HERSCHEL: LA TENDANCE HERITAGE BIEN EXECUTEE

Herschel : Test du sac Little America

Disclaimer: Pour ce test, j’ai laissé la parole à Clémence qui vous a fait une parfaite synthèse de ce qu’il y a à savoir sur Herschel. Pour avoir souvent été avec moi au Cambodge, elle vous raconte aussi en détails tout ce que ce sac Herschel a pu subir là bas.
Vous allez voir en tout cas que le travail de la marque sur son univers est ultra impressionnant: elle a réussit à partir de quasi rien et à bâtir  un background de caractère digne d’une marque centenaire. 

I PRESENTATION DE LA MARQUE HERSCHEL

1) Les origines

Créée en 2009 par deux canadiens, Jamie et Lyndon Cormack, descendants d’immigrants écossais, la marque doit son nom à la ville natale de ses créateurs (elle existait déjà il y a une centaine d’année et produisait des tonneaux). Notez que la ville d’Herschel cumule actuellement un total de 23 habitants, est perdue quelque part dans l’immensité canadienne et ne doit sa réputation (indirecte) mondiale qu’à cette marque dont l’usine est basée à Vancouver.

HERSCHEL Little America Little America

L’histoire de cette marque est clairement celle d’une success story : un an après sa création, les ventes explosaient de manière vertigineuse, +900% la deuxième année et 350% la troisième et la marque s’exportait déjà à l’international.

2) Une marque héritage

La recette du succès d’Herschel ? Des sacs impeccables, aux détails travaillés, au style intemporel mais résolument moderne et, surtout, un talent indéniable pour faire oublier qu’ils sont nouveaux sur le marché. Si vous avez 25 ans, vous vous souviendrez avec nostalgie (ou pas, d’ailleurs) des Eastpacks que tout le monde avait sur le dos à l’époque, et bien du côté de Londres, Herschel a effacé Eastpack dans l’esprit des fashionistas. Cette confusion vient de l’esprit héritage de la marque.

Jamie et Lyndon Cormarck ont en effet été les premiers à adapter la tendance mode du moment au sac à dos. Leurs sacs ont un air d’éternité : forme résolument rétro, classique, ancrée dans l’imaginaire collectif, associée à des couleurs, motifs et détails modernes. Que vous ayez ou non déjà vu un Herschel, le sac vous semblera familier.
La méthode de travail des créateurs reflète cette volonté d’intemporalité : leur atelier regorge de pièces vintage, trouvées au hasard des marchés, qu’ils dissèquent, étudient et assemblent. Un travail créatif qui, évidemment, plaît.

test-herschel-little-america-sac-dos-backpack-background

Associez à cela une identité travaillée, rattachée à une histoire familiale et humaine, et vous avez Herschel. Avant de parler de sacs, la marque parle en effet du Saskatchewan, de la vie des grand-parents dans l’arrière-pays canadien et d’une universalité des voyages et des découvertes.

HERSCHEL Little America Little America

Les lacs du Saskatchewan, une région avec des paysages de cartes postales dont Herschel puise une grosse partie de son inspiration outdoor

3) Les modèles

Les modèles emblématiques de la marque sont représentatifs de ses valeurs : observez l’Heritage ou encore Little America, vous trouverez les détails qui ont fait le succès de la marque. Des formes qui évoquent tour à tour le sac à dos d’étudiant ou de montagne, de ville ou de randonnée, avec des empiècements de cuir qui donne à l’ensemble un air rétro. Le lash tab (ce losange de cuir à l’avant du sac) du modèle Heritage est un élément pratique des sacs à dos de montagne de l’époque que la marque a adopté et quasiment transformé en motif emblématique.

test-herschel-little-america-sac-dos-backpack-heritage

test-herschel-little-america-sac-dos-backpack-lookbook

Mais en 5 ans la marque s’est diversifiée, elle propose désormais une gamme de sacs quasiment exhaustive : de la valise à la trousse de toilette en passant par le sac-banane et les portefeuilles, vous pouvez vous équiper intégralement pour votre prochain voyage. Les Cormack se sont même lancé dans le couvre-chef avec une série de casquettes et bonnets essentiellement.

II TEST DU LITTLE AMERICA HERSCHEL

1) Caractéristiques

Le Little America est un des tous premiers modèles de la marque, il s’agit d’un sac à dos tendance héritage, reconnaissable au premier coup d’oeil et que vous avez probablement déjà dû croiser si vous vivez à Paris.
On l’a dit, ce sac fait partie des formes iconiques de la marque, associant le style d’un sac à dos de montagne classique à des fonctionnalités et un confort moderne. La forme du sac, les lanière de cuir, le rabat supérieur et le cordon de fermeture, tout cela relève de l’inspiration héritage.

 

Une association de formes, de couleurs et de matières qui sent effectivement bon la tradition

Les bretelles profilées, le rembourrage respirant en résille à l’arrière, la pochette interne, relèvent des améliorations modernes propres à la marque. Ajoutez une toile solide à la couleur contemporaine et une doublure rayée et vous avez un sac design, pratique et confortable.

HERSCHEL Little America Little America

Le dos est prévu pour être le plus respirant possible, et ça aide bien lorsqu’on est au Cambodge

Le Little America est un sac de toile fermé par un système de lacet et de sangles aimantées de 50 x 28 cm environ pour une contenance de 25l (format idéal pour un bagage cabine), décliné en 50 couleurs (de quoi trouver votre bonheur).
Les avantages de la gamme :
• 100% polyester, ce qui assure un entretien facile (souvent utile, nous en parlerons plus bas mais tout peut arriver à un sac à dos et il faut parfois pouvoir le désinfecter à l’eau bouillante…) ;
• poche interne rembourrée pour transporter votre ordinateur portable; (note de Valéry: elle est malheureusement trop petite pour un ordinateur 15″)
• poche extérieure avec porte-clés intégré et fermeture-éclair dissimulée (basique mais essentiel).

Voilà pour les caractéristiques du produit, passons à notre test !

2) Les finitions

Le principal avantage du Little America est probablement sa flexibilité d’utilisation. Ses dimensions en font un sac de voyage confortable, mais vous pouvez aussi bien l’utiliser comme sac de ville.

J’étais personnellement un peu dubitative quant au moyen de fermeture du sac (lacet et magnets) mais la corde ne bouge pas et les sangles sont de qualité, aucun problème d’ouverture intempestive, donc !

Et l’absence de fermeture-éclair sur la poche principale permet d’éviter une usure précoce ou un défaut de fabrication (si vous n’avez jamais eu de sac dont la fermeture-éclair se soit cassée au pire moment possible, vous faites partie d’une rare élite !)

Même si on n’a pas une fermeture éclaire, on obtient un résultat tout de même relativement hermétique lorsque le cordon est noué à fond

Pour un sac qui a clairement été conçu avec un focus sur le design, le Little America est une très bonne surprise. Outre la qualité des détails déjà évoquée (doublure signature, coutures extérieures soignées, sangles d’épaule profilées, …), le confort et la solidité des matériaux ne laissent pas à désirer. Malgré les craintes que peuvent éveiller les sangles en cuir qui ferment le sac mais paraissent essentiellement décoratives, elles ne bougent pas et supportent même plutôt bien l’humidité (en tout cas, les embruns et autres sécrétions naturelles ne les ont pas fait bouger).

3) Le test Jamais Vulgaire (histoire de vous donner une idée des conditions dans lesquelles ce sac a été utilisé)

Après une utilisation courante (c’est-à-dire citadine) et quasi quotidienne du sac pour tester son confort, sa praticité et sa résistance (les 3 tests passés avec succès) pendant plusieurs mois, le sac a été emmené en voyage pour ce qui a été un véritable baptême. Sans vouloir trop insister sur le côté “voyage à la mer” et “île paradisiaque cambodgienne”, vu que l’automne arrive pour vous, il faut quand même que vous sachiez que c’est là que l’on est allé. Ce sac de ville c’est donc l’espace d’un week-end transformé en backpack, transportant non seulement son contenu habituel (un pc, un peu d’argent, des clés, des papiers…) mais aussi son lot de vêtements de rechange, maillot de bain, crème solaire, serviette, appareil photo…

Autant vous le dire tout de suite : il a très bien tenu le voyage. Bon, on ne va pas se mentir, ce n’est pas avec ce sac que vous allez partir en randonnée version camping sauvage à affronter les éléments pendant des mois : c’est un sac en toile quand même avec un minimum d’imperméabilité. Mais il est très pratique pour un week-end et surtout il résiste à l’eau (le sac résiste, pas les affaires que vous avez à l’intérieur évidemment).

Cette affirmation a été validé par 2 expériences absolument valides : les embruns sur le bateau et un chien qui a décidé de se soulager sur le sac… Résultat : le cuir n’a quasiment pas bougé malgré un contact répété avec des liquides et, après lavage, il n’y a plus aucune trace de pipi de chien.

Au final, on peut affirmer que le Little America est un excellent choix pour un sac de tous les jours ou de voyage (au sens bagage cabine) : élégant, simple, fonctionnel et confortable, il est disponible dans un nombre de couleurs assez varié pour que vous y trouviez l’accord parfait. Le prix est plus que raisonnable et le sac vous durera longtemps comme sac de ville si vous ne le surchargez pas. Il n’est cependant pas prévu pour plus qu’un usage modéré et risque de fatiguer plus rapidement si vous en faites un sac de rando ou autre.

III DERNIERES RECOMMANDATIONS POUR BIEN CHOISIR SON BACKPACK

Quelques conseils rapides pour conclure !

Evitez de choisir votre sac en fonction du prix. Comme pour tout, préférez investir dans un produit de qualité qui vous durera plusieurs années que d’en racheter un chaque année.

1) Vos besoins

Définissez vos besoins : vous faut-il une sacoche, un sac à dos, … . Est-ce pour un usage quotidien ou occasionnel ? Dans un cadre professionnel ou de loisir ?
Les sacoches sont plus pratiques en ville que les sacs à dos puisqu’elles vous permettent d’accéder rapidement à vos effets personnels. Mais si vous transportez ne serait-ce qu’un ordinateur, votre dos vous le fera rapidement sentir (je sais de quoi je parle, je n’ai que des sacoches ou des sacs de sport à bandoulière. C’est stupide, ne faites pas ça !)
Si vous cherchez un sac plus malléable qui puisse faire office de sac de travail et de voyage, optez pour un sac à dos.

Adaptez votre choix à vos besoins. Le Little America est très bien pour un usage citadin quotidien avec une charge moyenne et vous suivra fidèlement en voyage pour peu que vous voyagiez confortablement. Si vous avez des besoins plus conséquent, investissez dans un matériel pour solide et moins perméable que de la toile.

2) Les détails

Pour déterminer la qualité d’un sac, observez-en l’intérieur et l’extérieur, et soyez attentifs aux détails :
coutures inégales ou négligées qui pourrait facilement se défaire ;
bords de tissu bruts ou effilochés qui pourrait se déchirer ;
fermetures-éclairs ouvertement exposés aux intempéries (les rabats de tissu permettent d’éviter les écoulements d’eau dans le sac).

CONCLUSION (PAR VALERY)

Casual: 10/10 Vous aurez compris que ce genre de sacs est bien adapté à un registre casual/workwear (mais ne se porte évidemment ni avec un blazer ni avec une veste de costume, à la rigueur avec une slack jacket)
Formal: 0/10 (ce n’est pas du tout fait pour)
Rapport qualité/prix: 8/10 (un poil cher au vu des matières utilisés, mais je peux vous dire un an plus tard qu’il est bien parti pour me durer des années)
Prise de risques: 0/10

Le sac Herschel Little America est disponible sur le site de la marque

Merci à Clara Martinage de l’agence Zmirov pour m’avoir permit l’année dernière de réaliser ce test. 

  • jamaisvulgaire

    Je te dis si je vois ça !

Mes secrets pour bien s habiller

Recevez lundi et jeudi par email: un conseil pratique, quatre bons plans et deux idées de tenues.