Guide ultime du rasage homme (test&avis Halmont)

Sur Jamais Vulgaire, vous le savez, nous sommes extrêmement sélectifs sur les articles hors sujet (qui ne sont pas relatifs au vêtement): proposer un seul article extrêmement complet sur chaque question qu’un homme peut être amené à se poser plutôt que de nous diversifier à outrance.

Nous n’avions pas encore eu l’occasion de parler en détails du rasage traditionnel homme et surtout de vous évoquer une marque qui illustre ce que de bons accessoires de rasage devraient être.

L’occasion est venue en découvrant au fil de mes recherches la marque Halmont: elle propose des accessoires fabriqués en France à la main à partir de matériaux français avec des possibilités de personnalisation vertigineuse et surtout des éléments vissés et donc interchangeables pour une durée de vie exemplaire.

Même si vous ne souhaitez pas forcément investir énormément dans le rasage tout de suite, je vous conseille tout de même de lire ce guide attentivement pour avoir une bonne idée de ce que devraient être un bon savon, un bon rasoir et un bon blaireau.

Nos conseils pour bien se raser

Bien préparer votre peau

On la néglige trop souvent, mais la préparation de votre peau est un élément essentiel du rasage. Une peau bien préparée, c’est un rasage plus agréable et facile et surtout une peau qui ne s’irrite pas et sur laquelle on évite les tracas courant comme les poils incarnés et les boutons après rasage.

Ainsi il convient de nettoyer sa peau avec un produit adapté à votre type de peau ( gras pour les peaux sèches, sec pour les peaux grasses. Attention à ne pas assécher votre peau avec des produits plus génériques comme du savon (sauf du savon spécifique, par exemple le baume
démaquillant peaux sèches de chez Naturae, un savon cosmétique solide 100%naturel), il faut que votre peau soit la plus hydratée possible.
Éviter enfin les poils incarnés avec un gommage régulier au moins hebdomadaire pour enlever les peaux mortes.

Un bon timing est indispensable à un rasage agréable: le moment idéal est après une douche de préférence chaude. Celle-ci assouplit la peau en ouvrant les pores et va l’hydrater grâce à la condensation.
On l’ignore aussi mais les poils de votre barbe sont capables de stocker l’humidité ambiante à hauteur de 30 % de leur volume: ainsi ils deviennent beaucoup plus souple et facile à raser.

La douche chaude permet également une salle de bain plus humide et embuée.

Avant d’appliquer votre savon de rasage, utilisez également une huile qui va assouplir vos poils et rendre votre peau plus résistante.
Vous pouvez choisir soit spécifiquement une huile avant rasage soit n’importe quelle huile pour le visage ou le corps. Appliquez en seulement quelques gouttes bien réparties sur le visage et le cou.

Si vous avez un excellent savon, vous pouvez faire l’économie de ces cosmétique pré et post-rasage (hormis éventuellement un hydratant). A condition évidemment de faire une bonne utilisation de ce savon, une préparation d’une durée suffisante et de l’appliquer avec le bon blaireau.

Le savon à barbe de chez Halmont, dont les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique, est fait artisanalement dans le Dauphiné-Savoie et est composé d’huiles végétales qui permettent une mousse dense et onctueuse pour une glisse facile et qui laissera un film hydratant non gras après la pose.

Si vous ne pouvez pas prendre de douche, vous pouvez également humidifier votre visage à l’aide d’une serviette. Vous pouvez passer celle-ci à l’eau chaude et même la mettre quelques secondes au micro-ondes.

Enfin tâchez de vous raser avant de prendre votre petit-déjeuner: la mastication augmente en effet la circulation sanguine et donc les chances de saigner.

Le rasage

Avant toute chose trempez votre rasoir dans de l’eau chaude pour rendre de rasage moins agressif et protéger la lame

Rasez-vous évidemment dans le sens de pousse des poils, voici une illustration qui n’est là qu’à titre indicatif car chacun a des variations:

Le cou est la partie la plus sensible: il est ainsi préférable de commencer le rasage par les joues et de terminer par le cou afin que le produit ait davantage de temps pour agir sur votre peau.

Privilégiez des gestes amples et longs sans appuyer le rasoir. Pour le deuxième passage, n’oubliez pas d’humidifier votre visage avec de l’eau chaude et passer de rasoir cette fois-ci à rebrousse-poil.

Conseils généraux et erreurs à éviter

De manière générale, évitez:

  • le rasage quotidien qui va fatiguer l’épiderme et privilégiez plutôt si vous le pouvez un rasage un jour sur deux (en essayant de ne pas vous raser le week-end). C’est encore plus vrai en hiver ou le froid fragilise la peau
  • les produits qui contiennent de l’alcool: attendez par exemple un peu après votre rasage pour vous parfumer et veillez bien à éviter votre visage.

Hydratez votre peau matin et soir. Pas de secret, pour avoir une belle gueule, il faut une belle peau et une belle peau demande un minimum de soin !

Et, de manière plus concrète, ne rasez jamais:
-à froid (humidifiez avec un peu d’eau chaude) ;
-à sec (ça peut paraître évident) ;
-à rebrousse-poil lors du premier passage ;
-avec plus de deux passages ;

La marque Halmont

Après une vie professionnelle bien remplie dans le secteur de la grande distribution, la fondatrice décide de se mettre à son compte dans la beauté. Si elle imagine d’abord un simple e-commerce d’achat et de revente, elle est rapidement amenée après un retour aux sources en Isère à fonder son propre atelier en s’entourant principalement de 3 artisans expérimentés.

C’est ainsi que naît la marque Halmont, un atelier à taille humaine ou tout est fait manuellement qui souhaite offrir des accessoires de luxe à un prix accessible que chez les marques classiques mais sans faire de concession sur la qualité.

Pour leur site, ils ont voulu une offre qui soit à la fois différente et plus créative en termes d’expérience, et dont le résultat soit plus vertueux, équitable et luxueux (en considérant à la fois la noblesse des matériaux et le nombre d’heures de travail manuel passés sur une pièce).

Avec des accessoires produits à l’unité, entièrement à la main, et personnalisables grâce aux différents éléments interchangeables (vissés et non collés comme chez les marques classiques) on peut dire que l’objectif est atteint.

Il est à la fois très étonnant et agréable de pouvoir aller aussi loin sur la personnalisation tout en obtenant un résultat final entièrement fait à la main par un atelier français de taille humaine, le tout avec un prix raisonnable si on compare l’offre à des marques établies avec des circuits de distribution classique.

On peut se perdre rapidement dans l’offre de la marque: sachez que les prix varient en fonction du degré de personnalisation possible (de 3 à 4 éléments) et du degré de complexité de la forme.

Le fait que tous ces accessoires personnalisables soient réalisés à partir de matériaux français, en inox polis et jamais chromés, et que les éléments soient vissés est ce qui différencie Halmont des autres fabricants: tout se répare et se change très facilement.

Et on peut ainsi affirmer de manière tangible que vous pourrez conserver ces accessoires à vie avec un bon entretien et en remplaçant les parties au fur et à mesure de vos envies.

Tout comme pour les marques de vêtements, j’aime ici particulièrement vous parler d’une marque qui possède son propre atelier et qui vous propose donc le meilleur rapport qualité/prix possible.

Qualité des matériaux utilisés

Pourquoi est-ce important d’avoir des matériaux de qualité sur ses accessoires de rasage ?

Il peut parfois être piégeux d’acheter des accessoires pour le rasage sur internet car on va souvent déguiser des matériaux cheap comme du plastique ou des métaux de basse qualité en les habillant de chrome ( un peu comme en maroquinerie où on déguise des cuir de mauvaise qualité)

Ici Halmont utilise un inox austénitique 316L issu des Forges du Dauphiné qui va résister à la corrosion et aux rayures: un inox austénitique pour avoir une bien meilleure résistance à la corrosion qu’un acier martensitique qui lui va subir un trempage supplémentaire.

Il s’agit d’un matériau résistant et surtout lourd qui va vous permettre d’avoir une bien meilleure prise en main de votre rasoir contrairement à d’autres matériaux moins nobles et plus légers.

Halmont utilise également du duralium, un alliage (mélange d’aluminium, cuivre, manganèse et magnésium) utilisé dans l’aviation depuis les années 20 et reconnu pour sa résistance, sa dureté et légèreté. Combiné à l’acier inoxydable il permet de bien équilibrer le poids des montures de blaireau ou de certaines parties des manches de rasoir.

Petit point histoire: le duralium a notamment été massivement utilisé par l’aviation soviétique lors de la Seconde Guerre Mondiale

On trouve aussi parmi les accessoires du bronze , le même que celui utilisé en horlogerie et qui va développer sa patine caractéristiques. Nous vous en avions déjà parlé dans l’article sur Yema.

La fameuse patine vert gris

L’avantage du bronze, c’est qu’il est très facile de le faire revenir à son état initial:

Les bois travaillés par Halmont ne sont pas d’origine exotiques ( dont la traçabilité est souvent douteuse, j’en ai été par exemple témoin avec les déforestation sauvage au Cambodge qui s’effectue à grand coup d’expropriations..) mais sont français et viennent notamment des forêts du Dauphiné et de Rhône-Alpes.


La variété de poid proposée est conséquente pour un choix 100% français avec par exemple le noyer (un arbre fétiche de l’Isère d’où proviennent les fameuses noix de Grenoble) et le buis (une spécialité du tourneur de l’atelier d’Halmont).

Test&Avis des accessoires de rasage traditionnel homme Halmont

Pour le blaireau et le rasoir, j’ai opté pour des choix de couleurs et matériaux sobres et équilibrés avec un mélange de duralumin laqué noir carbone (pour la légèreté) et un inox français poli et laqué noir carbone et blanc neige (pour le poids et la durabilité).


Le mix de matières et de couleurs est simple et associe mat et brillance. C’est une bonne base pour démarrer, que vous pourrez ensuite facilement changer selon vos goûts grâce à l’interchangeabilité des éléments vissés.

Si vous êtes débordé par les vastes possibilités, vous pouvez commander sur cette fiche produit cette exacte configuration.

Le blaireau

Un parti pris: le poil de blaireau vegan

La marque a pris le parti de renoncer au poil véritable de blaireaux pour deux raisons.
La première c’est qu’il est difficile de garantir les bonnes conditions d’élevage des et de prélèvement du poil ( il n’y aucune certification et il est donc toujours compliqué de vérifier si cela se fait bien dans le respect de l’animal).

La tradition du poil blaireau était d’ailleurs plus pertinente à l’époque où l’espèce n’était pas menacée: on le chassait et il pouvait vivre dans de bonnes conditions dans son état naturel et sans stress. Le poil était alors d’excellente qualité.

La qualité des poils est en comparaison largement amoindrie sur des blaireaux d’élevage.

Ainsi Halmont a opté pour un poil capable de rivaliser avec le poil argenté ( le poids de la plus grande qualité reconnu pour sa douceur) qui restait relativement préservé des tracas de la vie quotidienne car on le trouve autour du cou.

Il s’agit de la Silvertip Fibre qui non seulement parvient à reproduire les qualités des poils de blaireau et à éviter ses défauts. J’apprécie en effet la douceur des poils combinées au côté nerveux de la base de la partie médiane qui assure un meilleur mouvement et renforce le côté exfoliant.

Contrairement à un poil naturel celui-ci supporte également l’eau chaude, ce qui convient bien mieux au rasage. Elle est plus facile d’entretien et assure également une mousse plus dense et volumineuse qui va davantage détendre la peau et dresser les poils. Les poils auront également un effet exfoliant.

On apprécie également sa résistance à l’humidité et du coup son séchage rapide, évidemment en position suspendue vers le bas: ce séchage rapide permet d’éviter la prolifération de bactéries, il est donc plus hygiénique.

Les différences avec un blaireau classique

Son utilisation est en revanche différente d’un blaireau classique étant donné que la fibre retient moins d’eau.
Il faut l’humidifier davantage mais avec la juste quantité: le savon ne moussera pas assez sans un minimum d’eau mais il pourra être trop liquide avec trop d’eau.
Voici un tutorial réalisé par la fondatrice:

Le geste demande également un peu plus d’énergie il faut faire des mouvements rotatifs jusqu’à obtenir la bonne consistance.

Rappel laisser au moins une minute entre la pose du produit et le début du rasage. Cela lui permettra à la fois d’hydrater votre peau et également de ramollir vos poils qui seront ainsi plus facile à raser (rien ne vous empêche entre-temps de faire autre chose afin d’optimiser votre routine matinale).

Le blaireau Diabolo, avec 4 parties personnalisables

J’ai ici opté pour le modèle Diabolo: c’est celui qui permet le plus de personnalisation avec 4 parties ( deux bagues, une base et une partie supérieure).

Cette personnalisation extrêmement poussée vous permet de jouer avec des matériaux pour obtenir exactement le poids le style et la main que vous souhaitez:
– le bois apporte légèreté et un côté traditionnel appréciable
– le duralium durabilité et résistance
– l’inox permet d’apporter un vrai poids pour une prise en main plus agréable.
On peut ainsi s’en donner à cœur joie entre les contraste de couleurs et de texture, et les poids différents de chaque matériau.

Évidemment pour obtenir un résultat équilibré Halmont vous propose des choix prédéfinis pour chaque partie.
La marque dispense aussi des conseils élémentaires sur le choix des matières: il faut d’abord éviter de juxtaposer deux éléments en bois, et si vous choisissez de l’inox pour la base il en faudra aussi pour la partie supérieure afin d’équilibrer le poids en haut et en bas.

Façonner ces matériaux prends beaucoup de temps à des artisans très expérimentés, voici un petit aperçu de la réalisation d’un blaireau:

https://www.youtube.com/watch?v=LABCA3tdDAQ

Le rasoir Halmont

Qu’est ce qu’un bon rasoir ?

De manière générale je vous recommande d’être vigilant sur les manches aux finitions chromées qui sont surtout là pour cacher les imperfections de métaux de mauvaise qualité.

À l’inverse, la gamme de rasoir de Halmont, qui commence à 70 €, ne propose que de l’inox haut de gamme qui est uniquement travaillé manuellement par polissage ou laquage.

Il faut également savoir que les rasoirs aux formes droites viennent généralement d’une production industrielle très rapide et très bon marché du fait d’un travail sur la forme simpliste.

Un rasoir avec des formes plus travaillées comme celles proposées par Halmont demande un tout autre travail:

https://www.youtube.com/watch?v=yX94-qcE5TY

Mon choix de néophyte: la tête Mach 3

(l’article est consacré au rasage traditionnel qui normalement ne s’effectue qu’avec un rasoir de sûreté, on sort un peu de cette catégorie avec une tête Mach 3 pour s’inscrire davantage dans un “rasage humide”‘ par opposition à l’utilisation des mousses)

Pour être tout à fait honnête, j’aurais dû opter pour le rasoir de sûreté classique avec lames à double tranchant mais je ne suis pas vraiment un puriste du rasage traditionnel et j’ai plutôt l’habitude d’utiliser le rasoir électrique.

Pour moi, il est préférable d’implanter dans sa routine des nouvelles habitudes étape par étape: j’ai donc pour le moment opté pour un rasoir à tête Mach 3 dont le coup de main est plus facile au premier abord. Il a pour inconvénient d’être moins économique et également moins éco-responsable qu’un rasoir à tête de sûreté classique. Dans l’absolu, je vous conseille de passer à ce type de lames rapidement.

La tête vissée du rasoir est interchangeable, comme tous ses autres éléments

Le plus grand avantage d’Halmont, c’est que les différents éléments du rasoir sont vissés et non pas collés comme sur les rasoirs plus accessibles.
Ainsi il est très facile d‘opter d’abord dans un premier temps pour une tête de rasoir compatible Mach 3 puis ensuite de la changer pour une tête de rasoir de sûreté (qui coûte environ une dizaine d’euros).

Le système de lames

Les rasoirs Halmont gèrent trois systèmes de lame différents:
le rasoir de sécurité classique, avec lames à double tranchant: Halmont commercialise les 10 lames de rasoir pour 4,95€. Extrêmement tranchantes, elles sont fabriquées à Osaka et reconnues comme faisant parti des meilleurs lames du monde.
Chaque lame pouvant s’utiliser de 4 à 7 fois, on arrive à un coût par utilisation vraiment bas (entre 7 et 12 centimes).
Il s’agit par défaut d’une tête à peigne fermée, qui permet aux débutants de se raser en toute sécurité.



Vous pouvez aussi opter pour une tête ouverte, plus agressive et à manier avec plus de précautions, qui conviendra pour une barbe de trois jours ou un poil plus dur.
– les têtes plus commerciales Mach 3 (3 lames) et Fusion (5 lames): des solutions beaucoup plus commerciales, plus faciles au départ à prendre en main mais pas forcément aussi confortables qu’un rasoir de sûreté une fois bien utilisé et surtout plus cher et moins responsable.
Ces lames peuvent être nettoyées et affûtées pour prolonger leur durée de vie, mais elles comportent toujours une partie injectée en plastique.

Conclusion

A travers ce guide, je souhaitais d’abord vous présenter quelques rappels généraux sur le rasage traditionnel, avec les bonnes pratiques et erreurs à éviter.

Ensuite, à travers la marque Halmont, je souhaitais vous présenter ce qui fait la qualité des accessoires de rasage et pourquoi il est important d’investir un peu dedans dès le début pour rendre votre expérience vraiment plus agréable.


Halmont a toutes les caractéristiques des marques que l’on préfère:
elle possède son propre outil de production et peut vous proposer un meilleur rapport qualité/prix grâce à une vente plus directe
elle produit main ses accessoires en France à partir de matériaux français
– cerise sur le gâteau: vous pourrez à la fois personnaliser vos accessoires, mais aussi facilement changer leurs différents éléments, qui sont vissés et non collés comme sur la plupart des produits du marché.

Bref, en ce qui me concerne, je continuerai dans ma routine classique à privilégier le rasoir éléctrique (par praticité et car j’ai l’air d’avoir 16 ans lorsque je suis complètement rasé, gênes asiatiques oblige).

Un avant/après assez représentatif

En revanche, je me ferai un plaisir de manière plus occasionnelle de me raser de manière traditionnelle et de prendre le temps d’apprécier cette routine et ces gestes transmis depuis des générations avec des accessoires produits à partir de matériaux nobles et agréables à prendre en main.

Si vous souhaitez vous procurer le rasoir et le blaireau avec les mêmes choix de personnalisation que les miens, vous pouvez les trouver ici à 225€ (au lieu de 237€ en temps normal).

Ca représente un budget, mais ce n’est pas cher au regard du temps de travail manuel passé, des matériaux utilisés et aussi du fait que tout est interchangeable.

Valery

Laisser un commentaire

10 Partages
Partagez10
Tweetez
Enregistrer