Test&Avis Apnée: des maillots de bain à micro-motifs bien pensés

Parmi les sujets que nous traitons le plus rarement ? Il s’agit sûrement des maillots de bain et des sous-vêtements de manière générale.

Même si nous parlons de ces marques là plus rarement, elles n’échappent pas à une règle simple: se différencier de ce qui se fait déjà sur le marché.

Et en maillots de bain milieu-de-gamme, le marché est surtout dominé par beaucoup de DNVB qui font fabriquer dans des pays comme le Portugal à partir de tissus techniques éco-responsables (en particulier le polyester Seaqual réalisé à partir de bouteilles plastiques).

Non pas que nous ne sommes pas sensibles à ce discours, mais comme pour tous les autres vêtements, nous voulons différencier les marques qui sortent du lot, soit par leur esthétique, soit par leur expertise.

Pourquoi donc parler d’Apnée ? Car il s’agit d’une des plus anciennes marques sur ce segment précis (elle a été crée en 2017) et, qu’au-delà du créneau éco-responsable, celle-ci a une vrai ligne directrice sur les motifs avec un univers cohérent.

I Apnee Swimwear

1 Apnée et fonds marins

Comme son nom l’indique, la marque Apnée s’inspire des légendes de l’apnée, à savoir Jacques Mayol et Enzo Maiorca, qui vont largement inspirer le film le Grand Bleu d’Eric Besson.

Jacques Mayol et Enzo Maiorca étaient connus dans les années 60 à 80 pour être les meilleurs de leur discipline: leur rivalité sera d’ailleurs source de nombreux nouveaux records dans les années 70.

Au-delà du simple sport, la marque Apnée souhaite surtout vous faire découvrir les fonds marins qui sont une source inépuisable d’inspiration pour les micro-motifs, qu’on découvre progressivement au fur et à mesure de sa plongée.

Une marque en avance sur son temps

La marque Apnée est ainsi lancée en 2017 avec comme objectif premier est de moderniser le maillot de bain avec des imprimés plus graphiques inspirés des fonds marins (coraux, récifs, écumes etc), une coupe plus près du corps et un univers visuel plus marqué, le tout avec une fabrication au Portugal à partir de matières recyclées.

Si ce positionnement peut paraître évident en 2021 (avec beaucoup de concurrence sur ce créneau), il était loin de l’être en 2017 à une époque où l’explosion des marques éco-responsables n’avait pas encore eu lieu.

Une première alternative aux maillots de bain de luxe

Idem pour les motifs disponibles sur le marché: il est beaucoup plus facile aujourd’hui de trouver des motifs de bon goût (ou au moins présentables) alors qu’en 2017 des motifs plus discutables étaient légions (cocotiers, fleurs etc).
Sans oublier qu’on était sur des maillots de bain ultra-larges et surtout trop longs (un peu le cliché du maillot de bain de surfeur)

Il fallait forcément aller chez des marques de luxe comme Orlebar Brown pour trouver des motifs potables, un maillot de bain bien coupé mais qui ne soit pas trop basique.

Une DNVB avec une distribution mixte

Vous me connaissez, j’aime toujours beaucoup parler des marques d’un point de vue business, et ne pas me limiter à une analyse technique bête et méchante du vêtement (car comprendre le modèle économique d’une marque aide toujours à visualiser à quel point elle investit dans le produit).

Afin d’optimiser sa visibilité et ses canaux de distributions, sans trop impacter le rapport qualité/prix des maillots, Apnée répartit ses ventes:
– 50% sur son e-shop
– 30% à l’international
– en points de vente physique au Bon Marché, Printemps, Galeries Lafayettes etc

 

2 La collection

Maillots de bain

Afin de comprendre en quoi les motifs d’Apnée se distinguent, il suffit de jeter un coup d’oeil à la collection de départ: Océan 20m, Océan 50m et Océan 100m visibles ci-dessous de gauche à droite qui reprennent les couleurs visibles dans les fonds marins à ces niveaux de profondeur.

Depuis, la marque s’est bien développée et on trouve une variété impressionnante de micro-motifs, avec des déclinaisons de couleurs inattendues.
Ils s’inspirent pratiquement tous des fonds marins (et, de manière général, il est beaucoup plus difficile de faire des fautes de goût quand on s’inspire de motifs ou de visuels présents dans la nature).

Elle propose également deux coupes différentes:
la coupe Milo assez classique avec une fermeture élastique: bref, le maillot de bain traditionnel
la coupe Enzo, avec pattes boutonnées, un peu plus habillée, que nous allons tester dans cet article: il s’agit en fait plutôt d’un short de bain, également portable en ville

Beachwear

Le beachwear était une première étape logique pour permettre à Apnée d’étendre son univers et de varier son offre. Trois pièces m’ont séduit ici:

la chemise en lin (probablement une des meilleures amies possibles du maillot de bain)
le pantalon en lin avec sa fermeture élastique (on remarque d’ailleurs son élastique plus précieux et travaillé)
les bobs en édition limitée fabriqués à partir des maillots de bain défectueux en collaboration avec La Draft Paris: je n’ai jamais porté de bobs, je ne pense pas que ça soit pour moi et je n’ai pas de conseils de styles particuliers à donner dessus. En revanche, j’aime beaucoup cet aspect reversible

II Test du maillot de bain Enzo

Pour ce test, j’ai choisi le maillot de bain Enzo avec le motif Brise.

1 La coupe

Je prends en compte deux critères pour la coupe d’un maillot de bain:
– la longueur: le maillot de bain arrive un peu au dessus des genoux (même point de repère que pour les manteaux finalement). Lorsqu’il est plus long, il va avoir trop tendance à raccourcir les jambes, et donc à tasser la silhouette.

– l’ajustement au niveau des cuisses (et en particulier l’ouverture): il s’agit là aussi de respecter le plus possible la silhouette tout en laissant bien circuler l’air

2 Les finitions

On trouve à la fois un boutonnage plat à l’avant et des ajusteurs latéraux sur le côté: c’est ce qui rend le maillot plus habillé que les modèles à élastique classique.

Ici, les boutons sont en gomme de corozo avec une texture bien plus matte et un touché gomme (comme vous l’aurez deviné) plutôt agréable même lorsqu’on les manipule à la sortie de la piscine.

Le ceinturage est ajustable des deux côtés par une patte boutonnée: c’est pour moi un peu plus pratique pour un maillot de bain que des ajusteurs latéraux classiques glissants.

Afin de rendre ce maillot de bain le plus habillé et minimaliste possible, les finitions sont extrêmement discrètes:
les poches latérales longent la couture verticale afin d’être les plus discrètes possibles, c’est un choix assez rare sur un maillot de bain
de même la poche arrière est zippée mais avec un passepoil qui cache presque complètement la fermeture, ce qui la rend très discrète. De même, je n’ai pas vu ça sur d’autres maillots de bain.

Grâce à ces choix, le maillot de bain Enzo peut tout à fait se porter après la plage, en transportant juste le nécessaire sur soit (CB, papiers d’identités etc) de manière fiable grâce à la poche arrière zippée et sans que le rendu global du maillot de bain ne soit trop encombré.

3 Le tissu et le motif

Le tissu Seaqual

De nos jours, c’est fondamental pour une marque de maillot de bain de travailler avec des matières recyclées. Apnée a choisit comme partenaire une référence dans le domaine: Seaqual, qui à travers son réseau de pêcheurs collecte les déchets plastiques récoltés dans les filets de pêche et les transforme en fibres éco-responsables. Ainsi, un maillot de bain nécessite environ une dizaine de bouteilles plastiques.

La fibre Seaqual obtenue remplit ensuite le cahier des charges de base pour un maillot de bain durable et pratique:
– un séchage rapide en moins de 30 minutes
– résistant au chlore, sel et soleil

Le motif Brise

Un motif brise bien équilibré en termes d’espace et de contraste de couleurs. Si l’on s’en tient à l’objectif de la marque, à savoir “retranscrire la magnificence des océans”, cette pièce en particulier est une vraie réussite.

J’ai d’ailleurs une forte préférence pour les maillots de bain avec micro-motifs:
– ils vont moins rompre la silhouette qu’un maillot de bain uni foncé
– ils iront à plus de carnations et de teints de peaux qu’un maillot de bain clair (pas forcément facile à porter sans un minimum de bronzage)

Le maillot de bain Enzo est disponible ici à 130€

III Test du pantalon en lin écru

Le prix de vente de ce pantalon m’avait au départ un peu fait tiquer (si je le compare à d’autres DNVB qui fabriquent aussi au Portugal): après avoir vu la matière et essayé le produit, je peux vous dire qu’il est en fait complètement justifié.

1 Une fermeture à élastique travaillée

Ce qui m’a d’abord séduit sur ce pantalon, c’est la fermeture élastiquée confortable mais surtout le rendu très habillé de cet élastique plat (qui change des élastiques tressés classiques qu’on trouve sur les pantalons de jogging, et même sur de nombreux pantalons élastiqués plus habillés).

A l’arrière on a une ceinture plate avec une ouverture à l’anglaise (le V que vous pouvez apercevoir au milieu) prononcée pour un minimum de confort.
L’avantage de cette ceinture plate est de suivre parfaitement la ligne du corps et de mieux mettre en valeur la silhouette qu’un arrière élastiqué.


Même si elle est très casual, il s’agit d’une construction plus complexe que le ceinturage d’un chino classique.

2 Un tissu en lin et soie respirant et léger

J’ai cru au départ à un simple pantalon en lin: il s’agit en fait d’un pantalon en lin et soie. Cette composition pourrait sembler classique au premier abord si on ne parlait pas ici d’une présence de 45% de soie.

C’est un pourcentage plutôt élevé pour de la soie, surtout sur un pantalon. On devine donc que la matière est plutôt coûteuse.

Elle est en tout cas extrêmement confortable et légère, ce qui la rend très adaptée à du homewear:

 

3 Une coupe ample confortable

Sans surprise pour du homewear, il s’agit d’une coupe droite, assez large aux cuisses et qui ne se resserre que très légèrement au niveau des mollets.

Le pantalon en lin est disponible ici à 165€

IV Conseils de style

Evidemment, la partie conseils de style s’applique ici au pantalon car il n’y a évidemment pas grand chose à dire sur le maillot de bain.

1 A la maison

Du fait de la forte chaleur, je me suis autorisé à porter ce pantalon torse nu, avec une simple paire d’espadrilles Bronze de chez Krama Héritage.

Je me suis permis ce port car il se fait à la maison, dans un cadre privé.

Il est acceptable également à la plage mais je vous déconseille évidemment de vous balader comme ça sur les promenades au bord de la plage, et ce n’est pas forcément toujours approprié pour les après-midi entre amis (je vous laisse utiliser votre discernement pour ça 🙂 )

2 En ville

Ce pantalon en lin se destine surtout à un usage homewear, mais il peut également se porter dans un contexte plus casual, avec une tenue sartoriale nonchalante et peu structurée.
Etant donné le rendu légèrement crème du pantalon, j’ai choisi ici un dégradé avec un polo marron, une saharienne beige et des espadrilles bronze.

Je porte le pantalon en lin Apnée avec:
– une saharienne en lin Poszetka
– un polo col une pièce Yeossal
– une paire d’espadrille bronze en collaboration avec Krama Héritage

Conclusion sur Apnée

Plus de quatre ans après sa création, la marque Apnée se distingue largement par un univers graphique riche et cohérent comme le témoignent les superbes imprimés marins avec des micro-motifs rares et originaux. et des gammes de couleurs subtiles.

Bref, si vous aussi vous vous y perdez dans les nouvelles marques de maillot de bain, confectionnées au Portugal à partir d’un tissu recyclé, et que vous privilégiez un large choix de très beaux micro-motifs mûris depuis 4 ans par une marque qui commence à être bien établie, je vous invite à aller jeter un coup d’oeil du côté d’Apnée.

Même chose si vous recherchez du beachwear (qui peut faire un peu homewear aussi) très confortable, bien pensé et réalisé dans des matières très qualitatives et confortables, je vous invite aussi à vous intéresser au pantalon en lin et soie.

 

Valery

Laisser un commentaire

61 Partages
Partagez61
Tweetez
Enregistrer