Test&Avis: le costume en Fresco Asphalte

Disclaimer: Du fait du coronavirus, ceci est un des derniers tests de marque qu’on vous propose avant quelques semaines. Evidemment, on va passer le confinement avec vous le plus possible ensuite à travers de nouveaux articles de conseils, et aussi quelques articles plus légers qui vous aideront à passer le temps, tout en vous donnant des sources d’inspirations en prévision de jours meilleurs.
Bonne lecture,
Valéry 

On s’est pas mal posé la question: ça peut paraître assez incongru de parler de style (sujet assez futile dans l’absolu) dans le contexte actuel.

Mais ne perdons pas de vue non plus que, comme la culture en général, ce sujet peut apparaître comme un excellent échappatoire au quotidien et aider à aspirer à des jours meilleurs.

N’oublions pas non plus qu’on est également dans les toutes premières semaines d’une crise économique sans précédent et que, si on veut consommer, il est capital de le faire de manière responsable, auprès de toutes ces nouvelles marques crées ces dernières années, qui essaient de bien faire et qui sont les plus fragiles et exposées à cette nouvelle conjoncture.

Et c’est pour ça que je voulais vous parler aujourd’hui d’Asphalte, qui sort dès demain la nouvelle édition de son costume frais en Fresco avec une livraison mi-mai (parfait pour la saison des mariages).

Pile quand (on croise les doigts) la vie aura reprit ses droits et qu’on pourra se permettre des préoccupations plus légères, comme d’avoir un costume qui tombe bien et qui vous laisse respirer dans le métro pour ne pas arriver en rdv ou au boulot en sueur, tout en étant agréable et assez polyvalent pour être porté ensuite en afterwork.

Il y a beaucoup de choses à dire sur Asphalte et il serait dommage de se limiter à un bête test produit: la marque déchaîne les passions des puristes du fait de sa communication hors-normes.

J’ai donc voulu d’abord, avant de parler produit, vous expliquer pourquoi Asphalte communique comme elle le fait: prenez le temps de bien lire cette première partie. Elle vous donnera du recul sur la marque, et sur les mutations du marché de la mode masculine de manière plus général.

I Asphalte: une vulgarisation ultra-efficace (mais qui peut énerver les puristes)

Si vous n’êtes pas familier avec Asphalte, on avait déjà évoqué le parcours de la marque dans ce premier article.

1/ Une communication simplifiée qui vulgarise efficacement

Asphalte voit juste sur un phénomène, que tous ceux qui travaillent sur Internet et a fortiori en webmarketing connaissent bien: des temps d’attention de plus en plus courts, selon certains articles même encore plus courts que celui d’un poisson rouge.

Bref, c’est très compliqué de garder l’attention de quelqu’un sur une page de vente de vêtement plus de quelques minutes.

Surtout si c’est un néophyte qui ne s’intéresse pas spécialement aux finitions et aux matières: il faut donc simplifier le propos.

Si l’on prend un peu de recul, et qu’on compare le discours Asphalte à celui de la plupart des marques fast-fashion (où il n’y a à vrai dire pas du tout de pédagogie sur le vêtement), celui-ci apporte cela dit bien plus de valeur ajoutée en terme d’éducation:

Exemple de la page de vente du costume Business

La communication parfois un peu directe ou familière peut aussi facilement agacer quand on parle de costumes et d’un art tailleur traditionnellement précis et élitiste.

Il faut malgré tout passer outre, la reconnaître comme nécessaire pour intéresser plus d’hommes à la mode masculine et ne plus entendre ce genre de choses à la machine à café “Regarde mon nouveau costard Hugo Boss acheté en vente privée, la qualité est top !” de la part de votre collègue(mais qui peut-être grâce à Asphalte commencera à s’intéresser au vêtement, à comprendre ce qu’est un entoilage, et peut-être même à lire des blogs quelques mois après son premier achat).

C’est grâce à ce genre de démarches qu’à plus long terme, on ne vous fera plus ce genre de remarques:

Par Croquis Sartoriaux

 

N’oublions pas non plus qu’on va parler par exemple ici d’un costume demi-entoilé à moins de 300 euros, ou d’une veste à moins de 200 euros.

Cette communication n’enlève rien à la qualité intrinsèque du produit, et on va vous le montrer tout de suite.

2/ Une vraie légitimité dans le costume

Un indice très concret m’a fait constater la légitimité croissante d’Asphalte dans le secteur: c’est la première marque que j’ai pu voir évoquer clairement Formens (avec même une photographie de l’usine à Botosani) et ce n’est pas rien.

Formens, c’est cette fameuse usine en Roumanie, dont les chaînes de montage ont été élaborées par Alberto Caruso, une des références du costume italien. J’imagine que vous avez déjà lue cette information des dizaines et des dizaines de fois, autant sur un blog/marque plus connu (qui n’en parle plus maintenant d’ailleurs) que sur toutes les DNVB qui se lancent dans la pièce à manche.

Nous nous étions aussi d’ailleurs rendus chez Formens, dont Louis Purple est l’émanation directe, dans le cadre de nos opérations Tenue Parfaite.

Pour autant, il y avait jusqu’à présent une sacrée omerta sur cette information, et nous ne pouvions pas en tant que blog en parler directement (croyez-moi, ça nous brûlait les lèvres).

Asphalte est la première à avoir eut l’autorisation de le faire, et ça en dit long sur la confiance qu’accorde l’usine à la marque.

II Test de la veste en tweed Abraham Moon

C’est la première pièce à manches qu’on a pu tester de la marque en décembre dernier: on ne s’attendait à rien et on a été très agréablement surpris, surtout pour une veste à moins de 200 euros.

Le tissu Abraham Moon

Il est bien épais et avec une texture très riche. Pas vraiment le genre de matières qu’on retrouve normalement dans cette tranche de prix.

Abraham Moon est une excellente alternative avec des tweed de caractère plus abordables que d’autres maisons britanniques comme Holland & Sherry. Située dans le Yorkshire, il s’agit d’une maison ancienne de 183 ans avec une quantité d’archives assez incroyable.

Ici Asphalte a choisit un tissu épais et solide, avec des propriétés originales.

Les finitions

Revers: on s’attendait à des revers très fins. Au contraire, ils sont ici plutôt généreux et collent parfaitement au registre Gentleman Farmer d’une veste en tweed.

Entoilage et parementure américaine: une parementure américaine pour une veste souple (elle est déstructurée, ce qui permet d’encore plus apprécier le joli tombé de la matière)

Epaules: pas d’épaule naturelle ici mais une structure légère, plus en adéquation avec le style Gentleman Farmer, avec une légère cigarette

Boutonnière et kissing buttons, coutures en demi-lune:

Il s’agit des finitions Formens standard: du très classique dans ce qu’on a l’habitude de tester, mais quand on y réfléchit ce n’est pas si courant de le retrouver sur une veste à moins de 200 euros.

Conseils de style

Preppy dépareillé

Blazer bleu, pantalon gris: une combinaison preppy sans failles. On a joué à fond sur le registre avec une cravate club. Le style Gentleman Farmer évoqué par le tweed se retrouve bien à travers les brogues.

Une tenue sans trop de risques à part une faute de goût possible: opter pour une chemise unie en popeline de coton, qui serait beaucoup trop formelle et lisse par rapport à la veste.

Gentleman Farmer héritage

On fait echo à un tweed de caractère uni mais légèrement moucheté avec une maille fine et un pantalon en flanelle (aux finitions ghurka pour un style plus tailleur). Le côté Gentleman Farmer est repris ici également à travers les bottes balmoral de chez Gustavia.

Conclusion sur la veste tweed

La pré-commande est terminée donc on va rester assez succinct: on a en deux mots été très agréablement surpris par la qualité du tweed et de la confection, qui au vu de l’offre actuelle est archi-compétitive pour une veste à moins de 200 euros.

II Test du costume Frais

Le tissu Hardy Minnis Fresco:

Fresco, qui veut dire frais en italien, est un tissu breveté en 1907 par J&J Minnis, actuel Hardy Minnis: son tissage torsadé le rend à la fois dense et lourd (pour être résistant et avec un beau tombé) , mais lui permet également d’être ouvert et aéré (pour être plus respirable).

Vous allez le voir, il a du coup un très beau tombé et une texture assez discrète qui le rend vraiment très facile à porter au boulot.

Il s’agit d’une référence de tissu différente pour le costume bleu marine, dont la texture est bien plus discrète que pour le costume gris:

Ce tissage torsadé rend aussi la matière beaucoup plus nerveuse: elle va reprendre très facilement sa forme initiale si vous la froissez. Ce qui n’est pas du tout le cas des autres laines fines d’été, et encore moins du lin.

Pour avoir un autre costume en Fresco Hardy Minnis (de chez Maison Pen), j’ai été surpris ici par le grain très fin du tissu ici.

Il s’agit en effet ici d’un Fresco Lite, au titrage beaucoup plus fin, avec une finition extra-douce qui le rend beaucoup plus agréable pour un contact prolongé avec la peau, surtout si vous avez une chemise fine (plus logique en été).

Semi-entoilage et parementure américaine:

La veste est semi-entoilée avec une parementure américaine. Il s’agit d’un bon compromis en terme de:
montage: un entoilage intégral aurait fait bondir le prix et le semi-entoilé est suffisant pour assurer un tombé correct en s’adaptant bien au haut du torse
structure: la parementure américaine permet une veste avec un minimum de structure à l’avant, mais sans doublure à l’arrière afin que le tissage aéré du fresco puisse vous garder au frais (fini donc les tâches de transpiration disgracieuses dans le dos).

Poches plates:

Il s’agissait d’un choix assez logique pour une veste de costume d’été en fresco: la veste est assez polyvalente, de par sa longueur et sa texture marquée, pour se porter dépareillée.
Dans cette optique, les poches plates étaient un choix logique, comparé à des poches tickets dont le rendu aurait été trop formel.

Revers:

Les revers ont une largeur classique de 7,5 cm: on aurait apprécié un poil plus mais c’est une dimension standard qui conviendra à la plupart des gens.

Ajusteurs latéraux et passants:

Aucune autre marque ne fait ça normalement, et ça pourrait même apparaître comme une faute de goût d’avoir les deux en même temps.

Cela dit, quand on y réfléchit, ceux qui portent la ceinture masqueront les ajusteurs. Tandis que ceux qui ne portent pas de ceinture peuvent au final très facilement faire découdre les passants.

Epaules napolitaines: Elle est juste très légèrement structurée, de quoi assurer un rendu un minimum formel sans qu’on le sente vraiment.

Poche Barchetta, boutonnière, kissing buttons, coutures en demi-lune: 

Les finitions classiques de chez Formens: encore une fois c’est le standard par rapport à ce qu’on test d’habitude. Mais ça reste inhabituel de les trouver sur un costume à 299€, en plus avec ce genre de matière.

Conseils de style

Asphalte offre une belle variété de coloris: comme vous l’avez vu, nous avons testé le bleu marine et le gris chiné. A l’opposé du spectre en terme de styles, ils se portent de manière très différente.

Bleu formel

Le bleu est très classique, surtout du fait d’une texture fresco beaucoup plus fine et discrète que sur le gris chiné. On le porte donc ici comme un costume bleu formel ordinaire, la touche estivale est juste présente à travers les mocassins.

Un gris plus sartorial

Il s’agit d’un gris chiné dont la couleur plus clair permet à la texture de s’exprimer davantage avec un effet strié très subtil. Gustave est donc allé un peu plus loin avec d’abord des coloris plus originaux à travers la pochette et la cravate.

Rayures blanches sur fond bleu: une combinaison qu’on ne retrouve que trop peu et que se marie parfaitement à ce gris clair.

Le côté estival est ici un peu plus marqué avec ces mocassins en nubuck:

Conclusion sur le costume Frais Asphalte

Si on regarde séparément chacune des caractéristiques de l’offre d’Asphalte ( fresco Hardy Minnis, finitions standard Formens, semi-entoilé etc), il n’y a absolument rien d’exceptionnel.

En revanche, si on met tout bout à bout, sur un costume à moins de 300 euros, alors on arrive à une offre imbattable sur le marché actuel pour un costume d’été.  On vous recommande donc chaudement (aha) ce costume Frais, d’autant plus que vous pourrez le dépareiller très facilement: aussi bien la veste que le pantalon.
Bref, une très belle polyvalence pour le prix.

Le costume Frais est disponible ici du 24/03 jusqu’au 30/03 pour une livraison mi-mai.

Valery

Fondateur de JamaisVulgaire, j'aime le tartan blackwatch (cf ma photo), la Bretagne, le Cambodge et la boxe khmère (qui a inspiré la boxe thaï).

Enorme geek devant l'éternel, je passe aussi des heures pour vous à éplucher tous les petits blogs et forums pour vous dénicher les marques les plus improbables.

Laisser un commentaire

Previous

Test & Avis Abensia Paris : le pantalon sur mesure entièrement personnalisable avec un excellent rapporte qualité prix

Conseils de style : bien associer les motifs et les couleurs de votre tenue

Next
34 Partages
Partagez34
Tweetez
Enregistrer