TEST TAILOR TRUCKS : LA DEMI-MESURE À DOMICILE

Tailor Trucks est un service de tailoring mobile qui se déplace où et quand vous le désirez

Cela fait désormais un certain nombre d’enseignes (qui proposent de la demi-mesure) que nous testons. Bien sûr on pourrait en faire facilement deux fois plus, mais notre leitmotiv c’est de dénicher des marques qui proposent un concept ou une offre novatrice sur le marché. Pour ce qui est de Tailor Trucks, c’est un nouveau concept qui est mis à l’honneur, ou plutôt un ancien concept remis au goût du jour : Tailor Trucks se rend ou vous le désirez grâce à son camion de tailleur !

Il faut savoir qu’autrefois (avant la consommation de masse et l’ère industrielle) les artisans du luxe se déplaçaient chez leurs clients pour présenter leur savoir-faire et leurs créations. Aujourd’hui c’est un service qui s’est perdu (sauf pour certains clients particulièrement fortunés ou de puissants influencers) car désormais le rapport de force à changer et ce sont les clients qui se rendent dans les boutiques des marques (du luxe comme mass-market).

Tailor Trucks c’est une histoire de famille

LA GENÈSE

Comme c’est souvent le cas parmi les marques que nous présentons (et ce n’est sans doute pas une coïncidence), Tailor Trucks est le résultat d’une reconversion de deux cousins, Johan et Lilian. À l’origine Lilian travaille dans l’immobilier dans le 77 et Johann dans la finance à Dubaï. Mais quelles raisons peuvent-ils bien avoir pour s’être ainsi retrouvés à monter leur affaire ensemble ?

Ils vivent tous les deux hors de Paris et quand ils s’y rendent c’est souvent le weekend pour voir leurs familles et amis. Ce qu’ils trouvent en prêt-à-porter chez eux et à Paris ne leur convient pas et ils n’ont jamais le temps de se rendre chez un tailleur. Même s’ils avaient le temps une fois, il aurait également fallut y revenir plusieurs fois pour les essayages … C’est donc une offre qui ne leur convient pas à tous les deux.

Ils émettent donc tous deux le même constat suivant : Il n’y a pas d’offre adéquate en demi-mesure pour les expatriés et ceux qui ne vivent pas et ne travaillent pas à Paris intra-muros mais qui s’y rendent à l’occasion de manière régulière. 

C’est à partir de ce moment là que germe l’idée d’une offre costume mobile. Ils décident donc de se former aux techniques du tailoring, étant passionnés de traditions sartoriales et de bespoke depuis des années ils ont très vite appris. Ils se forment auprès de leur tante qui était elle même tailleuse et auprès d’un ancien tailleur qui officiait rue de Courcelles. Ils se concentrent notamment sur la prise de mesure (incontestablement l’étape la plus importante dans la construction de votre costume sur-mesure).

LE CONCEPT DU TRUCK

Une fois le métier appris, ils se focalisent alors sur l’essence même de leur concept, la mobilité. Pour cela ils décident d’acheter un camion qu’ils pourront soigneusement aménager pour accueillir leurs clients.
camion

Bien sûr il fallait parfaitement conditionner l’espace disponible pour exposer leurs tissus, les options de personnalisations et contenant une cabine avec tout le confort nécessaire qu’exige l’accueil du client. Le résultat final est plutôt satisfaisant, au total il y a 10m² d’aménagement ! Nous avons pris quelques photos pour vous montrer à quoi ressemble tout cela une fois à l’intérieur du Tailor Trucks.

Tout d’abord le mur de tissus des costumes. Ou sont exposés les incontournables (unis bleu marine et gris, prince de Galles, financiers et cela dans différents tons).

DSC_0427

Comme ils ne peuvent pas exposer toute leur offre tissus sur ce coin du camion, ils possèdent également plusieurs liasses de tissus des différents drapiers qu’ils proposent. Tous les tissus sont présentés avec des pastilles correspondant aux différentes gammes de la marque. C’est clair et concis.

DSC_0429

Une autre partie du camion contient l’offre des tissus pour les chemises. Ils proposent également une offre très large de tissus ainsi que de nombreuses personnalisations,  mais ils proposent surtout une gamme made in France à partir de 140€.

IMG_7642

Enfin, la dernière partie du camion est réservée aux essayages grâce à une cabine. On y trouve plusieurs miroirs et tout l’espace nécessaire. Preuve étant sur la photo ci-dessous, nous sommes trois personnes à bord du camion (Valéry, Johan et moi) et nous avions encore une belle marge. Pour l’anecdote, Lilian m’a dit qu’une fois qu’ils avaient réussis à monter à huit dedans ! Conclusion du truck ? On s’y sent bien et c’est confortable, bien sûr l’ambiance est moins sophistiquée que celle d’un salon de gentleman du XIXe mais ce n’est pas le but recherché. Ici, on peut y construire son costume sans inconvénients vis à vis d’un autre tailleur classique.

DSC_0420

COMMENT CA MARCHE AU JUSTE ?

Grâce à cette mobilité, ils se déplacent à la demande du client. C‘est très simple il suffit de les appeler directement ou bien de prendre rendez-vous sur le site. Ce qui est un véritable service à Paris ! De ce fait ils rencontrent également d’autres acteurs comme des entreprises ou des écoles de commerces mais c’est secondaire, les particuliers restent prioritaires. Ils peuvent se déplacer partout en Île-de-France.

Ils possèdent donc un truck (un deuxième arrive bientôt ainsi qu’un nouveau collaborateur pour les épauler) et un showroom près de Nation.

Le client peut choisir d’utiliser uniquement la boutique mobile ou bien de passer au showroom ou encore d’alterner les deux. Tailor Trucks s’adapte aux disponibilités de ses clients, c’est là tout l’intérêt du concept.

L’OFFRE DEMI-MESURE

Non seulement ils proposent un vrai service de mobilité en Île de France, mais ils sont également compétitifs en termes de prix tout comme ils le sont en termes d’offre.  Ils proposent un prix d’appel  pour un costume deux boutons en tissu Marlane, un drapier italien originaire de Biella à partir de 330€ (idéale pour une clientèle estudiantine par exemple). Ils grimpent jusqu’à 950€ (la gamme de tissu luxe) enfin ils proposent également une gamme premium exclusive à partir de 1250€ pour un costume entoilé en tissu Ermenegildo Zegna.

Vous pouvez choisir l’entoilage de votre costume (il faut rajouter 60€ pour un semi-entoilé et 100€ pour un entoilage complet sauf pour la gamme premium ou c’est déjà compris dans le prix). Si jamais vous avez une urgence, ils peuvent réduire le délais de confection en passant du mois traditionnel à 5 jours ou même 24 heures ! Voici leur tableau tarifaire qui est très simple à comprendre.

Ils proposent une offre de tissus provenant des grands drapiers incontournables comme tout bon tailleur qui se respecte (VBC, Reda, Dormeuil, Loro Piana, Zegna, Holland & Sherry…). Ils proposent également toutes les options de personnalisation classiques à savoir les doublures, les boutons, les poches, la largeur des revers (de 5,5 cm jusqu’à 13 cm de largeur, une option qui ravira les puristes), la boutonnière … Ils sont à l’écoute si vous avez un souhait particulier.

TEST TAILOR TRUCKS : LE COSTUME CROISE BUSINESS

DSC_0545

Cela fait un moment que je désirais tenter le costume croisé (les Kingsmen y sont peut-être pour quelque chose). Le problème c’est que je ne me sentais pas encore prêt à en porter un à rayures comme Galahad ou Egsy. J’ai donc opté pour un premier croisé uni et sobre sur un tissu super 120 (toute saison) VBC de la gamme élite en semi-entoilé (ainsi la transition du costume 2 boutons au croisé est plus douce).

DSC_0567

L’idée du test c’était (en plus de tester leur offre de costume) de mettre à l’épreuve la mobilité du truck. Nous avons donc pris tous nos rendez-vous en camion, directement devant nos locaux proche d’Etienne Marcel). Une première épreuve que Lilian arrive à franchir sans problèmes.

DSC_0430

J’ai suivi mes envies ainsi que les recommandations avisées de Johann sur la personnalisation du costume. Une personnalisation 2.0 interactive et ludique (chaque point de personnalisation est expliqué par Johann), des étapes qui sont accompagnés d’un ipad sur lequel on définit les options concernant la réalisation de notre costume.

LES FINITIONS

Le costume possède une coupe cintrée. Je suis grand et mince donc une coupe droite ne m’aurait pas spécialement mis en valeur (voire même porter préjudice)

Épaule

Proprement réalisée, la ligne d’épaule tombe juste (ce qui n’était pas évident compte tenu de ma morphologie). Je préfère toujours choisir une épaule anglaise (qui possède un padding et une épaule renforcée car ma carrure n’est pas assez étoffée pour mettre en valeur le beau tombé de l’épaule napolitaine).

DSC_0561

Revers

Il va de soit que sur un costume croisé il faut porter des revers à cran aiguë. Sur ce costume ils sont à 7,5 cm de largeur. Je préférais être prudent car il valait mieux partir sur une largeur sobre que trop épaisse pour ma morphologie, mes prochains revers de costume passeront probablement à 8,5 cm.

DSC_0560

Poche barchetta

Légèrement incurvée, c’est une des finitions sartoriales appréciée des puristes car cela met en valeur la pochette qui peut se porter en une multitude de plis différents.

DSC_0559

Poches inclinées passepoilées

Ayant opté pour un costume fitté,  j’ai pris des options cohérentes en choisissant des poches inclinées (ce qui accentue l’effet du cintrage). Vous pouvez également observer des coutures en croissant demi-lune sur chaque poche du costume, un autre détail sartorial prisé des puristes.

DSC_0574

Doublure

Une doublure motif art/déco bien contrastante avec le bleu marine plutôt sage du costume. Je désirais respecter tous les codes du costume formelil n’y avait donc pas beaucoup d’options de personnalisation sur lesquelles je pouvais m’éclater un peu. A l’inverse, sur mes costumes formels à motifs, j’opte généralement pour une doublure unie très sage (afin de venir calmer le rendu global). On y retrouve également mes initiales brodées dans une police sobre (une option que je vous conseille fortement, car sur des polices plus exotiques on n’y voit souvent rien et ce n’est jamais très beau comme rendu).

DSC_0571

Boutonnière / Boutons

Une boutonnière entièrement fonctionnelle au niveau des manches (y comprit le dernier bouton). Petite touche de fantaisie (si l’on puis dire) sur la couture du dernier bouton qui est blanche créant ainsi un très léger contraste. Tous les boutons sont en nacres épais et bien entendu ils sont bleu marine afin de se fondre dans le costume. Les boutons contrastées (en or ou argent) sont réservés au registre casual ou à certains uniformes militaires (comme la Marine Nationale par exemple) uniquement.

DSC_0556

Surpiqûres AMF

Une option que j’ai beaucoup appréciée, Johann les propose sur l’ensemble du costume ! Elles sont donc présentes sur les revers, les poches, la boutonnière…

DSC_0573Ardillon

Le pantalon possède un ardillon juste au dessus de la braguette pour maintenir le port d’une éventuelle ceinture. Une finition qui peut paraître inoffensive, sauf qu’il n’y a rien de plus laid qu’une ceinture qui baille.

Ardillon-test-tailor-truck-jamais-vulgaire

Ourlet pantalon

Plus le temps passe et plus j’apprécie de faire un ourlet marqué sur le pantalon. Tout comme les revers, j’ai décidé d’être prudent et raisonnable pour mon premier croisé (3 cm de hauteur). Cependant les prochains seront encore un peu plus haut. J’apprécie les ourlets car ils marquent bien le tombé du pantalon et puis c’est l’une des rares finitions visibles ou l’on peut se permettre d’être un peu excentrique tout en restant dans le registre business.

DSC_0564

Conseils de style

Si j’ai pris un tissu uni, c’est également parce que je désirais pouvoir dépareiller la veste avec l’un de mes chinos (on évitera le jean sur un costume croisé, car le jean est trop casual). De ce fait le costume (bien qu’étant un croisé) devient tout à coup beaucoup plus polyvalent et peut s’intégrer dans plusieurs registres différents !

La tenue dépareillée

Dans cette composition très habillée, j’échange simplement le pantalon du costume par un chino beige. Personnellement je trouve que les couleurs pour dépareiller (avec un costume bleu marine) sont limitées. On peut le porter en gris (clair ou foncé) quand l’hiver vient ou en beige (voire blanc) pour l’été. Ce sont des couleurs neutres qui n’alourdissent pas le contraste de la tenue. Dernier détail, je conseille vivement de toujours orner votre veste croisée d’une cravate et cela pour deux raisons. La première c’est parce que le croisé est issue d’un registre très business. La deuxième parce que l’encolure est souvent plus haute que sur un costume deux boutons, du coup il y a  peu de cols qui tombent bien lorsqu’ils sont ouverts sur ce type de veste (notamment le cut-away, en revanche les cols français tombent plutôt bien sans cravate).

DSC_0639

Conclusion sur Tailor Trucks

Tailor Trucks propose une offre en demi-mesure qui rivalise avec leurs concurrents sédentaires. Que ça soit en termes de prise de mesure, de tissus, de finitions et de prix ils sont particulièrement compétitifs. Sans oublier le fait qu’ils peuvent produire votre costume (en gamme prestige ou luxe) en cinq jours ou 24 heures plutôt que le traditionnel mois d’attente. La différence se situe essentiellement dans le service mobile proposé par le truck. Un tailleur classique proposera un salon avec une ambiance plus élaborée mais il est incapable de se rendre en bas de chez vous à l’heure qui vous arrange le plus. C’est donc une offre particulièrement adaptée pour ceux qui se rendent régulièrement à Paris. Pour ceux qui désirent jouir d’un vrai service en demi-mesure sans pour autant renoncer à plusieurs heures précieuses en traversant tout Paris. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pubstenuebusiness2

  • Thibault Pelé

    Merci pour l’article.
    Je trouve les chaussures magnifique. Possible de connaître le modèle et la marque ? 🙂

    • jamaisvulgaire

      Septième Largeur il me semble

    • Gustave Uhlig

      Bonjour Thibault ! Effectivement Valéry disait juste, c’est bien une paire de Septième Largeur qui a été patinée sur mesure (l’article arrive très prochainement)

Mes secrets pour bien s habiller

Recevez lundi et jeudi par email: un conseil pratique, quatre bons plans et deux idées de tenues.