Test & Avis : Atelier Bertrand, un blouson en cuir pour toute une vie

A votre avis, de quelles marques j’aime le plus parler ?

Sans aucun doutes des marques que l’on suit depuis très longtemps, et qui sont restées des années connues seulement des amateurs les plus pointus. Atelier Bertrand a commencé sur le forum BonneGueule et s’est bien installée sur le marché depuis ces dernières années.

Lorsque Jérôme Bertrand, son fondateur, m’a proposé de tester un blouson en cuir, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion pour vous faire découvrir cette perle.

I DE GAME OF FABRICS A ATELIER BERTRAND: UNE MARQUE AU CONTACT DE LA COMMUNAUTE

1 Parcours d’Atelier Bertrand: du forum vers le site Internet

J’avais déjà entendu parler d’Atelier Bertrand à travers le forum BonneGueule, sur lequel le fondateur Jérôme prenait les commandes de ses premiers modèles avec sa marque “Game of Fabrics”. Ayant moi-même commencé à m’intéresser à la mode sur les forums, j’ai toujours eu une affection particulière pour les marques qui y débutaient (et le topic existe d’ailleurs toujours ici, j’ai parcouru les 13 pages et c’est vraiment intéressant de mesurer tout le chemin parcouru).

Pourquoi ? Car il y a une très belle proximité avec la communauté, ce qui leur permet très rapidement de se faire connaître mais aussi d’améliorer leur offre. Le support leur permet aussi de rester le plus lean possible (car il n’y a souvent même pas de site à gérer derrière) et de concentrer toute leur attention sur le produit sans avoir à se soucier du marketing.

On est sur un degré de confidentialité de plus que les marques sans intermédiaires classiques, avec pour moi encore plus de valeur ajoutée sur le produit. Ce n’est en revanche pas un système pérenne, en particulier du fait de la communauté limitée d’un forum. (et c’est encore plus vrai lorsqu’on parle de blousons en cuir dans ces budgets, que l’on ne s’amuse pas forcément à acheter tous les mois).  Une fois qu’on en a fait le tour, il est temps de viser un public plus large, et donc d’avoir un vrai site Internet.

Parlons à présent de la marque en elle-même: Jérôme s’intéresse depuis très longtemps aux pièces en cuir et a passé des années à rencontrer à la fois les tanneries et les ateliers les plus renommés de l’industrie pour présenter ses premières pièces sur le forum BonneGueule en 2015.

Afin de pouvoir proposer ce rapport qualité/prix et cette variété, les blousons ne sont fabriqués qu’à la commande.

Jérôme peut par ailleurs vous rencontrer à Paris sur rendez-vous, ou vous pouvez venir découvrir son travail (toujours sur rendez-vous) à son atelier à Neuilly au Carreau du Temple (5 Allée Ferrand).

2 Savoir-faire

Vous vous en doutez, l’atelier parisien utilisé par Jérôme est un des meilleurs que l’on puisse trouver en France: les pièces étant fabriquée à l’unité et à la demande (et non pas en série où on peut automatiser les process) avec des coloris et tailles différentes.

L’atelier est le même que celui de grandes maisons de luxes, spécialisées dans le cuir et dont les blousons et vestes en cuir se vendent sans problèmes à plusieurs milliers d’euros (mais on ne peut rien dire de plus, vous commencez à connaître la musique, si vous voulez vraiment savoir des infos se trouvent sur le topic BG). Il s’agit de la qualité du luxe, accessible ici à un tarif haut de gamme.

Les finitions sont irréprochables et surtout de nombreuses possibilités de personnalisations existent. C’est la force d’Atelier Bertrand: combiner un rapport qualité/prix exceptionnel à des possibilités de personnalisations incomparables.

3 Confection et matières utilisées

Les différents types de cuir disponibles

Agneau plongé

L’agneau plongé est un cuir luxueux, souple, au toucher soyeux et avec une profondeur de couleur exceptionnelle. Il va se patiner au fur et à mesure des ports au niveau de l’intérieur du col (comme pour une chemise) qui est en permanence en contact avec la peau.

Le cuir d’agneau plongé vient de la tannerie rachetée par une grande marque de luxe (on ne peut rien vous dire, mais c’est sur le topic BG 🙂 ): il s’agit d’un des plus beaux cuirs d’agneau français.

Chèvre Velours

La chèvre velours est légèrement plus fine que l’agneau avec un aspect daim. Elle est travaillée et poncée de la même façon que le velours d’agneau et est également souple avec un aspect soyeux.

Si le nubuck de chèvre est moins doux que le nubuck d’agneau, le chèvre est beaucoup plus durable. Le cuir de chèvre était notamment utilisé par l’US Navy et l’Air Force pour leurs vestes G-1 et A-2: il est plus doux et léger que le cuir de vachette, mais reste extrêmement durable.

Evidemment, ce genre de cuir velours doit éviter la pluie au maximum: c’est pourquoi les blousons sont livrés imperméabilisés par Jérôme (restez quand même prudent et évitez au maximum la pluie).

Les cuirs exotiques

Ils sont généralement plus coûteux: on en trouve aux alentours des 1500 euros. Si c’est un investissement conséquent, il ne faut pas perdre de vue que sur le marché traditionnel ces cuirs là seraient complètement inaccessibles.

Cuir de cerf

En terme de durabilité et d’épaisseur, ce cuir est comparable au cuir de vachette: il est cependant plus doux, léger et souple. Il s’assouplit plus facilement et s’adaptera plus vite à votre morphologie. Il se patine incroyablement bien au fil des années et est très résistant.

Renne velours

Le cuir de rennes est extrêmement rare et est une référence absolue en terme de qualité: je ne savais même pas qu’il en existait une version velours. Sans surprise, il est très fin et souple, avec un touché soyeux mais une résistance incomparable.

Si l’investissement de départ peut paraître important pour une marque direct-to-consumer, c’est bien car on obtient une qualité identique au luxe, autant en terme de savoir-faire que de confection.

Le service mesure

Le service mesure s’adresse à ceux dont la morphologie ne permet pas de trouver un fit parfait dans le prêt à porter, mais aussi à ceux qui souhaiteraient un blouson unique, qui n’est pas proposé dans la collection prêt à porter.

Jérôme part généralement de blousons déjà existants dans sa gamme, pour l’adapter le plus possible au modèle désiré. Il peut également faire appel à un modéliste pour les personnalisations vraiment poussées (mais avec en moyenne 250 euros de frais supplémentaires à votre charge).

4 Collection

Avec un site à présent en ligne depuis 2017, Atelier Bertrand présente une collection variée qui correspondra à de nombreux styles:

 

Attention, un blouson en cuir est sûrement la pièce sur laquelle on peut s’emballer (à tort) le plus rapidement en choisissant une pièce ultra forte, qui ne correspond pas à son style et qu’on ne portera jamais (j’appelle ça le syndrôme “Fight Club”).

Lorsque Jérôme m’a présenté son offre, j’étais par exemple très emballé par le blouson multi-zip:

Pourquoi ? Car il me faisait beaucoup penser à l’icônique 5-zip de chez Maison Martin Margiela, et que ce blouson en cuir me faisait rêver quand j’ai commencé à m’intéresser à la mode masculine.

(on est d’accord, il y a tout de même une différence sur le zip, mais qu’Atelier Bertrand est capable de reproduire)

Est-ce que ça en faisait un choix intelligent, et adapté à mon style ? Absolument pas.

Ce blouson, j’allais le porter surtout avec des chemises dans des tenues casual à casual chics: un col chemise était donc le choix le plus approprié.

Les accessoires

Atelier Bertrand propose des ceintures reversibles en cuir de veau pleine fleur confectionnées à Limoges dans un atelier labellisée EPV (Entreprise du patrimoine vivant). C’est surtout le concept de ceintures reversibles qui est intéressant ici.

On trouve aussi des portes-carte réalisés dans le même atelier à partir de cuirs extrêmement luxueux: perche du nil, patte d’autruche, cuir de veau dauphin de la Maison Fichet (qui travaille avec de nombreuses marques de luxe). Deux modèles sont disponibles: le pliant (6 compartiments à cartes et 2 grands compartiments pour les billets) et l’oblique (4 compartiments à carte et une fente au milieu pour les billets).

Le rapport qualité/prix est assez imbattable et les modèles sont à présent disponibles en petite série (et non en précommande) : les portes-carte et porte-feuilles en cuir d’Autruche sont respectivement à 89 euros et 145 euros (un tarif particulièrement bien placé pour une pièce en cuir exotique, fabriquée en France dans un atelier labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant).

 

II TEST DU PRODUIT

J’avais déjà un blouson épais en cuir lisse bleu marine Balibaris adapté à l’Automne-Hiver (on est d’accord, ça n’a rien à voir en terme de qualité), mais il me fallait du coup un modèle le plus complémentaire possible, adapté au Printemps-Ete.

Ainsi, j’ai choisi un cuir en chèvre velours, plus estival, dans une couleur claire: un ton camel très subtil mais facile à porter.

A travers le test de ce blouson Atelier Bertrand, vous trouverez de nombreux conseils pour repérer une veste en cuir de qualité.

1 Matière

Le cuir n’est pas une matière comme les autres: il s’agit au départ de la peau d’un animal qui, au cour de sa vie, aura probablement eu des blessures. Sur les blousons en cuir d’entrée de gamme, à la peau de moins bonne qualité: ces marques seront dissimulées soit en traitant la peau (on les reconnaît assez vite à leur rendu très lisse, presque plastique) soit l’embossant pour obtenir par exemple un cuir grainé.  On appelle ces cuirs des cuirs corrigés.

L’enjeu pour un blouson en cuir réussi est de réunir des pièces de peau exemptes de défauts et régulières les plus grandes possibles: et ce sont comme vous vous en doutez les peaux avec le plus haut grade de qualité des tanneries. On va également choisir les peaux les plus durables, et donc éviter la peau des flancs, beaucoup plus fine.

Celles que les maisons de luxe avec le plus de moyen s’arrachent et qu’il est très difficile pour une plus petite marque de se procurer.

Il est donc déjà impressionnant de voir que le corps du blouson est constitué ici de seulement 4 grandes parties: on a du coup moins de coutures ce qui permet un résultat bien plus propre et lisse que sur des modèles entrée de gamme. Les morceaux de peau y sont plus petits et sont cousus ensembles, ce qui donne un rendu global beaucoup plus brouillon.

Dans le cas présent, j’ai été époustouflé par la qualité du cuir, et je me suis même surpris plusieurs fois à le caresser tellement son contact est agréable

S’il est très facile de repérer les cuirs cheaps corrigés et traités, il est plus difficile de faire la différence entre un beau cuir et un très beau cuir quand on n’a pas l’habitude. C’est pourquoi on va s’attarder un peu sur les finitions.

2 Finitions

La doublure

Sur les blousons bas de gamme, vous trouverez généralement des doublures un peu cheap en polyester: il s’agit généralement de doublures très sèches qui vont rapidement s’user, se trouer et se déchirer (en plus d’être peu respirantes). Il s’agit aussi de doublures uniques: à la fois au niveau du torse et des manches.

On est ici sur une doublure vraiment haut-de-gamme: 60% Cupro 40% Acétate pour la rendre la plus respirable possible.

Les coutures

Un blouson en cuir n’est pas une chemise, ni même une veste de costume ni un manteau en laine. Des coutures fines et discrètes sont donc loin d’être un signe de qualité: on recherche justement un fil épais, en particulier aux bords et au niveau des poches. Ces coutures ont aussi le mérite de donner du caractère à une pièce minimaliste.

Le col

Les coutures au col sont un excellent indicateur de qualité des finitions: plus on les fait proche du bord, plus ça coûte cher. Le résultat parle ici de lui-même avec une couture très proche du bord, à peine visible, et s’inscrit bien dans le style minimaliste de la pièce.

Autre avantage: il reste parfaitement en place lorsqu’on lève l’arrière, pour un port plus affirmé et masculin.

La fermeture

S’il s’agit d’un modèle YKK (et non pas de la marque japonaise un peu plus hype Riri), on a ici le haut de gamme de la griffe: la gamme “Excella” d’YKK. On obtient une fermeture fluide et qui respire la solidité.

Poignets et ajusteurs latéraux

Vous l’aurez compris, ce blouson col chemise est une pièce minimaliste en terme de finitions. On y rajoute donc quelques finitions pratiques, comme un bouton pression au poignet bien pratique pour enfiler le blouson ainsi que des ajusteurs latéraux pour accentuer un peu plus le cintrage. (que je n’ai pas eu la brillante idée de tester durant le shooting).

Il s’agit d’un bouton en laiton massif, qui respire la qualité et qui vient tout droit de Belgique.

 

3 Coupes

Ouverture du col

La taille du col est pour moi un élément primordial sur un modèle col chemise (que je vous recommande de porter avec une chemise et pas un t-shirt): il doit être assez resserré pour avoir une bonne tenue mais assez ouvert pour bien mettre en valeur ce qu’on porte en dessous. Mission accomplie ici avec cette chemise oxford au col très classique: la superposition chèvre velours et oxford se fait en plus sans efforts.

Les épaules

Il s’agit comme dit plus haut d’un modèle en prêt à porter avec quelques retouches mineures, ma morphologie classique ne justifiant pas vraiment le service sur-mesure.

Hauteur de l’emmanchure

La hauteur de l’emmanchure est idéale: évidemment pas trop haute pour laisser un peu de marge pour les superposition pour la mi-saison, et assez pour un rendu harmonieux en étant en mouvement.

4 Conseils de style

Ce blouson est de toutes évidence une pièce assez forte, avec une couleur prononcée: j’aurais pu au premier abord logiquement choisir de la calmer avec des pièces aux couleurs plus sobres pour ne pas prendre de risques.

J’ai choisi de prendre le contrepied de cette logique avec une deuxième couleur forte, complémentaire du camel: il est très facile de trouver des coloris qui marchent bien en allant sur des bases de données comme colordb. On avait par ailleurs écrit un article entier avec une bonne méthode pour choisir les couleurs dans une tenue

.

 

 

Et sans le pull, porté avec une chemise oxford à rayures bleu clair. Une combinaison plus classique mais qui fonctionne bien:

CONCLUSION

Atelier Bertrand est tout simplement le meilleur qualité/prix que vous pourrez trouver sur le marché si vous cherchez un blouson en cuir très haut-de-gamme: on est sur les mêmes standards que le luxe en terme de qualité de finition et de matière, avec en prime une personnalisation ultra-poussée.

Et (comme si ça ne suffisait pas), vous pourrez réfléchir à votre blouson en direct avec Jérôme, un vrai passionné aux connaissances approfondies sur le cuir, qui sera d’excellent conseil pour vous proposer un modèle qui vous soit le plus adapté possible, autant en terme de style, que de personnalité et d’environnement.

Si vous cherchez un blouson en cuir à porter tout une vie, je ne saurais que trop vous recommander Atelier Bertrand.

En pratique, Jérôme peut  vous rencontrer à Paris sur rendez-vous, ou vous pouvez venir découvrir son travail (toujours sur rendez-vous) à son atelier à Neuilly au Carreau du Temple (5 Allée Ferrand).

Vous aimerez peut-être: