TEST HIRCUS HIVER 2016 : DES BASIQUES POLYVALENTS

cover-hircus

HIRCUS HIVER 2016 : TEST LE CARDIGAN BOLOR ET LE PULL TOKHO

A votre avis, quel est le plus gros défi dans la mode ?

Pour moi, c’est très probablement se renouveler chaque saison, et déjà être en plein dans l’année prochaine alors qu’on a pas encore lancé la dernière collection.
Il y a du coup des marques dont je n’aurais pas forcément parlé l’année dernière, et que je vous présente volontiers cette année simplement car le thème de la collection a changé et me paraît beaucoup plus sobre et facile à porter.

C’est ici le cas dHircus, spécialisée dans le cachemire, qui a prit une direction complètement différente cette année

I Hircus: business model, collections et produit

1 La distribution directe

Tout comme des marques comme Maison Standard, Atelier Particulier ou encore Hast, Hircus opte pour un modèle de distribution directe, sans intermédiaire, qui s’est d’abord appuyé sur une distribution entièrement en ligne.
La présence physique a été plus progressive et mesurée et a commencé avec des pop-up stores, notamment l’Echoppe du Marais effectué en partenariat avec Hast, Charlie Watch et Maison Guillemette. En plein pendant la période de Noel et des soldes 2014-2015, c’était le test idéal, qui a rencontré un joli succès.

test-pull-cachemire-homme-popup-echoppe-marais

(crédits photos: hast.fr)

Hircus a du coup logiquement ouvert son premier point de vente au 7 rue des Commines en Septembre dernier. Une belle avancée pour mettre en valeur un produit qui s’apprécie énormément au toucher, et que la plupart des gens préfèrent acheter en magasin plutôt qu’en ligne.

test-pull-cachemire-homme-boutique

2 Les collections: du sportswear preppy au basique héritage

Jean-Nicolas m’avait décrit la première collection comme jeune et colorée. Entre l’orange, le bleu roi,le vert ou le rouge vif, les modèles avaient un fort accent preppy (et les épaulettes étaient là pour une touche sportswear).
Bref, c’était pour moi trop connoté et pas assez neutre à mon goût.

test-pull-cachemire-homme-premiere-collection

Deux pièces avaient par contre déjà attirées mon attention: le cardigan à liseré contrastant et le pull col châle. Ce dernier était décliné dans une somptueuse couleur crème et je l’ai du coup intégré à deux relookings.

test-pull-cachemire-homme-collection-2014

test-pull-cachemire-homme-collection-2014-2

C’était exactement le genre de pulls à l’esthétique sobre mais à la forme travaillée qu’on ne voit malheureusement pas assez dans le monde du cachemire.

A ce moment là, je ne pense qu’à une seule chose: « Dommage que la collection entière ne soit pas à l’image de ce pull ».

Je n’en avais pas fait part aux fondateurs, mais j’étais loin de me douter qu’ils répondraient à mes prières avec la ligne Héritage.

b La seconde collection: la ligne Héritage

Effectivement, le thème héritage est facile et s’inscrit dans ce que beaucoup de marques de mode masculine font depuis plusieurs années.
Pourquoi cette collection est intéressante ? Car rien n’avait été fait dans ce thème là dans le cachemire, et surtout car ça a vraiment été bien executé.

Les formes

On trouve le pull col rond classique, à col boutonné, le col camionneur, le col V, le col châle et le hoodie. Voici un petit aperçu:

test-pull-cachemire-homme-collection-heritage

J’en retiens surtout ces trois formes:
le pull col rond classique (ou à col boutonné): le col rond est plutôt serré et bien épais (ce qui colle plutôt bien à un produit héritage), et il accompagne parfaitement la fermeture boutonnée sur l’épaule
le cardigan col châle: c’est l’objet du test donc je vais y revenir ensuite (mais énorme coup de coeur)
le hoodie: deuxième coup de coeur de cette collection. Ceux qui me suivent depuis 2010 comprendront cette étrange comparaison: je n’ai pas réussi à trouver de hoodie en cachemire potable à un rapport qualité/prix correct depuis le hoodie Monoprix. C’est à présent corrigé, avec évidemment une qualité de cachemire et de finitions qui n’a rien à voir avec ce que proposait Monoprix à l’époque.

Les couleurs

On est loin des couleurs bariolées de la première ligne. Hircus se repose ici sur des couleurs basiques: gris clair, gris anthracite, bleu marine. Quelques originalités tout de même m’ont bien plu.
Le pull col rond bordeaux:

test-pull-cachemire-homme-pull-sukh

Le cardigan col châle crème:

test-pull-cachemire-homme-cardigan-bolor-creme

Les finitions

Sur le hoodie et le cardigan, les poches sont cousues à la main. Le col châle du cardigan cachemire est monté à la main.
Les boutons du pull à col boutonné ne sont pas en cuir mais en résine, une matière plus durable et en particulier plus résistante au lavage que le cuir.

test-pull-cachemire-homme-boutons-resine

3 Le produit

a La matière

C’est en Mongolie intérieure que Jean-Nicolas et Louis-Erard vont chercher leur cachemire. Ils y vont d’ailleurs environ deux fois par ans et nous font partager leur périple sur Facebook et Instagram.

test-pull-cachemire-homme-instagram

J’ai exceptionnellement choisi sur cet article de laisser de côté l’aspect technique de la matière (pour me concentrer davantage sur le style, où se situe la grosse valeur ajoutée): Hircus en parle très bien sur cette page, et BonneGueule l’a déjà très bien traité dans son test de la marque.
Retenez qu’on est sur un très bon rapport qualité/prix (et pour le moment, tout tient très bien après un mois de port régulier).

b La confection

La production n’est pas laissée au hasard: elle est prise en charge par un atelier dans le sud de la Chine, à taille humaine (150 salariés) avec plusieurs décennies d’expérience dans le cachemire.
Cette étape du tricotage s’effectue ainsi parfois sur des métiers à tricoter manuels, qui ont quasiment disparu, et qui permettent les finitions faites main telles que les cols et les poches.

 

 

 

II Test du cardigan cachemire Bolor

Je n’avais plus eu de cardigan col châle depuis un moment: j’en cherchais un dans une couleur basique, avec un col bien proportionné, de jolies finitions et pas trop épais.
Il ne devait pas forcément être en cachemire, mais ce cardigan Bolor remplissait tous mes critères.

1 Des finitions soignées

a Le col

test-pull-cachemire-homme-col

Le col est tricoté à la main et tient plutôt bien: il s’agit d’un cardigan cachemire donc il sera forcément plus lâche que sur de la laine dense.

test-pull-cachemire-homme-port-classique

Les proportions sont soignées et on peut jouer sur un rendu classique en fermant tous les boutons.

test-hircus-pull-cachemire-homme-cardigan-bolor-port-moderne

Porté avec une chemise Hast et un pantalon Patrons (test à venir)

Ou un rendu plus moderne, avec un col plus allongé, en laissant le bouton du haut ouvert.

2 Les boutons

test-pull-cachemire-homme-boutons1

test-pull-cachemire-homme-boutons3

L’exercice était délicat pour les boutons: il en fallait au rendu assez brut et authentique pour résonner avec le thème Héritage, mais de trop gros boutons en cuir auraient été trop grossiers par rapport au rendu plus fin du cachemire. Ces boutons en bois contrastent bien et sont pile dans le bon registre.

Les poches

test-pull-cachemire-homme-poche2

Les poches ne sont pas plaquées mais sont tricotées main à l’intérieur du cardigan, pour un meilleur tombé.

test-pull-cachemire-homme-epaule

La couture de l’épaule est bien nette.

2 Conseils de style

a Les superpositions

Un cardigan col châle en grosse maille c’est très bien, mais ça exclut d’emblée le port sous un blazer ou une veste un minimum bien coupé (à moins de vouloir avoir l’air tout enmitouflé).
Le seul modèle en laine qui le permette, c’est le cardigan col châle Six&Sept/BG grâce au procédé de diminution employé, mais on arrive tout de suite sur un autre budget (285 euros).

Pourtant, un col châle et des revers de veste, ça va parfaitement ensemble et ça donne facilement une tenue un peu travaillée: faut-il forcément dépenser autant pour avoir ce rendu, et une matière de qualité et qui tienne chaud ?
Un cardigan cachemire est donc l’idéal pour permettre un cardigan col châle qui soit à la fois fin, mais qui soit aussi chaud (ce que n’aurait pas permit de la laine fine ou du coton).

test-pull-cachemire-homme-port-blazer1

Porté avec une chemise Hast et une veste De Fursac

test-hircus-pull-cachemire-homme-cardigan-bolor-port-blazer2

Le rendu est un peu moyen avec le bouton du haut ouvert qui donne un col trop déstructuré par rapport à la veste.

test-pull-cachemire-homme-port-blazer3

test-pull-cachemire-homme-port-blazer4

En boutonnant tout, le col retrouve plus facilement sa forme qui se distingue mieux sous la veste, le bouton en bois est lui aussi bien plus mis en valeur.

En plus de pouvoir être porté en dessous un blazer, vous pouvez aussi le porter par dessous une grosse maille structurée(d’un type différent quand même, évitez la superposition de cols châle) comme cette veste Massada de Marchand Drapier (test et photos à venir):

b Conseils de style

Même s’il s’agit d’un cardigan col châle, on est pas non plus sur de la grosse maille torsadée de marin pêcheur. Si vous voulez porter une chemise en dessous, j’éviterais les tissages qui rappellent l’univers workwear (chambray ou denim) et je me cantonnerais à ceux caractéristiques des chemises formelles (popeline de coton ou dobby/oxford si vous voulez rajouter de la texture).

test-hircus-pull-cachemire-homme-cardigan-bolor-contraste-matiere

Conclusion sur le  test du cardigan cachemire Bolor

Je trouvais dommage que le cachemire n’ait pas le droit à autant de styles et de formes différentes que les mailles en laine (évidemment, c’est plus difficile à travailler): Hircus a du coup comblé un vrai manque sur ce créneau là. Ce cardigan est parfait pour ceux qui aiment les cols châle, sans forcément vouloir le style grosse maille qui va forcément avec, et à un budget bien plus accessible (par contre, ça sera forcément un peu plus fragile qu’une grosse maille, il faudra en prendre soin).

Le cardigan Bolor est disponible à 179 euros.

Note formelle : 6/10 (On est sur une matière plus habillée et précieuse que de la grosse maille classique, ça passe largement si vous ne travaillez pas en banque/finance/audit)

Note casual : 7/10 (Une couche intermédiaire facile à intégrer à des tenues d’hiver un peu travaillées et le col châle apporte beaucoup en originalité)

Prise de risque : 1/10 (Aucune contre-indication particulière, sauf si vous ne prenez pas soin de vos vêtements)

Rapport qualité/prix : 9/10 (Hircus proposait déjà du cachemire de qualité: maintenant qu’elle propose des styles plus poussés mais faciles à porter je ne trouve vraiment pas grand chose à y redire)

Univers : Casual chic

III Test du pull cachemire col rond Tokho (update Décembre 2016)

On avait déjà testé un joli cardigan cachemire col châle avec bouton en bois l’année dernière: il s’agissait d’un bon compromis si vous vouliez ce genre de pièce mais sans pour autant aller dans les mailles très épaisses en laine mérinos qui s’intègrent moins bien dans les superpositions et donnent souvent un registre plus casual. Ici, on avait une maille qui tenait bien chaud, à un budget plus accessible et qui permettait de faire des tenues un plus poussées grâce à ce boutonnage col châle.

Pour cette année, j’ai voulu tester une autre pièce de la gamme Hircus: il s’agit ici d’un pull en cachemire torsadé.

test-pull-homme-col-rond-cachemire-torsade-packshot

Les pulls torsadés viennent historiquement de grosses mailles, et j’avais d’ailleurs décortiqué leur signification dans cet article sur Inis Mean il y a de ça deux ans.

La matière

C’est assez déstabilisant de voir ce genre de texture ici car les cachemire Hircus sont forcément plus fins (à l’exception des grosses mailles pour lesquelles on rentre dans une autre gamme de prix). D’un côté, ça permet de faire des tenues un peu texturées sans avoir forcément une matière très épaisse. De l’autre, je m’assurerais d’être bien couvert en dessous des 5 degrés avec en dessous une chemise un peu épaisse et au dessus un manteau bien couvrant.  On revient là dessus dans les conseils de style.

test-pull-homme-col-rond-cachemire-torsade-1

 

Coupe et sizing

Petit point noir sur le sizing: autant le cardigan m’allait bien en S, autant sur ce modèle il m’aurait en fait fallu du XS (que la marque ne propose pas). Le fitting convient à peu près au niveau des épaules mais les manches et la longueur générale sont un poil trop longs. (Pour rappel je fais 1m74 pour 59kg).

Le col est aussi trop grand au niveau de l’ouverture.

Conseils de style: bien porté un pull cachemire texturé

Je vous recommande de porter ce pull en cachemire entre les 7-8 degrés et les 15 degrés: j’ai pu le porter aujourd’hui dehors (12 degrés environ) seul par dessus une chemise en popeline de coton et ça me tenait pile poil assez chaud.

En revanche, il sera un peu plus juste si vous envisagez de le porter sous les 7-8 degrés, à moins de le porter par dessus une chemise et sous un blouson/manteau vraiment chauds.
Je porterais dans ce cas là un pull laine mérinos grosse maille plutôt qu’un pull cachemire.

(désolé par avance du flou des photos, on a changé de bureaux et on shoot dans une nouvelle cour où la lumière est beaucoup moins bonne qu’avant)

test-pull-homme-col-rond-cachemire-torsade-tenue

La silhouette n’est pas parfaite mais reste assez correcte à l’avant: c’est plus à l’arrière que la longueur du pull et l’excès de matière se remarquent.

test-hircus-pull-homme-col-rond-cachemire-torsade-tenue-2
Ce pull se porte pour moi dans un cadre casual chic: sa texture est marquée mais le tissu est plus fin et précieux ce qui permet du coup une belle polyvalence en terme d’assortiment.

Ici, le pantalon en flanelle de laine et les double boucle marron font écho à la texture torsadée du pull cachemire et se rejoignent dans un registre légèrement Gentleman Farmer.
Le côté plus précieux de la tenue est donné par la chemise en popeline blanche Cotton Society: il s’agit d’une chemise blanche formelle, surtout destinée au travail et à être portée avec une cravate. Ici, le contraste de texture entre maille torsadée et popeline de coton choque moins car on a à faire à un tissu un peu précieux et habillé.

test-hircus-pull-homme-col-rond-cachemire-torsade-2

Conclusion

Contrairement à ce qu’on pourrait penser en consultant les photos de la fiche produit, on n’est pas sur une grosse maille (comme pour le cardigan cachemire) malgré la texture torsadée très affirmée. En revanche, le fait d’avoir une épaisseur un peu plus réduite pour ce genre de textures permet des styles un peu plus polyvalents que d’habitude, et le pull cachemire tient tout de même bien chaud et conviendra parfaitement à un hiver pas trop rigoureux.

Formel:
le côté précieux du cachemire donne un côté un peu plus habillé
Casual: les torsades en font une pièce de caractère
Rappport qualité/prix: 8/10
Prise de risque: 1/10 (si vous êtes habitué à prendre du XS, redirigez vous plutôt par exemple vers le cardigan).

Le pull Tokho est disponible chez Hircus à 185 euros.

pubstenuebusiness2

  • Haddi Lam

    Excellent article Valéry. Tu m’as totalement convaincu.

    • jamaisvulgaire

      Merci Haddi !

  • Guillaume Ramat

    Très bel article, je suis convaincu par le cardigan bolor et pense me le prendre. Sur une de tes photos, j ai été également convaincu par le pantalons patrons. Je voulais savoir quel genre de chaussures et manteaux serait le plus approprié avec cette tenue ?
    Merci pour les conseils et l étude que tu fais sur chaque sujet.

    • jamaisvulgaire

      Oui le pantalon Patron est vraiment bien (le test arrive pour la fin du mois).
      Je porte ça avec des brogues Jacques et Déméter et je n’avais pas de manteau au moment du shooting.
      Si j’avais du en mettre un j’aurais opté je pense pour un pardessus en laine dans des tons beige/marron clair.

      • Guillaume Ramat

        Merci du conseil que je suivrais fortement . Tant ce style de cardigan, est ce qu il y a d autres marques que tu apprécies ?

        • jamaisvulgaire

          En col châle il y en a chez Six et Sept et d’un autre style chez SNS Herning et parfois Inverallan

      • Guillaume Ramat

        Chaussure marron je suppose ?d autres couleurs de chaussurzs conviendrait ? Merci du conseil. La difficulté va être de trouver pour moi, le manteau marron clair

  • Guillaume Ramat

    Je ne vois le message que j ai renvoyé à ta réponse. Pour les chaussures je suppose qu elles étaient marrons ? D autres couleurs conviendraient ? La difficulté va être se trouver un manteau marron clair.

    • jamaisvulgaire

      En brogue marron c’est l’idéal oui.
      Pour les manteaux marron clair il y a de beaux modèles AMI et FrenchTrotters chez l’Exception (mais sinon je vais sortir un guide d’achat avec de sacrées perles jeudi soir)

      • Guillaume Ramat

        Merci de tous tes conseils. Encore une fois impeccable. Les brogues marron sont magnifiques mais un peu cher. Les manteaux french trotters sur exception me tentent beaucoup. J ai d mal par contre à voir cet ensemble Avec un manteau beige. Sur outlet exceptio, j aime beaucoup le trench croisé de cavalier bleu mais je vois pas cette couleur convenir ni le camel d ailleurs. Je pense que le marron clair convient mieux. J attends ton guide d achat jeudi

      • Guillaume Ramat

        J ai vu egalement la photo des chaussures daedalus de la marque ortodoux, c’est paire pourrait convenir avec le pantalon patrons ?

  • Alexandre

    Salut,
    Comment taille Hircus ?
    Est-ce que tu as pris ta taille habituelle ?

    • jamaisvulgaire

      Salut Alexandre, oui ça taille normalement j’ai pris S.

      • Alexandre

        Ça marche, merci !
        Du coup, si je pense prendre du M chez Hircus, je dois prendre du M aussi avec la veste Massada de chez Marchand Drapier ?

        • jamaisvulgaire

          Je pense oui !

  • Gogote

    Je ne comprends pas le délire de cette marque à s’entêter à ne pas faire du XS … ils perdent un nombre incroyable d’acheteurs potentiels dont je fais parti.

    • jamaisvulgaire

      Je trouve ça dommage aussi, même si certains produits comme le cardigan me vont très bien en S.

Mes secrets pour bien s habiller

Recevez lundi et jeudi par email: un conseil pratique, quatre bons plans et deux idées de tenues.