La veste et le blazer pour homme: introduction (article invité, par Bw-Yw)

Disclaimer: Le thème de cet article invité du blog Be what you wear a été remis à jour: je vous invite à consulter le guide vestes homme ou le guide blazer homme pour une version plus complète et actuelle. 

Lorsque Valery nous a proposé d’écrire un article pour Jamais Vulgaire, nous avons instantanément réalisé que nous avions un point de vue engagé à offrir, et même à débattre. En effet, vous voyez ici de nombreuses pièces basiques du vestiaire masculin, qu’elles soient détournées ou non, et nous ne dérogerons pas à la règle.

Sans plus attendre, en faisant un rapide détour sur ce que vous savez probablement déjà, nous allons aujourd’hui vous parler du blazer pour homme, et de tout ce que vous pouvez faire de génial avec cette pièce indispensable.

Le blazer pour homme en quelques classiques.

Quand on vous parle de blazers, vous voyez probablement ce que nous connaissions tous à nos débuts : un blazer bleu marine, et un ou deux blazers gris. C’est une très bonne chose et c’est par là que vous devez commencer votre quête ! Seulement si ces pièces sont géniales, pratiques et peut être même indispensables : elles ne font pas tout.

blazer-homme-bleu-suitsupply

Dès que vous arriverez un peu plus loin, vous vous ennuierez vite avec ces couleurs, et notamment si vous ne jouez pas sur d’autres détails, sur des motifs, des modifications que de nombreuses marques apportent à cette pièce.

Vous trouverez ces classiques dans de très nombreuses marques, mais sachez toutefois que vous devrez choisir : si vous voulez de la qualité (la vraie), elle a un prix.

Ne comptez pas trouver un bon blazer à moins de 350-400 euros hors période de soldes. Nous ne sommes pas en train de dire qu’il n’y a pas de blazers à bon rapport qualité/prix en dessous de ce prix, nous sommes en train de dire que le niveau de finitions, de construction et de fit s’en ressentira d’autant plus si vous ne sacrifiez pas un budget conséquent dans le choix de cette pièce.

Vous pourrez tout de même trouver des choses acceptables autour de 100-200 euros chez Zara, Topman ou Asos, si vous cherchez une bonne coupe à petit budget.

Un point important : si vous n’avez pas les moyens d’aller vers le milieu ou le haut de gamme, vous devez délaisser la qualité des matières, au profit de la qualité de la coupe. On transige sur la matière, jamais sur la coupe.

Heureusement pour nous, il existe de très nombreuses variantes du blazer : entrons au coeur de ce sujet qui nous tient à coeur.

Les caractéristiques d’une veste :

La coupe

veste-droite-croisee-blazer-homme

Droite ou croisée. Le veste droite est la plus répandue de nos jours, c’est la veste incontournable d’une garde robe. Simple, facile à enfiler et à porter. Et il y a l’autre, la veste croisée, plus habillée que sa consoeur. Elle est depuis quelques temps sujette à un retour dans les bonnes grâces des élégants. Il faut bien dire que la veste croisée a plus d’impact, elle donne très rapidement beaucoup de prestance. Une veste croisée sera cintrée et près du corps, c’est une forme qui ne tolère pas l’approximation.

Les épaules

Il y a deux écoles principales et des dizaines de variations autour de celles-ci ! Il faut dissocier l’épaule anglaise structurée, avec une épaulette (ce que certains appellent le padding) et l’épaule napolitaine souple et sans épaulette. Elle est plus simple et dégage une nonchalance propre au style italien. C’est parfait pour une veste d’été où tout se passe dans la décontraction, et c’est à vous de voir ce que vous préférez, mais ce sont vraiment deux formes différentes qui méritent de cohabiter dans votre armoire.

Le boutonnage

Les boutonnages à privilégier sont les deux boutons et un bouton. Sidney préfère les uns boutons, car fermés, ils soulignent facilement le cintrage, et sont plus épurés. C’est un choix esthétique. Le deux boutons est également très facile, et c’est le meilleur moyen de ne pas faire d’erreur ! Enfin rappelez-vous que l’on ne ferme jamais le dernier bouton d’une veste.

Le revers

comment-choisir-revers-blazer-homme-styleforum

Les formes de revers sont également très nombreuses. Il est toutefois bon de remarquer là aussi deux styles qui reviennent plus souvent que d’autres. Le revers à cran (notch lapel) que l’on voit sur la plupart des vestes, et le revers aigu (peak lapel). C’est ici vraiment une histoire de goût personnel, il faut choisir ce que l’on préfère. Souvenez-vous juste que vous devez choisir la largeur de vos revers en fonction de votre carrure, pour ne pas avoir l’air d’être noyé par vos revers trop larges ou étouffé par des revers trop étroits.

Motifs et imprimés

jeremy-kohlmann-bwyw-blazer-fleurs

Grand fan de motifs, jérémy peut vous en dire long sur les imprimés. Qu’ils soient fleuris, animaliers, ou simplement prince de Galles, les motifs et les imprimés divers peuvent vraiment donner ce quelque chose en plus qui manque à votre tenue.

Attention tout de même à ne pas en abuser, les imprimés ne sont pas toujours faciles à porter, et vous devrez porter des pièces basiques pour le reste de votre tenue.

Si les motifs sont trop osés pour vous, vous pouvez tout de même vous rabattre sur des couleurs chinés comme en en trouve par exemple ci-dessous chez Anthony Garcon :

anthony-garcon-costume-the-imperator

Les matières

laine

Plutôt que de parler des heures de chaque matière qui mériterait un article complet à elle seule, nous vous proposons ici quelques matières cool que nous apprécions particulièrement.

laine : C’est la matière reine pour faire des vestes, vous en trouverez partout, de Zara à Hermes et de toutes les qualités possibles. Une belle laine est un gage de durabilité pour la veste ainsi que la garantie d’une belle tenue.

tweed : Très rustique, le tweed est le plus souvent réservé à l’usage des vestes sports. Evitez les vestes en tweed si vous débutez, elles ne sont pas facile à porter et vous ressemblerez vite à un chasseur écossais.

matières légères (lin et seersucker) : Parfaites pour l’été, ces matières respirent et sont agréables à porter. Vous n’en trouverez hélas pas en entrée de gamme, une belle veste en lin ou en seersucker a un certain prix.

cachemire : Une des meilleurs étoffes qui possède un tombé et des reflets uniques. Très douce elle tient aussi assez chaud. Là encore, le cachemire a un prix, et si vous trouverez de beaux cardigans chez Monoprix, n’espérez pas en faire autant pour une veste.

En plus des matières, il existe un grand nombre de détails, de twist, de possibilités avec un blazer, en voici quelques uns :

Les coudières

Très casual, on ne les trouve que sur les country jacket et les vestes de chasse. Si vous êtes jeune ce n’est vraiment pas ce que l’on vous conseille de porter. C’est assez vieux, et cela peut surcharger la pièce. De belles coudières sont rares à des prix abordables. En un mot : Oubliez (pour le moment). Toutefois comme on le dit toujours si vous aimez, portez-le. Faites-le seulement en connaissance de cause.

Les détails

Les boutons

En corne, en bois, en plastique, en métal etc… on peut trouver de tout pour des résultats plus ou moins réussis. Nous rentrons ici dans les détails, mais le diable s’y cache, et c’est à ces derniers que l’on remarque un puriste.

La doublure

En soie, coton ou viscose généralement, mais l’on trouve également des vestes semi-doublées ou sans doublure. En général ce sont des vestes d’été qui doivent être légères et aérées. Optez pour ce qui vous conviendra le mieux en fonction du temps et de vos goûts personnels (la doublure est un détail secret qui n’appartiendra qu’à vous la plupart du temps).

Conclusion

Vous l’aurez compris, la veste peut être érigée au rang d’art comme c’est le cas chez les tailleurs que l’on ne citera plus, mais c’est aussi une pièce formidable avec un grand nombre de twist possibles ! Couleurs, matières, boutonnage, revers, imprimés, empiècements : vous pouvez tout tenter avec un blazer si vous maîtrisez le reste de votre garde robe !

Le meilleur conseil que l’on puisse encore vous donner est d’essayer. Entrez dans les boutiques et les ateliers, touchez les tissus, essayez les vestes. C’est de cette façon que vous vous ferez une idée de ce qui vous plaît vraiment et que vous trouverez la veste qui vous convient le mieux dans la meilleure marque pour vous.

Et en attendant, chaque membre de l’équipe a sélectionné pour vous 2 vestes qu’il aime particulièrement (sans lien d’affiliation, bien entendu !).

Alors, qu’en dites vous ?

Le choix de Jérémy: la veste à motifs La Comédie Humaine et le blazer Suit Supply

Comme tout le monde le sait (dans mes amis), j’aime particulièrement les vestes croisées et les imprimés, c’est pourquoi j’ai choisi ces deux choses pour ma petite sélection.

Tout d’abord, une veste croisé imprimé camouflage de chez La Comédie humaine, marque plutôt haut de gamme dans le prêt à porter :

veste-raphael-de-valentin-camouflage-a-fines-rayures-vert-et-beige

Vous la trouverez chez la Comédie Humaine ( ) pour 420 euros.

Et pour les budgets plus raisonnables, un beau croisé bleu de chez Suit Supply, une marque de prêt à porter que l’on ne trouve hélas pas en France, mais qui est très intéressante selon moi en raison de belles matières pour des prix tout à fait abordables pour un blazer ou un costume.

veste-bleue-croisee-suit-supply

Vous la trouverez sur SuitSupply ( ) pour 259 euros.

Le choix de Sidney: veste brodée Balmain et blazer en cordura écléctic

Pour commencer, ce blazer brodé Balmain absolument incroyable. C’est l’une de mes maisons préférées, les prix sont prohibitifs mais les vêtements sont toujours très beaux avec de superbes matières.

blazer-brode-balmain

Et pour finir ce blazer de la marque Eclectic. Il est fait en cordura (du nylon), un tissu utilisé par l’armée américaine. Ce tissu est conçu pour résister à toute sorte de tension. Il est littéralement indéchirable ! La matière est également très souple, ce qui rend la veste vraiment confortable en plus de sa magnifique construction traditionnelle (emmanchure haute et étroite, ainsi que l’entoilage intégral).

blazer-cordura-eclectic

Le choix d’Adrien : la veste à empiècement Cavalier Bleu et la veste col tailleur Sébastien Blondin

veste-ceracolla-cavalier-bleu

460 euros chez Cavalier Bleu

Ce blazer en laine Vitale Barberis (très vieille – 80 ans – et très renommée filature italienne) possède une construction semi-entoilée. Concrètement, cela signifie que l’intérieur du plastron n’est pas thermocollé. Une construction traditionnelle qui allonge considérablement la durée de vie d’un blazer. La veste combine empiècements en cuir et laine, pour un résultat original et très concluant. Ce que j’aime, c’est le côté casual, décontracté de la veste, et ce côté “facile-à-porter” grâce aux couleurs basiques.

veste-col-tailleur-sebastien-blondin

425 euros chez Sébastien Blondin

Une veste venue d’un autre monde, avec son col tailleur, ses revers aigus, et ce côté très épuré. Grâce au bouton pression, le blazer garde un côté net, efficace, sans bavure. J’aime beaucoup ce détournement, il nous “force”, d’une certaine manière, à apprécier à la fois l’originalité du style et la qualité des finitions. Un blazer rock/urbain/tendance réussi.

Le thème de cet article invité du blog Be what you wear a été remis à jour: je vous invite à consulter le guide vestes homme ou le guide blazer homme pour une version plus complète et actuelle.

Jeremy, Sidney et Adrien, gentlemen à vestes, habituellement sur Be What You Wear

Présentation de Jerémy, rédacteur en chef de bw-yw:

Jérémy Kohlmann : Chroniqueur mode et rédacteur en chef du blog Be What You Wear, je m’intéresse à l’univers de la mode masculine depuis maintenant plus de deux ans. Alsacien dans l’âme et Parisien d’adoption, sinon je suis aussi fan de kiri.

Aller plus vite et ne pas se tromper

Notre guide payant, pour aller directement et rapidement à l’essentiel, avec un concentré de nos meilleurs conseils et des marques avec un rapport qualité/prix exceptionnel, dont on ne parle pas sur les sites francophones:

guide-veste-costume-articles

pubstenuebusiness

  • jeremy bw-yw.com

    Merci encore d’avoir accueilli notre article 😉 !

  • Lucas Orizoli

    Merci pour cet article vraiment intéressant et d’autant plus que je cherche à me construire des basiques solides.

    J’ai une question sur la taille:

    La légère tension exercée par la couture sur le devant des épaules est il un signe que la veste est trop petite, un mauvais positionnement de la manche ou est ce normale car l’épaule doit être maintenu ?

    Je trouve peu de vestes réellement confortable aux épaules (j’ai des épaules un peu imposantes) et l’espace laissé aux aisselles me permettent rarement d’y laisser passé le plat de ma main.

    • jeremy bw-yw.com

      Ca peut être un problème de taille Lucas, après ça dépend du montage de la veste, des finitions etc…
      Idéalement il faudrait voir ça en photo ! Sinon tu as toujours l’option de prendre une ou deux tailles au dessus et de faire recintrer la veste et raccourcir les manches par un bon retoucheur 🙂

      • Lucas Orizoli

        Merci pour ta réponse 🙂
        En effet je fais du 50 en epaule et pour le cintrage souvent un 48.
        Les blazers que j’envisage me ferrait faire des retouches de manche, longueur de veste et cintrage pour avoir des épaules correctes.

        Quand on est prêt à investir entre 400 et 600€ dans une veste mais qu’elle comporte des retouches éventuelles vaut il mieux pas de tourner vers le sur mesure ou demi mesure ? (Après avoir essayer un grand nombre de vestes bien entendu « article précédent de Valérie)

        • jeremy bw-yw.com

          A ce prix à mon avis tu es encore plus à l’aise dans le prêt à porter 🙂 Il faut juste trouver la coupe qui te va le mieux.

  • Merci pour cet article !

    Je souhaitais me commander une veste sur le site tailor4less (je ne sais pas si je peux poster le lien ?)

    Quelqu’un a déjà commandé ? Qu’en pensez vous ?

Mes secrets pour bien s habiller

Recevez lundi et jeudi par email: un conseil pratique, quatre bons plans et deux idées de tenues.