LA CHEMISE COTTON SOCIETY DE LA TENUE PARFAITE: DES FINITIONS IMPECCABLES ET UNE PERSONNALISATION EXTREME

MAJ Octobre 2018: Nous avions déjà travaillé en 2017 avec Cotton Society pour la tenue business parfaite de l’époque. On renouvelle l’opération avec cette marque avec plaisir: c’est avec elle qu’on va pouvoir vous apporter le plus de valeur ajouté en terme de qualité, de possibilité de personnalisation et aussi de conseils

Chez Jamais Vulgaire, l’objectif est souvent de vous évoquer ces marques qui vont réinventer de nouveaux modèles de distribution ou de nouveaux circuits de production. Leur valeur ajoutée est conséquente: elles permettent de créer ou au moins de maintenir et de développer des savoir-faire poussés dans des pays avec une tradition tailoring déjà très respectable.

C’est du coup le cas de Cotton Society, qui comme vous allez le voir vu est probablement le meilleur rapport qualité-prix qu’il m’ait été donné de voir a moins de 100 euros (et le tout en demi-mesure).

Pour rester informé sur la sortie de la tenue business parfaite, ça se passe par ici:

Soyez informés du lancement de la tenue business parfaite: 

I COTTON SOCIETY: UN MODELE EN CIRCUIT COURT AVEC UN VRAI SAVOIR-FAIRE

1 L’atelier Cotton Society: le meilleur rapport qualité/prix pour un savoir-faire artisanal

Au contraire de la plupart des chemisiers en demi-mesure du marché, Cotton Society possède son propre atelier. On est donc sur un circuit de distribution beaucoup plus court que la plupart des chemisiers sur-mesure ou en demi-mesure: les chemises sont confectionnés dans l’atelier de Cotton Society et arrivent directement chez vous, sans aucun autre intermédiaire pour le meilleur rapport qualité/prix possible.

C’est aussi une garantie en terme de contrôle qualité: Cotton Society a directement la main sur toutes les variables de la production et peut améliorer en continu même les moindre détails (l’atelier a par exemple changé les triplures de col et de poignets pour en choisir de plus souples, sans pour autant perdre en tenue).

2 Une offre qui s’étoffe

Si Cotton Society va très loin sur les finitions (on en parle ici), elle cherche toujours également à sortir des sentiers battus au niveau de la matière.  C’est la raison pour laquelle j’ai choisi cette enseigne pour la tenue parfaite: pour sa capacité à proposer de vraies matières de puristes (comme du coton japonais de chez Kuwamura).

Cotton Society n’hésite pas non plus à détourner les codes, en proposant par exemple des chemises en denim avec des finitions d’une chemise formelle:

Mais l’enseigne est aussi capable de vous proposer des basiques avec des finitions fidèles comme la chemise en oxford (avec un col aux pans assez longs pour avoir un roulé de col généreux):

II QUALITÉ DE CONFECTION ET TISSUS

3 Une qualité de finition rarissime

C’est surtout avec l’apport de Pierre Duboin  (un des anciens piliers de l’atelier de grande mesure Lanvin) et Luis Penedo (en grande mesure notamment chez Charvet et Hermès) , que Fabrice a pu identifier un atelier ultra qualifié, à un niveau de finitions qu’on retrouve très rarement en Chine et y développer un savoir-faire qu’on retrouve difficilement ailleurs.

Voici d’ailleurs une vidéo réalisée par la marque sur ce savoir-faire:

C’est bien simple, je ne crois avoir par exemple jamais vu de boutonnières aussi solides sur une chemise, au point où par exemple les manches sont assez difficiles a boutonner au début. Un mal pour un bien car ca évite forcement d’avoir une boutonnières qui se casse au bout de seulement quelques mois. (Surtout lorsqu’on a un tissu fin et que l’on retrousse souvent ses manches comme c’est mon cas.)

Le col

Le montage à l’italienne: derrière cette appellation obscure se cache en fait un montage que je n’ai pas encore vu ailleurs: la partie intérieure du col est libre (sans colle): le thermocollant se situe uniquement sur la partie extérieure.

Cela permet d’avoir un col avec une bonne tenue, sans pour autant avoir du thermocollant au contact de la peau (ce qui n’est pas forcément agréable et qui tient rapidement trop chaud).

Ca évite d’avoir du thermocollant au contact de la peau (ce qui tient beaucoup trop chaud en été): il reste tout de même présent sur la partie extérieure pour que le col garde une vraie structure.

 

La toile sur forme: Je croyais que repasser la pliure du col était une étape normal du repassage d’une chemise afin d’avoir un col qui se maintient bien. C’est en fait nécessaire car la plupart des chemises ont une toile unique pour le pied de col et le col. Il faut donc marquer la pliure lors du repassage pour que le col garde sa forme.

 

cotton society demi-mesure tenue business parfaite toile-forme

 

Chez Cotton Society, le montage est différent car la toile est déjà découpée en plusieurs pièces pour le col et le pied de col: on voit du coup ici qu’on a une nette séparation entre les deux. C’est ce qui permet au col de garder sa forme et une pliure naturelle, même sans repassage.

Autres finitions

Manche coudée: il s’agit d’une touche personnelle de Pierre Duboin. Le bas de manche est légèrement en biais car on compte 1 cm de plus sur l’extérieur que sur l’intérieur.

cotton

Découpe du patronage à la main et alignement des motifs

Du dessin du patron papier jusqu’à la découpe des tissus, tout est fait à la main. (et ce jusqu’au moindre empiècement): c’est ce qui nous permet de garantir un produit de qualité dans les moindre détails, par exemple sur l’alignement des motifs.

Ainsi, les motifs des chemises sont toujours parfaitement raccordés à chaque endroit.

Ca se voit par exemple particulièrement bien sur cette chemise au tartan Blackwatch avec une continuité des motifs irréprochable:

On a aussi un alignement parfait sur cette texture chevrons:

cotton society demi-mesure tenue business parfaite couture-pattern-matching-chevrons

Finition simple aiguille

Les chemises sont assemblées à la machine plate traditionnelle une aiguille (et pas double aiguille): on obtient une couture fine et discrète (avec des coutures bien resserrées pour une moyenne de 6 points au centimètre).

Les tissus

Grosse innovation sur le tissu: on retrouve les classiques Albini et des enseignes plus prestigieuses comme Thomas Mason, mais en entrée de gamme vous pourrez avoir du coton Xinjiang. On en avait déjà parlé avec la marque japonaise Kamakura: il vient comme son nom l’indique du Xinjiang, une province semi-aride de Chine qui permet des fibres légèrement plus longues qui n’ont pas grand chose à envier au fameux coton égyptien.

test-cotton-society-chemise-homme-coton-xinjiangUne fibre plus longue que le coton ordinaire

test-cotton-society-chemise-homme-coton-xinjiang-2

On passe un cran supplémentaire en terme d’optimisation: on apprends depuis des années à ne plus forcément se fier aux noms des marques mais plutôt à la qualité intrinsèque des produits. Pourquoi ne pas en faire autant pour les tissus ? (et ne pas avoir ainsi à payer les marges supplémentaires d’une filature renommée et tous les agents qui vont avec).

Il semble encore un peu tôt pour le faire avec la laine, mais le coton Xinjiang apporte quant à lui bien assez de garanties de qualité.

II LA NOUVELLE TENUE PARFAITE: LES MEILLEURS CHOIX POSSIBLES POUR VOUS, AVEC LES CONSEILS D’UN EXPERT

Pour cette nouvelle édition de la tenue parfaite, nous ne voulions pas vous proposer des modèles déjà faits. L’idée est de tirer parti de toute l’offre disponible chez Cotton Society en terme de tissus et de finitions: les possibilités sont quasiment infinies.

C’est là qu’entre en jeu le coaching Skype de 20 minutes (avec préparation via un questionnaire Typeform): pour vous donner nos conseils d’experts et faire le meilleur choix possible en fonction de votre environnement de travail et de ce que vous avez déjà.

Un gros choix de tissu

Parmi l’offre de tissu de Cotton Society, vous aurez donc accès à tous les tissus jusqu’à 89 euros.

Vous aurez donc accès à tous ces tissus (ceci est un bref aperçu, de nombreux autres tissus sont disponibles):

L’idée est de vous guider pas à pas sur la création d’une chemise formelle. Si en revanche vous voulez plutôt qu’on réfléchisse ensemble à une chemise casual, c’est possible aussi.

Voici les quelques tissages de base pour une chemise de travail:
– popeline
– oxford
– twill
– fil à fil

On peut même travailler ensemble sur votre première chemise de cérémonie, si vous n’en avez pas encore (avec toutes les finitions appropriées, pour ne pas faire de faute de goût).

Le col

Une autre grande force de Cotton Society, c’est la variété de ses cols qu’on retrouve rarement dans cette gamme de prix. Parmi les cols les plus originaux, vous pourrez opter pour un pin collar, ou encore un col anglais.

On retrouve bien sûr des cols très conventionnels et parfaitement adaptés à un environnement de travail: notamment le col parfait, le col italien ouvert, le col business standard.

Le col dépendra tout particulièrement de votre morphologie, de la forme de votre visage et de votre cou: le coaching Skype me permettra de vous conseiller là dessus pour que votre col de chemise vous mette le plus en valeur possible.

Ce que j’apprécie particulièrement, c’est la largeur des pans. Contrairement aux petits cols qu’on retrouve de plus en plus dans le commerce, ceux-ci on à la fois assez d’espace pour accueillir la cravate et sont assez longs pour être proches des revers, sans écarts disgracieux entre les deux.

Les poignets

Pour une chemise de bureau, le choix du poignet laisse moins de place à l’imagination et on opte généralement pour des poignets ronds ou cassés 1 bouton, ou éventuellement des poignets mousquetaires. Les poignets deux boutons sont à réserver à un style plus sartorial.

Boutons

Peu d’originalité ici aussi: on opte en général pour des boutons ivoire, nacre ou éventuellement sable et la boutonnière est évidemment ton sur ton.

Si vous décidez de faire une chemise casual, on peut par contre s’amuser un peu plus avec des boutons en bois ou en coco.

Coupe et finitions

La coupe et les pinces au dos dépendront en grande partie de votre morphologie et de vos exigences en terme de confort.

Pour une chemise formelle, on optera évidemment pour une boutonnière sans gorge. (et si vous voulez une chemise casual ou cérémonie, on prendra bien sûr des options plus spécifiques).

Le choix du sur-mesure

L’intérêt principal de Cotton Society étant évidemment d’avoir une chemise à vos mesures (avec votre propre patronage, dessiné à la main)  pour un prix défiant toute concurrence. On déterminera ensemble quelle solution est la plus adaptée pour prendre vos mesures.

Vous pouvez les prendre à partir de:
– mesures sur une chemise qui vous va parfaitement
– mesures sur corps
– ou alors opter pour une taille standard déterminée par l’algorithme Cotton Society

L’algorithme Cotton Society vous guidera en tout cas à travers la prise de mesures: il s’agit d’un algorithme programmé à partir de milliers de mesures différentes, qui pourra détecter les incohérence dans vos prises de mesures pour vous aider à les corriger. 

La garantie de satisfaction de l’enseigne vous permettra également de renvoyer la chemise en cas de souci de fit pour au final recevoir une chemise vraiment parfaite.

CONCLUSION

On a voulu aboutir au compromis parfait entre qualité des finitions, possibilité de personnalisation et qualité des tissus. Dans le cadre de la tenue parfaite, il s’agissait du meilleur moyen de réunir rapport qualité/prix (en terme de finitions et de matières) et conseil pour vous proposer la chemise la plus adaptée par rapport à votre environnement, votre garde-robe et votre morphologie. 

La tenue business parfaite sort pour rappel le dimanche 7 Octobre, en quantité limitée. Pour rester informé de la sortie, ça se passe ici:

Soyez informés du lancement de la tenue business parfaite: 

 

Vous aimerez peut-être:

Partagez20
Tweetez
Enregistrer
20 Partages