The Great Gatsby et Brook Brothers: Introduction au style Preppy (par Express Look)

Voici le deuxième article de la série d’articles invités sur JamaisVulgaire, on continue dans le registre un peu habillé avec le style preppy et la marque Brook Brothers, et une analyse du film The Great Gatsby.
J’ai choisi pour ça de travailler avec Alexandre du blog Express Look, un blog que j’ai bien apprécié pour ses analyses cinéma très pointues.

Avant de lui laisser la parole, je tiens à m’excuser encore une fois de la fréquence de parution du blog qui a un peu diminué, je suis sur un gros projet qui sort en fin de mois et qui vous permettra de profiter de toutes mes sélections et de -15 à -30% sur une sélection de marques.  Ca devrait vraiment vous plaire 🙂

Je vous donne rendez-vous lundi soir pour un article un peu moins glamour sur l’art du repassage, qui marquera également la sortie du guide bonus de l’entretien des chemises.
Je laisse la parole maintenant à Alexandre: 

Aujourd’hui, article un peu différent sur Jamaisvulgaire étant donné que nous allons parler cinoche et pour être plus précis, je vais traiter du cas “Gatsby Le Magnifique” !

Il y a beaucoup de matière dans la version 2013, j’ai donc concentré l’entièreté de l’analyse sur les tenues de Dicaprio et vous verrez dans cet article que ses tenues nous réservent bien des surprises…

Présentation du film The Great Gatsby

the great gatsby analyse style di caprio canotier

Dans ce film on suit le parcours de Nick Carraway (interprété par Tobey Maguire), écrivain, quittant sa petite région pour vivre à New-York. Il s’installe non loin de la demeure de sa cousine dans un coin assez sympathique et tranquille. Jusqu’au jour où il reçoit une invitation à l’une des fêtes mondaines de son mystérieux voisin “Gatsby” (interprété par Leonardo Dicaprio) qu’il n’a jamais vu ni rencontré auparavant…

Le film a été réalisé par Baz Luhrmann, auparavant réalisateur d’Australia (2008), Moulin Rouge (2001) et Roméo + Juliette (1996). Catherine Martin est la costumière du film, elle avait déjà travaillée dans le passé avec Luhrmann sur Australia et Moulin Rouge, je garde un bon souvenir des costumes de ces deux films plutôt réussis. Ce duo a d’ailleurs développé sa “patte” car ils mettent toujours un point d’honneur a offrir une place de choix aux costumes dans leurs films. Ils est aussi important de noter qu’ils sont mariés dans la vraie vie.
Le scénario est bien évidemment tiré du livre éponyme écrit par Francis Scott Fitzgerald en 1925, l’époque du film se situe d’ailleurs dans ces années là (1922 pour être plus précis). Une première adaptation avait déjà vu le jour sur les écrans de cinéma, réalisée en 1974 par Jack Clayton avec Robert Redford dans le rôle de Gatsby. Les costumes (hommes) pour la version de 74 avait été confectionnés par Ralph Lauren alors qu’en 2013 c’est Brooks Brothers qui s’en est chargée.

Ce film est une aubaine pour les chefs costumiers car les adaptations ont toutes les deux raflées l’oscar des meilleurs costumes ! Est-ce méritée pour la version 2013 ? Nous allons voir ça ensemble…

40 minutes d’attente et… EPIC FAIL ! (une déception sur la tenue de Gatsby)

Le film ne commence pas très bien pour notre ami Dicaprio car la mise en scène fait en sorte de rendre personnage de Gatsby extrêmement mystérieux. Quand Carraway (Tobey Maguire) rentre dans la soirée, il pense être présenté à Gatsby mais que nenni mon coco ! C’est une foire monstrueuse avec des gens partout, ça court et ça danse dans tous les sens… Bref, une version 1920 de Projet X.

Par une “subtile” mise en scène on finit par découvrir Gatsby avec une scène qui est devenu épique. Une image vaut toujours mil… Enfin, voilà la scène ! (en anglais)

http://youtu.be/z7FxMr1cuhU

Maintenant vous vous dîtes et alors ? Qué sé passa ? Bien, ça ne se voit pas forcément (c’est mon boulot aujourd’hui de voir ce qui ne se voit pas) mais cette veste n’est pas du tout adaptée à la morphologie de Dicaprio. Pour un type qui est soit disant millionnaire, c’est tout de même pas très chic cher ami !

Ici, vous allez plus facilement distinguer le problème qui est assez classique de nos jours car la mode a tendance à sur-cintrer les vestes, ce qui au final n’est pas flatteur pour la silhouette. Observez donc le col de la veste qui flotte littéralement tout autour de son cou. C’est le genre de choses que je croise dans pas mal de films ces dernières années mais là c’est tout de même très accentué. Ce problème “d’écart de col”, peut être causé par plusieurs choses, si vous avez une épaule plus basse que l’autre (c’est probablement le cas), il est possible que vous retrouviez ce souci sur l’un des cotés du col de votre veste.

Une veste est réalisée pour faire en sorte que les épaules soient au même niveau, si l’une des deux est plus basse que l’autre : l’équilibre de la ligne d’épaule est brisée et vous vous retrouvez donc avec un petit écart de col. Pour remédier à ce problème, demandez à votre tailleur/retoucheur d’ajouter des feuilles de ouate dans l’épaule fautive, cela corrigera le problème.

Par ailleurs, ce n’est pas un problème d’épaule chez Dicaprio mais un problème de taille/cintrage. Il est trop poussé pour que la veste tombe correctement et nous allons retrouver ce problème durant tout le film sur la totalité de ses costumes.

Le faux smoking

Dans cette première scène, Gatsby est censé être en smoking. C’est d’ailleurs l’une des rares personnes qui porte un smoking ici, le reste des personnages portent principalement des boating jacket (blazer pour les clubs d’aviron).

Bonjour ! Je m’étouffe dans mon smoking.

J’ai utilisé le mot “censé” car c’est loin d’être très réussi ce smoking… On ne sait donc pas très bien si c’est un costume se donnant une allure de smoking ou bien l’inverse (ce qui n’est pas louable).

Nous retrouvons donc ici un noeud pap noir (si je ne dis pas de bêtises), bordé de blanc. Première chose qui ne va pas et non des moindres… Quand vous êtes invité à une soirée black tie, ça ne signifie pas que vous devez porter une cravate noire, ce n’est pas non plus un nom pour faire soirée cool. C’est bien un dress code spécifique régit par des conventions.

Black tie, c’est surtout censé signifier noeud papillon noir. Si vous ne devriez retenir qu’une chose dans le black tie, c’est bien ceci : noeud pap entièrement noir. Malheureusement ce n’est pas le cas ici, c’est donc la plus grosse faute de cette tenue.

Maintenant passons au col de chemise, il est assez équilibré pour son visage. Ni trop long, ni trop court mais surtout, doté d’une bonne ouverture en harmonie avec son visage. La deuxième chose intéressante ici, c’est le V que forme le gilet de l’acteur, il permet d’ouvrir correctement sur le visage pour mieux le mettre en valeur. Dicaprio est doté d’une mâchoire légèrement triangulaire, ce petit V est donc assez cohérent avec son visage.

Pour en savoir plus à propos des cols, je vous invite à lire ces deux articles qui devrait vous renseigner suffisamment :
La bible de la chemise sur JamaisVulgaire
Comment choisir le col d’une chemise, sur Expresslook

 

 

Ensuite, on a cette petite pochette pliée à l’italienne (les anglais appellent ça le puff fold). Ce pli est assez bâtard, sorti très légèrement… pas suffisamment pour pouvoir vraiment être élégant et égayer correctement cette tenue. C’est d’ailleurs dans des mises comme celle-ci qu’il est possible d’entrevoir la vraie identité de Gatsby (plus rustique).

Pour finir, c’est une veste droite 3 boutons avec des revers en pointe. Pour les revers, c’est du tout bon car ils sont plus habillés que des revers droits, c’est plus adapté pour un smoking. En revanche concernant les 3 boutons, c’est moins bon, car considéré comme trop “sport”, une veste un bouton est préférable avec un smoking.

Je ne vais pas plus m’attarder sur cette tenue car nous allons retrouver un second smoking dans la suite de l’article, je compléterai donc la réflexion dans cette seconde partie.

 

C’est ça, rentre chez toi !

Le costume 3 pièces dans The Great Gatsby

Premier vrai costume du film (concernant Dicaprio). Ici, nous retrouvons un costume caramel 3 pièces, certainement dans un mélange de lin/laine ou lin/coton car la tenue du costume est trop bonne pour n’être composé que de lin.

Cette tenue est assez fidèle à ce qu’à décrit l’auteur dans le livre, étant donné qu’il mentionne un costume couleur caramel dans son roman. Les manches sont un peu longues, elles ont donc tendance à raccourcir le bras, dans l’idéal le gilet devrait être légèrement plus long avec le dernier bouton ouvert (une coutume, similaire à celle de la veste).

Je vais maintenant aborder le sujet du 3 boutons car Gatsby ne porte que du 3 boutons durant le film. C’est un peu désuet aujourd’hui mais en réalité très efficace et recommandé pour les grands. Parfaitement adapté pour Dicaprio, considéré comme étant assez grand (1,83m).

Ici, il est intéressant de noter que les pantalons sont portés assez hauts, cela a pour effet d’allonger les jambes. Le gilet vient cacher la taille, ce qui est une très bonne chose (ça devrait toujours être le cas) car l’ensemble devient plus uniforme (il n’existe aucune cassure entre les jambes et le haut du corps). Ces petites astuces permettent d’allonger visuellement la silhouette pour donner l’illusion d’être plus grand.

Pour éviter de trop allonger la silhouette de l’acteur, la costumière a décidée d’utiliser un 3 boutons. On se retrouve donc avec des revers moins profonds, moins longs, le résultat ne se fait pas attendre : le torse n’est pas rallongé, la silhouette est équilibrée.

Si vous souhaitez raccourcir votre silhouette, ne le faites jamais par le bas mais toujours par le haut.

En y regardant de plus près, nous distinguons plusieurs détails sur ce costume. Premièrement le motif : window pane (carreau fenêtre). Les motifs ont tendance à donner un peu d’épaisseur à la silhouette, à conseiller pour les grands maigres. Pour finir, nous retrouvons les revers en pointe comme toujours mais surtout le col : pin collar.

On voit de moins en moins ce genre de col de nos jours pourtant ils sont très élégants et efficaces, ils permettent de garder les pointes rapprochées mais surtout de rehausser le noeud de cravate pour lui donner plus de prestance.

Aussi, la couleur de la chemise est assez sublime, cette texture est offerte par le tissage en fil à fil qui permet d’avoir plus de contraste dans la couleur. Vous remarquerez d’ailleurs que le bleu est repris dans la cravate, dans le motif du costume et cela crée un joli rappel avec ses yeux ! L’effet ne se fait pas attendre : ils sont très bien mis en valeur.

Le canotier est aussi adapté dans ce film car il était très à la mode dans les années 20. Le modèle a d’ailleurs été directement repris des archives de Brooks Brothers.

Pour finir concernant cette tenue, il y a des choses intéressantes concernant les pantalons de Gatsby. Premièrement, c’est loin d’être très bien coupé et ça mériterait d’être revu au niveau des fesses/cuisses. Secondo, les pantalons sont souvent trop longs (comme vous pouvez le constater sur la prochaine photo), ce qui tasse la silhouette considérablement.

Le petit détail intéressant, se situe au niveau des poches. Elles sont similaires aux poches cavalières (celles de vos jeans), les anglais l’appelle la frog mouth pocket ! Elles étaient beaucoup utilisées durant les années 20 et ce jusqu’au années 60. Vous pouvez d’ailleurs les retrouver dans certains vieux James Bond.

Le costume blanc

Le costume que je m’apprête à vous présenter a été beaucoup décrit dans les médias comme étant en lin, en réalité c’est loin d’être le cas… Dans le livre, il est indiqué que Gatsby est habillé d’un costume de flanelle blanche, d’une chemise argent et d’une cravate couleur or. Allons voir ce qu’il en est dans le film…

Nous avons bien le fameux costume en flanelle blanche, la cravate or est aussi de la partie (même si elle est plutôt orangée dans le film) et la chemise argent est bien présente. Catherine Martin a bien respectée les indications du bouquin, elles sont peu nombreuses concernant les mises de Gatsby mais la costumière les a toujours prises en compte dans les tenues du personnage, c’est donc un bon point.

La chemise argent est différente de celle que nous avons vu ensemble plus haut. Elle comporte aussi quelques subtilités intéressante. Sur le col et les poignets vous pouvez distinguer des lignes verticales, ça a son intérêt pour allonger le visage, ce qui n’était pas nécessaire dans cette tenue. Si vous regardez bien la photo au dessus, vous pouvez observer sur le corps de la chemise des lignes horizontales, elles permettent d’élargir la silhouette et de donner donc l’illusion d’être plus musclé.

Concernant les souliers, ils portent une paire de spectator shoes. Souliers bicolores, souvent broguées très en vogue à l’époque durant les années 20 à 30. Elles sont assez peu habillées, ils est donc préférable de les porter dans des événements légèrement décontracté. Cette scène illustre le fameux tea time, qui n’est pas un évènement très formel, les spectator shoes sont donc les bienvenues. Nous prendrons le temps de saluer la prouesse du port adapté des chaussettes blanches !

Smoking second essai

Notre ami Dicaprio a t-il retenu la leçon du smoking plus haut ? Allons voir ça de plus près…

Première bonne chose, il a viré ce fichu noeud papillon pour en mettre un autre digne de ce nom. Bravo Mister Gatsby ! Cette fois-ci, il change la couleur de sa pochette pour en porter une toute noire. Sa chemise est correcte, présentant un plastron plissée, ce qui est la norme pour les chemises de smoking aujourd’hui, elles sont par contre extrêmement fines.

Autre erreur qui était déjà présente dans le premier smoking : les poches à rabats. Les poches à rabats n’existent pas sur un smoking digne de ce nom, on privilégie les poches passepoilées. Par ailleurs, son smoking présente quelques subtilités, les revers ne sont pas réalisés dans le même tissu, ils sont réalisés dans un mélange de laine et soie, même chose pour les poches et les boutons. Les garnitures sont en gros grain, un tissu assez spécifique qui présente des striures, généralement en soie.

Le costume rose

Voici la dernière tenue ! Le costume rose. Comme toujours, on retrouve un costume assez similaire aux précédents, 3 pièces, revers en pointe, épingle de col… Chemise à rayures et costume à rayures craies ! Ca fonctionne assez bien car les deux motifs ont une échelle différente, l’oeil n’est donc pas brouillé dans la tenue.

 

Nous avons ensuite, une petite cravate club qui reprend la teinte de son visage tout en jouant avec une seconde couleur plus foncée pour ajouter du contraste. Sans cette seconde couleur, l’ensemble aurait été trop monochrome et la tenue ratée. Par contre, cette fois-ci, le pantalon a une longueur plus appropriée même si le tombé n’est pas très harmonieux sur le soulier.

 

Autre détail intéressant au niveau des poignets de la veste, elles sont retournées. C’était assez en vogue dans les années 10, la guerre est passée par là ensuite et ces poignets ont été adoptées sur les uniformes militaires, ce qui a découragé beaucoup d’homme à continuer d’arborer celles-ci sur des costumes plus classiques. Elles ont ensuite bénéficiées d’un regain d’intérêt dans les années 50-70 avant de retomber dans l’oubli… On en voit extrêmement peu aujourd’hui, pourtant elles sont très élégantes avec un smoking.

Pour terminer, le pantalon est porté plutôt haut avec des bretelles, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’on le voit quasi systématiquement avec un gilet. La paire de bretelles étant considérée comme un sous vêtement, il est important de les cacher.

La collaboration avec Brooks Brothers: la marque emblématique du style preppy dans The Great Gatsby

La marque américaine a jouée un rôle important durant le film car ils ont réalisés plus de 500 costumes pour les acteurs et figurants. Brooks Brothers a été privilégiée pour cette version 2013 pour plus d’authenticité car l’auteur Fitzgerald, s’habillait chez Brooks Brothers, il fait d’ailleurs référence à la marque dans certains de ses livres.
C’est aussi très rentable pour les marques aujourd’hui de collaborer sur un film. Brooks Brothers, n’en est plus à son coup d’essai, la marque avait déjà collaborée sur la série Mad Men, une collection capsule avait vu le jour et les vêtements étaient en rupture de stock après seulement 10 jours. C’est donc un beau coup marketing pour les marques de collaborer sur un film. Gatsby ne fait pas exception à la règle car Brooks Brothers a demandée à Catherine Martin de développer toute une collection inspirée du film. Les vêtements n’ont pas été reproduits à l’identique pour que les hommes d’aujourd’hui puissent les porter facilement (le 3 boutons est remplacé par un 2 boutons par exemple, la hauteur des pantalons est plus basse, etc…). La majorité de la collection est en rupture de stock depuis un bon moment.

photo18v1

Aussi, Catherine Martin a eu accès aux archives de Brooks Brothers pour recréer les costumes d’antan. Dans l’ensemble c’est correct mais il existe beaucoup de polémique concernant la fidélité des vêtements dans le film (contenu de l’époque). La costumière et le réalisateur se sont offerts quelques libertés car le souhait de Lurhmann était de créer du “vieux en moderne”. En effet, il ne voulait pas que l’on considère ce Gatsby 2013 comme vieillot ou trop loin de notre époque. Le spectateur devait pouvoir s’identifier à ce monde et cette ambiance des années 20. Le film est donc un mix entre les années 20 et 2013.

Ainsi, les costumes sont très “modernes” ou plutôt très mode. Sur certaines photos vous pouvez voir Maguire avec des pantalons ultra-moulants, garantis comme étant inconfortables, tous ces petits détails font référence à notre époque d’aujourd’hui. Des costumes plus classiques avec des coupes plus amples auraient trop déconnecté le spectateur de la réalité d’aujourd’hui. Les vêtements sont donc inspirés de l’époque mais ont été légèrement revu pour un coté plus “contemporain”.

Quelques puristes du smoking avaient relevés que ceux présents dans le film n’était pas fidèle à l’époque des années 20. Martin a rétorquée qu’il était possible d’observer des chemises turn down (col classique) dans les archives datant de 1920, quelques unes de ces archives avaient d’ailleurs fini par tourner sur internet. Le seul souci c’est qu’elles ne datent pas des années 20 mais des années 50 ! Car à cette époque on portait principalement du col châle en smoking mais surtout des chemises à col cassé et non à col classique. Sans compter qu’en 1920, les cols cousus viennent tout juste de voir le jour, les hommes portent principalement le col détaché qui avait la particularité d’être très rigide mais surtout assez haut et long. Les cols de Gatsby ont tendance à être assez longs dans le film, c’est un léger clin d’oeil au col détaché.
Nous noterons aussi que la majorité des tissus proviennent d’une maison Française : Dormeuil. Vous pouvez voir quelques liasses avec les références sur les photos que j’ai publié au-dessus.

Conclusion: l’avis d’Express Look sur le style dans The Great Gatsby

Le film a profité d’une très belle promotion, les médias en ont beaucoup parlé avant sa sortie… Les futurs spectateurs ont été très happés par les quelques photos du film qui circulaient (les photos portrait) dans lesquelles il était possible d’observer quelques beaux costumes. En réalité, en allant creuser un peu plus loin, les costumes de Gatsby n’ont rien de bien transcendant, ils sont même assez mauvais pour ce qui concerne Dicaprio, de très mauvaises coupes, pantalons trop longs… Les costumes de Maguire par exemple sont plus réussis, c’est aussi le cas pour tous les autres personnages.

L’acteur le plus mal habillé du film n’est autre que Dicaprio ! Je rappelle tout de même qu’il a le rôle principal et est censé représenter un millionnaire…

Les femmes du film ont pu profiter d’autres collaborations, notamment avec Prada et Tiffany’s (bijoux), certaines robes sont plutôt réussies (robe de diamants). Il existe d’ailleurs quelques anecdotes concernant les bijoux prêtés par Tiffany qui parfois valaient plusieurs millions. Un homme était donc chargé de surveiller le moindre fait et geste de l’actrice portant le fameux bijoux pour s’assurer qu’elle ne se faisait pas la malle avec !

Maintenant la question ultime : ce film mérite t-il l’oscar des meilleurs costumes ? Je vous laisse vous faire votre propre idée là dessus…

Si vous ne l’avez pas encore vu, voici la bande annonce:
Bande Annonce Great Gatsby

Si vous souhaitez retrouver d’autres analyses ciné, je vous invite à lire ceux ayant déjà été publiés sur Express Look  :
http://www.expresslook.fr/category/aucinema

A propos d’Alexandre et d’Express Look:

Passionné du vestiaire masculin depuis maintenant quelques années, j’ai décidé de monter en 2013, Express Look : un blog dédié au style masculin. Pas question de parler de mode, de tendances ou de types en jupe… Il est temps de revenir aux fondamentaux pour enfin apprendre à s’habiller ! C’est par le biais de ce blog que j’essaye de transmettre une éducation vestimentaire aux hommes, car oui, il est bien question d’éducation, le style n’est pas seulement une affaire de goût. Alors, si vous aussi votre père ne vous a pas appris à vous habiller, vous savez comment rattraper les choses maintenant…

Vous aimerez peut-être:

Partagez
Tweetez
Enregistrer70
70 Partages