fbpx

Test&Avis Paire&Fils: bien porter des mocassins bateau habillés (l’Homme Arrogant) (et pourquoi acheter des souliers casual cousu Blake ?)

Comme je le dis à chaque article, la mission principale de JamaisVulgaire est de vous aider à vous y retrouver parmi une offre en mode homme de plus en plus pléthorique.

Pour ça, il y a deux questions à se poser:

comment se différencient les marques qui sont exactement sur le même segment, et qui font produire chez la même usine (l’exemple le plus flagrant serait les costumes chez Formens, ou les chaussures chez Carlos Santos / Zarco)

de quelle manière choisir un type de segment plutôt qu’un autre: mine de rien, il n’y a pas que le budget à prendre en compte (par exemple à prix égal, pourquoi choisir un très bon prêt à porter par rapport à une demi-mesure ?)

A travers ce test de Paire&Fils, une marque de souliers fabriqués au Portugal avec un cousu Blake, nous allons nous poser ces deux questions car cette marque occupe un segment très particulier: le marché du cousu Blake casual fabriqué au Portugal.

Et nombre d’entre vous (surtout les plus puristes et pointus) se demandent ce que ce marché (relativement nouveau) apporte par rapport aux souliers traditionnels.

J’espère ici vous apporter quelques éléments de réponses, et vous expliquer en quoi Paire&Fils se démarque du reste de la concurrence.
.

I Paire&Fils: les atouts de la marque sur le marché du cousu Blake casual

Paire&Fils est une marque que nous avions déjà évoquée à ses tous débuts, en 2015. On ne reviendra donc pas sur l’univers global de la marque, qui fait le lien entre le classique et le moderne en particulier dans la littérature (d’où le packaging).

La marque se positionne dans le segment des chaussures casual, fabriquées au Portugal avec un cousu Blake: elles sont confortables rapidement et se différencient par des esthétiques qu’on ne retrouve pas forcément chez les bottiers plus classiques.
Par praticité, on appelera ce marché le cousu Blake casual.

On y trouve de nombreux acteurs: Pied de Biche, Bobbies ou encore toutes les chaussures à moins de 200€ chez Octobre Editions.

Avant de vous parler directement de la marque, il est pour moi nécessaire de vous en dire plus sur ce marché du cousu Blake casual (par opposition au cousu Blake de bottiers classiques comme Velasca).

L’intérêt des marques de chaussures en cousu Blake casual

Que vous lisiez le site depuis quelques temps, ou que vous soyez désormais un sartorialiste pointu, vous vous posez forcément la question: qu’est-ce que ces marques apportent par rapport à un bottier classique ?

En effet, on trouve aussi dans cette gamme de prix des marques qui ont fait leurs preuves: Meermin’s, Orban’s ou même les classiques Loding et Finsbury (ou encore Septième Largeur, Malfroid et In Corio dans un autre budget).

Deux réponses me semblent évidentes:
elles sont plus accessibles au grand public: d’abord grâce à un confort immédiat (pas besoin en général d’assouplir la semelle, ni même de poser un patin ) et aussi grâce à certains designs uniques dont l’originalité est plus facile à appréhender pour un novice (mais ce qui ne veut pas dire que ça soit de bon goût).

Ici, l’idée est d’avoir un modèle dont l’esthétique nous plaît, ne se retrouve pas dans nos paires classiques existantes et peut se porter dès l’achat sans se poser de questions de confort et de passage chez le cordonnier: du prêt-à-chausser dans tous les sens du termes.

des modèles qui sortent des sentiers battus (parfois de mauvais goût), mais avec sinon quelques petites perles (c’est justement pour elles que je vous recommande de vous tourner vers ces marques).

Je ne vous les conseille en revanche pas pour les classiques du registre bottier: richelieu bout droit, derbies etc pour lesquelles les marques de souliers habituelles font un excellent travail.

Deux critères sont à prendre en compte pour se retrouver dans l’offre:
la qualité et la pertinence des modèles originaux proposés
le contrôle qualité, la fiabilité des cuirs et le SAV de la marque: même s’il ne s’agit pas de cousu Goodyear comme on le connaît, on peut sans soucis garder ces chaussures plusieurs années, à condition de sélectionner une marque qui reste notamment sérieuse sur la sélection de ses cuirs. Et aussi de les entretenir régulièrement (au moins avec de la crème pour nourrir le cuir) et de ne pas oublier les embauchoirs.

J’ai retenu Paire&Fils car la marque se différencie vraiment bien sur ces deux points, d’abord à travers les modèles proposés.

Voici une petite sélection pour appuyer mon propos:

Les modèles toutes saisons

  • les jodhpur l’Homme Gênant en cuir grainé : ma paire favorite de la marque (au registre un peu plus hivernal) avec une boucle oversize osée mais qui au final passe très bien et une variation de texture discrète entre la boucle et la tige
    On imagine mal cette paire sortir de chez un bottier classique, et elle donne assez envie de la porter tout de suite, simplement et sans se poser de questions.
    C’est exactement pour ce genre de modèles que ce segment est intéressant.
  • les bottines zippées l’Homme Enervé : une bottine zippée rock avec un patronage réussi, qui donne du caractère à une tenue casual tout en restant facile à porter grâce à la discrétion des coutures et le cuir suédé Havane polyvalent
  • les chelsea Commando : des Chelsea en apparence assez classique mais avec un beau travail de couleur sur la semelle et la trépointe contrastante (c’est un cousu Blake donc c’est une trépointe factice en revanche). Avec sa semelle commando, c’est une paire un peu plus hivernale et robuste que le reste de la collection, mais on garde tout de même un côté accessible et facile.

Les modèles été

  • l’Embellie en nubuck bleu : Je déteste de manière général tout ce qui laisse les pieds apparents (sandales, tongs etc). Ce genre de mocassin avec perforations est ainsi une excellente solution pour avoir les pieds au frais. Je les vois sans problèmes portés avec des pantalons habillés un peu estivaux, en seersucker, en lin ou en laine froide par exemple
    Encore une fois, ce n’est pas le genre de modèle qu’on pourrait voir chez un bottier classique .
  • le Jeune Insouciant : un mélange intéressant entre espadrille et derby casual avec semelle en jute mais toujours semelle extérieure et intérieure en cuir (avec patins à l’extérieur). Un modèle beaucoup plus casual qui peut facilement se porter avec un chino léger

Outre ces modèles, on peut également noter que la marque possède une collection plus premium, la collection Dauphine, dont les cuirs viennent des tanneries Du Puy (ça n’a l’air de rien par rapport aux marques de souliers classiques, mais Paire&Fils est la seule marque dans ce marché du cousu Blake casual à avoir ce genre de sourcing).

Qualité et régularité du cuir, durabilité

C’est sur ce segment plus grand public qu’on peut avoir de mauvaises surprises sur la qualité du cuir, j’ai personnellement été très satisfait de mes desert boots Réconciliation que je possède depuis 2015.

Pour avoir une vue d’ensemble sur la régularité des peaux et sur le vieillissement, on peut également se renseigner sur les fiches marques de certains de mes confrères: les avis sur la fiche marque de BonneGueule sont notamment très encourageants.

J’espère avec ces précisions que vous y voyez un peu plus clair sur ce marché de la chaussure casual cousu Blake au Portugal, et surtout sur l’intérêt qu’il peut avoir par rapport à des marques de souliers plus conventionnelles.

II Test des mocassins bateau l’Homme Arrogant en cuir cognac

Pour ce test, j’ai voulu un modèle qui se porte à la fois au Printemps et en Ete, et qui ne soit évidemment pas un mocassin classique (souvenez-vous, l’intérêt de ce type de marques réside dans les créations originales).

J’ai ainsi opté pour une paire de l’Homme Arrogant, qui est donc ici une version plus habillée de la chaussure bateau.
La chaussure bateau a été crée par Paul Sperry (d’où la fameuse marque Sperry ): l’idée était d’obtenir des chaussures confortables qui ne glissent pas sur un bateau et qui ne laissent pas de trace. Il a ainsi opté pour des semelles en caoutchouc blanc.

Ces chaussures sont rapidement adoptées par l’US Navy (la marine américaine). Bien après la guerre, dans les années 80, ces chaussures deviennent une des icônes du style preppy, jusqu’à être présentées dans “The Official Preppy Handbook”.

Il ne s’agit ainsi plus de chaussures faites pour se porter sur un bateau: leur usage arrive rapidement en ville.

Le modèle de Paire&Fils est beaucoup plus habillé, et mets par la même occasion le côté preppy légèrement connoté BCBG qui peut déranger un peu.

Le registre

Comme vous vous en doutez, elles appartiennent à un registre plutôt estival et se portent traditionnellement sans chaussettes (on peut enfreindre à cette règle ici vu leur esthétique générale).

Elle est en revanche beaucoup plus habillée qu’une chaussure bateau classique, et on va voir pourquoi:

La semelle

Contrairement au modèle original, il s’agit d’une semelle en cuir, comme toute bonne chaussure de ville. Elle est en plus plutôt fine (un bon point pour l’été) et a le mérite d’intégrer un patin pour un confort immédiat.

Bref, une semelle fine en cuir bien plus habillée que les épaisses semelles en gomme blanche du modèle d’origine?

Le laçage

Evidemment, il aurait été difficile de rendre élégantes des souliers avec seulement un oeillet: on trouve donc sur cette paire 3 oeillets qui permettent d’allonger visuellement la paire. Ceux-ci disposent également d’un renfort invisible en métal à l’intérieur de la paire, pour davantage de durabilité.

Je l’ignorais, mais sur ce style de chaussures bateau différents laçage sont possibles (ce qui est plutôt normal vu que les marins sont plutôt doués avec les noeuds). Ici par exemple le noeud Eastland:

Il est un peu grossier à mon goût, mais peut éventuellement permettre un clin d’oeil aux chaussures bateau originales.

Le cuir

C’est à mon sens ce qui rend la paire aussi polyvalente: un cuir lisse uni classique aurait rendu l’ensemble très estival, à porter seulement avec des matières assez lisse. La patine faite main, plutôt réussie pour une paire à ce prix, donne plus de consistance l’ensemble et c’est ce qui permet de la porter avec une matière qui a un peu plus de caractère.

Il ne s’agit pas d’un box calf mais d’un cuir lisse pleine fleur classique.

Une patine faite main plutôt réussie pour une paire dans cette gamme de prix

La forme

Enfin, il fallait pour rendre ces chaussures habillées une forme légèrement plus allongée: elle restent globalement assez rondes dans l’absolu, mais beaucoup moins que des chaussures bateaux utilitaires classiques. Vous ne serez pas déstabilisés si vous avez l’habitude de porter des mocassins.

Avec le recul, j’aurais en revanche choisi un revers de pantalon plus fin: ce revers apparent de 5cm est un poil large par rapport aux chaussures (en particulier du fait de leurs semelles assez fines).

III CONSEILS DE STYLE

Une tenue sartoriale décontractée, entre deux saisons

Evidemment, on n’imaginerait pas porter une chaussure bateau classique avec ce genre de tenue sartoriale . C’est évidemment le patronage, le cuir lisse patiné et la semelle en cuir qui la rendent plus habillée.

Pour faire la transition entre le pantalon flanelle pied de poule Singulier et le modèle Paire&Fils, j’ai choisi des chaussettes vanisées de chez Maison Baylé dont le vert rappelle subtilement la veste en lin.

Des matières qui conviennent au Printemps

On est pile entre deux saisons dans cette tenue, sans être pris au dépourvu s’il fait un peu frais mais en restant à l’aise s’il fait anormalement chaud:
– la flanelle légère et le mélange laine/lin/soie du blazer se portent facilement jusqu’au 25 degrés et ont une thermorégulation efficace
– les chaussettes vanisées et la popeline de coton de la chemise sont toutes saison
– les chaussures sont bien adaptées à la chaleur en particulier grâce à une semelle fine, mais le cuir lisse les rends aussi adapté à un climat de mi-saison plus frais.

Enfin, on arrive bien à jouer avec les matières et les textures ici:
– le pantalon en flanelle est l’élément central de la tenue
– le mélange laine/lin et soie du blazer a assez de texture et de consistance pour lui faire echo
– …de même que le cuir lisse patiné des chaussures bateau

Je porte les chaussures bateau l’Homme Arrogant avec:
– un blazer en laine, lin et soie Blandin&Delloye
– une chemise Manufacture
– le pantalon habillé de notre collaboration avec Singulier
– des chaussettes Maison Baylé

Conclusion

Si vous avez déjà quelques mocassins dans votre vestiaire, que vous appréciez ce style et que vous cherchez une paire à la fois un peu originale et habillée (en tout cas plus que les chaussures bateau d’origine), alors je vous recommande ces mocassins bateau l’Homme Arrogant.
En plus de ce patronage unique et réinterprété avec goût, c’est aussi la fiabilité de Paire&Fils qui me pousse à vous les recommander parmi les autres marques de ce segment du cousu Blake casual: j’ai été pour ma part très satisfait de ma paire qui date de 2015, et le feedback d’autres premiers clients avec plusieurs années de recul est globalement positif.

En revanche, gardez bien à l’esprit qu’il n’y a pas de miracle: même si c’est une paire originale qu’on porte sans se poser de questions, l’entretien régulier, une bonne rotation dans vos souliers et l’utilisation d’embauchoirs reste indispensable pour leur longévité.

Les mocassin bateau l’Homme Arrogant en cognac sont disponibles ici à 220€

Valery

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer