fbpx

GUIDE ULTIME: BIEN PORTER DES DERBYS SUEDEES AVEC SEMELLE CONTRASTANTE (ET TEST DES HEMLOCKS DE FAGUO)

Des chaussures avec le cachet du riche propriétaire terrien britannique et la décontraction d’une paire d’été ?



C’est un peu ce que propose ici Faguo avec sa réinterprétation des white bucks. Je vais du coup vous expliquer ce que sont les white bucks (ça n’a plus tant de rapport que ça avec l’argent), comment les porter et vous présenter la paire de Faguo (avec un petit rappel sur la marque).

Désolé sinon du manque d’article ces derniers temps, j’étais coincé dans le déménagement de mes parents. Ca vient juste de se terminer et les publications vont pouvoir reprendre leur rythme normal 🙂

I Histoire

Depuis la création du blog, je vous ai beaucoup parlé de ces chaussures suédées très preppy, à la semelle rouge ou orange brique, que Mark McNairy avait remis en 2011/2012 sur le devant de la scène. Elles s’inspirent en fait des White Bucks et sont typiquement américaines.
Elles se portent traditionnellement lors du Memorial Day, qui marque le premier jour de l’été.

white-bucks

Le nom “bucks” vient de la matière utilisé pour la tige, un cuir de daim plutôt doux qu’on appelle “buckskin”.
Au sens propre du terme, la white buck est blanche (sans blagues) et son dérivé, la dirty buck est marron clair, légèrement bronze (à l’origine). Elles ont toutes les deux des semelles rouge briques et sont apparues dans les années 1870: elles étaient à l’époque confectionnées en daim Chinois et Brésilien.

 

Le buckskin: il s’agit à la base d’un daim fabriqué à partir de la hide d’un daim ou d’un cerf, et de nos jours plus généralement d’un mouton. Il est brossé pour un effet suédé. Les white bucks de base sont fabriquées en nubuck, tandis que les tan bucks sont en cuir suédé.

Vu qu’on en a jamais parlé, voici un petit rappel sur la différence entre le nubuck et le cuir suédé:
nubuck: un cuir pleine fleur gratté avec du papier de verre ou une meule, le grain est plus fin et il est plus résistant mais il possède le même touché velouté que le cuir suédé (merci Wikipedia)
cuir suédé: il s’agit du cuir prélevé sur une couche inférieur de la peau.

Jacques et Démeter abordent la question en détails sur leur blog. 

Les semelles rouge brique apparaissent quant à elle dans les années 30.

Les white bucks sont d’abord portées dans un univers preppy par les étudiants des universités américaines prestigieuses de l’Ivy League. Ceux-ci ont voulu garder leurs bonnes vieilles habitudes et ont conservé leurs white bucks dans le monde de l’entreprise, que ça soit à Wall Street ou dans des prestigieux cabinets d’avocats.

pub-white-bucks
white-bucks-outfitgrid

Ainsi, elles sont popularisées dans les années 50 grâce à Pat Boone qui mets en avant le terme “white shoe firm”: une entreprise dans le domaine de la finance ou du conseil dont les employés sont généralement des WASPS issus de la Ivy League.
jpmorgan-white-shoe-firm-images

Exemple typique d’une white shoe firm: JP Morgan et ses cadres dirigeants lors d’une séance de yachting, juste avant la Grande Dépression

Comme tous les styles typiques des années 50/60, que ça soit preppy ou workwear, les white bucks se retrouvent de plus en plus souvent et marquent l’arrivée de l’été, notamment grâce à leurs semelles vives rouge brique.

Si elles sont peu portées en France, elles sont considérées aux Etats-Unis comme un équivalent aux mocassins à gland.

[cta id=’14915′]

II Conseils de style

Le registre preppy s’impose naturellement avec des white bucks: que ça soit chinos de couleurs vives (verts, rouge etc), seersucker etc.

Soyez cependant un peu plus prudent que sur les autres types de chaussures: la semelle rouge brique attire l’attention et en fait une pièce plus forte, à porter avec des pièces aux couleurs plus calmes. A moins de jouer à fond sur le registre preppy avec un chino vif.
Ces chaussures sont un intermédiaire parfait entre la sneaker casual et la chaussure habillée: au même titre qu’une chukka, on peut parler de chaussure casual habillée.

1 Les white bucks

Dans un contexte autre que preppy, elles se portent avec des couleurs sobres, pour faire ressortir plus facilement la semelle rouge brique. Voici deux exemples de tenues simples, qui font bien ressortir les détails:

white-bucks-style-guide

Ici, on a quasiment un full bleu marine, à part le sweat-shirt gris. Le bas de la tenue est du coup largement mieux mis en valeur, notamment l’ourlet selvedge et la semelle orange.

dirty-bucks-style-guide-4

Ici des white bucks pas du tout entretenues (ce qui peut aussi s’envisager étant donner qu’on est pas sur du formel) sont accompagnées d’un simple jean brut légèrement délavé, d’un pull col V gris et d’une chemise oxford. Vous me direz que c’est une tenue courante, qui ne réinvente pas la roue, et pourtant beaucoup d’hommes se trompent sur elle.
Soyez surtout vigilant sur la chemise.

Evitez les cols larges et ultra rigides et cantonnez vous aux vraies chemises casual chambray ou oxford, attention aussi aux longueurs. Evitez par exemple de laisser dépasser plus de 5 cm de la chemise. 
Bref, cette photo est une excellente illustration pour réussir une tenue simple en étant vigilant sur les détails. 

2 Les dirty bucks

Il s’agit en gros du terme du lexique américain qui désigne les white bucks, dans une couleur autre que blanche. Elles se portent avec des tenues casuals.

dirty-bucks-style-guide

Un excellent exemple de casual habillé, avec un bas aux trois nuances de bleu où l’on joue sur la profondeur de la couleur (le chino), les motifs (les chaussettes) et la matière (les chaussures). Le blazer en coton est un excellent exemple de veste casual d’été, avec de larges poches plates latérales. 

dirty-bucks-style-guide-2

Grâce à sa couleur sobre, le chino beige est le meilleur ami des dirty bucks, la question se complique cependant lorsqu’on opte pour des dirty bucks beiges. Ici, la question est résolue grâce à l’ourlet camo qui permet de clairement distinguer le pantalon des chaussures. Ce genre de tenues est typique du revival preppy/camo lancée par des figures comme Nickelson Wooster dans les années 2012/2013. 

colorblind-cravate-veste-2

Ma contribution, avec les Faguo testées: il s’agissait du shooting pour la cravate colorblind durant lequel on s’est -un peu- ratés sur le choix de l’objectif. (d’où la photo floue)

Contre exemple:

dirty-bucks-style-guide-3

 Des dirty bucks de moins bonne qualité (on le voit aux coutures), avec une semelle blanche à la place du traditionnel orange brique. Si celles-ci sont très estivales, le reste de la tenue ne l’est pas vraiment: ni le jean (un peu cheap avec l’ourlet mal fait), ni la veste en tweed et encore moins la chemise à carreaux avec des couleurs hivernales. 
Les dirty bucks peuvent se porter avec un jean sans souci, mais pas lorsqu’elles sont si estivales et que le reste de la tenue est fait pour l’hiver. 

III Test des Hemlock de Faguo

Je ne compte plus le nombre de derbies suédées avec semelles rouge briques que j’ai vu sur ces dernières années. Mais je n’en avais encore jamais vue avec ce type de perforation longwing (vous savez, lorsqu’elles sont sur toute la longueur de la chaussure).
J’avais au premier abord trouvé ça un peu étrange: les perforations (et surtout dans cette variation longwing) appartiennent plutôt au registre du countrywear britannique, tandis que les white bucks sont (comme vous l’aviez compris) dans un registre preppy.

Pourtant, force est de constater que le mélange marche en fait plutôt bien, et que les perforations donnent beaucoup de caractère à la paire, qui aurait sinon été un peu lisse à mon goût.

Faguo: L’histoire

Faguo démarre en 2009, lors de l’échange en Chine de Frédéric Mugnier et Nicolas Rohr: effectivement Faguo veut dire français en chinois.
Cette marque est un peu l’archétype parfait du projet étudiant lancé en école de commerce, bien executé et qui a réussit à prendre de l’ampleur rapidement sans perdre sa vocation de départ.

Je garde ainsi le souvenir intact des débuts de la marque en 2009, alors que j’étais en première année d’école: les deux jeunes entrepreneurs avaient réussi à capitaliser efficacement sur leurs réseaux étudiants pour attirer des centaines de clients lors de pop-ups éphémères organisés dans les appartements parisiens de leurs amis.

A cette époque qui semble déjà bien lointaine, on ne pouvait pas vraiment compter sur Kickstarter, Kisskissbankbank et autres Ulule ou indiegogo pour lancer son projet et il fallait faire avec les moyens du bords, souvent des évènements facebook massifs et des pubs sur les BDE et divers autres groupes étudiants.
Bref, c’est ce hustling de l’époque qui permet à Faguo d’écouler plus de 5000 paires en deux semaines.

La levée de fonds en 2012 d’1.5 millions d’euros permet à Faguo d’aller plus loin et d’être distribuée dans plus de 280 points de vente.

 

Le concept

Le concept reste le même: pour chaque produit acheté, un arbre est planté. Les premiers arbres ont été plantés dans la somme puis dans le Calvados.
Cet engagement est symbolisé par le bouton en noix de coco cousu sur chaque produit de la marque.

Les premières plantations d’arbres ont vues le jour en juin 2010 à Ribeaucourt (Somme) puis à Fervaques (Calvados).
Le bouton en noix de coco cousu sur chaque produit en est le symbole et est devenu le signe distinctif de la marque: depuis les 5 ans d’existence de Faguo, plus de 300000 arbres ont été plantés.

plantations-faguo

Faguo, Veja, Piola: quelle différence ?

Je m’y perdais moi aussi un peu dans toutes ces marques équitables, et pourtant le concept de Faguo est différent de celui de Veja ou Piola.
Ces deux dernières concentrent leur engagement sur le produit à travers des cuirs et des caoutchoucs végétaux, non polluants et conçus en Amérique du Sud.

A l’inverse, la plantation d’un arbre proposée par Faguo s’effectue une fois le produit acheté. Celui-ci est fabriqué en Chine depuis 2009, puis depuis 2014 au Portugal et au Vietnam.
Voici une page explicative sur la production: http://www.faguo-store.com/blog/fr/nos-engagements/

Les Hemlock en image

Les Hemlock sont disponible à 120 euros ici : http://www.faguo-store.com/fr/chaussure-homme-hemlock/719-hemlock-suede-marine-carmin.html

Elles sont à 125 euros, et je vous déconseillerais d’investir plus dans ce type de chaussures, en cuir suédé et avec une semelle en caoutchouc (vous ne les laisserez probablement pas à vos enfants).

faguo-hemlock-bucks-cote

Beaucoup de couleurs: évitez donc le chino rouge vif qui ferait un rappel vulgaire avec les lacets

faguo-hemlock-bucks-derriere

Les lacets rouge et le liseré rouge sur la languette apportent une touche casual supplémentaire, qui reste facile à porter grâce à l’esthétique générale sobre de la paire.

faguo-hemlock-bucks-dessus

Au moment du shooting, elles avaient une bonne trentaine de ports à leur actif au Cambodge: elles tiennent pour le moment très bien la route. 

faguo-hemlock-bucks-ensemble

faguo-hemlock-bucks-lacets

Le bouton en noix de coco signature de la marque

faguo-hemlock-bucks-perforation

Pour une chaussure casual, les finitions sont étonnamment soignées. Le bleu clair contrastant des coutures est vraiment bien choisi. Les coutures sont par contre très probablement purement esthétiques.  

Merci à Jessica Bordeau pour les photos.

Conclusion

Une paire avec un style fort, qui marie efficacement le cachet et l’originalité des perforations longwing avec une construction et une matière légères et estivales, avec des détails vraiment soignés.
Elles sont bien pricées à 120 euros: je ne vous aurais pas recommandé des chaussures en cuir suédé avec une semelle en caoutchouc qui n’ont pas vocation à durer dans le temps si elles avaient été plus chères.
Bref, un bon achat de style, avec un bon rapport qualité/prix et qui s’inscrit en plus dans une démarche engagée.

III LA COLLECTION COCORICO DE FAGUO (UPDATE JUILLET 2016)

Vous vous en doutez, cette collection limitée a été sortie pour soutenir l’équipe de France pendant l’euro 2016. Je ne suis PAS DU TOUT le football (et je ne regarderai même pas le match dimanche soir) mais je voulais tout de même vous parler des quelques modèles sortis à cette occasion.
Ils sont bien représentatifs de la marque et de sa montée progressive en qualité. Faguo va d’ailleurs aussi sortir de vraies pièces de prêt à porter avec beaucoup de made in Portugal.

1 Les sneakers Aspen Low

Ca faisait un moment que je n’avais pas porté de sneakers, en fait pas depuis mes GAT vintage (qui sont quand même très satisfaisantes en terme de confort).
J’ai été très agréablement surpris par les Aspen et je ne pensais pas trouver ce niveau de confort sur des sneakers dans cette gamme de prix.

test-faguo-collection-cocorico-sneakers-aspen

Les semelles n’ont pas grand chose à envier aux semelles Margom qu’on peut retrouver sur des sneakers basses plus haut de gamme. Comme d’habitude, j’ai voulu porter plusieurs semaines ces sneakers afin de m’assurer de leur solidité (contrairement aux GAT, je n’ai pas fait de semi-marathon avec).

J’ai en tout cas eut dès le début une belle sensation de confort avec une semelle particulièrement agréable.

test-faguo-collection-cocorico-sneakers-aspen (2)

Si vous cherchez des sneakers blanches basiques, qui peuvent se porter facilement dans une tenue casual mais qui peuvent aussi êtres intégrées dans une tenue formelle pour la détourner. Elles sont pile poil assez minimalistes pour que ça passe bien.

Evidemment, dernier détail, les mentions Coco et Rico caractéristiques de la collection à l’arrière de la chaussure. La mention est assez discrète et n’affecte pas vraiment le design minimaliste des sneakers.

test-faguo-collection-cocorico-sneakers-aspen-4

test-faguo-collection-cocorico-sneakers-aspen-3

Conseils de style

J’ai choisi simplement de les porter avec un jean brut selvedge avec ourlet apparent, un sweat Benjamin Jezequel et un bomber Harmony.

test-harmony-collection-teddy-bomber-homme-mark-laine-avant-arriere(entier

Conclusion

Un modèle de sneakers basses blanches avec semelle épaisse dans la lignée de CP/ National Standard / Axel Arigato etc mais à un tarif plus accessible et d’une qualité tout à fait satisfaisante.

2 Le sac Big Duffle

Il s’agit davantage d’un produit image qui s’appuie sur l’esthétique: le modèle équivalent de la collection classique est distribué à 55 euros (et à présent 27 euros en soldes).
Il est par contre particulièrement bien fait: le contraste bleu blanc rouge est évidemment archi classique mais il est bien assortir aux empiècements marrons.
La différence de prix par rapport aux modèles plus classiques se justifie en grande partie par le travail de broderies avec le coq.

test-faguo-collection-cocorico-duffle-bag

test-faguo-collection-cocorico-duffle-bag (2)

test-faguo-collection-cocorico-duffle-bag-3

test-faguo-collection-cocorico-duffle-bag-4

Le sac est entièrement en nylon avec des empiècements en cuir, des anses en coton et des boucles en nickel. Le nylon est loin d’être une matière ultra noble mais il a le mérite d’être résistant et les empiècements en cuir sont qualitatifs.
J’ai déjà fait quelques petits déménagements avec en le chargeant à bloc et il n’a pas bougé pour le moment.

Conclusion

Bref, c’est plutôt un sac que vous pouvez acheter pour l’esthétique et l’esprit de la collection mais qui en soit vaut aussi son prix en terme de résistance.

Valery

2 réflexions au sujet de “GUIDE ULTIME: BIEN PORTER DES DERBYS SUEDEES AVEC SEMELLE CONTRASTANTE (ET TEST DES HEMLOCKS DE FAGUO)”

Laisser un commentaire

99 Partages
Partagez78
Tweetez
Enregistrer21