BIEN FAIRE SES SOLDES 2016: LE PREMIER RELOOKING HOMME AUTOMNE/HIVER 15-16

Disclaimer: Alexandre avait déjà fait un relooking l’été dernier chez une autre enseigne (qu’on ne nommera pas). Certaine de ses pièces comme la chemise casual étaient très correctes et viennent de là. Alexandre désirait du coup cette fois-ci se faire une garde-robe d’hiver, la plus complète et polyvalente possible, comme ce que j’avais pu faire pour Fabien.

Il y a deux écoles.

Un relooking d’une journée peut se passer de deux manières différentes:
être bâclé et expédié en 2/2 par un relookeur pas très pro et pressé par des impératifs personnels: c’est l’expérience qu’avait eut Alexandre lors de son premier relooking.
Bizzarement, il n’a pas vraiment vu de valeur ajoutée chez un coach qui se contente de l’amener au Bon Marché pour faire les corners AMI, Paul Smith et Carven. Surtout quand on le paie 300 euros pour ça. Etrange.
un marathon d’une journée, de 10H à 20H, avec une traversée de tout Paris, sans s’arrêter pour manger où l’on fait tour à tour friperies, petits créateurs, multimarques, pop-up stores (certains cachés dans un immeuble, d’autres où l’on arrive en pleine soirée)

C’est le deuxième type de journée qu’a pu expérimenter Alexandre et que nous allons vous détailler, car on oublie trop souvent la grande variété de boutiques disponibles à Paris. Ce petit guide pratique pourra vous servir aussi bien en soldes qu’en temps normal.

I LE DEROULEMENT DE LA JOURNEE

1 Premier impératif: arriver en bonne forme

Certains coachs aiment se cantonner au Bon Marché / Printemps / Galeries Lafayettes par facilité et confort, d’autres aiment aller souvent dans les mêmes enseignes comme Boggi par appât du gain pour toucher leur commission de la marque.

Je préfère quant à moi vous en montrer le plus possible sur une journée, pour que vous ayez un carnet d’adresses de base solide où vous pourrez retourner ensuite.

Evidemment, les bonnes adresses ne sont pas situées les unes à côté des autres (même si on en trouve beaucoup vers République et dans le Haut Marais) et les trajets en métro sont longs et nombreux.

Du coup, dans les trois quart des cas: une journée inclue bien de 1 à 2H de marche (on ne prendra jamais le métro pour un trajet faisable en 15-20 min à pieds) et surtout on ne s’arrête en général pas pour manger. (évidemment, on pourra s’arrêter prendre un sandwich si vous voulez manger sur le pouce, c’est l’heure de pause dej en resto qui n’est pas toujours possible à caser, mais c’est toujours dans votre intérêt :-)).

(Oubliez aussi le cliché du relookeur qui marche vite avec le client derrière qui galère avec ses sacs: j’ai des manières donc je vous aidera à porter vos achats quand vous serez chargés)

Avant de commencer, voici les exigences et le budget d’Alexandre:

Alexandre mesure vers les 1m85 et a une silhouette élancée: il souhaitait donner plus de consistance à sa carrure et casser cette impression de grand fin.  Vous verrez qu’on a joué sur les couleurs , les constructions et les textures pour travailler sur la silhouette.  Il ne souhaitait pas attendre les soldes et voulait faire une garde-robe entière, comme Fabien, avec un budget total d’environ 2700 euros.
Un sacré budget donc mais pour lequel on a pu trouver beaucoup de grosses pièces polyvalentes et faciles à porter (c’était important pour qu’Alexandre puisse ensuite composer ses tenues sans se poser de questions) et surtout qualitatives.

Voici le feedback d’Alexandre: 

Mon cas est assez similaire à celui de Fabien et de Benoit. A la différence que j’avais déjà effectué un relooking avec une autre enseigne. Ce relooking s’était déroulé sur une matinée, et bien que le résultat fut correct pour l’ensemble des pièces, j’avais surtout été déçu par la manière dont il avait été si rapidement expédié, en juste 2 ou 3 heures, et que je n’avais pas vraiment eu mon mot à dire sur certaines pièces.
Avec l’arrivée du froid, et un besoin urgent d’un manteau d’hiver et d’un costume, je me suis mis à lire pas mal d’articles sur différents sites et blogs. C’est là que je suis tombé sur le blog de Valery. Et bien que ses articles soient très détaillés (parfois même trop pour un débutant comme moi), chercher et se déplacer en magasin et essayer les articles prend du temps, avec toujours au moment de l’achat, l’incertitude d’avoir fait le bon choix en terme de coupe, couleur et matière.
C’est le témoignage de Fabien (et mon immobilité à sortir et à fouiller les boutiques de Paris) qui m’a convaincu de retenter l’expérience du relooking. Et je n’ai pas été déçu.
Tout en prenant notre temps, nous avons traversé Paris, selon un itinéraire établi au préalable par Valery en fonction de mes besoins. Valéry savait où nous allions et nous nous sommes arrêtés dans différentes enseignes spécialisées dans un certain type de vêtement.
La journée relooking a duré de 10h30 jusqu’à quasiment 20h. J’ai eu le temps de poser toutes les questions qui me passaient par la tête et surtout, je suis reparti avec des basiques hivers qui me permettront je pense de tenir facilement 3 ou 4 ans.
A partir de maintenant, et grâce aux conseils et au carnet d’adresse de Valery, je pense être capable d’effectuer seul des achats d’appoint, selon mes goûts et mes envies. Et surtout, je n’ai plus le sentiment de ne pas savoir par où commencer.

Alexandre

2 Le parcours

a La friperie

Il ne faut jamais avoir d’attentes particulières en friperie: si vous cherchez une veste en laine deux bouton taille 48, vous avez au mieux une chance sur cinq d’en trouver une à l’instant t.
Par contre, c’est intéressant d’y passer quand elle se situe sur le chemin et qu’on est à proximité.

Nous étions en l’occurence aux Batignolles pour aller chez APC et Cuisse de Grenouilles et nous en avons profité pour aller chez Stéphane, une friperie place du docteur Felix Lobligeois (ultra quali où les produits sont quasi neufs) qui propose notamment des invendus Tricker’s.

Le but n’était pas forcément d’y acheter quoi que ce soit, mais au moins de faire découvrir le concept à Alexandre pour qu’il puisse y retourner occasionnellemnt. Nous avons eu de la chance puisqu’une paire de Richelieu Gold était disponible à la bonne taille et convenait parfaitement aux besoins d’Alexandre, qui recherchait une paire de chaussures formelles un minimum polyvalente (d’où des richelieu Gold au lieu de Richelieu noires).

Alexandre a pu profiter en plus de ça des conseils de Stéphane, d’une richesse et d’une pertinence rare et d’un cirage gratuit.

B Deux marques Louis Purple et Cuisse de Grenouilles

Nous sommes ensuite allés à Ternes chez Louis Purple. Le nom ne vous dit rien et la devanture de l’enseigne est très classique: si je devais imager cette marque, je dirais que c’est un peu la partie visible de l’iceberg.

Louis Purple est la marque d’un gros groupe d’usines en Roumanie et en Ukraine qui fabrique pour une quantité hallucinante de marques que vous connaissez bien (et on reconnaît facilement la confection avec des détails comme les salières et les coutures en demi-lune).
Je ne sais pas encore exactement dans quelle mesure j’ai le droit de les nommer et vous devrez attendre l’article de test pour ça.

En tant que marque d’usine, Louis Purple est le parfait exemple d’intégration verticale, et donc de prix ultra compétitifs. La devanture très classique de la boutique 37 avenue des Ternes renferme en fait tout bonnement le meilleur rapport qualité/prix de ce que vous pouvez trouver à Paris. (vous pouvez en chercher d’autres, mais les chances sont très fortes que ça vienne de For Mens).
Bref, le prêt à porter est commercialisé depuis Septembre dans la boutique (qui proposait avant seulement la demi-mesure et la mesure) et Alexandre est le premier à avoir pu en profiter.

Bilan des courses:

Une doudoune en flannelle de laine Vitale Barberis Canonico à 350 euros

J’ai vu des modèles très similaires chez des marques qualitatives à plus de 600 euros, à ce prix là, la fourrure de la capuche est par contre en synthétique

Il s’agit d’un bel exemple d’une doudoune riche en finitions pratiques, mais sans être inutilement encombrée: elle reste bien adaptée à un usage urbain. Elle permet aussi de donner de la consistance à la carrure. 

Un manteau d’hiver à 290 euros, 90% laine et 10% mohair

Ce pardessus est une véritable merveille (le test va sortir prochainement): on apprécie surtout les différentes variations de bleu sur la texture à chevrons du manteau et le boutonnage croisé est plus facile à porter qu’il n’y paraît. Je n’ai sincèrement pas trouvé de meilleur rapport qualité/prix en terme de manteaux à Paris.
(attention cela étant ça ne va pas non plus à tout le monde et je l’ai choisi spécifiquement pour Alexandre qui avait des exigences précises: apporter plus de consistance à sa silhouette, ce que permettent la matière et le boutonnage).

Un dos irréprochable avec un cintrage léger, qui laisse une belle marge de manoeuvre pour faire des superpositions:

Deux chemises à 59 euros chacune: vous verrez la chemise blanche sur certaines des photos.

Un costume de la gamme Sartoriale, entièrement entoilé à 699 euros (avec une quantité impressionnante de finitions réalisée à la main, notamment au niveau de l’emmanchure).
Voici quelques photos:

hdr

Un tissu qui prends bien la lumière et qui révèle une jolie texture hopsack.

Un beau roulé de revers caractéristique d’une veste entoilée bien finie.

Des revers ni trop fins ni trop larges, qui convenaient bien à la morphologie d’Alexandre. 

b Cuisse de Grenouille

C’était surtout pour le cardigan col châle que j’aime beaucoup, d’un bleu assez riche qu’on retrouve à vrai dire rarement ailleurs. Il contraste plutôt bien avec la veste de costume.
Seul inconvénient: il est à 360 euros. Je vous conseillerais de le prendre plutôt à -30% pour un rapport qualité/prix optimal.

La veste de costume est d’ailleurs pile poile à la bonne longueur et assez texturée pour se porter dépareillée. Si elle avait été légèrement plus longue et avec une texture plus lisse, ça aurait été trop formel.

hdr

hdr

3 Deux pop-ups stores: Oxence Paris et Le Pantalon

Nous avons fait deux pop-up stores: le premier d’Oxence Paris à Chateau Landon (dont les chemises sont à mon avis ce qui se fait de mieux dans le créneau du 150 euros).
Ca ne convenait ici pas vraiment du fait d’une certaine aisance dans le dos (car il s’agit aussi de chemises de travail prévues pour être confortable et pour être portées toute la journée).

Le second était celui d’Atelier Particulier et du Pantalon (qui a en fait été fait à la fin de la journée): nous sommes arrivés pile pour la soirée d’ouverture du pop-up avec cidre à volonté (bien pour finir) et dans lequel Alexandre a pu choisir des modèles avec des teintes un peu originales.

Ces pop-ups sont accessibles à tout le monde, mais c’est déjà plus difficile de les connaître si on ne travaille pas dans le milieu (à moins d’être passionné et de liker toutes les pages de petites marques sur facebook).

 

[av_button_big label=’EN SAVOIR PLUS ET RESERVER MA SEANCE’ description_pos=’below’ link=’manually,http://jamaisvulgaire.com/relooking-coaching-en-style-homme/’ link_target= » icon_select=’no’ icon=’ue800′ font=’entypo-fontello’ custom_font=’#ffffff’ color=’theme-color’ custom_bg=’#444444′ color_hover=’custom’ custom_bg_hover=’#1cc5a3′][/av_button_big]

 

4 Trois multimarques: Upper shoes, Centre Commercial et BonneGueule

Nous sommes passés chez Upper Shoes car Alexandre recherchait aussi une bonne paire de desert boots bien increvables, à garder pour des années. Le contrat est rempli avec ces Carmina suédées marron foncées. (avec en prime les conseils avertis et prévenants de Xavier sur l’entretien).

dav
dav
dav

On a pu faire un bon repérage sur les tailles de jean et les coupes à Centre Commercial (la rue de Marseille est idéale pour trouver votre coupe de jean parfaite) et Alexandre a déjà pu essayer les Weird Guy de chez Naked and Famous (qui ne lui vont malheureusement pas, mais il restera à essayer notamment Renhsen).
On y est aussi allés pour les pulls SNS Herning qui étaient un bon moyen d’avoir un basique d’hiver fiable, qui rajoute de la texture à la tenue. (il s’agit du modèle basique Fishermann)

Enfin, nous sommes aussi passé chez BonneGueule pour le pantalon en flanelle gris clair (de loin ma pièce préférée de la collection BG) et aussi pour avoir un bon aperçu de la collection et de la sélection de marques (Marchand Drapier Melinda Gloss etc).

II Les styles possibles

A Formels

Deux tenues possibles avec le costume: l’une avec le pardessus et l’autre avec la doudoune. Les doudounes qui passent bien avec une tenue formelle sont vraiment plutôt rares: on est souvent confrontés soit à un problème de longueur (avec une doudoune moins longue que la veste et qui laisse donc celle-ci dépasser) soit à un problème de style (rendu cheap, finitions trop nombreuses etc).

Le rendu avec le pardessus est très satisfaisant aussi bien ouvert que fermé, ce qui est rare pour un manteau croisé.

Le manteau est parfaitement équilibré malgré sa fermeture croisée. Une cravate en grenadine de soie un peu vive serait idéale pour rajouter un peu de couleur et de texture.

 

[av_button_big label=’EN SAVOIR PLUS ET RESERVER MA SEANCE’ description_pos=’below’ link=’manually,http://jamaisvulgaire.com/relooking-coaching-en-style-homme/’ link_target= » icon_select=’no’ icon=’ue800′ font=’entypo-fontello’ custom_font=’#ffffff’ color=’theme-color’ custom_bg=’#444444′ color_hover=’custom’ custom_bg_hover=’#1cc5a3′][/av_button_big]

 

B Casuals

On a essayé deux assemblage simples avec le cardigan Cuisse de Grenouilles

Les superpositions plus expérimentales

Avec une telle quantité de basiques, l’avantage est de pouvoir expérimenter pas mal de combinaisons, et en plus de rarement se tromper tant ils sont polyvalents. Il faut par contre simplement avoir une bonne idée des volumes pour éviter un effet Bibendum

hdr

hdr

Nous avons été un peu trop ambitieux ici: la tenue rends plutôt bien avec le manteau ouvert (même si ça commence à faire beaucoup de bleu). C’est autre chose une fois qu’on le ferme, comme en témoignent les plis de part et d’autres du boutonnage du manteau.

Evidemment, ce n’est du coup pas une tenue qu’Alexandre reproduira et je vous la présente uniquement à but pédagogique, pour vous montrer jusqu’où il est possible d’aller en terme de superposition, et les signes qui montrent qu’on va un peu trop loin.  (certains ont crû bien hâtivement avec cette photo que le manteau était trop petit et ne se fermait pas: c’est en fait la tenue en dessous qui est trop chargée, je vous invite à bien consulter toutes les photos de l’article pour voir que c’est bel et bien la bonne taille).

Conclusion

J’espère que l’article vous aura plu: j’ai tâché de le faire le plus informatif possible en vous apportant le plus de valeur en terme de conseils et de marques intéressantes pour vos soldes.
Des sessions relooking sont encore disponibles en Janvier la semaine du 11 et le week-end du 16. (les trois premiers jours des soldes sont déjà pris).

Je ne suis pas revenu en détail sur les tarifs mais ils sont fixes pour la journée (340 euros) et je ne prends pas de commission sur les achats. Je vous conseille un budget minimum de 1000 euros, mais rien n’empêchera de faire du repérage sur des pièces hors-budget que vous pourrez acheter ultérieurement. (ce qu’aucun autre service de relooking ne vous proposera)

[av_button_big label=’EN SAVOIR PLUS ET RESERVER MA SEANCE’ description_pos=’below’ link=’manually,http://jamaisvulgaire.com/relooking-coaching-en-style-homme/’ link_target= » icon_select=’no’ icon=’ue800′ font=’entypo-fontello’ custom_font=’#ffffff’ color=’theme-color’ custom_bg=’#444444′ color_hover=’custom’ custom_bg_hover=’#1cc5a3′][/av_button_big]

pubstenuebusiness

  • Foucault Jérémy

    Merci pour ces photos de Relooking ! Un peu trop sombre à mon goût, mais l’essentiel est que le clien est satisfait !

    • jamaisvulgaire

      Oui mais le bleu marine permet d’avoir des basiques faciles à porter 🙂

  • FPP

    Autant j’adore le pantalon en flanelle de BG autant là il tombe super mal ;o((
    Mais pour le reste, chapeau ! Belles prises !

    • Hervé

      C’est vrai qu’il est magnifique ce pantalon BG, et trop long, comme tous leurs pantalons (c’est volontaire), mais une fois coupé à la bonne taille ça sera parfait 😉

      Beau travail en effet, même si c’est aussi un peu trop sombre pour moi. Mais pour l’observer sur quelques amis que j’ai « coaché » en la matière, j’ai l’impression que c’est en gagnant en galon qu’on apprend à s’habiller de manière plus claire. Les couleurs sombres c’est rassurant quand on commence (tu confirmes Valéry ?), et il pourra assortir ses pièces bleu marine à d’autres grises à venir.

      • jamaisvulgaire

        Oui le tombé n’est pas terrible là vu que les retouches n’ont pas été faites.
        Effectivement Alex voulait se constituer un vestiaire de basiques du coup on a opté pour des couleurs simples très faciles à assortir. Une fois qu’il sera à l’aise avec ça il pourra effectivement passer à des couleurs plus originales.

  • Chirstophe

    quelle est la marque du costume ?

    • jamaisvulgaire

      Louis Purple 🙂

  • Stochastic

    Le cardigan col châle bleu Cuisse de Grenouille, en solde, que vaut-il par rapport à ceux de Six et Sept / BonneGueule ? J’ai l’impression qu’il est moins épais et que le dernier bouton est plus haut ?

    • jamaisvulgaire

      Non l’épaisseur est la même par contre le dernier bouton est légèrement plus haut mais on reste dans des proportions très satisfaisantes qui mettent bien en valeur le dessous.

  • Loc

    Bonsoir Valéry,
    Vu la qualité des chaussures de la friperie de Stéphane, j’ai décidé d’y faire un tour et résultat, je suis reparti avec une jolie veste!

    Je viens de découvrir récemment ton blog; merci pour tes conseils et tes bonnes adresses!

    • jamaisvulgaire

      Merci de ton feedback Loc, content que ça t’ait plut 🙂

Mes secrets pour bien s habiller

Recevez lundi et jeudi par email: un conseil pratique, quatre bons plans et deux idées de tenues.