Trouver son style: comment concilier goûts et contraintes ? + Ateliers à venir

Disclaimer: Cet article a surtout pour but de vous expliquer la démarche entre le moment où vous repérez un style qui vous plaît, et celui où vous savez exactement ce que vous devez en tirer, où et comment l’acheter.
J’ai choisi de prendre le style années 20 à travers la série Boardwalk Empire: c’est un style ostentatoire qui contient beaucoup de bonnes idées, mais qui n’est sûrement pas adapté à tout le monde.
C’est un excellent exemple pour vous monter une démarche d’adaptation à la vie de tous les jours.
Le contenu des inspirations et des sites et des marques où acheter n’est pas exhaustif et est plutôt présent à titre d’exemple.

J’avais écris il y a un peu plus d’un an un article sur le style des personnages de la série Boardwalk Empire.
Cette série est typique des années 20: elle se passe à Atlantic City (le Las Vegas de la côte Est des Etats-Unis) et met en scène Nucky Thompson, à la base trésorier de la ville mais qui tient en fait tout du parrain.

La série est aussi partiellement réalisée par Martin Scorcese , un sacré génie des costumes d’époque qui m’a notamment impressionné dans Hugo et Gangs of New York.
L’environnement particulier de cette série qui mélange mafieux, poker, prohibition et drogues est un terrain propice à l’extravagance caractéristique de l’entre deux-guerre.

Comment s’en inspirer ? La première étape est d’abord d’identifier les éléments caractéristiques: couleurs, motifs, matières, coupes et accessoires.

(l’image titre est issue du dernier lookbook de Cesare Attolini)

I L’identification

La grille d’analyse est simple: couleurs, motifs, coupes, matières et accessoires. Je vais balayer ça assez vite car j’ai déjà analysé tous ces éléments dans l’article de l’année dernière. Consultez le pour plus de détails

Couleurs et motifs

Jamais dans une série je n’ai vu des tenues à la fois aussi chargées et réussies. On a dans la photo suivante deux motifs: un carreau traditionnel plaid et un motif paisley sur la cravate. Ces motifs plutôt différents servent d’ailleurs à différencier la cravate du costume qui sont dans des tons de couleurs très proches.  Ce vert/jaune des deux pièces contraste bien avec le rose de la chemise et le blanc du col. On remarque aussi des détails caractéristiques comme la boutonnière et la barrette de col.

Plaid-Suit-Details

Les matières

La série met surtout en avant les cols en fourrure avec des matières classiques comme le lapin.

Mais on a aussi des matières qui sortent de l’ordinaire comme l’Astrakhan ( c’est la fourrure dont les conditions de production sont à peu près les plus atroces).

Boardwalk-Empire_Michael-Kenneth-Williams-fedora_image-credit-HBO

Les coupes

On retrouve des versions anciennes du pardessus, avec en particuler l’Ulster Coat:
Nucky-Thompson-Ulster-Overcoat-In-Camel
On a sinon les chemises à col montants Picadilly et des gilets à col châle.

Les accessoires

On termine sur les accessoires et chaussures, que j’avais déjà évoqué dans l’article de l’année dernière.

Bref, on a un style assez riche, et vous conviendrez bien que 75% d’entre nous ne sommes pas prêts à porter une rose en boutonnière: c’est pourquoi il faut effectuer un premier travail d’élimination.

[cta id=’14915′]

II L’élimination, ou comment concilier goûts et contraintes

Le travail d’élimination se fait en confrontant vos goûts et vos contraintes. Elles sont de différents types: contexte (professionnel ou personnel), personnalité, morphologie, budget et garde-robe actuelle.

Pour vous illustrer ce travail d’analyse, je vais l’appliquer à mon cas

Le contexte

A moins de trainer dans des soirées à thèmes 1920, difficile de porter des boutonnières en forme de rose. De même pour les cols Picadilly et les barrettes à cravates.
Les pochettes sont par contre complètement passe-partout dans un environnement parisien classique, surtout si vous les prenez assez sobres, comme celles de Simmonot Godard.

simonnotgodard8

Personnalité et attentes

Je cherche un look propre, élégant mais pas trop sage (surement pas de cravate), et avec des pièces interchangeables pour ne pas avoir à me poser de questions.
Le style 1920 est fait de chemises, vestes, manteaux et gilets: en les choisissant intelligemment, je peux facilement faire de nombreuses tenues différentes avec peu de pièces.

Je retiens aussi le gilet col châle à motifs plaid qui se marie facilement avec du gris ou du bleu marine uni et qui irait parfaitement par dessus une chemise blanche.

253453 1a47c69a2d20cf10d525db3d52675191 Trouver son style: le style années 20

Voilà par contre une première bonne raison pour ne pas choisir de couleur trop affirmée qui seraient trop difficile à porter.
Pas de fantaisies non plus comme les roses en boutonnières ou les noeuds papillons.

Morphologie

Etant assez maigre, je vais devoir éviter les coupes droites, et les vestes à double boutonnage ne sont pas les meilleurs solutions non plus.

En revanche, je peux retenir les vestes à rayures verticales fines et à simple boutonnage qui allongeront ma silhouette.


De même, je vais éviter les couleurs trop vives et trop chaudes qui accentueront ma peau assez pâle.

Budget

Le manteau en fourrure me tente bien, mais la plupart d’entre eux sont coûteux ou trop extravagants. En cherchant un peu, je peux trouver un palliatif de bonne qualité à ceux qui sont sur les podiums. Par exemple un modèle de chez Zara:

Zara-homme-edition-hiver-2013-1

C’est aussi dans cette partie là que je dois différencier le cyclique de l’intemporel: suis-je prêt à investir dans un vêtement qui ne me durera que deux saisons à tout casser et qui reviendra à la mode avec un peu d’espoir quelques années plus tard, ou est ce que je préfère des pièces plus discrètes mais plus intemporelles ?

Pour le style années 20, on peut par exemple évoquer les derbys double boucle: elles font un retour en force certain, ce qui les rend plus facilement portable pour les 18-25 ans. Par contre, elles sombreront sûrement dans l’oubli d’ici 3 à 4 ans pour redevenir l’exclusivité des 40 ans et plus.

Je m’abstiendrai donc de me ruiner pour une pièce cyclique et opterai pour une paire de Meermin ou d’Alfred Sargent plutôt que pour des John Lobb à 800 euros.

tumblr_li8t6uCVDe1qfex1b

Garde-robe et tenues usuelles

Pas de contre indication spécifique de ce côté là: à part quelques tee-shirts, j’ai surtout des chemises, cardigans, vestes et pantalons (chinos et jeans) dans ma garde-robe.
Le style aurait été plus difficile à assimiler si je n’avais eu que des hoodies et des jeans.

Je ne retiens par contre pas les chemises cols Picadilly qui se portent seulement avec une cravate.

III Inspiration

Une fois que vous avez repéré un style qui vous plaît et dont vous avez pu retenir de nombreux éléments, il faut trouver l’inspiration pour construire vos tenues ou trouver de nouvelles pièces.
Il n’y a pas de vrai processus de recherche qui fonctionnerait pour tous les styles: les quelques pistes que je vais vous donner ont été accumulées par expérience.

En tapant simplement boardwalk empire style sur Google ou Pinterest, on trouve rapidement des mots clefs aussi pertinents comme « dapper » ou « sartorial ».

dapper

Des blogs comme Soletopia et thrashnez sont aussi spécialisés dans ce style.

Pour s’intéresser davantage à ce style et son histoire, on peut regarder des sites comme gentlemangazette.
Enfin, vous pouvez aussi jeter un coup d’oeil du côté de styleforum, de ses lookbooks (aussi appelés WAYWT pour « What are you wearing today ») et de ses reviews sur les marques.
Depiedencap sera aussi une bonne source d’informations sur les chaussures.

waywt

Bref, Pinterest, les blogs (tumblr compris) et les forums sont les principales pistes à explorer. Repérez également les principaux mots clefs qui caractérisent votre style dans les blogs anglophones.

IV Achats

Maintenant que tout le travail préparatoire est fait et que vous savez ce qu’il faut acheter, on va se demander où l’acheter, à quelles marques s’intéresser et comment les acheter.
Pas de liste exhaustive mais quelques bonnes pistes: une fois que vous connaissez vos marques de prédilection, cherchez les d’abord d’occasion, en déstockage et sinon sur des petits e-commerces (ceux qui ont le moins de publicité, et qui ont parfois encore d’anciennes collections en déstockage).

Quelques marques (à rechercher sur Yoox et eBay)

Chaussures: Loding, Alfred Sargent, Meermin
Vestes: Ovadia, Band of Outsiders
Manteaux: Zara, U-ni-ty

Les forums

Depiedencap pour les chaussures et Styleforum pour le reste sont des excellentes premières solutions

Un outil comme le guide interactif  « Bien s’habiller en 7 clics » peut justement vous aider à trouver les bonnes marques et les bons e-commerces en un temps record.

Et s’il existait un raccourci ?

Trouver son style est une démarche qui peut prendre plusieurs années et qui implique, une fois le travail d’élimination effectué, de savoir reconnaître la qualité pour effectuer des achats qui vont durer dans le temps et que vous serez fier de porter.

J’ai un peu réfléchi sur la question, et je vous propose donc des ateliers à Paris sur le mois de Décembre, je vous donnerai plus de détails d’ici une dizaine de jours 🙂
Si vous voulez vous tenir au courant, c’est par ici::

Tenez-moi au courant des ateliers (et envoyez moi des cadeaux)

 

 

Mes secrets pour bien s habiller

Recevez lundi et jeudi par email: un conseil pratique, quatre bons plans et deux idées de tenues.