fbpx

Guide ultime du cardigan col châle :notre collaboration avec Paris-Yorker

Sans exagération aucune, je crois bien que le cardigan col châle est une pièce qui m’obsède depuis une dizaine d’années.

Pourquoi donc ? Car c’est une pièce extrêmement exigeante et qui ne se trouve pas facilement à un prix accessible en prêt à porter.

J’ai toujours eu du mal à trouver une pièce qui soit complètement satisfaisante pour moi sur le marché, jusqu’à travailler avec Paris-Yorker sur un tout nouveau modèle.

Cet article est à la fois
– un guide complet sur tous les critères à examiner pour bien choisir votre col châle
– et aussi une présentation complète de notre collaboration avec Paris-Yorker, avec les choix particuliers que nous avons fait.

Bref, même si vous ne comptez pas forcément vous procurer cette collaboration, cet article vous sera tout de même très utile pour faire votre choix parmi d’autres marques.

Jusqu’au 28/11, le cardigan col châle est exceptionnellement proposé à 140€ au lieu de 175€

(si vous êtes déjà au courant du projet, et que vous souhaitez juste commander le cardigan, c’est par ici)

Interview de Jean-Marie, de chez Paris-Yorker

Pour un footing ou pour les transports, je vous ai concocté un podcast où j’interview Jean-Marie, de chez Paris-Yorker qui vous livre tous ses secrets pour reconnaître une belle maille.

Un atelier familial, spécialiste de la maille

Je ne m’étais à vrai dire jamais vraiment intéressé plus en détails à l’atelier de Paris Yorker: je savais seulement qu’il était en Bulgarie et qu’il était spécialiste de la maille.
Il est en fait situé dans les montagnes à 2h de la capitale, Sofia, dans la ville de Dospat, connue pour sa retenue d’eau qui est devenu un immense lac artificielle (ce qui en fait un excellent bassin textile).


C’est un atelier que Jean-Marie et Emmanuelle ont voulu conserver au moment de la reprise de la boîte pour plusieurs raisons:
– un savoir-faire historique de cette région: depuis l’air soviétique il a été décidé en Bulgarie d’une production spécialisée pour chaque région, la ville de Dospat a été retenue comme spécialiste de la maille
– il s’agit d’un atelier familial, où chaque ouvrier est aussi actionnaire de la boîte
– c’est l’un des rares ateliers à produire à la fois en fully fashion et à remailler à la main

Rappels techniques sur la maille:

Toutes les pièces Paris-Yorker sont travaillées en fully fashioned, et le col est remaillé à la main.

Coupé cousu versus fully fashioned


Coupé cousu: on tricote au kilomètre, puis on découpe chaque partie pour les assembler. Il y a donc beaucoup de pertes et une coupe moins précise
Le fully fashioned: on tricote chaque partie individuellement, puis on les assemble. C’est beaucoup plus exigeant techniquement car il y a plus de marge d’erreur du fait de l’élasticité de la laine.
Chaque partie du pull (avant, arrière, bras) sera plus dessinée, avec plus d’arrondi.

Remaillage main


Ensuite, on assemble les manches, l’avant et l’arrière et en dernier le col: tout ce remaillage est effectué à la main et prend environ 1 heure.
Des points de renfort sont également ajoutés aux points les plus sensibles: sous les aisselles et aux épaules notamment.

Résultat: la couture est plus fine, et surtout plus durable.

Les caractéristiques de notre cardigan col châle

Le col châle

Epaisseur et largeur

Contrairement à ce que l’on peut croire, tous les cardigans col châle ne mettront pas en valeur tous les visages de la même manière.

Si, comme moi, vous avez le visage et les traits un peu ronds, alors vous devrez éviter les cols châle trop épais et trop imposants, qui vont encore plus vous arrondir. Et je suis malheureusement tombé moi-même dans ce piège-là bien trop souvent.
Au contraire, si vous avez déjà le visage carré, les traits fins, et la mâchoire développée, vous n’avez pas vraiment besoin de vous encombrer avec ce critère-là.

Enfin, on évitera aussi un col châle trop fin et court: c’est une pièce qui est censée être forte et charismatique.

On ne dirait pas comme ça, mais je suis très content d’avoir enfin trouvé un col châle qui ne donne pas l’impression que je suis encore plus joufflu que je ne le suis déjà.

Longueur

Au-delà de la finesse et de la largeur du col, la longueur est aussi à prendre en compte: il doit descendre un minimum afin de bien accompagner le torse et de renforcer l’impression de V.

Ici, nous avons un col châle équilibré, sur lequel nous n’avons pas été tenté par l’oversize afin qu’il reste intemporel et adapté à tous les visages.

La composition

L’épaisseur

L’épaisseur est un facteur primordial:
trop fin et il ne vous apportera pas la sensation couvrante et réconfortante que l’on attend d’une grosse maille, en particulier avec un col un peu imposant.
C’est ce qui m’était arrivé avec ce cardigan en cachemire d’une marque concurrente (mais il aurait été difficile de proposer un cardigan plus épais en cachemire et avec un prix contenu)
trop épais et vous aurez plus de mal à l’utiliser dans une superposition, en particulier si vous voulez le porter en dessous d’une veste.


Il sera également plus coûteux et il sera plus difficile d’avoir un bon rendu au niveau du col châle (on y revient plus bas).

LAINE OU CACHEMIRE ?

J’ai eu plusieurs cardigans col châle au fur et à mesure des années:
un cardigan d’une marque un peu mainstream en laine de mouton classique (le lambswool classique): accessible, mais ça gratte un peu et ça bouloche vite.
un cardigan en cachemire un peu fin à mon goût: très pratique pour le layering, mais moins couvrant et chaud que ce qu’on attend d’une telle pièce. Tarif assez accessible.
un cardigan M en cachemire 6 fils: ultra chaud, épais et doux. Sûrement le cardigan en cachemire le plus épais du marché, mais à presque 500€.

Bref, le bon compromis pour moi en termes de rapport qualité/prix est soit:
une laine d’excellente qualité avec une fibre qui reste fine, qui ne bouloche pas mais qui reste douce: par exemple une très belle laine mérinos.
un mélange laine/cachemire qui permet d’ajouter juste ce qu’il faut de douceur à la laine (grâce à la finesse de la fibre de cachemire)

On peut également pour l’été trouver des cardigans en mélange de coton, lin ou chanvre. Enfin, vous trouverez également sur le marché des matières plus luxueuses comme l’Alpaga ou le Yak.

Gardez en tête que pour les matières très luxueuses (cachemires très épais, baby alpaga, yak etc): vous paierez 40% plus cher que pour des matières simplement luxueuses (une très bonne laine mérinos par exemple). Vous n’aurez par contre pas un gain de confort et de durabilité de 40%.

C’est un calcul qui se retrouve au final un peu partout dans le luxe: à vous de composer en fonction de votre budget.
Voici de notre côté le compromis que nous avons choisit.

La matière: 600g de confort avec un mélange 90% laine mérinos cardée et 10% cachemire, 6 fils jauge 7

Ces 10% cachemire suffisent à apporter un côté beaucoup plus doux et confortable, tout en obtenant une laine bien épaisse, mais aussi au prix accessible.


6 fils ? Jauge 7 ? Cardée ?



Cela veut dire en gros qu’on a une laine bien épaisse, et avec du caractère.
Voici plus de détails sur ces concepts:

6 fils: un fil de laine est tordu sur lui-même avec 5 autres fils, d’où une laine chaude et épaisse. La plupart des pulls ont environ 2 fils.
Avec les 10% de cachemire, on a en plus un ressenti très proche d’un cachemire 6 fils (qui lui est autrement plus cher).

Jauge 7: c’est une unité qui mesure l’épaisseur de l’aiguille utilisée pour tricoter: plus elle est épaisse, plus le chiffre est bas. A titre de comparaison, un pull fin est tricoté en jauge 12.
La jauge 7 permet donc d’avoir une laine bien épaisse, sans que le rendu ne soit grossier.

Laine mérinos cardée: une laine cardée est plus brute. Elle est démêlée et aérée pour ne pas avoir une fibre lisse: cela donne plus de caractère au cardigan.

Ici, il s’agit de laine mérinos cardée: on a donc la finesse et la longueur typique de mérinos (c’est grâce à cette longueur de fibre qu’un mérinos ne bouloche pas), mais une texture plus brute.

Les finitions

Outre la taille du col, voici les autres finitions à examiner:
la présence ou non de poches latérales: c’est très simple, si le cardigan est voué à se porter comme couche intermédiaire (entre une chemise et une veste, le tout sous un manteau) alors on le préfèrera sans poches: c’est ce que nous avons choisit.
Si en revanche il s’agit d’un cardigan vraiment épais, destiné à remplacer une veste, alors on optera pour des poches latérales.
les bords côtes: Contrairement à de nombreuses marques, les bords côtes aux poignets et à la taille sont doublés, afin que ceux-ci tiennent au fur et à mesure des année

Ce que nous avons modifié sur ce cardigan col châle

Le cardigan col châle n’est pas nouveau chez Paris Yorker, il existait déjà en laine mérinos classique. Pour l’adapter avec ce nouveau mélange laine/cachemire, il a fallut retravailler le patronage.

Voici ce qui a été fait.

La boutonnière

Pour ce mélange/laine, cachemire, il a fallut adapter le patronage existant du cardigan et modifier le nombre de boutons pour l’adapter aux propriétés de la nouvelle matière.
S’il n’y en a pas assez, il y a trop de tension et la laine se détend. S’il y en a trop, ça ne fonctionne pas visuellement.
Ici, on a en tout six boutons qui sont un bon compromis pour bien répartir la tension de la maille et éviter qu’elle ne se détende: 4 boutons en dessous du col (ni trop ni trop peu), et deux boutons au niveau du bord côte en bas (ce qu’on ne voit pas vraiment sur les autres marques et qui permet de préserver ce bord côte.

De mon côté, je vous avouerais que je ne ferme jamais le cardigan à ce niveau vu que je le porte un peu comme un gilet de costume.

Le col châle

Paris Yorker n’a pas touché aux dimensions du col.
Le mélange laine/cachemire étant plus souple, il a par contre été doublé aux extrêmités pour une meilleure tenue.


III Coloris retenus et conseils de style

Le cardigan beige: Urbain avec des couleurs faciles à porter

Beige, blanc et gris: probablement la tenue avec le moins de prise de risque possible sur les couleurs.
Il faut garder à l’esprit ici qu’il est préférable ici de porter une chemise plus claire que le cardigan, tout en maintenant un contraste fort (pour respecter le contraste peau clair et cheveux foncés). Ca ne me laisse donc pas beaucoup d’autres choix que le blanc.

Evidemment, il est préférable d’éviter d’avoir une chemise de travail trop classique et trop lisse en popeline de coton: c’est pourquoi j’ai choisi ici une chemise Daniel Crémieux en twill de coton (beaucoup plus texturé) et avec un col une pièce, qui lui donne plus de caractère et lui permettent de mieux s’intégrer dans une tenue casual chic.

le cardigan bordeau: En pièce forte dans une tenue habillée

Même type de tenue, mais en rouge ici: ça devient la pièce forte. J’ai aussi pris des bottines au style plus marqué, de chez Mauban afin de réequilibrer la tenue.

En layering sous une saharienne

Le cardigan est assez fin pour se porter sous une saharienne, qui est une veste au final assez proche du corps (presque autant qu’un blazer ou une veste sport). J’aime ici beaucoup le contraste entre le bordeau et le chocolat de la saharienne.

le cardigan vert foret: Dans un style Gentleman Farmer

Le vert forêt s’adapte bien dans un style Gentleman Farmer, avec des brogue boots grainées de caractère et un gurkha en flannelle épaisse.

Le bleu marine: basique simple à porter

Ici, je le porte tout simplement avec un gurkha en flanelle gris, et une chemise oxford rayée. Absolument 0 prise de risque donc.

Conclusion

J’espère que cette collaboration vous plaira: je suis de mon côté ravi de pouvoir vous proposer un cardigan col châle de cette qualité sous les 200€.

Cela a été possible d’une part par le rapport qualité/prix de la marque Paris-Yorker, mais aussi par les choix que nous avons fait sur la matière et la sélection d’un mélange laine/cachemire qui permette d’obtenir un excellent ratio épaisseur/douceur/prix, le tout avec des finitions et une confection soignées (fully fashion, remaillage main et bords côtes / col châle doublés).

Ils sont disponibles ici, en stock en quantités limitées, à 175€ (et à 140€ jusqu’au 28/11 au soir)

Valery

Laisser un commentaire

6 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer6