Bottines Balmoral et bottes Chelsea: ces modèles auxquels vous n’aviez pas pensé

Disclaimer: Cet article est un premier extrait du guide sur les bottes, qui devrait sortir la semaine prochaine.
Vous pourrez recevoir d’ici ce week-end par mail un extrait plus complet avec plusieurs chapitres, au format PDF, en vous inscrivant ici:

J'accepte de recevoir un guide stylé et instructif gratuitement

Au lieu d’intégrer la sélection à l’article, j’ai plutôt choisi de vous présenter quelques marques un peu confidentielles: les bons modèles au meilleur prix vous seront présentés en parti dans l’extrait gratuit, mais surtout dans le guide. Même chose pour les conseils de style.

Introduction: historique rapide des bottes et bottines

Les bottes étaient auparavant utilisées pour se déplacer à cheval: c’est une pièce qu’on portait donc à la campagne et jamais en ville. Elles étaient bien plus hautes que les bottes contemporaines et arrivaient la plupart du temps aux genoux.

C’est lors de l’émergence du dandysme que les bottines font leur arrivée en ville, non sans fracas (c’était au tout début considéré comme extrêmement vulgaire). La légende dit d’ailleurs que Georges Beau Brumell polissait ses bottines avec du champagne.

Cette tradition des bottes habillées, avec des restes notables d’équitation, subsiste encore dans les Jodhpur et les Chelsea.

Au fur et à mesure de leur intégration dans la tenue urbaine traditionnelle, les bottines deviennent un symbole d’élégance, portées uniquement par l’élite. C’est plus tard que les derbys apparaissent: elles deviennent le symbole des rebellions d’étudiants et d’une révolte contre l’autorité.

I Les bottines Balmoral

Les balmoral sont le symbole le plus fort de cet élitisme: elles sont un peu le pendant des richelieu.
Elles sont plutôt faciles à reconnaître: le haut et le bas contrastent.
Le bas sera généralement en cuir de veau pleine fleur: c’est la partie qui absorbe les mouvements et qui doit donc être la plus résistante et souple. Il peut être uni, contrastant ou fleuri.

bottines balmoral

Des balmoral Crockett and Jones: bout contrastant et haut suédé

Le haut sera dans une matière un peu moins noble mais esthétiquement plus originale comme du cuir suédé, du tissu (tweed ou laine épaisse), ou parfois du cuir fleuri d’une couleur différente (mais le contraste est alors un peu moins intéressant).

bottine balmoral 2

La marque Septième Largeur propose aussi des double boucle:

double boucle balmoral

Ce modèle de chez Carmina propose un cuir différent, au grainage plus brut:
Carmina cuir brut

Le port est très comparable aux Richelieu: elles s’intègrent sans problèmes avec un costume ou un pantalon déparaillé.
Leur haut contrastant les rend cependant moins austères et plus faciles à assumer dans une tenue casual.

Comme toutes les bottes, elles se portent évidemment en Automne et en Hiver.

[cta id=’14915′]

Une marque: Alfred Sargent

bottines alfredsargent

Alfred Sargent est un vrai bon plan en matière de bottiers britannique: cette maison a évolué dans le même environnement que des marques comme Grenson, John Lobb ou Edward Green. Elle a en revanche traversé un léger passage à vide au milieu du 20 è siècle dont elle commence à peine à se remettre. Cela s’explique par un retour à une excellente qualité, proposée à des prix accessibles et à l’arrivée d’une offre sur-mesure.

II Les bottes Chelsea

Grand symbole du rock britannique et de la culture Mod, les bottes Chelsea sont paradoxalement l’invention du bottier de la Reine Victoria, J.Sparkles-Hall, vers les années 1850.

Jamais elles n’auraient existé sans l’invention dix ans plus tôt par Charles Goodyear du caoutchouc vulcanisé, un caoutchouc d’une résistance accrue qui a permit d’élaborer le célèbre élastique aux chevilles. Mais les bottes Chelsea, ce n’est pas seulement une question d’élastique élastique…

Elle s’arrête à la cheville, ses bouts sont arrondis et elle s’appuie sur des talons plutôt bas.
La claque (partie du dessus) et les quartiers (arrière de la tige qui remonte jusqu’au cou de pied) sont chacun fait d’une seule pièce de cuir: elles se rejoignent au niveau de la cheville où elles sont liées par la fameuse bande élastique
Enfin, les quartiers et la claque ne sont pas cousus l’un sur l’autre (comme sur des derbys par exemple).

bottes chelsea Plain-Vamp-sidea

Des marques comme Septième Largeur ont un peu joué avec les codes…

bottes chelsea noires

Elles ont d’abord été utilisées pour la marche, puis ensuite un peu pour l’équitation.

Pourquoi Chelsea ? Car elles ont été popularisées par un groupe d’artiste appelé le Chelsea set: deux d’entre eux, Mary Quant et Jean Shrimpton, des icônes de mode notoire, les ont largement popularisées en tant qu’accessoires de loisir et leur ont donné leur noms. Mais leur ascension ne s’arrête pas là…

bottes chelsea raw

C’est ensuite au tour des Beatles d’adopter les bottes chelsea, revisitée par les bottiers Anello et Davide (spécialisés dans l’industrie du spectacle) qui y rajoutent un talon cubain.Les Beatles en font une icône de la culture mod, portées généralement avec un costume impeccable. Mais ce n’est pas leur utilisation la plus surprenante…

bottes chelsea Beatles

 

Les bottes chelsea font parti de l’uniforme des Stormtroopers dans Star Wars où elles sont repeintes en blanc. Un peu surprenant, je vous déconseille de refaire pareil chez vous.

bottes chelsea storm troopers

Sélection: deux marques de bottes Chelsea

Helm Handmade

Joshua Bingaman a fondé Helm après avoir possédé son magasin de chaussures, et donc après un bon aperçu de l’offre disponible. Il propose une collection masculine et authentique, avec des matières et une confection luxueuse conçue à Austin. Le cuir provient des Pays-Bas, d’Australie et de semelles d’Italie et de France. La marque utilise aussi du cuir de la tannerie Horween.
Ces bottes chelsea étaient auparavant faites main à Istanbul, et sont maintenant fabriquées dans aux Etats-Unis, dans le Maine.

bottes chelsea Helm handmade

Scarped di Bianco

Scarpe veut dire chaussure en italien et Bianco est simplement le nom de famille du fondateur: la marque propose des modèles de bottines classiques avec de petites inventions modernes et cherche à concilier formes intemporelles et détails originaux. Elle offre également une expérience personnalisée avec de nombreux modèles, formes, semelles, cuirs et couleurs.
Les semelles sont Goodyear, Blake ou Norvégiennes (plus de détails là dessus-dans le guide :-)). Une attention particulière est portée aux détails, et cela se voit dans un panel de couleurs plutôt riches et une patine soignée appliquée au cuir de veau.
La production est artisanale et faite main: pas plus de 25 chaussures sont produites chaque jour.

bottes Scrapped di bianco

Cette marque propose également une fonction particulièrement intéressante: le shoe/pant visualizer. En gros tout simplement un outil pour bien associer vos bottines et vos pantalons. Il peut vous servir pour la texture, les motifs et la couleur. Pas tant que ça pour la coupe vu que l’ouverture des pantalons est représentée de manière un peu grossière.

Visualisateur de bottes

Ca se passe ici: http://www.scarpedibianco.com/shoe-pant-visualizer

Pour aller plus loin: le guide des bottes

Ceci est un extrait du guide des bottes, qui devrait sortir ce we ou, au plus tard, en milieu de semaine prochaine.

Pour recevoir d’ici ce week-end par email un extrait plus complet avec plusieurs chapitres, au format PDF, vous pouvez vous inscrire ici:

J'accepte de recevoir un guide stylé et instructif gratuitement

Vous aimerez peut-être: