Nos nouvelles GMTO avec CNES: derby bout demi-chasse et richelieu balmorales V2

Un des plaisirs de travailler sur JamaisVulgaire ?

Pouvoir parfois vous proposer de nouvelles pièces en collaboration. Et surtout pouvoir se faire plaisir avec des pièces qu’on ne retrouve pas forcément ailleurs.

C’est ce que je propose notamment sur les GMTO (commandes groupées) du Club des Beaux Souliers (notre plate-forme avec un guide complet sur les souliers, et l’accès à GMTO).

Un type de paire qui me passionnait

Depuis quelques années, la tendance et le bon sens business exigent à chaque lancement de solliciter sa communauté autour d’un questionnaire Typeform de 20 questions qui ne sert souvent en réalité qu’à récolter des adresses mails (et je plaide aussi coupable là-dessus…)

Pour une fois, j’ai voulu être égoïste et faire parler la passion, pour proposer une paire qui tournait autour de mes trois obsessions du moment quand je pense à une belle paire de chaussures.

C’est à dire:

  • une forme confortable mais très affinée à la taille, pour une silhouette raffinée, qu’on ne trouve normalement que chez les bottiers d’exception, idéalement avec un cousu main (aussi appelé cousu trépointe, la semelle est cousue à la main contrairement au cousu Goodyear)
  • un derby bout demi-chasse (split toe derbys en anglais, la Dover d’Edward Green est la référence absolue)
    Bien sûr avec un nez jointé et un plateau cousus main et pas machine, comme on en trouve chez les meilleurs bottiers de Northampton (Edward Green, Gaziano&Girling, Foster&Sons etc)
    Le nez jointé cousu main est un savoir-faire très particulier, qui demande environ 2H de travail manuel à l’artisan (et vous verrez qu’on ne le trouve malheureusement pas chez les marques milieu de gamme qui font faire au Portugal/Espagne)
  • un cuir texturé, qui rappelle l’allure rustique d’un derby demi-chasse, mais sans non plus être un cuir grainé banal

Je ne vous cache pas que c’est un cahier des charges très spécifique, et qu’il n’est pas possible chez des bottiers européens de trouver une telle paire dans des budgets corrects (c’est à dire à moins de 700-800€).

Proposer une paire très haut de gamme, à un tarif accessible

C’est pourquoi, nous avons de nouveau fait appel à la marque CNES Shoemaker

Il s’agit de la marque d’une des plus grosses usines de cousu Goodyear au Vietnam, avec également une sacrée expertise sur le cousu main/trépointe.

Le coût de la main d’oeuvre permet d’employer toutes les finitions et les savoirs-faire de puriste, avec à la fin un prix de vente contenu. (Evidemment, il s’agit d’artisans très qualifiés et bien payés par rapport au niveau de vie local.)

Nous en avions parlé en Avril 2020, elle a par la suite été plébiscitée par Parisian Gentleman en France. Elle a également fait forte impression chez les blogs anglophones comme The Shoe Snob, Shoegazing

A ce cahier des charges très exigeant, voici ce que CNES m’a proposé:

Le fait main sur un derby demi-chasse

Il est particulièrement important car on le trouve à deux niveaux:
– la couture du lac
– la couture du nez jointé



La vraie couture main du nez jointé et du lac qu’on voit ici (comme le fait Edward Green sur la Dover) ne se retrouve normalement pas sur des marques à moins de 600€.
Elle prend à l’artisan environ 2 heures à effectuer.

 

Cuir

Un cuir lisse serait trop triste pour une derby demi-chasse, et un cuir grainé serait un peu trop basique.
Nous avons donc opté pour un cuir Alcazar des tanneries d’Annonay: il s’agit d’un cuir grainé avec un imprimé subtil strié.
Ce cuir Alcazar n’est d’ailleurs désormais plus proposé par la tannerie.

Forme et finitions

Il s’agit de la nouvelle forme V, elle se distingue par:
– plus de largeur à l’avant-pied
– une arche plus affinée

On arrive donc à une paire à la fois confortable mais avec une forme encore plus racée.

Savoir-faire

Le cousu trépointe, réalisé à la main, permet des coutures beaucoup plus rapprochées de la chaussure, et donc globalement une forme bien plus fine, avec une finition violon très prononcée.

Embauchoirs offerts

Les embauchoirs sur forme (c’est-à-dire qu’ils conviennent exactement à la forme des souliers, ce ne sont pas des embauchoirs génériques) sont offerts.

Ils sont en cèdre puis sont ensuite peints à la main.

C’est le genre de luxe non négligeable qu’on ne trouve jamais chez les marques européennes, et qui sont généralement vendus en complément pour au moins une quarantaine d’euros.

Autres modalités

Il n’y a pas de minimum de commandes: tout sera donc bien produit quelque soit le nombre de commandes de l’opération.
Le délai pour une GMTO est très raisonnable: les paires seront ainsi livrées mi-Août.
Retours et échanges: CNES n’accepte pas les retours, mais accepte bien les échanges de taille

Frais de port: 45€ (Fedex/DHL) et éventuels frais de douane

Attention, comme n’importe quelle commande hors Union Européenne, vous vous exposez à devoir régler la TVA et à des frais de douane supplémentaire.
En pratique, ça arrive très peu et les marques font leur possible pour réduire le risque, mais je dois tout même vous en avertir 🙂

 

Date limite: 6 Juin

Pour tenir le délai de mi-Août (pour que vous soyez le plus beau au bureau), les commandes s’arrêtent le 6 Juin.

Elles sont à 390 euros hors frais de port, avec des frais d’expédition DHL à 45 euros uniquement pour les membres du Club des Beaux Souliers

II Les richelieu balmorales avec notre nouvelle forme en V

Vous avez été nombreux à avoir raté le coche sur la première GMTO de l’année dernière: les richelieu balmorales avec CNES.
Voici notre vidéo d’unboxing sur le sujet:

Et quelques photos portées sur lesquelles on peut apprécier notamment:

Un bout en serre d’aigle bien affirmé (on vous en parle dans la vidéo):

Pour rappel, il s’agit d’une signature d’un des bottiers les plus influents du 20è siècle, Nikolaus Tuzcek, repris ensuite par George Cleverley et par de nombreux bottiers prestigieux britanniques et italiens.

Pour une paire à moins de 500€, il s’agit d’un des plus beaux bouts serre d’aigle que j’ai pu voir jusqu’à présent.

 

Une forme racée: il s’agissait ici de la forme précédente, moins affinée que celle que nous vous proposons actuellement. On voit déjà que par rapport à la plupart des chaussures dans cette gamme de prix, un travail conséquent a été réalisé sur la forme de l’arche.
La semelle se devine en effet à peine à ce niveau là: c’est ce qui donne toute sa noblesse à la forme.

Une forme pincée avec un vrai relief au niveau du cambrion:

Pour rappel, voici comment ça marche. On a ici un bevelled waist (et la nouvelle version est un fiddleback waist)

Il y a du coup une vraie lisse ronde sur les côtés, qui dissimule bien le fil de trépointe:

Rappel: la lisse ronde sur la plupart des cousus Goodyear est purement décorative, contrairement à un cousu trépointe où les coutures peuvent être bien plus proches de l’arche

Une lisse ronde sur un cousu Goodyear classique

Une lisse ronde sur un cousu trépointe, fait main, avec une vraie finesse au niveau de l’arche

On organise donc une session de rattrapage, avec cette fois-ci les richelieu balmorales disponibles dans cette fameuse forme en V.
Tout comme pour la derby bout demi-chasse, vous aurez également:
– une forme en V
– un cousu trépointe
– les embauchoirs offerts (évidemment, à la forme)

Voici pour rappel ses caractéristiques:

Le patronage
A la fois sobre et original avec un bout droit perforé, il s’agit d’une construction balmoral avec une discrète perforation près du laçage qui fait penser au fameux col de cygne d’Edward Green.


Bref, de quoi largement se distinguer de vos collègues, sans faire de remous.

La couleur

Il s’agit d’un cuir crust de chez Annonay (le cuir crust est le cuir idéal pour les patines, comme vous le savez déjà !).
On lui applique ensuite une jolie patine bordeaux comme ceci:

 

Conseils de style

On pourrait croire que les richelieu se portent uniquement dans une tenue formelle: pour moi, c’est vrai seulement si vous les prenez en noir.
Dès qu’on change du noir, et qu’on rajoute un peu de décorations (bout droit, perforations, coutures balmorales etc), on peut les porter dans beaucoup plus de tenues différentes (qui resteront évidemment un peu habillées).

Style formel

Je les porte ici avec un costume croisé à rayures Clotilde Ranno: le bordeaux patiné fait bien echo au contraste de couleurs assez original du costume, ainsi qu’aux teintes de la cravate.

 

Casual

On remplace le combo chemise/cravate par un simple pull col roulé, on rajoute une Jungle Jacket Yeossal et le tour est joué.
Ces petites modifications changent complètement le registre de la tenue, pour un style entre militaire et sartorial. Ici aussi, les richelieu balmoral ont toute leur place.

Et avec un mélange subtil des deux, avec une cravate en soie sauvage Maison Baylé dont la texture marquée fait bien echo au tweed de la Jungle Jacket

III Deux commandes réservées au Club des Beaux Soulliers

Le Club des Beaux Souliers ?

Il s’agit d’un guide complet avec tout ce que j’aurais aimé savoir avant d’acheter mes premiers souliers de luxe (pour éviter de me tromper et de m’infliger un supplice en marchant).

Il vous donne aussi accès à 3 GMTO comme celle-ci.

Voici quelques exemples de conseils confidentiels et bons plans:

Anatomie de la chaussure: les signes de qualité dont on ne parle pas assez, mais qui changent tout
– La paire aussi habillée qu’une richelieu, mais aussi confortable qu’un mocassin
La marque croate, connue seulement des passionnés, qui la considèrent comme un bien meilleur rapport qualité/prix qu’Alden pour le cordovan
– La paire de bottes de bottier de luxe, impossible à retrouver ailleurs, pour un style rock qui ira bien dans une tenue habillée (et son alternative fabriquée en Asie à moins de 300 euros, avec des critères de qualité japonais).

On ne parle pas d’un simple guide, mais d’une somme de connaissance qui vous feront gagner un temps précieux, et vous donneront une longueur d’avance sur les autres.
Avant sa publication, je l’avais par exemple partagé avec Edouard, le fondateur de Mauban.

Avec tout le recul et l’expérience qu’il peut avoir sur la question, voici ce qu’il en a pensé:

Pourquoi réserver cette GMTO au Club des Beaux Souliers ?

les volumes sont limités (d’autant plus qu’ici le cuir ne sera ensuite plus du tout disponible)
– je préfère la réserver à ceux qui comprendront bien la différence de qualité de notre offre
cette GMTO est exactement comme une collaboration classique, sauf que nous ne margeons pas dessus pour vous garantir le meilleur prix: l’opération est viable pour nous seulement grâce à l’inscription au club.

Vous pouvez accéder à 3 GMTO en vous inscrivant, ce qui représente un peu plus de 12€ de marge de notre part sur chaque opération.

Soit dix fois moins environ que n’importe quelle marque ou intermédiaire dans le domaine du soulier de luxe.
Avec en plus le guide le plus complet qu’on puisse trouver sur le sujet 🙂

Enfin, ça me permet aussi d’aider ceux d’entre vous qui auraient besoin de conseils pour choisir leur taille.

Valery

Laisser un commentaire

295 Partages
Partagez294
Tweetez
Enregistrer1