Bien choisir et porter ses premiers costumes : le guide ultime

C’est très bien tout ça, mais par où je commence ?

C’est un peu le questionnement que j’ai eu en commençant à m’intéresser à la mode masculine: c’est bien compliqué de mettre tous ces conseils en application car ça passe souvent par un gros renouvellement de sa garde-robe.

Par contre, c’est plus facile de le faire pour le vestiaire formel, surtout si vous n’êtes qu’au début de votre vestiaire de costume. Vous trouverez du coup dans cet article un ordre d’achat raisonné de vos costumes, de manière à pouvoir les utiliser au maximum aussi dans vos tenues de tous les jours.



Bien construire une garde-robe de costumes étape par étape

Se constituer une bonne garde-robe, c’est un peu comme investir. quand vous partez de rien, il faut d’abord aller vers des valeurs sûres, polyvalentes et qu’on portera souvent. On est ensuite naturellement amenés à prendre plus de risques et à s’orienter vers des costumes plus originaux. Gardez toujours bien en vue votre environnement, et faites le maximum pour que chaque veste et chaque pantalon puissent être interchangeables dans un cadre casual.

Les deux costumes polyvalents pour débuter

Le bleu marine : votre meilleur allié et votre costume à tout faire, que vous porterez au début plus de trois fois par semaine. Si vous le pouvez, chercher un tissu qui soit le plus polyvalent possible et qui se porte en toutes saisons (par exemple un super 110’s) et avec un minimum de texture, comme un piqué ou une toile rustique. L’idée est de pouvoir porter la veste et le pantalon de manière casual, pour les rendre les plus polyvalents possibles, et du coup une texture avec un peu de caractère (mais pas trop pour le bureau) aidera forcément. Voici un parfait exemple avec @oskarsalomonsson

Le gris anthracite : Le fidèle acolyte du costume bleu, le gris est le costume de soutien qui vous permettra d’alterner facilement. Cherchez idéalement un costume entre le gris et le gris clair, qui peut encore une fois se porter toute l’année.

Le costume dépareillé : Et c’est là que l’idée de polyvalence entre en jeu : faites en sorte de pouvoir porter la veste bleu avec le pantalon gris, ou bien avec un pantalon habillé beige. Et voilà, en plus de vos deux costumes, vous avez en plus gagné deux tenues décontractées mais habillées. Il faut bien choisir un pantalon habillé, et non un chino ou un jean classique, sinon l’effet d’ensemble est trop hasardeux (une pièce trop habillée avec une pièce trop décontractée). Voici un petit guide pour y voir plus clair ! Un très bel exemple illustré par @andreasweinas

Les premiers costumes formels, purement dédiés au business

Les carreaux : idéalement un Prince de Galles. C’est un costume que vous mettre quand vous vous sentirez à l’aise dans les deux précédents, et que vous aurez envie d’aller plus loin. Votre garde-robe commence à être fournie et à avoir de belles textures (comme des cravates en grenadine de soie) ou des motifs intéressants.
C’est le moment de mixer le tout avec un motif à carreaux de caractère pour votre première tenue travaillée. Optez pour un carreau fondu pour démarrer, il sera discret et très simple à porter. Votre humble serviteur : @gustave_uhlig

Les rayures : vous avez une réunion ultra importante et devez être certain d’apparaître comme quelqu’un de fiable et de sérieux ? des rayures bien proportionnées feront de ce costume votre choix business par excellence. Choisissez bien des rayures dont l’épaisseur est adapté à votre morphologie, et prenez-en des relativement neutres sur fond gris ou bleu marine, vous n’êtes pas un mafieux non plus. Attention : pas de polyvalence là dessus, vous ne devez jamais porter ces deux éléments dépareillés (ça ne fonctionne qu’avec des tissus unis/faux-uni ou à motif fondu).

Le croisé: choisissez le idéalement uni, foncé, gris ou bleu marine. C’est lui qui viendra prendre le relais lorsque vous aurez assez porté vos premiers costumes gris ou bleu marine. Il marquera aussi plus logiquement votre ascension professionnelle avec une touche encore plus business. La veste croisée peut se porter en dépareillée (à condition qu’elle soit bleu marine), mais je le déconseille. Cela donne un rendu un peu trop habillée pour une tenue qui se veut plutôt décontractée.

 

Lorsque vous voudrez aller plus loin, vous pourrez opter pour un costume croisé rayé, qui est le costume le plus business pointu et le plus élégant (et difficile) à porter. Il faut être particulièrement à l’aise, car il faut l’assumer. Pour ceux d’entre vous qui ont acquis assez d’expérience pour le porter, il vous promet des sommets d’élégance formelle. Par @manit_tat, un de nos rédacteurs.

Les costumes d’été

Le bleu : Votre belle alternative pour les jours d’été et un excellent moyen d’apporter de la couleur ainsi que de la texture à votre garde-robe. Prenez le un ton un peu plus clair que le classique bleu marine. Ajoutez à cette couleur un peu originale un motif ou une texture d’été. Pensez également à choisir un costume dont la structure est plus légère, avec une épaule moins renforcée (ça offre plus de confort et de fraîcheur). . Pour ceux qui veulent tout savoir du costume d’été : structure, matières, poids, style … J’ai écris un guide complet à ce propos !

Le gris clair  le plus casual de vos costumes, à réserver pour ces journées de chaleurs tropicales où vous ne pouvez pourtant pas vous permettre d’arriver mal à l’aise et transpirant (ce qui arrivera fatalement dans un tissu qui n’est pas adapté à la saison estivale). Un ancien costume proposé par @sirofsweden

Le beige / tabac : C’est LE costume iconique de l’été. Il incarne parfaitement la saisonnalité et les envies qui vont avec (des couleurs plus claires et plus prononcées). C’est un costume difficile à porter si vous n’êtes pas bronzé, et fortement déconseillé si vous avez le teint pâle. Optez plutôt pour le bleu et le gris dans ce cas, ils sont nettement plus accessibles.

Les costumes d’hiver et le costume 3 pièces

La flanelle ou le tweed : Votre cocon de chaleur pour l’hiver, qui vous protégera quoi qu’il arrive des éléments. Il faut chercher des grammages de laine plus lourds, généralement aux alentours de 250-350 grammes/m². Un vrai beau costume en flanelle de laine changera probablement la manière dont vous regarderez les costumes, car il offre un tombé superbe (contrairement aux costumes d’été qui sont plus difficiles à dompter) grâce à un poids plus généreux. Si vous habitez dans un endroit où il fait  froid la plupart du temps, vous pouvez directement opter pour un costume en flanelle à carreaux et zapper les costumes d’été. (mais je pense que vous vous en seriez douté même si je ne l’avais pas précisé).

Pensez également à considérer le costume 3 pièces (celui qui est muni d’un gilet). il permet de garder au chaud, même quand les températures s’approchent de zéro degré. Commencez avec un bleu et un gris, n’hésitez pas à tenter des tissus en laine & cachemire (qui sont très doux et très chaud), ou un tweed ou une flanelle de laine épaisse.

L’OVNI: Le costume marron

Je ne l’aurais pas cru si on m’avait dit que je conseillerai un costume marron un jour. Mais il faut l’avouer, si vous en êtes arrivés jusque là, c’est que vous avez déjà toutes les bases (et bien plus encore) pour pouvoir porter comme il se doit un costume marron, avec des assortiments bien réfléchis de chemises et de cravates.

Les costumes de cérémonie : le smoking

Le black tie : Vous avez à présent un très bon début de costume business. Il faut maintenant penser aux occasions plus festives mais encore plus habillées. Le smoking, c’est un peu le costume ultime qui nous fait rêver quand on voit James Bond en porter un ! Il se porte de préférence en noir (ou bleu nuit), avec des revers pointus ou à col châle (celui présenté sur la photo ci-dessous) qui est arrondi, et parfaitement approprié pour l’occasion. Il se porte uniquement avec une chemise blanche avec un col cassé ou classique et un nœud papillon noir en soie. J’ai écris un article entier dédié aux codes concernant l’étiquette du smoking si vous voulez en savoir un peu plus.

Le white tie : C’est la tenue la plus habillée et la plus réglementée du vestiaire masculin (plus encore que le black tie). Réservée aux soirées d’ambassadeurs, et aux évènements très prestigieux entre nantis, il est probable que vous n’aurez jamais l’occasion d’en porter, surtout en France ! C’est une tenue ultra codifiée, je vous laisse consulter l’article dédié au sujet, pour tout comprendre.

Quid des autres costumes ?

Il existe en effet une infinité de costumes différents (notamment de tissus différents). L’idée de cet article, c’est de vous proposer une structure d’acquisition qui fait sens d’un point de vu utilitaire et esthétique, tout en se faisant plaisir. J’ai donc tenté de recenser les costumes incontournables à mes yeux, avec un ordre de préférence dans l’ordre d’acquisition. Un ordre principalement pensé pour refléter votre progression dans l’art sartorial, afin de ne pas brusquer trop vite les choses (en choisissant des costumes trop à assumer dès le début). Si vous cherchez de belles adresses pour vous en procurer, nous avons fait un petit recensement de nos meilleurs tests de marques de costumes !

1 réflexion au sujet de « Bien choisir et porter ses premiers costumes : le guide ultime »

  1. Même si je porte des costumes depuis de nombreuses années, j’ai appris de nombreuses choses. Merci pour l’article. La combinaison des éléments vont se multiplier
    avec les accessoires (cravates, ceinture, chaussettes, chaussures….)

Laisser un commentaire

110 Partages
Partagez96
Tweetez
Enregistrer14