fbpx

Manteaux d’hiver: le guide ultime.

Vous trouverez une version mise à jour de cet article ici.


Disclaimer: Les mêmes principes s’appliquent grosso modo à la fois aux manteaux de mi-saison et aux manteau d’hiver. Référez-vous à l’article sur les manteaux de mi-saison et l’inventaire des erreurs à éviter.
Consultez ensuite cet article qui traite des différentes formes de manteaux et qui propose une sélection complète.

J’évoque d’abord les différents types de manteaux, leur histoire et des conseils généraux. Je passe ensuite en revue les marques sur lesquelles vous pouvez vous appuyer et leur modèle de référence, que vous pouvez vous procurer en soldes, ou à partir desquels vous pouvez puiser votre inspiration.

Le caban

Caractérisé par un double boutonnage, des revers larges et des poches en biais, le caban vient du monde militaire.
Porté par l’US Navy à partir de 1881, son côté marin ressort avec les boutons en Bakelite, sur lesquels sont
dessinées des ancres. S’il reste une référence depuis quasiment un siècle et demi, c’est parce qu’il est polyvalent
et qu’il ajoute un cachet immédiat à n’importe quelle tenue.
Pour la petite histoire, la laine de base ultra épaisse, le Melton Wool, était mélangée à 25% de nylon pour une résistance optimale et une protection absolue contre les éléments: d’où l’intérêt des mélanges avec matières synthétiques.
Seule faute de goût à éviter: le porter avec un costume dont la veste serait plus longue que le caban en lui même.
Evitez aussi les boutons cheap en plastique et faites les remplacer en mercerie soit par des boutons dorés pour rester dans la tradition, soit par des boutons en cuir ou en bois pour innover.

Le duffle-coat

D’abord porté par es pêcheurs belges du village de Duffel, le duffle- coat est ensuite utilisé par la marine britannique durant les deux premières Guerres Mondiales.C’est en particulier l’officier Bernard Montgomery qui l’a rendu populaire, donnant son nom au modèle Monty de Gloverall, devenu un basique intemporel.
C’est un vêtement pratique: il est assez ample pour porter en dessous une veste ou un autre manteau imperméable, la capuche
est assez large pour porter en plus un bonnet massif et sa boutonnière bien particulière, faite de Brandebourg en corne, était conçue pour être manipulée sans efforts avec des gants épais.
La marque Gloverall est la référence en duffle-coat et est à la base une fabrique militaire : le nom Gloverall fut trouvé pour faire oublier les origines très militaires du vêtement et le rendre plus adapté à la vie de tous les jours.

La parka

Inventée par les Inuits pour se protéger du froid polaire des régions Arctiques, la parka était traditionnellement portée par les
femmes et dotée d’une poche bébé (un peu comme pour les kangourous).
C’est à partir de 1950 que les Américains rééinterprètent ce vêtement pour l’utiliser pendant la guerre de Corée et le produisent en masse, entièrement en matière synthétique.
Sachez en tout cas que c’est loin d’être un type de vêtement indispensable pour l’hiver, à moins qu’il ne fasse régulièrement -10°c
Deux types de parka sont proposées dans la sélection: les celles inspirées des fishtails de l’armée et des blousons et pardessus
matelassés, plus urbains et passe-partout.

Le pardessus

Adopté à la base par l’aristocratie en 1800, c’est l’un des plus anciens manteaux qui existe.
Davantage lié au registre formel que casual, le pardessus est le meilleur ami du costume pour une tenue de travail élaborée mais pas trop chargée: les lignes sont beaucoup plus simples et épurées qu’un trench-coat et qu’un caban.
La forme la plus connue est le chesterfield, on le retrouve parfois avec les revers contrastants, partiellement satinés.
Attention: lorsque vous prenez les mesures pour un pardessus, gardez un écart d’au moins 2-3 cm au niveau des épaules et du tour de poitrine.
Ne prenez jamais un pardessus trop près du corps car il est fait pour que vous portiez en dessous plusieurs couches.
Ce type de vêtement est aussi particulièrement adapté aux carrures un peu fortes.

Le trench-coat

Porté par les officiers britanniques de la Première Guerre Mondiale, c’est l’une des pièces les plus structurées du vestiaire masculin.
Rien n’est laissé au hasard: la martingale (la ceinture ajustable au milieu) permet de mettre efficacement en valeur votre torse,
Les épaulettes soulignent vos épaules et les rabats (appelés stormflaps) quant à eux servent à éviter les infiltrations d’eau.
Le trench est une pièce intemporelle: n’hésitez pas à lui donner une touche personnelle en remplaçant les boutons (par exemple par des boutons en bois foncé) ou en changeant la ceinture.

Les hors-catégorie

Ceux qui n’ont pas encore de nom, comme les fameux manteaux longs asymétriques à la Rick Owens.
Evitez-les si vous commencez à vous constituer une garde-robe: ce ne sont vraiment pas des basiques. Cela ne veut par contre pas dire que vous ne pouvez les porter qu’avec des pièces farfelues: les lookbooks coréens montrent qu’ils sont tout à fait portables avec des superpositions basiques, par exemple pull col rond/chemise.
Le but étant justement de ne pas en faire trop pour ne pas ressembler à un fashionista qui sort d’un défilé.

Tous les manteaux de cette sélection ne sont toutefois pas que dans ce registre goth-ninja et j’en ai retenu deux avec des variations.

Des manteaux d’hiver et des marques.

Après ce bref décryptage, voici la sélection à retenir des manteaux d’hiver.

Haut / Moyen de gamme

A.U-nity

Des manteaux à porter tout une vie,: c’est ce que propose la marque qui est la seule que je connaisse à proposer même du cachemire
double face. L’Exception est le seul e-store à les distribuer en ligne et propose ce manteau en laine double face.
Croyez-moi, c’est autre chose qu’une doublure en polyester.Manteau en laine double face, 900 euros.

B.Armor Lux
La marque des marins bretons propose un excellent rapport qualité/prix. Le style est maintenant aussi au rendez-vous grâce à l’arrivée
d’un nouveau directeur artistique, le créateur de la marque Saint-Paul.

C.Melinda Gloss

Des vêtements tradi avec du caractère et faciles à porter: la référence reste le trench chez eux. Attention par contre: prix en augmentation.
Les soldes permettent de profiter d’un rapport qualité/prix imbattable avec 237 euros pour un manteau en laine/cachemire: à réserver cependant aux grandes tailles cat il ne reste que du 54.

Manteau laine/cachemire, 237 euros.

D.Commune de Paris

Une collection Conciliabule qui a vraiment de la gueule. Mais comme pour Melinda Gloss: la marque a augmenté ses prix, de pair avec sa notoriété. Un rapport qualité/prix malgré tout bon et une fabrication assurée au Portugal.
J’aime particulièrement le souci du détail avec, sur ce manteau pied de poule, des empiècements et boutons en cuir.

E.Balibaris

La marque des basiques: leurs manteaux sont cette année fabriqués à partir d’un drap de laine français utilisé par l’armée.
On reste donc dans la tradition en choisissant leur Duffle-coat, ses Brandebourg et ses boutons en cuir.

Duffle-coat en laine, 250 euros

 

F.Woo Young Mi

Des coupes taillées au scalpel et des détails originaux sans être too much. C’est un des choix haut de gamme sans faille pour de la bonne laine.
Les manteaux sont pour l’instant introuvables en ligne, vous pouvez les retrouver au Bon Marché.

 

Moyen/Entrée de gamme

On bascule sur des gammes de prix plus raisonnables. Les manteaux d’hiver de certaines marques citées ont par contre déjà été dépouillées.

G.COS

Le choix du minimalisme suédois. Les petites tailles partent malheureusement assez vite. Un bon rapport qualité/prix sur
les matières.

Il n’y a malheureusement à l’heure actuelle plus de modèles disponibles.

H.Uniqlo

Valeur sûre si vous pouvez vous rendre à Paris. Regardez du côté de la collaboration avec Undercover. Par contre, les matières sont de qualité mais ont parfois un rendu un peu cheap.

I.All Saints

Orientée goth/ninja avec les effets vintage qui vont avec, All Saints propose une certaine variété. A essayer en boutique puis à acheter sur le net (sur ebay.co.uk).
Le modèle que j’ai retenu est assez caractéristique du style d’All Saints: osé, mais avec une bonne matière et avec un prix raisonnable.

Manteau, col cheminée et fermeture asymétrique, 77% laine, 23% polyamide.

J.Friperies

Si vous vous balladez rue de la Roquette à Paris, vous trouverez quelques friperies qui vendent des vieux cabans à 50 euros avec une laine en générale hyper épaisse et de bonne qualité. Quelques retouches et vous êtes parés.

K.Asos

Si vous ne voulez pas vous déplacer et que vous n’êtes pas sûr de vous pour commander, Asos et sa marque sont parfaits. Le rapport qualité/prix n’est pas incroyable, mais au moins les renvois sont gratuits.

A 94 euros, on a du 60% laine, ça reste honnête mais on déplore que le design soit si simpliste.

Manteau 60% laine, 30% polyester, 5% polyamide, 5% autres fibres

L.Zara

Le choix par défaut de beaucoup d’hommes. Le style est bon mais le rapport qualité/prix vraiment mauvais: vous ne trouverez rien qui
ne soit pas entièrement en synthétique à moins de 150 euros.

Les soldes peuvent permettre de trouver la perle à bas prix, par exemple ce manteau entièrement en laine à 119 euros. (il ne valait pas vraiment le coût à 219 )

Manteau 100% laine, 119 euros

La sélection Gmarket

Les cabans

La tenue conseillée

Seul impératif à respecter: rien de trop long.
Exit logiquement les cardigans un peu oversize donc pour rester sur du classique.
La superposition veste caban est aussi moins indiquée, d’autant plus qu’un caban est généralement plus cintré qu’un trench coat ou un pardessus.
Une maille un peu épaisse est un bon début. Pour un style un peu marin ( ce qu’est à la base le cardigan), vous pouvez cette fois opter pour un pull col rond pour une silhouette plus marine.
Le look proposé comporte justement un pull col rond en grosse maille torsadée avec une chemise en denim entièrement boutonnée. Il utilise le premier caban juste à votre droite.
Le bas est ici plus habillé, avec un pantalon en laine motif Prince de Galles: un contraste de style intéressant aux couleurs réussies.

Entrée de gamme

A première, vue c’est le caban bleu marine aux boutons dorés on ne peut plus classique: ils sont en fait en laiton, avec un effet légèrement usé.
On apprécie également les revers travaillés et les quatre poches.

Caban col géométrique
49 euros

Milieu de gamme

 

On commence la sélection avec un rapport qualité/prix exemplaire non seulement au niveau de la matière mais aussi au niveau des finitions avec des boutons en cuir et une languette au col.
Jouez sur des rappels avec par exemple une chemise chambray aux boutons en bois.

Caban bouton en bois, lanières en cuir  80 % laine, 20% polyester

 

110 euros

Haut de gamme

Bleu marine vif, large col, boutons en laiton avec ancres gravées: on a ici le haut du panier en terme de qualité et de fidélité à la tradition.
Pour une tenue urbain, je le porterais avec un cardigan marron clair (comme le caban à droite) et une chemise bleue ou grise clair, Dans
un cadre décontracté, on peut jouer sur le registre marin avec une marinière ou un pull Fair Isles.

 

Caban mi long bouton laitons
135 euros, 100% laine

Les duffle-coat

La tenue conseillée

Coupe plus approximative plus droite et connotation plus authentique.
Avec sa connotation militaire et virile, le duffle-coat suggère une tenue de caractère. Grâce à sa coupe relativement large, vous pouvez faire des superpositions avec des pièces massives, comme les cardigans en grosse maille que vous trouverez dans le prochain chapitre.
Au delà du style authentique, vous pouvez également revenir aux origines marines du Duffle-Coat en optant
pour des pulls col rond à maille épaisse (on en trouve chez COS) ou des marinières .
En bas, un jean brut ou un chino feront largement l’affaire.
Pour rester vraiment dans le bon registre, j’éviterais les chaussures à bouts trop pointus ou les sneakers.
Optez pour des combat boots, des desert boots ou des derbys dans le style de la sélection en fin de magazine.

Entrée de gamme

Un excellent choix pour un duffle-coat d’entrée de gamme: il est à la fois épuré et minimaliste pour ne mettre en valeur que la fermeture à Brandebourg. Il est aussi urbain et moderne avec des finitions nettes et une structure courte et cintrée.

Duffle Coat court
45 euros

Milieu de gamme

Ce motif à carreaux vert et noir, c’est le tartan Blackwatch. Un motif écossais traditionnel de plus en plus utilisé ces dernières
années. Il prend une autre dimension associé au duffle-coat, riche d’histoire, dont les finitions sont ici aussi parfaites: cornes en bois
légèrement érodées et boutons pression.
Seul défaut: un manque d’information sur la composition mais, au vu du prix et du fabricant, on peut gager sur un bon 60% laine.

Duffle-coat court, tartan Blackwatch
87 euros,  mélange de laine

Haut de gamme

Ce duffle-coat est l’une des meilleures surprises de la sélection au niveau de la matière avec un mélange de laine, soie et nylon qui assure à la fois chaleur, douceur et résistance.
Les finitions sont irréprochable et les brandebourg respirent la tradition.
Prenez le un peu plus large afin de le superposer avec un cardigan col châle grosse maille.

Duffle-coat traditionnel
117 euros, 70 % laine, 25 % nylon 5% soie

Les parkas

La tenue conseillée

Encore plus que le duffle-coat, la parka est le symbole même du vêtement fonctionnel. Et, du fait d’une
coupe droite et de matières moins nobles, c’est forcément une pièce moins formelle.
Voilà pourquoi j’ai préféré choisir des parkas plutôt courtes, à porter dans un cadre décontracté, à l’exception de la première.
Ce registre inclue les cardigans, pulls col rond à grosse mailles à superposer par dessus des chemises en denim ou à carreaux.
Evitez les chemises en coton un peu trop lisses et classiques.
En bas, choisissez entre un jean brut, un chino ou un pantalon en laine.
Evitez par contre un pantalon en velours qui appartient déjà à un registre beaucoup plus élaboré.
Pour les chaussures, c’est la pièce idéale à porter avec des sneakers, même haute.

Entrée de gamme

En plus de son côté minimaliste avec sa fermeture sous patte, ce manteau a aussi un col contrastant et de subtils
liserés bleu blanc rouge dans le dos et sur la nuque.

Manteau matelassé, fermeture sous pattes
47 euros

Milieu de gamme

Voici une version un peu plus longue de la parke présentée en tenue suggérée. Je l’ai choisi pour ses contrastes de trois couleurs et
de trois matières: blanc, gris bleuté et gris foncé. On apprécie également un rembourrage en plume d’oie dans ces tranches de prix.

Parka empiècement contrastant
110 euros, 80% laine, 20% polyester, rembourré en plumes d’oie

Haut de gamme

Ce modèle est cette fois-ci plus pratique qu’esthétique avec une coupe plus grossière dûe à un rembourrage plus important.
Je remplacerai par contre les boutons qui sentent le plastique à des kilomètres par des gros boutons en cuir, bois ou os.
La fourrure est aussi synthétique: le naturel n’est pour le froid pas indispensable mais est toujours plus agréable à porter. Vous pouvez
trouver des fourrures seules en friperie.

Parka
142 euros, polyester et nylon, rembourrée en plumes de canard

Les pardessus

La tenue conseillée

Du fait de son caractère plutôt formel, optez pour un bleu marine, gris anthracite ou, au pire, noir.
Le pardessus reste quand même polyvalent et peut osciller vers du plus décontracté:.
Les tenues proposées des deux premiers manteaux ont une superposition sûre: chemise + pull col rond
Observez d’ailleurs bien le rappel des manches: la chemise dépasse d’à peine un centimètre bras tendus.
C’est ce genre de détail parfaitement exécuté qui fait la différence.
Voici ci-contre un exemple de superposition hyper casual à la coréenne avec des couleurs passe-partout (beige, marron, bleu), des variations de matières (laine, grosse maille, coton froissé), et des rappels de couleurs subtils (entre le bonnet et le gilet, et la chemise et le manteau).

Entrée de gamme

Il faut chercher dans la haute couture pour trouver à la fois une coupe cintrée et coupée au scalpel et des revers fins. Ce pardessus est une
exception et conviendra bien aux grands fins.

Pardessus, revers fins
40 euros

Milieu de gamme

Un pardessus se porte traditionnellement par dessus un costume: c’est donc important de prévoir de la marge et d’éviter des cintrages
excessifs. La photo portée révèle une coupe bien ajustée aux lignes du corps avec seulement quelques plis au niveau de la taille .
Cette pièce est une exception à la règle de base des superpositions: du plus clair vers le plus foncé. Portez le par dessus du gris anthracite
ou du bleu marine, avec pourquoi pas une écharpe de couleur un peu vive.

Pardessus, col contrastant
90 euros, 80% laine, 20% polyester

Haut de gamme

Peu de différence avec le pardessus de la même couleur en laine et cachemire, excepté davantage de longueur, un col contrastant en
chevrons et du 100% laine. Si vous le portez fermé, pensez à l’accompagner d’une écharpe un peu colorée pour éviter une tenue trop austère.

Pardessus croisé
127 euros, 100 % laine

Les trench-coat

La tenue conseillée

Même si c’est un basique, le trench a en soit une géométrie très travaillée qui suppose en dessous une
tenue plutôt habillée.
C’est la pièce idéale pour une combinaison à base de chemise et cardigan. Vous pouvez aussi porter une veste mais, contrairement au pardessus qui a une forme plus simple, ça peut surcharger la tenue.
Optez pour un trench dans une couleur basique: beige, gris anthracite et bleu marine et utilisez les couches intermédiaires comme le cardigan pour rajouter une touche de couleur.
Attention enfin aux proportions: les revers sont censés vous faire une silhouette en V. Veillez à ce qu’ils soient suffisamment larges et longs. Regardez le premier modèle pour avoir une bonne idée des proportions.
La tenue possible utilise un pardessus, mais vous donne une bonne idée du type de superpositions à faire avec un trench, et du petit effet que peuvent apporter de beaux boutons en bois.

Entrée de gamme

Un autre trench basique gris clair: une bonne entrée de gamme, cette fois-ci plus adaptée aux petites tailles. Les empiècements en simili-cuir apportent des détails en plus et sont assez subtils pour ne pas faire trop cheap du fait de la matière synthétique.

Trench avec empiècements en smili cuir
80 euros, 100 % laine

Milieu de gamme

A mi chemin entre le caban et le trench (revers larges, pas de martingale et des stormflap), cette pièce joue davantage sur le côté
stylistique avec une association de couleur que je n’avais encore jamais vue mais qui serait vraiment bien éclairée par simplement
du marron clair.
N’oubliez pas de consulter sur le blog mon article sur les couleurs pour trouver d’autres idées d’association.

Trench à carreaux
168euros, 91% laine, 6% nylon, 2% polyester, 1% acrylique

Haut de gamme

La recherche stylistique est ici pourrée jusqu’aux bout avec les languettes aux épaules et au col et les empiècements en cuir. Elle se
fait malheureusement au détriment de la matière: 60% laine pour 222 euros, ça fait tout de suite un peu cher.
Si vous avez vraiment un gros budget, un style si prononcé vaut quand même le détour.

Trench avec dos boutonné
222 euros, 63% laine, 30% polyester, 3% acrylique, 2% rayon, 1% coton

Les hors-catégories

La tenue conseillée

Je vous l’ai déjà rabâché: n’achetez pas une pièce par coup de coeur. Soyez toujours logique et demandezvous
si vous allez pouvoir en faire de nombreuses tenues, et si elle est assez polyvalente pour être utilisée dans des environnements différents
C’est pourquoi je vous recommande chaudement d’avoir et de maîtriser vos basiques (caban et trenchs) avant de vous lancer dans ces manteaux asymétriques.
Une fois que c’est fait, vous pouvez les porter avec du casual classique (mais toujours bien coupé), avec des couleurs sombres. Cela vous aidera à vous habituer d’abord au manteau en lui-même, sans créer de trop gros contraste.
Ensuite seulement, vous pourrez vous essayer au reste de la panoplie goth/ninja avec ses tee-shirts drapés, jean ruinés (DRKSHDW ou All Saints) et combat boots.

Entrée de gamme

Ce manteau fût à ma grande surprise l’un de mes bests sellers de l’année dernière.
Réfléchissez-bien car ce n’est pas un basique: avoir l’air mystérieux avec un long manteau au col de Dracula est tentant, mais il vous faut un vestiaire solide avec.

Manteau fermeture asymétrique
45 euros

Milieu de gamme

Le manteau long typique avec un énorme col qu’on appel “funnel neck”. Deux options: le porter simplement par dessus un haut plus sage
type chemise et pull col rond ou à la goth-ninja avec du drapé. Evitez par contre les cardigans, beaucoup trop précieux et conventionnels.

Manteau col montant asymétrique
93 euros, 50% laine, 50% acrylique

Haut de gamme

Ce manteau est parfait pour ceux qui veulent une pièce différente, mais pas trop, avec juste une touche supplémentaire: ici la fermeture
asymétrique. Portez le comme un trench ordinaire.

Manteau à fermeture asymétrique
113 euros, laine cachemire

 

Disclaimer: Cet article est un extrait du guide des manteaux d’hiver, qui comprend beaucoup plus de conseils de styles, et une sélection d’une trentaine de marques confidentielles, qui proposent de bien meilleurs rapports qualité/prix que ce qu’on trouve habituellement sur le marché.

cover

Valery

2 réflexions au sujet de “Manteaux d’hiver: le guide ultime.”

  1. Hey ! Super Super Super guide ! Merci beaucoup !

    Malheureusement, beaucoup des pièces présentées ici ne sont plus en stock !

    Je recherche activement un manteau d’hiver (plutôt caban , trench…) avec un design sympatoche, seulement je ne peux pas mettre plus de 200€ dedans. Malgré votre superbe guide, je n’ai pas encore trouver le manteau qu’il me fallait (je n’utilise pas Gmarket!)

    Que pensez vous de memento clothing ?

    http://mementoclothing.com/shop/manteaux/162-chicago.html

    http://mementoclothing.com/shop/manteaux/163-cleveland.html

    Avez vous d’autres idées ? Je suis vraiment preneur de n’importe quelle aide de votre part !

    Merci beaucoup de votre attention mais encore plus pour votre site !

    Cordialement.

  2. Hey,

    j’ai beaucoup apprécié ce Trench mais je n’arrive à retrouver la ref dans aucun des guides, est-ce que tu pourrais me la passer ? (le trench haut de gamme)

    Trench avec dos boutonné
    222 euros, 63% laine, 30% polyester, 3% acrylique, 2% rayon, 1% coton

Laisser un commentaire

4 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer4