AGNES B. DES COUPES CONFORTABLES TAILLEES DANS DES TISSUS DE QUALITE

Il y a des jours comme ça. On reçoit une bonne nouvelle et on sent d’instinct que la journée va bien se passer. Proposition, partenariat, Agnès b. Trois mots scannés d’un coup d’œil dans la fenêtre surgissante de mon mac. L’opportunité d’évoquer une marque qui m’habille depuis que je suis adolescent, alors même que je ne savais pas encore que je serais parisien un jour, et que c’était peut-être ce qui me plaisait tant au fond dans ces vêtements.

Avant de rentrer dans le détail des produits testés aujourd’hui ce que je peux vous dire d’expérience c’est que les vêtements Agnès b. sont de très bonne facture. Ils sont souvent composés exclusivement de matières naturelles comme le coton ou la laine, ce qui est toujours un gage de qualité et de longévité.

La marque est par ailleurs connue pour ses liens étroits avec le cinéma. Les très loquaces braqueurs de Reservoir dogs portent des ensembles noir et blanc signés de la marque parisienne. Tarantino, rien que ça.

test-agnes-b-homme-liens-cinema-reservoir-dogs-tarantino
Lorsque vous (re)visionnez le film ni Mr Pink—Steve Buscemi—ni Mr White—ô grand Harvey Keitel—ne semblent sortir des années 90. Cette impression vient des coupes extrêmement bien proportionnées des complets, entre la tendance ample de l’époque et slim d’aujourd’hui.

Entrons maintenant dans le vif du sujet. Nous avons choisi pour ce test trois produits : un jean délavé, une chemise col Mao rayée et légèrement texturée et un gilet en molleton couleur « bleu de travail ». La première chose que l’on observe, et révèle beaucoup de cette marque créée en 1975, les coupes sont impeccables, ni trop ajustées ni trop droites. La veste tombe bien tout en offrant beaucoup d’aisance au niveau des bras et du dos.

test-agnes-b-homme-cardigan-100%-coton-confort-coupe-impeccable

I – Le jean délavé Agnès b., le jean de tous les jours.

Le jean délavé c’est la pièce des années 90 qui fait un retour fracassant dans les vestiaires masculins et féminins. Réinterprété par les fashionistas il semble s’installer durablement dans nos dressings et je crois que ce sera un des vêtements tendance de l’été.

Il se porte en retroussant légèrement le bas

Il se porte en retroussant légèrement le bas

Agnès b. propose sa version fabriquée en Italie. Les poches avant sont toutes pourvues de rivets mais pas les poches arrière aux coutures simples.
La qualité perçue, visuellement et au touché, est remarquable et on peut regretter uniquement dans cette gamme de prix que le jean ne soit pas taillé dans une toile Selvedge. Le denim 100% coton est toutefois très souple, alors même qu’il ne contient pas d’élasthanne. Avant même l’essayage nous sentons que cette pièce va être confortable et durable. Ce dernier critère est d’autant plus important que le (bon) denim, comme le (bon) cuir, s’embellissent avec le temps. Choisir une toile solide et naturellement souple est essentiel. En vieillissant elle va se patiner et prendre toute son ampleur, celle d’un vêtement pratique, beau et polyvalent. L’usage originel est d’ailleurs élégamment rappelé sur l’étiquette arrière en velours de vachette reprenant un décor de far west. Le genre de détail sobre et discret qui fait la différence.

test-agnes-b-jean-delave-detail-far-west-rappelant-origine-toile-denim

Alors on finit par le passer et nos impressions sont confirmées, le confort est au rendez-vous, accentué par la taille haute et la coupe confortable mais pas regular pour autant. La coupe serait plutôt un taille haute ajustée au niveau des jambes. La couleur, équilibrée, pas trop claire, est facile à assortir. Avec des vêtements clairs, comme le combo jean délavé, baskets et t-shirts blancs que vous voyez à toutes les terrasses. Mais aussi avec des vêtements foncés, le bleu marine fonctionne particulièrement bien. Il y a donc des chances que ça devienne votre pantalon du quotidien.
test-agnes-b-tenue-tshirt

On sent que vous allez avoir du mal à porter autre chose que votre bon vieux « blue jean ». Si vous craignez d’avoir froid vous pouvez enfiler la veste bleue testée aujourd’hui. Pour ceux qui travaillent dans le marketing ou la communication cela peut même constituer une tenue de travail. Pour les autres il faudra attendre vendredi et le fameux casual Friday.

test-agnes-b-tenue-cardigan

II – La chemise col Mao blanche.

Une toile de coton et lin extrêmement qualitative.

Votre look peut se décliner avec une chemise, ici nous avons choisi un modèle col Mao blanc en coton et lin. Le col bien proportionné n’engloutit pas votre cou et se tient parfaitement bien à l’usage, exactement comme sur les photos de looks Agnès b en ligne. Cette chemise reprend l’ADN de la marque. Le tissu—composé de 9% de Lin et 91% de Coton—est irréprochable, et cela se constate encore une fois dès la prise en main. Ce sentiment étant ensuite confirmé en situation concrète. Porté par plus de 30 degrés une journée complète le vêtement est à peine froissé, la mise impeccable. J’étais très agréablement surpris, le résultat est supérieur à une chemise 100% coton, même en coton égyptien très haut de gamme par exemple.

Une fabrication Made in France.

test-agnes-b-chemise-coton-lin-detail-col-mao

Les coutures ne se remarquent quasiment pas et pourtant elles sont parmi les standards du très haut de gamme.
On apprécie les coutures anglaises notamment, ce qui signifie que le bas de la chemise est cousu deux fois, une fois à l’intérieur, une fois à l’extérieur. Contrairement aux modèles moyenne gamme où le vêtement est fini par deux coutures visibles au bas.
On apprécie aussi le fameux 7 points au centimètre, que l’on retrouve également sur le cardigan.
Les boutons comme souvent chez Agnès b. sont en nacre de belle qualité, blanc crème légèrement translucide de face et colorés sur la partie cachée. Ils ajoutent une touche de finesse et d’élégance à la chemise. Cousus à la machine, c’est le seul bémol de cette très belle chemise, on aurait aimé des coutures Zampa di Gallina, faîtes à la main.

Une chemise polyvalente pour les températures estivales.

Je passe immédiatement sur le fait que vous pouvez substituer votre chemise casual du vendredi par celle-ci. Le col non cravaté, avec le dernier bouton fermé est bien plus élégant qu’une chemise au col italien ou français dont on sent qu’elle a pour but originel une utilisation business—cravatée—et qui ne se pose jamais réellement bien sur le col d’une veste.

test-agnes-b-chemise-lin-coton-look-casual

Vous pouvez donc porter cette chemise dans le pantalon superposé d’une veste.
La coupe, signature du style Agnès b. vous l’avez compris n’est ni trop ajustée ni trop ample, bien proportionnée. Comme le révèlent également les poignets ni trop fins—la tendance à les affiner donne parfois des poignets ridicules—ni trop larges. La matière se prêtent également à un look plus décontracté, dans l’esprit de la marque. Par des températures estivales, le vent sous la toile sera suffisant pour vous apporter la fraicheur nécessaire, grâce au de lin que contient le vêtement. Le coton, majoritaire, vous permettra quant à lui de garder une tenue impeccable et confortable.

test-agnes-b-chemise-lin-coton-tenue-impeccable

III – Le gilet bleu de travail, une veste ultra-polyvalente et ultra-confortable.

Quoi de plus mieux que de flâner avec une veste sur le dos qui rappelle le travail alors qu’on est justement occupé à perdre son temps. C’est une autre façon de dire ce qu’est un vêtement Agnès b, élégant mais sans être formel. L’esprit parisien, un peu arty, mais quand il travaille dans la finance.

La qualité de la toile de coton se voit à l’œil nu, ainsi que les poches ponctuées de rivets

La qualité de la toile de coton se voit à l’œil nu, ainsi que les poches ponctuées de rivets

Cette pièce en molleton rappelle les sweats et confère un confort immédiat, tant au contact de la peau que par la liberté de mouvements qu’il confère. Les rivets présents en haut de chacune des poches, une poche poitrine et deux poches plaquées—et frappés du « b. » emblématique de la marque, assurent une solidité supérieure à ce vêtement au tissu souple. Ils permettent d’y glisser tous vos objets sans que ni la veste ni les poches ne soient déformées sur le long terme.
Sa composition 100% coton se prête par ailleurs à un usage tout au long de l’année. Sous un manteau en automne/hiver ou quand le soleil se couche et que la température diminue en été, comme une veste en somme. La veste se ferme par des pressions rappelant les rivets des poches. En détaillant les boutons on remarque les coutures surpiquées de grande qualité, visible à l’œil nu. Les lignes sont parfaitement droites et les points régulièrement espacés et robustes . La qualité des coutures est également visible sur le col doublement cousu ou sur les poches dont les points se terminent sous les rivets.
D’un point de vue chromatique, le bleu de travail casse la monotonie d’une tenue monochrome—entièrement noire par exemple—comme il relève la tenue que nous avons choisi dans des tons clairs.

test-agnes-b-cardigan-coton-équilibrer-tenue-claire

Cette polyvalence tient au fait que comme déjà évoqué la coupe est impeccable, laissant de l’aisance mais tombant parfaitement, caractéristiques des vêtements Agnès b.

IV – Ce qu’il faut retenir

Les pièces Agnès b. sont confortables et la qualité des tissus utilisés pour la fabrication vous garantissent la longévité.
On vous conseille donc de choisir des pièces que vous aurez envie de garder, qui seront de plus en plus belles en vieillissant d’autant que les coupes elles, traverseront les modes.
Pour ceux qui ont les moyens Agnès b. reste une référence du prêt à porter haut de gamme, aux rapport qualité/prix excellent et dont on aime porter les vêtements pendant longtemps.

pubstenuebusiness2

Mes secrets pour bien s habiller

Recevez lundi et jeudi par email: un conseil pratique, quatre bons plans et deux idées de tenues.