Test&Avis George&Georges: des modèles exclusifs et un véritable service bottier, chaleureux et accessible

Si vous lisez le blog depuis un moment, vous connaissez notre créneau: vous aider à différencier les marques, afin d’y voir plus clair et de déterminer facilement laquelle est la plus adaptée à vos besoins.

Une tâche pas forcément évidente, surtout quand on connait les coulisses et qu’on sait que nombre d’entre elles produisent dans les mêmes usines, sans forcément communiquer sur les particularités de leur cahier des charges.

J’en ai parlé récemment avec Julien Scavini, qui fait fabriquer en Roumanie comme de nombreux tailleurs m’avait expliqué tout ce que ses costumes avaient d’unique.

Et c’est aussi une discussion que j’ai eu avec Anne et Olivier, du bottier-cordonnier George&Georges ouvert en 2015 rue de Verneuil: ceux-ci font produire au Portugal (donc dans une usine utilisée par d’autres marques parisiennes) des souliers assez uniques en leurs genres disponibles à partir de 520€ patine incluse (et 465 si vous les prenez en noir).

Vous verrez du coup à travers cet article comment George&Georges, à travers plus de 40 ans d’expérience, un véritable savoir-faire bottier et un service client exemplaire, à réussit à se distinguer des marques concurrentes clientes de cette usine.

I George&Georges: le service bottier accessible

Difficile de parler de George&Georges sans d’abord aborder celui d’Olivier Guyot, co-fondateur et bottier depuis plus de 40 ans.

Le parcours d’Olivier Guyot

Né à la Rochelle d’un père boulanger, Olivier veut rapidement travailler de ses mains, en particulier pour transformer et sublimer des matériaux bruts, que ça soit pierre, cuir ou bois. Après un essai infructueux chez un ébéniste, c’est le cuir qu’il choisit en partant du jour au lendemain pour Marseille à 16 ans pour travailler comme apprenti bottier-cordonnier.

Il recevra ensuite une formation en cordonnerie, botterie et orthopédie auprès des Compagnons du Devoir. On trouve d’ailleurs sur l’Instagram un des exemples de cours qu’il a pu suivre en 1977:

C’est ensuite en ouvrant la cordonnerie Stanislas en 1976 (où il travaillera jusqu’en 2015) qu’il propose des premiers modèles originaux, qu’il dessine lui-même sur les formes en bois, avec un service mesure.

C’est ensuite avec sa compagne Anne, ex-banquière en gestion de fortune, qu’il ouvre en 2015 sa propre enseigne George&Georges, au 41 rue de Verneuil, dans le 7è arrondissement.

Comme vous allez le voir dans cet article George&Georges est une très belle expression des compétences très complètes développées par Olivier: des modèles exclusifs, avec une vraie réflexion de bottier sur l’esthétique, des finitions haut de gamme et un confort immédiat.

Un vrai service de bottier-cordonnier

Au-delà d’une marque de souliers George&Georges est aussi un atelier de cordonnerie avec des services variés, tous executés par des artisans formés par les Compagnons du Devoir

La retouche de volume en ateliers

Vous avez un coup de pied très fort ? Ou encore un talon extrêmement fin qui amène un jeu désagréable à ce niveau ? C’est le genre de particularités qui peut vous rendre la vie impossible dans le prêt à chausser classique.

George&Georges disposent de tout un panel d’outils et de méthodes pour adapter leur chaussant aux particularités de vos pieds (mise sur forme, détente du cuir etc).

Travail sur le différentiel pied gauche et pied droit

On a tous une légère différence entre notre pied gauche et droit: que ça soit en termes de longueur, de talon ou encore de coup de pied. Mais ce n’est malheureusement pas une différence qui est vraiment prise en compte dans l’offre actuelle de souliers, à moins de s’aventurer dans la mesure, où les prix ne sont pas du tout les mêmes.

Essayage par des bottiers ( pas de vendeurs ) tous formés par les compagnons du devoir

Vous connaissez la différence dans le costume mesure entre un artisan tailleur, qui a suivi un CAP tailleur, et un preneur de mesures sans véritable formation ?
C’est la même entre un bottier formé par les Compagnons du Devoir, et un vendeur: la différence est donc visible à l’essayage où le bottier aura une vision précise et technique des particularités de votre pied, et surtout de la manière d’adapter le chaussant pour un confort optimal.

Un service exceptionnel

C’est assez rare pour moi de ne pas parler que produit et d’insister sur le service client et la qualité de l’accueil, mais ça ne serait pas rendre justice à l’enseigne de ne pas le faire ici.
Impossible au premier abord de ne pas être marqué par la chaleur de l’accueil de la boutique: on sympathise de manière très rapide et spontanée avec Olivier et Anne.

Outre le produit et le service en soit, on sent tout de suite l’importance qu’ils accordent à nouer une relation sincère, authentique et durable avec leurs clients, dans un esprit de franche camaraderie et de bons vivants.

Je ne l’ai encore jamais vu à Paris, mais tous les visiteurs de la boutique ont ici droit d’entrée gratuitement à un crémage et un cirage des souliers qu’ils ont aux pieds.

Les ateliers du jeudi

Les ateliers du jeudi sont une parfaite illustration de cet état d’esprit: il s’agit d’un cours de glaçage et de cirage disponible sur réservation, en soirée de 20H à minuit, pour des groupes d’entre 4 et 6 personnes.

Tout le matériel (pâte, crème, brosse et tablier) vous sont fournis. A vous en revanche d’amener les souliers à cirer et de quoi passer une soirée conviviale avec Anne et Olivier: vin, fromage, charcuterie et spiritueux divers.

Ayant connu George&Georges en Septembre, je n’ai malheureusement pas encore eu la chance de tester le concept: je croise les doigts pour que la situation sanitaire permette de nouveau d’en profiter en 2021.

Les services de cordonnerie

Les classiques services resemellage, talons, fers et évidemment patine et glaçage sont tous assurés par des bottiers-cordonniers formés auprès des Compagnons du Devoir.
Ceux-ci lors des phases d’entretien font également un tour de la paire pour trouver d’éventuel défauts que vous n’auriez pas remarqué.

 

Des exclusivités qui jouent habilement avec les codes

“Un derby, ce n’est pas aussi habillé qu’une richelieu” ou encore “Impossible de porter un bout chasse sur une paire formelle”: telles sont les règles dont on est convaincus quand on pense bien connaître les codes.

Mais vous le savez, on peut aussi arriver à un degré de maîtrise et d’expertise telle qu’il devient possible de s’affranchir de ces codes, et c’est ce qu’a pu accomplir Olivier avec ses modèles exclusifs, issus de ses 40 ans d’expérience.

Eugénie: la richelieu double boucle avec bride amovible

Il s’agit du modèle phare de la maison: c’est celui qu’on a choisi de tester donc je ne m’attarderai pas dessus. Je n’aurais en tout cas pas pensé sur le papier que ça fonctionnerait, et il m’a aussi fallut un temps d’adaptation à cette esthétique particulière mais le jeu en valait la chandelle.
Je vous en reparle plus bas !

Victoire, la derby habillée

Le travail d’équilibriste pour arriver à ce résultat est impressionnant: on se rend compte tout de suite que cette chaussure semble beaucoup plus allongée qu’un derby classique.

On arrive pour autant pas à un résultat vulgaire: le tout en parti grâce à un dessin des quartiers et à une dimension du bout droit particulièrement bien pensée.
Le travail de perforation est aussi beaucoup plus minimaliste que ce que l’on peut voir d’habitude, ça se voit en particulier sur la couture du bout droit. Cette couture donne un côté habillé à la paire, mais sans pour autant casser la ligne.

https://george-georges.com/produit/victoire/

Olive la bottine

Il s’agit probablement d’une des bottes derby les plus habillées que j’ai pu voir, et ceci grâce aux lignes harmonieuses des quartiers

https://george-georges.com/produit/olive/

Ynesse, la bout chasse habillée

Les bouts chasse appartiennent comme leur nom l’indique à des paires qui sont plutôt du registre Gentleman Farmer: on pense tout de suite aux Dover d’Edward Green, les icôniques derbys le plus souvent décliné en cuir grainé.

On ne penserait en tout cas certainement pas à des richelieu aussi habillées, encore moins avec ce type de patine. Et pourtant, ça marche grâce à la position et aux dimension des coutures: le nez jointé à l’avant est beaucoup plus long que ce que l’on peut trouver d’habitude, ce qui allonge la paire et lui donne même un côté encore plus habillé.

https://george-georges.com/produit/ynesse/

Le service de patine personnalisée

Voici un petit passage en revue des différents types de patines disponibles. A noter que vous pouvez aussi bénéficier de ce service lors de la commande en ligne, l’interface est assez élaborée. Vous pourrez précisément décrire vos envies avec même quelques photos d’inspirations:

Pour rappel, voici un aperçu des différents types de patine:

Ombrée

La patine classique où les points de contact vont être un peu plus foncés: à noter que des variations subtiles existent, en particulier la superbe patine en haut à droite avec un effet rouille parfaitement executé.

Brossée

Je ne suis d’habitude pas très fan des patines brossées, car je trouve que les lignes apparentes qui la composent peuvent rapidement avoir l’air exagérées et donner un rendu vulgaire. Force est de constater que ce n’est pas du tout le cas ici.

Marbrée

George&Georges parviennent à jouer aussi bien avec des contrastes forts sans rendre la patine vulgaire (en haut à gauche) que des contrastes beaucoup plus subtiles, avec une vraie richesse dans les couleurs (en haut au milieu)

Bi-ton

Le choix le plus affirmé: Olivier sera d’un très bon conseil pour vous aider à choisir les couleurs qui vont naturellement bien ensemble.

Une gamme complète d’accessoires

Ce travail approfondi de patines est disponible évidemment sur les souliers, mais aussi sur une gamme complète d’accessoires avec de la petite maroquinerie (ceintures, porte-cartes, porte-clefs et portefeuilles faits en France).

Ici, un porte-feuille tiroir orange uni et gris-marron patiné (une patine subtile assez difficile à cerner en photo):

Un étui à cigare orange feu légèrement brossé:

Les matières ne sont pas en reste, avec ici un lézard nubucké naturel:

On trouve même en partenariat avec Atelier Perceval de la coutellerie avec manche patiné:

Mais on trouve aussi des pièces beaucoup plus imposantes: cartables, sac d’ordinateur, sac de voyages ou encore l’icônique sac deux bouteille (très représentatif du caractère bon vivant et de l’amour de l’artisanat d’Anne et Olivier):

Et les fameux sacs de voyage, avec des patines originales et des contrastes bien amenés:

Hubert Feet: l’expérience bottier à domicile

Vous l’avez compris, ce n’est pas seulement à travers un beau produit qu’Anne et Olivier expriment leur passion, mais aussi à travers une volonté de partage et d’échange.

Si celle-ci est clairement tangible quand on se rend à la boutique, il fallait aller plus loin et en faire une belle expérience à domicile incluant service de cordonnerie, essayage et commande.

Bref, pour ceux qui accordent un minimum d’importance à leurs souliers, ou ceux qui cherchent une idée cadeau qui sort de l’ordinaire, je peux vous garantir qu’avoir Olivier qui vient vous faire un essayage à domicile, en vous prodiguant ses astuces issues de 40 ans d’expérience, vous donnera une soirée entre amis originale, utile et instructive.
Et ceci en particulier grâce au ton pédagogue mais aussi convival et chaleureux d’Olivier, dont vous pouvez vous faire une bonne idée à travers ces trois vidéos tutorial:

Vu l’expérience apportée, le service est très accessible: 50€, et offert à partir de 100€ d’achat ou de réparations. Outre dans le cadre d’une soirée entre amis, le service est aussi disponible pour les entreprises.

La fabrication au Portugal

Comme expliqué dans l’introduction, la fabrication des produits de George&Georges est effectuée au Portugal, dans une usine utilisée par quelques autres marques parisiennes. Nous allons voir à travers le test technique des double boucles Eugénie en quoi ceux-ci se différencient de la concurrence.

II TEST TECHNIQUE D’EUGENIE

George&Georges n’est pas la première enseigne à travers laquelle Olivier a travaillé avec cet atelier portugais: il a ainsi noué au bout de dizaines d’années de collaborations des relations privilégiées avec lui, qui lui ont permit d’avoir des dessins et des patronages exclusifs.

Avec un niveau de travail que l’atelier ne fournit normalement pour aucune autre marque (et ce n’est pas qu’un discours marketing, je connais énormément de marques qui font fabriquer dans cet atelier et je n’ai jamais vu de tels modèles ailleurs).

Le cuir

Il s’agit d’un cuir crust des tanneries du Puy: un excellent choix pour du cuir à patiner

Les finitions bottiers

Double boucles avec bride amovible

C’est évidemment ce qui différencie le plus cette chaussure et qui lui apporte toute sa personnalité: Eugénie est donc livrée avec deux brides. A vous de les patiner afin de couvrir le plus d’usage possible: j’ai choisi une paire violine ton sur ton et une paire bordeaux.

Ce système de double boucle à une bride est un peu déconcertant au premier abord, mais on s’y fait au final assez rapidement et il est étonnamment confortable par rapport à des double boucles classiques.

Montage Goodyear: un montage que vous connaissez bien, et dans lequel cet atelier portugais est expert depuis plusieurs générations

Lisse ronde interne et externe: Si la forme est carrée et droite sur le talon et le bout, on trouve en revanche des lisses rondes externes ET internes

 

Talons cuir: ils sont en strate de cuir, ce qui n’est pas systématique dans cette usine qui utilise parfois du sapia (un mélange cuir/plastique reconstitué)

Cambrion en hêtre: pas de cambrion en métal ou en plastique comme sur d’autres marques qui font chez cet atelier. Le bois de hêtre est naturel et imputrescible (ce qui est plutôt important vu qu’une semelle est au contact permanent de l’humidité) et possède également une certaine souplesse (ce qui est moins le cas du métal notamment).

Semelle cuir: la semelle est en cuir premier choix au tannage extra-lent

Contreforts en cuir: des contreforts en cuir qui se feront au fur et à mesure des ports à vos talons

La forme

Il s’agit d’une forme carrée avec de légers arrondis: ce qui est assez rare et qui se caractérise normalement par une extrêmité basse.
Ce qui est très appréciable, c’est que ce n’est pas du tout le cas ici: Olivier a même prévu une certaine hauteur sur la forme de base pour éviter la désagréable impression des orteils compressés, tout en gardant une forme allongée et affinée.

 

III CONSEILS DE STYLE: UNE PAIRE DANS LE PLUS PURE STYLE DANDY

Je crois que c’est la première fois que j’utilise le mot dandy sur le blog. Je déteste ce mot-valise passe-partout qui veut un peu tout et rien dire.
Il est en effet remplaçable par beaucoup de termes plus précis: formel, casual chic, sartorial, preppy et j’en passe.

Pourtant, cette paire de double boucles ne rentre tout à fait dans aucune de ces cases, et il s’avère que dandy est le mieux placé pour bien les représenter.

Avec la bride contrastante: un style dandy assumé

Avec la bride contrastante, on est dans un registre plus habillé qu’un style casual chic standard. On est pour autant pas dans du formel car ça ferait mauvais genre au bureau, si vous travaillez dans un domaine un peu codifié.

Bref, on est dans un style affirmé plus recherché: il convient d’ailleurs de calmer la paire avec un ensemble habillé mais équilibré.
Le pantalon bespoke Alberto Voglio est habillé de par ses finitions mais son gris calme bien la paire. Le pardessus The Initialist reste habillé sans en faire trop, et est lui aussi très discret sur les couleurs.

Enfin, le pull col roulé Paris-Yorker rajoute un rappel discret de la bride.

Je porte avec:
– un manteau The Initialist
– un pull col roulé Paris Yorker
– un pantalon bespoke Alberto Voglio

Avec la boucle assortie: un style formel et un style dandy

J’ai choisi ici le costume Scavini testé il y a quelques jours: le marron de la flanelle contraste bien avec la patine violine. L’assemblage semblait sur le papier assez contre intuitif, étant donné le caractère légèrement rustique d’une flanelle marron: on arrive pourtant à un bon équilibre car il adoucit bien le côté très habillé de la paire patinée

Je les porte avec:
– un costume rayé trois pièces Scavini Paris
– une cravate Gentleman Clover
– une chemise Maison de l’Homme
– une pochette poitrine Portia 1964

Je remplace sinon le haut par un haut Paris Yorker, qui contraste assez bien avec le costume en flanelle marron et qui permet de bien équilibrer le travail des couleurs.

 

CONCLUSION

Difficile de résumer en un point fort les souliers George&Georges: la conclusion la plus claire et logique est en fait de vous en présenter les avantages selon que vous commandiez en ligne si vous n’êtes pas à Paris, ou si vous avez la possibilité de venir en boutique ou de faire appel au service Hubert Feet.

Si vous achetez en ligne, vous avez:
– Des modèles exclusifs, que je n’avais pas vu ailleurs: en s’en tenant à la théorie et aux codes, ils n’auraient même pas dû exister. Et pourtant, le travail de patronage et le dessin leur permet de bien fonctionner: les richelieu bout chasse en sont le meilleur exemple.
– le haut de gamme de la confection portugaise: cambrions en hêtre, talons en cuir, contreforts et bout dur en cuir, lisse ronde interne et externe. Et j’en passe 🙂
– des patines sublimes, où vous pourrez jouer avec jusqu’à 3 couleurs ou envoyer des sources d’inspiration, les possibilités sont illimitées
– un vaste choix de maroquinerie, avec ces mêmes patines ultra abouties

Et si vous avez la chance de passer en boutique ou de faire appel à Hubert Feet:
– la grande pédagogie d’Olivier et de ses 40 ans d’expériences
– des multiples retouches possibles sur vos souliers, et une prise en compte des différences entre pied gauche et pied droit
– l’accueil extrêmement chaleureux et le sens du service d’Anne et Olivier (qui vous offriront même le crémage et le cirage de la paire que vous avez aux pieds)
– un franc parler et des échanges simples et conviviaux, dans un esprit bon vivant lorsque les fameux ateliers du jeudi soir seront revenus.

Bref, j’espère dans cet article sur George&Georges vous avoir partagé ce coup de coeur avec succès, en vous montrant notamment qu’au-delà de la confection, c’est aussi l’expertise, le sens du service et la personnalité qui peuvent faire un soulier.

Les richelieu double boucle Eugénie sont disponibles ici à 520€ patine incluse (et 465€ en noir)

Valery

Laisser un commentaire

298 Partages
Partagez296
Tweetez
Enregistrer2