fbpx

Test&Avis Abensia: la nouvelle offre de pulls en cachemire MTM

Lorsqu’on pense à de la mesure, on pense généralement au costume, au veste, au pantalon et éventuellement au chemise. Que des vêtements tissés, pour lequel le fit est toujours un peu plus exigeant que ce que l’on appelle les tricots plus extensibles et adaptables à la morphologie.

Ainsi, lorsque je teste ce genre de nouveaux vêtements en mesure je me demande toujours si cette mesure a un véritable intérêt ou non par rapport à du prêt-à-porter;

Lorsque Cyril de la maison Abensia (que nous avions déjà testé l’année dernière) m’a contacté à propos de son offre de pulls cachemire en mesure, je me suis dit que c’était l’occasion parfaite voir si cette formule était pertinente sur ce créneau.



Le premiER intérêt de la mesure: la personnalisation

Évidemment il est compliqué dans le prêt-à-porter d’avoir une offre ultra-variée, encore plus si l’on cherche une combinaison de coloris et patronages très spécifiques.

Cyril propose ainsi de son côté plus de 90 coloris sur son offre de mailles en cachemire, qui viennent tout droit de chez Loro Piana. Une trentaine de coloris supplémentaires sont disponibles à la demande, ils sont plus chers et nécessitent 3 semaines de délais supplémentaires.

Voici un petit aperçu de ce à quoi 90 coloris peuvent ressembler:

Proposer 90 coloris est forcément une véritable force dans une offre de pulls en cachemire sur-mesure. Par contre, il faut savoir en tirer parti. Qu’est-ce que j’entends par là ?

C’est très courant pour un client en mesure d’être dépassé par le choix et les couleurs: je constate souvent qu’avec des centaines d’options disponibles, là plupart des clients se retrouvent au final à effectuer le choix le plus possible et à ne pas véritablement tirer profit de ce qu’offre la personnalisation.


Pour éviter cet écueil, il y a un travail à faire aussi bien du côté du tailleur que du client:
– le métier du tailleur, c’est évidemment de réussir à vous cerner au fur et à mesure de l’interaction pour mieux vous faire sortir de votre zone de confort, le tout par petites doses (car si vous ne portez ensuite jamais votre commande, ça ne sert à rien)
Cyril l’a plutôt bien fait pendant mon choix en amenant vers des variations des coloris que j’avais déjà choisi, ou en me proposant d’autres versions un poil plus texturées ou alors mouchetées

Je voulais un cardigan bordeau, Cyril m’a proposé une variation plus intéressante
En ligne, Cyril vous propose de nombreuses variations pour les couleurs basiques


– mais le plus gros du travail vient surtout de vous: une fois votre rendez-vous pris, je vous invite chaudement à suivre des comptes pertinent en mode masculine (j’en partage quasiment tous les jours sur JamaisVulgaire) et à repérer ce qui pourrait vous aller, ce que vous ne portez pas déjà mais qui s’intègrerait sans problème dans votre garde-robe actuel.

Construisez de cette manière une banque d’images ( ce qui est facile à faire grâce à la fonction enregistrer d’Instagram) avant d’arriver en rendez-vous pour voir ce qui pourrait éventuellement coller.

Les mesures: déterminantes dans le style d’un pull

De manière générale, on peut choisir chez Abensia la longueur totale, la largeur de poitrine et la largeur de manches. Il s’agit des trois modifications principales qui permettent à Cyril de garder des prix contenus.

Mais Cyril va également aller plus loin avec un champ Demandes Spéciales, destiné à modifier d’autres mesures, notamment celles du col (pour un supplément d’environ 45€).

Lorsqu’on achète un pull, on ne s’attend pas uniquement à ce qu’il nous aille en termes de taille et de fit: on souhaite aussi que le style nous convienne.
C’est aussi la raison pour laquelle on achète une veste ou un pantalon en demi-mesure: choisir une largeur de revers, ou par exemple un ceinturage bien précis.

On retrouve cette problématique sur les pulls en particulier au niveau des cols: sur un col rond ou un col en V, il est compliqué de trouver l’ouverture exact qu’on recherche que ce soit en terme de largeur ou de profondeur.

Idem pour l’ouverture d’un cardigan qui peut être trop ou pas assez profonde: ça a son importance surtout si vous le portez sous une veste.

Chez Abensia, vous aurez le choix entre col roulé, col rond, col V et cardigan.

Et aussi des accessoires, en particulier bonnet et écharpe:

Le cas du pull col roulé

Le problème se pose surtout dans le cas d’un pull col roulé: j’avais en effet déjà écrit un article il y a de ça presque 7 ans sur le fait qu’il était très difficile de choisir cette pièce correctement tant elle était exigeante sur la morphologie.

Ca ne se voit pas au premier cou d’oeil, mais on a tous des cous très différents. Et il n’est pas forcément automatique que les patronages standards du prêt-à-porter, surtout au niveau de la longueur, nous conviennent. Ainsi, seules quelques marques de pull en cachemire en prêt-à-porter sont réellement adaptées à notre morphologie à ce niveau-là, en particulier vis à vis du cou.

Les modifications possibles en supplément (+45€)

Pour un supplément de 45€, Cyril peut modifier le patronage au niveau des col. Voici ce qu’il peut changer pour chaque pièce:
– col V et col rond: la largeur de cou ( couture a couture) et la profondeur (de l’épaule à la couture)

– col roulé: la hauteur du col
– les cardigans: c’est un peu un cas à part du fait du boutonnage, ce sont des modifications plus avancées que Cyril effectue sur demande

Le choix de la matière et de son epaisseur

Enfin, si vous voulez une couleur précise, dans une épaisseur précise (avec en plus tous les préférences de style citées), vous aurez là-aussi du mal dans le prêt-à-porter.

Deux critères déterminent l’épaisseur d’une maille:
le nombre de fils: combien de fils sont tordus sur eux-même ? Plus il y en a, plus la laine obtenue est épaisse
la jauge: c’est l’épaisseur de l’aiguille utilisée pour tricoter. Plus la jauge est basse, plus elle est épaisse et plus le fil est épais, donc plus la laine va être rugueuse.

Attention à ne pas confondre les deux: on peut avoir un cachemire épais avec un nombre de fils élevé réalisé à partir d’une jauge élevé, et donc du fil fin. Et inversement.

Une fois encore, les 90 références disponibles chez Abensia vous permettront de cibler beaucoup plus précisément ce que vous voulez. Ici, j’ai voulu tester exactement le même type de pulls en 2 fils et 4 fils afin que vous vous rendiez compte de la différence de rendu, et des possibilités de style de chacun.

Prix et production

Voici les prix:
– 2 fils à 265€
– 3 fils à 365€
– 6 fils à 455€
– 8 fils à 505€

Vous l’aurez compris, ce n’est pas cher du tout pour du cachemire Loro Piana avec cette épaisseur et en MTM: cela s’explique par la confection des pulls à l’île Maurice, ce qui forcément diminue les coûts de production, et également par la structure plutôt lean d’Abensia., avec des frais au final assez réduits et sans grosses dépenses marketing.

Attention, les prix sont par contre un peu plus élevés si vous voulez, comme je l’ai conseillé, faire modifier le col: cette opération demande un surplus d’environ 45€.

Test des pulls col roulé 2 fils et 4 fils en cachemire Loro Piana

LE CACHEMIRE 2 FILS

La matière

Le 2 fils est très léger, se porte facilement à même la peau mais tient étonnamment chaud, pratiquement autant qu’une très grosse maille en pure laine: on peut se passer d’écharpe avec en vélo si on ne descend pas sous les 5 degrés

Evitez de préférence les chemises sous une telle épaisseur: elles auront tendance à se deviner (comme c’est le cas ici si on regarde bien).

Et les bouloches ?

Les plus observateurs auront remarqué que le pull commence à légèrement boulocher: en effet, je l’ai déjà porté une dizaine de fois sans le laver.
En réalité, il est idéal de laver un cachemire neuf après 3 à 4 ports pour:
– éliminer le surplus de matière (qui va complètement disparaître au bout d’une dizaine de lavages
– et hydrater les fibres (qui peuvent boulocher si elles sont desséchées)

Les finitions

Le gros avantage, c’est que la longueur du col roulé est parfaitement ajustée à mon cou: j’ai un cou un poil plus long que la moyenne donc ce n’est pas forcément un acquis en prêt-à-porter.

Au-delà de ça, les finitions sont plutôt soignées: le remaillage est fin et discret et des renforts sont prévus au fur et à mesure que l’on monte en épaisseur.

Conseils de style

L’avantage en termes de style, c’est qu’on peut le porter en sous-couche, c’est à dire par dessus une veste habillée ou un cardigan plus épais: c’est donc une pièce vraiment intéressante pour le layering.
On peut le porter en sous couche grâce à sa finesse, mais aussi grâce à sa texture qui reste encore très subtile.

Tenue 1 La superposition de mailles

Ainsi je porte ici facilement ce cachemire 2 fils sous notre cardigan an laine /cachemire 6 fils: le contraste d’épaisseur et de texture entre les deux mailles est assez flagrant pour que ça fonctionne.
Je peux me permettre ainsi de porter par dessus une veste plus légère (un velours côtelé tout de même de 400g/m)

Je porte ici le pull col roulé en cachemire 2 fils Loro Piana avec:
– un cardigan col châle laine et cachemire Paris-Yorker
– un pantalon gurkha Maison Singulier
– des mocassins en cuir de cerf Septième Largeur

le cachemire 4 fils


Comme vous l’aurez deviné, le 4 fils est beaucoup plus lourd et très chaud: il s’agit d’une vraie armure contre le froid grâce à laquelle vous pourrez vous passer d’écharpe à moins de température négative.
Sans être très épais, il est malgré tout trop épais pour se porter sous une autre grosse maille. En revanche, il sera idéal par dessus une chemise (car assez épais pour bien la cacher) et sous un manteau ou blouson.

Les finitions

En plus d’être plus épais, le col est lui aussi doublé: le remaillage main à la base du col est en revanche beaucoup plus imposante.

Ici, une couture tubulaire vient en plus fixer le col

On voit aussi bien sur ces photos de détails que la texture est beaucoup moins lisse et plus marquée : elle n’est pas exploitable comme couche inférieure.

De la même manière, les épaules sont renforcées avec un remaillage main qui permet un bel effet torsadé :

Les variations au niveau des poignets changent par contre un peu moins:

Conseils de style: col roule et manteau habillé

Un col roulé bien épais et bien chaud se suffit généralement à lui-même comme couche inférieure et sera largement suffisant sous un manteau long, bien lourd et avec une belle prestance: c’est ce que j’ai choisi pour ces deux tenues.

Pour éviter une tenue simpliste, et faciliter la transition entre le pull col roulé et le manteau, j’ai choisi une écharpe en cachemire double face Atelier Particulier qui permet également d’insérer un peu de contraste.

Je porte ici le pull col roulé en cachemire 2 fils Loro Piana avec:
– un manteau en laine double face Johnston of Elgin
– notre jogpant sartorial en flanelle de laine rayée de chez d’Avenza
– des Chelsea Grand Cambre Septième Largeur

Tenue habillée

Voici une version avec notre polo-coat d’Avenza gris souris: la transition entre les deux couleurs étant plus logique, il n’y a pas forcément besoin d’écharpe pour créer du contraste.
Ici, c’est surtout le miel du col roulé qui donne toute sa couleur à la tenue.

Je porte ici le pull col roulé en cachemire 4 fils Loro Piana avec:
– notre polo-coat en laine bouillie MTM de chez d’Avenza
– notre jogpant sartorial en flanelle de laine rayée de chez d’Avenza
– des mocassins en cuir de cerf Septième Largeur

Test du cardigan 2 fils en cachemire

Les proportions

Tout comme pour une veste de costume, l’ouverture et donc le placement du premier bouton sont importants sur un cardigan, surtout lorsqu’on veut l’utiliser comme couche intermédiaire:
– il ne doit pas être trop haut: sinon vous ne mettez pas en valeur la chemise, le col de chemise et éventuellement la cravate
– et il ne doit pas être trop bas sous peine de rendre le cardigan presque invisible sous une veste

Les finitions

On trouve un remaillage main au niveau de l’épaule, qui permet un bon contraste de matières.

Et aussi un liseré assez large au niveau du col, qui fait bien ressortir le cardigan une fois porté sous un costume:

Conseils de style

La tenue habillee

Tout est cohérent géométriquement: avec la veste ouverte, l’ouverture du cardigan semble presque être dans la continuité de celle de la veste. Le bordeau moucheté du cardigan est par ailleurs bien complémentaire du beige pied de poule de la veste.

Une fois la veste fermée, seul le premier bouton apparaît ainsi que le liseré: visuellement, il s’agit d’un bon intermédiaire entre la veste et la chemise blanche.

L’autre intérêt, c’est aussi de laisser dépasser le cardigan au niveau du poignet pour élever un peu votre wrist game. .

Je porte ici le cardigan en cachemire 2 fils Loro Piana avec:
– notre veste en laine pied de poule MTM de chez d’Avenza
– une montre Reverso Duoface de chez Jaeger-Lecoultre
– une chemise col une pièce en twill de coton Daniel Crémieux
– un pantalon gurkha rouille Maison Singulier
– des mocassins en cuir de cerf Septième Largeur

Conclusion

Grâce à une confection à l’île Maurice, Abensia parvient à proposer des pulls en cachemire Loro Piana à un prix ultra-compétitif par rapport au prêt-à-porter.

Si officiellement, vous ne pouvez choisir sur le site pour le moment que des mesures basiques, il est possible en en discutant avec Cyril de personnaliser davantage ce qui fait dans le fond tout le style d’un pull: la hauteur de col roulé, la profondeur et la largeur des cols V et cols ronds, l’ouverture du cardigan (autant de caractéristiques qui varient plus qu’on ne le croit, surtout en fonction de votre morphologie).

Si les modifications du col sont plus avancées et demandent un surplus (en général autour de 45€), celui-ci en vaut largement la peine pour tirer profit à 100% de l’offre mesure.

A noter que Cyril peut aussi gérer des créations originales (à partir d’une photo par exemple), le tarif par contre ne sera forcément pas le même: n’hésitez pas à le contacter afin qu’il vous propose un devis adapté.

Les pulls 2 fils sont disponibles à 265€, et les 4 fils à 365€

Valery

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer