau du col et des épaules. Le col n’a pas de thermocollant: ça le rend assez souple et on peut discerner la cravate qui fait le tour du cou, ce qui fait quelques discrets plis.

Sachant que les autres finitions sont assez classiques, j’apprécie beaucoup qu’il y ait au moins un col un peu imposant dans l’offre Manufacture, avec une ouverture un peu réduite.

Un fit tout à fait classique au niveau des épaules

Les finitions

Le col

Outre les pointes assez longues (8cm), on note aussi la patte de boutonnage sous col qui lui assure un bon maintien, en particulier pour la chemise portée ouverte.

Pattes capucins

Elles sont à l’image des autres finitions de la chemise: très soignées et correspondent bien à ce qu’on peut attendre pour cette gamme de prix.

Autres finitions notables:
– boutons nacrés
– coutures anglaises
– hirondelles de renfort

III CONSEILS DE STYLE

Comme je vous l’ai indiqué tout au long de l’article, l’idée est de vous proposer un style le plus sartorial possible. Etant donné qu’on parle d’un costume bleu marine en twill uni, on peut se faire assez plaisir par ailleurs sur les motifs et un peu sur les couleurs.

 

Ainsi, j’ai choisi ici la chemise à rayures Manufacture, avec une cravate à motifs Gentlemenclover qui ressort juste assez et une pochette à motifs Maison Baylé.

La cravate et la pochette ne sont ici pas assorties: on rajoute donc de l’information avec un motif et une couleur de plus sur la pochette, mais la base bleu marine unie le permet largement.

On peut aussi se faire un peu plaisir en bas: j’ai donc choisi les bottines Septième Largeur Tobar triple boucle patinées gris. L’intérêt, c’est qu’on a de loin l’impression d’avoir à faire à de simples derbies doubles boucles noires. On s’aperçoit de la subtilité de la patine et de la construction au fur et à mesure qu’on s’en rapproche.

Bref, une paire de caractère mais qui arrive à se faire passer pour une paire formelle simple.

Enfin, j’ai choisi une montre assez classique et plutôt habillée: la Chapter 1 de chez Riskers.

Je porte avec le costume et la chemise Héritage:
– les bottines Tobar de chez Septième Largeur
– une pochette de costume Maison Baylé
– une montre Chapter 1 de Riskers
– une cravate Gentlemenclover

Conclusion

Concrètement, je suis extrêmement satisfait du fit obtenu: le résultat de cette prise de mesure d’un nouveau genre est assez bluffant, surtout sur un costume croisé qui ne tolère pas l’à-peu-près.
Les quelques défauts que j’ai pu repérer (micro collar gap, pli nuque) sont les mêmes que j’aurais eu chez 90% des tailleurs demi-mesure qui font fabriquer chez Formens, donc rien de bien surprenant.

En termes de finitions, on retrouve toutes les particularités de Formens qui rendent sa production si soignées: coutures AMF, coutures en demi-lune etc

Seul regret: on ne peut pas encore se laisser aller à des revers ultra larges, ceinturages gurkha et autres excentricités sartoriales. Il va falloir être patient pour adapter ce genre de finitions à un système de prise de mesure aussi technique.

La gamme Héritage propose tous les drapiers classiques et une offre Upcycling disponible en boutique ultra-compétitive avec un costume demi-mesure à 390€, et avec l’entoilage à 490€.

Evidemment, je sais que c’est déstabilisant de se dire qu’on obtient vraiment une belle demi-mesure à partir de la taille, du poids et de deux photos de smartphone.

J’étais le premier sceptique et je ne peux que vous encourager vivement à vous rendre à la boutique de Manufacture au 37 avenue des Ternes pour en faire l’expérience vous-même, et vous initier à cette nouvelle prise de mesure. 

 

Offre spéciale: Afin de vous faire découvrir la qualité de cette nouvelle technologie de prise de mesures, Manufacture offre l’entoilage aux 30 premiers lecteurs de JamaisVulgaire à se rendre en boutique pour confectionner un costume demi-mesure dans les tissus Upcycling de la gamme Héritage. Concrètement, il sera possible d’avoir un costume demi-mesure, dans un bon tissu, entièrement entoilé pour 390€ au lieu de 490€

Laisser un commentaire

13 Partages
Partagez13
Tweetez
Enregistrer