VELASCA: UNE MARQUE SANS INTERMEDIAIRE AVEC BEAUCOUP DE CARACTERE (+ TEST DES RICHELIEU NOIR BOUT DROIT GIACALUSTRA)

Le grand écart.

C’est ce qu’on constate parfois entre les photos d’un e-commerce et la réalité. Et c’est un peu ce qui m’est arrivé avec Velasca.

Comme sûrement beaucoup d’entre vous, j’ai découvert cette marque grâce à l’excellent article de Parisian Gentleman, qui évoquait surtout le modèle de distribution direct sans interméiaire (il faut l’avouer, assez original pour des chaussures fabriquées en Italie).
Ne vous alarmez pas,, les chaussures Velsca sont effectivement un excellent rapport qualité/prix que je ne saurais que trop vous recommander.

I VELASCA: UN MODELE SANS INTERMEDIAIRE AVEC UNE BELLE IDENTITE

La marque

Velasca est lancée en Mai 2013 par deux amis d’enfance passionnés de la chaussure italienne: Enrico Casati et Jacopo Sebastio ont positionné Velasca sur le créneau du luxe accessible et cherchent à éliminer le plus d’intermédiaires et de frais fixes possibles. A l’exception de deux points de vente, l’un à Milan et l’autre à Munich, la marque est surtout distribuée sur l’e-commerce afin de se concentrer sur la qualité du produit, et aussi sur son image et sa visibilité.

test-velasca

Rien à redire sur le styling des produits, et c’est vraiment rare pour un e-commerce. Vous y trouverez pas mal d’idées de combinaisons originales si vous êtes en panne d’inspiration. 

L’objectif est de se différencier le plus efficacement de marques sur le même créneau, mais avec une qualité plus discutable (et, mine de rien, elles sont pléthore). Velasca s’est par exemple associée au blogger Fabio Attanasio (de The Bespoke Dudes’) sur une série de mocassins belges (que nos confrères de BW-YW ont d’ailleurs testé ici).

test-velasca-fabio-attanasio-bespoke-dudes-belgian-loager

La communication dans son ensemble est plutôt soignée et l’instagram de Velasca est un bon réservoir de #shoeporn, avec des styles plutôt réussis.

test-velasca-instagram

Le montage Rapid Blake et la fabrication

Petite différence avec le Blake: on y trouve une semelle intermédiaire, entre la semelle intérieure (première de propreté) et la semelle extérieure (dite semelle d’usure). Le montage Rapid Blake est du coup aussi appelé cousu mixte: il est clairement reconnaissable à la couture visible autour de la chaussure, chargée de relier la semelle extérieure et la semelle intermédiaire (on ne le retrouve pas sur du Blake classique)

Le procédé est sinon similaire au Blake: il implique de coudre directement la semelle extérieur, intérieure et intermédiaire directement: le montage est moins durable que du Goodyear et il est plus difficile de remplacer la semelle.
Par contre d’un point de vue esthétique, cela permet une paire plus fine et légère, avec une semelle moins imposante. Elles se feront aussi plus rapidement à votre pied.

Voici une petite vidéo sur la fabrication:

Tout est fabriqué en Italie, à Montegranaro, dans la province de Fermo, une des trois régions italiennes spécialisées dans l’industrie de la chaussure.

La gamme

Gros avantage chez Velasca pour la gamme de couleurs avec des variations de marron qu’on a rarement l’occasion de voir dans des marques de ce positionnement (qui se limitent bien souvent à des modèles bien plus basiques).
Une des grandes particularités de Velasca est de décliner tous ses modèles avec une semelle Vibram, qui permet un confort quasi immédiat.

Voici une vidéo du procédé de fabrication:

Voici un aperçu de l’offre disponible:

test-velasca-gamme

La forme

La forme est très ronde avec une certaine continuité sur la largeur entre le bout rond à l’avant et le talon: c’est une forme ultra polyvalente qui peut s’adapter à la plupart des pieds.

Si vous avez les pieds fins, effectivement on sera sur un fit un peu moins fidèle mais qui ne change rien au port en terme de sensations (et qui selon moi apporte même un peu plus de stabilité qu’avec une forme très fine). Si vous avez les pieds un peu plus large, le fit sera alors confortable.
Evidemment, les plus pointus répliqueront qu’en allant chez des maisons comme Gaziano&Girling, on peut avoir une forme fuselée et fine adaptée aussi aux pieds larges. Mais dans cette gamme de prix c’est introuvable.

Le cuir et les finitions

Ils sont très ordinaires pour cette gamme de prix: le cuir de veau pleine fleur est d’une qualité correcte, mais ce n’est pas le genre de cuir dont on observera la patine avec émotion au bout de plusieurs années de port. Les finitions varient selon les modèles, je vous en dis plus un peu plus bas sur celui que j’ai testé.
D’autres bloggers indiquent par ailleurs que les modèles brogue perforées sont étonnamment réussis, alors qu’on aurait évidemment pu s’attendre à des irrégularités au niveau de la perforation.

test-velasca-richelieu-marron-brogues-finitions

Le sizing

Petite particularité très appréciable: une rubrique du site dédiée à la prise de mesure avec un tutorial clair. Il vous suffit simplement de caler vos talons contre un mur, de prendre un mètre et de mesurer la longueur totale.

test-velasca-trouver-taille-chaussure

[cta id=’14915′]

II TEST DES GIACALUSTRA: RICHELIEU NOIRES BOUT DROIT

La partie technique va être extrêmement brève étant donné que j’ai déjà abordé les principales caractéristiques de la marque dans le I. J’ai pris le modèle classique avec semelle en cuir appelé Giacalustra: si vous évoluez dans un univers business où vous serez amenés à souvent les porter pour de longues journées, je vous recommanderais plutôt le modèle à semelle Vibram.

Les richelieu noir bout droit

Les richelieu noir bout droit sont la paire la plus classique d’une tenue formelle, celles qu’il est de bon goût de porter par exemple pour un entretien d’embauche. De nombreuses marques proposent leur version: l’une des plus connues est notamment la Conseul de chez Church’s (que vous garderez bien longtemps, ces modèles classique sont encore plutôt soignés chez Church’s).

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-consul-church

Le costume business: croisé à rayures. « Oxford not brogues »

Elles se portent donc avec du (très) formel, on ne pouvait pas se rater avec le costume croisé rayé, un peu le symbole même du costume business.

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-tenue-costume-croise-formel

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-tenue-costume-croise-formel-2

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-tenue-costume-croise-formel-3

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-business-forme

Si les Velasca sont rondes, ça ne saute pas aux yeux vu de l’extérieur une fois portées.

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-business-forme-cote test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-business-forme-trois-quart

Les chaussettes rouge, si elles sont connotées un peu tradi, sont un choix sans risque pour compléter ce genre d’assortiment.

Le bout droit

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit

Rien de particulier à signaler sur le bout droit qui est d’une qualité très correcte.

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-details

La forme

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-details-coutures

Les finitions

J’ai aussi trouvé les finitions qui relient l’empeigne à la tige un peu grossières, mais encore une fois rien de choquant dans cette gamme de prix, surtout au vu de la qualité d’ensemble. Cela ne semble pas non plus remettre en cause la solidité de la chaussure. Si elles sont un peu voyantes, elles sont par contre très propres (aucun fil qui dépasse)

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-details-lacage

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-details-semelle

J’ai un peu examiné le rendu sur la variation marron des richelieu, et ce rendu des finitions y est moins flagrant.

test-velasca-richelieu-marron-bout-droit-finitions

Un style habillé mais moins business, où la paire rééquilibre la silhouette

Une forme ronde rend des chaussures forcément moins précieuses: même si des richelieu noires bout droit sont formelles, leur forme permet de les associer à des éléments plus casual. On est pas obligés de se contenter de matières ultra lisses comme la laine vierge mais on peut aller par exemple vers des matières plus affirmées comme de la flanelle de laine, c’est ce qui est proposé par exemple dans leur lookbook.

Une telle forme peut aussi apporter de l’équilibre à une tenue. J’ai par exemple ici choisi de la porter avec un costume Characters, une cravate Office Artist et une chemise à petit col Cavalier Bleu. Bref, des revers fins, une cravate slim, un petit col: même si je suis maigre et que c’est adapté à ma morphologie, on a tôt fait de ressembler à un vendeur de chez The Kooples aec une telle combinaison. Le bas sert donc à remettre un peu d’ordre dans tout ça avec une disposition un peu plus conventionnelle: chaussettes en laine fine d’Ecosse et Richelieu noires, dont la forme ronde rééquilibre bien le tout.

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-tenue-chemise

Une possible tenue d’afterwork (où il faura tout de même remplacer le tab collar par un cutaway)

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-tenue-chemise-2

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-tenue-costume-characters

La seule originalité de la tenue étant l’ouverture à la cheville étroite, et le pantalon assez court.

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-characters-face

Vu de loin, les coutures ont par contre l’air parfaitement régulières

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-characters-ouverture

test-velasca-richelieu-noir-homme-bout-droit-characters-trois-quart

Conclusion

Le test est un peu plus court que d’habitude (au vu du classicisme de la paire choisie). On retrouve un peu tout ce à quoi on pourrait s’attendre pour une paire de ce budget, en particulier au niveau du cuir et des finitions. La forme est surprenante au début, mais on s’y habitue assez rapidement: elle ne choque pas vraiment d’un point de vue extérieur et permet en plus de s’adapter à de nombreux types de pieds.

Formel: 10/10 (on ne peut pas faire plus formel/business)
Casual: 5/10 (ça peut passer avec un pantalon en flanelle gris clair)
Rapport qualité/prix: 10/10
Prise de risque: 0/10
Univers: Formel

Les Giacalustra de Velasca sont disponibles ici.

pubstenuebusiness2

  • Davthe1

    Merci pour l’article Valery !

    Juste une petite question concernant le sizing : de ton côté tu trouves que ça taille comment comparé à d’autres marques « classiques » comme Bexley, Loding, Adidas/Nike, National Standard ou autres ? 🙂

    Leur système me sort un T41 alors que je fais plus un 42 (UK8) d’habitude (pied pas très long mais plutôt large)

    Merci d’avance pour ta réponse !

Mes secrets pour bien s habiller

Recevez lundi et jeudi par email: un conseil pratique, quatre bons plans et deux idées de tenues.