,

Clotilde Ranno x JamaisVulgaire: notre offre mesure accessible (et notre première réalisation)

JamaisVulgaire fête ce mois-ci ses 10 ans: en 2012, j’écrivais les tous premiers articles du site (depuis une école de boxe thaï à Bangkok où j’étais en stage intensif) avec des conseils sur comment acheter en Corée du Sud.

Les choses ont bien changé depuis et beaucoup d’entre vous ont continué à me suivre au fur et à mesure de toutes nos collaborations et offres: je vous en suis extrêmement reconnaissant.

Pour fêter dignement ces 10 ans, il était temps de franchir un cap et de se lancer dans une nouvelle aventure, en phase avec tous les articles de conseils et de tests de tailleurs que nous vous proposons depuis des années.

Ce cap, c’est le lancement de notre offre de demi-mesure:
– une offre de demi-mesure complète: pas limitée à des modèles et des tissus prédéfinis
– et des patronages que vous ne retrouvez pas ailleurs

Nous avons choisi pour cela de nous associer avec Clotilde Ranno: celle-ci propose normalement une offre italienne à partir de 1600€ et une offre de petite mesure napolitaine à 2500€.

Ensemble, nous avons travaillé sur une nouvelle offre plus accessible, confectionnée en Europe de l’Est et disponible à partir de 995€.

I Clotilde Ranno: une passionnée de tissus avec une solide expérience en petite mesure

1 Une solide Expérience dans la petite mesure

Clotilde propose depuis 2019 des costumes en demi-mesure romaine et petite mesure napolitaine: elle a pu se former depuis aux méthodes de prise de mesure extrêmement pointilleuses de ces ateliers (l’atelier napolitain en particulier, dont les tarifs commencent à 2500€) pour arriver à une connaissance technique avancée sur le patronage.

Elle est donc extrêmement qualifiée pour proposer une entrée de gamme plus accessible en Europe de l’Est.

2 Mais Une Communication discrète

La communication de Clotilde Ranno reste encore assez discrète et se concentre sur des commandes client très classiques, malgré de très belles réalisations pour moi-même, John Slamson ou encore notre ancien rédacteur Gustave.

C’est un point sur lequel nous allons travailler davantage durant notre collaboration.

2 Une offre de tissu variée par une passionnée du domaine

Clotilde est un peu plus sensible que la moyenne des tailleurs aux tissus, et en particulier aux motifs: et pour cause, elle a étudié le design textile et a même réalisé ses propres motifs.

Elle possède donc une offre vaste des drapiers déjà bien établis: Loro Piana, Holland&Sherry, Drago, Drapers. A travers son expertise et mes conseils, l’idée est de vous trouver un tissu original, adapté à votre environnement et qui s’intègre bien à votre garde-robe existante.

3 Notre concept: mesure et conseils

Pour aller plus loin, je serai également présent lors des premiers rendez-vous (ceux pris jusqu’au 15 décembre) afin de vous conseiller sur les tissus et le type de costume qu’il vous faut.
Pour cela, je vous enverrai en amont un questionnaire sur vous, votre environnement et vos attentes. Je vous demanderai également un aperçu des costumes que vous avez déjà. 
(en bref, la même préparation et les mêmes conseils que pour un relooking à 900€ la journée)

4 Les prix

Notre offre est accessible à partir de 995€ pour un costume deux pièces et 580€ pour une veste.

II La première réalisation: la veste deux boutons inspirée du bespoke asiatique

Sur le papier, une veste deux boutons peut être très simple, mais en réalité on peut sortir du lot en jouant sur les finitions et le patronage. Une veste qui respire la décontraction et se distingue sur un roulé subtil.

1 Les avantages d’un patronage réussi

Nous vous en avions déjà parlé dans le précédent article sur notre personal shopping pour Yann Couvreur.
Lorsqu’on vous parle d’une veste de costume deux boutons à larges revers, on peut imaginer deux scénarios:

A gauche, le cran remonte beaucoup plus haut (je serai tenté de dire trop haut) et le roulé du revers est beaucoup moins harmonieux: on sent qu’il a été bien écrasé au fer pour garder sa forme. Bref, c’est très plat et ça manque de saveur.
Le revers fait 10,5cm (contre 11.5cm à droite): certes la différence de carrure entre Yann à droite et moi à gauche joue, mais le dessin trop basique du revers joue beaucoup sur l’effet pelle à tarte à gauche.

Par facilité, et aussi parce que c’est plus commercial, la plupart des tailleurs vous proposeront d’emblée la version de gauche (en deux ou trois boutons) qui conviendra à 90% de leurs client. Ca permet au final d’aller plus vite et la plupart ne feraient de toutes façons pas la différence.

Notre démarche

De notre côté, et aussi parce que notre concept s’adresse avant tout à vous, qui vous intéressez un minimum au sujet, nous ferons toujours l’effort de vous présenter d’abord les possibilités les plus pointues et spécifiques, que vous n’auriez pas retrouvées chez un autre tailleur, et celles qui correspondront bien à votre style et votre personnalité pour être certain que vous n’ayez pas le même costume que vos collègues de bureau (ce qui est quand même dommage quand on va chez le tailleur).

Ainsi, cela fait un certain temps que je développe une obsession pour ces vestes bespoke visibles sur des comptes de tailleurs asiatiques en grande mesure: notamment le hong-kongais Il Negozio, ou encore le fameux coréen B&Tailor.

C’est surtout ce roulé de revers et l’arrondi de la ligne de jonction revers/col qui me fascine et que j’ai découvert à travers ces comptes.

Après quelques recherches, je me suis rendu compte qu’on la retrouvait au final assez fréquemment sur du bespoke napolitain (Orazio Luciano) ou encore florentin: on retrouve notamment chez Sartoria Vestrucci une ligne qui remonte de manière extrêmement prononcée (et très légèrement arrondie).


Pourquoi cette obsession sur cette ligne ?

L’arrondi de la ligne de couture revers/col

On ne fait que trop rarement attention à cette couture qui sépare le col du revers: cette variation avec un arrondi qui remonte subtilement permet un revers bien plus large (11.5) avec une anglaise inclinée beaucoup plus inclinée vers le bas.
Pour plus d’harmonie, le haut du col reprend ce même arrondi.

En plus de produire un roulé de revers plus abouti, cette couture va permettre au col et au revers de se poser sur la clavicule et la base du coup de manière beaucoup plus naturelle, en suivant davantage les lignes du corps.

Le roulé est en plus incomparable, même avec la veste fermée. On voit que ça n’a pas été forcé et écrasé au fer à repasser.

Les finitions

La cohérence est la priorité sur le choix des finitions (surtout pour une veste estivale): sur ce genre de revers, l’important est de laisser s’exprimer le tissu et son tombé.
Yann ayant déjà une belle carrure naturelle, nous avons évidemment retenu des épaules naturelles, sans cigarettes ni padding.

Nous avons opté pour des poches plaquées un peu améliorées, avec une poche ticket à l’intérieur (visible sur la gauche).

Coupe et silhouette

Aligner le premier bouton et le ceinturage du pantalon: c’est ce qui permet de mieux mettre en valeur le torse. Souvent malheureusement, le bouton est placé trop haut et le pantalon est de taille trop basse.
Vu qu’ici le cran est plus bas, le boutonnage est également décalé vers le bas pour que la ligne de boutonnage arrive au niveau du ceinturage du pantalon.
Même avec ce décalage, le bouton inférieur reste quant à lui toujours bien aligné avec la ligne de poche.

II Notre deuxième réalisation (teaser)

Le pantalon est encore à la retouche mais je meurs d’envie de vous en parler: il s’agit d’un costume 6×1. Un patronage qu’on ne voit pas tous les jours, et sûrement pas dans une demi-mesure accessible.

Il s’agit d’un costume à la construction plus rare et complexe, qui donne beaucoup de stature au torse et inspire l’autorité (idéal donc avec des rayures): il mérite un article à lui tout seul, qui viendra dans les prochains jours.
Voici quelques photos en attendant:

(le costume venait juste d’être livré, c’est pour ça qu’on voit encore les fils de bâti)

S’il est encore perfectible (je l’aurais bien vu un peu plus long), je suis autrement ravi du fit ce nouveau patronage 6×1, qui ne court certainement pas les rues parisiennes en demi-mesure

Conclusion

Les prises de rendez-vous commencent dès le jeudi 27, en attendant, vous pouvez vous inscrire ici pour être sûr de ne rien manquer.

Valery
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires