BIEN S’HABILLER QUAND IL FAIT FROID: CONSEILS, SELECTION ET INFOGRAPHIE

Ca faisait assez longtemps qu’il n’y avait pas eu de gros articles de conseils de style: en grande partie car c’est long à rédiger et que le travail de mise en page est souvent fastidieux.

Vu les températures actuelles, celui-ci tombe à pic, même s’il arrive un peu tard dans la saison: il sera remis à jour dès la fin de l’Automne prochain.

L’article étant relativement long, les sélections proposées ne sont pas exhaustives: on a simplement retenu les meilleurs rapports qualité/prix, ce qu’on a pu déjà tester, et surtout ce qui était encore dispo après les soldes. (c’est un peu ça qui est dommage dans la mode, avoir des collections Printemps/Ete qui arrivent alors qu’il fait encore -5 dehors).

C’est un peu une sorte de survival kit si vous n’aviez comme moi pas anticipé un froid qui se prolonge autant.

I BIEN S’HABILLER QUAND IL FAIT FROID: BIEN GERER SES COUCHES

Première couche près du corps

Elle doit être à la fois chaude, mais doit aussi permettre d’évacuer la transpiration, ce que fait malheureusement très mal le coton. Il est du coup préférable d’opter pour des mix coton/synthétiques.

J’ai une grosse préférence pour la gamme Heattech d’Uniqlo, et je parle aussi bien de la gamme de t-shirt que de la gamme de collants, qui deviennent extrêmement utiles sous les 5 degrés. (même si on est forcément beaucoup moins présentables en se déshabillant).
Les gammes Hetteach sont disponibles en plusieurs formats: restez-en aux deux premiers si vous êtes en ville. Sauf s’il fait régulièrement des températures négatives. La gamme la plus chaude est par contre bien utile à la montagne.

bien-shabiller-hiver-heattech

Disponible ici

La seconde couche: elle conserve la chaleur émise par votre corps

L’idée de la seconde couche est de retenir le plus possible l’air (chaud) produit par votre corps. Du fait de ses propriétés thermiques, la laine est la plus adaptée pour ça car elle retient bien la chaleur grâce à au maillage des pulls.
Vous retrouverez plus bas une sélection de pulls en laine

Par dessus le pull, vous pouvez aussi opter pour un blazer en tweed ou un gilet. Dans une tenue casual, j’ai une grosse préférence pour la combinaison chemise en flanelle + pull grosse maille:

2018-05-26 20.27.52bien-shabiller-hiver-layering-2

Dernière couche: isolante

Pour la dernière couche isolante, vous pouvez choisir soit une pièce technique (parka, coupe-vent, doudoune) soit une pièce plus urbaine (manteau en laine ou blouson en cuir). Les premières conviendront mieux aux grands froids, et seront en tout cas les plus adaptées en cas de fortes chutes de neiges.

Un gros blouson en cuir peut par exemple faire l’affaire:

bien-shabiller-hiver-layering

II BIEN S’HABILLER QUAND IL FAIT FROID: PROTEGER LES EXTREMITES

C’est du bon sens: si les extrêmités sont mal couvertes, alors tout le reste n’aura servi à rien. Il faut en particulier penser aux mains, au cou, à la tête et aux pieds.

Gants: la doublure et la forme

Pour cette pièce, on adopte la même logique que pour le corps: à savoir une couche qui va maintenir la chaleur (donc de préférence de la laine, du cachemire ou éventuellement de la soie qui est aussi un bon régulateur thermique) et une autre qui va isoler des éléments (souvent de la pluie ou de la neige).
C’est pour ça évidemment que les gants en cuir sont doublés, et que les gants en laine sont souvent insuffisants, sauf lors de froids secs.

La logique d’épaisseur des couches s’applique aussi: j’éviterais donc les gants doublés en soie, qui sont pratiques pour la mi-saison mais insuffisants pour moi en dessous des 5 degrés. Gardez cependant à l’esprit que les gants sont censés refléter la forme de vos mains, et donc vous faire des doigts longs et fins, et non pas courts et patauds. Privilégiez donc les gants doublés en cachemire ou en alpaga: il s’agit probablement des meilleurs compromis pour avoir une épaisseur minimum sans déformer vos doigts.

Même si sur la forme des doigts l’esthétique est perfectible, ce modèle d’Atelier Particulier reste tout de même sur le meilleur rapport qualité/prix pour des gants en cuir d’agneau doublés en cachemire:

AP_gants_cuir+homme+n1_E_001

Disponible chez Atelier Particulier à 65 euros

L’écharpe: un volume minimum, sans trop se prendre la tête sur le noeud

Je ne suis personnellement pas fan des noeuds d’écharpes ultra stylisés quand il fait un froid polaire, et je préfère un double noeud simple, qui reste esthétique tout en enveloppant bien l’ensemble du coup et en répartissant correctement le volume.

Là encore Atelier Particulier proposait de bonnes écharpes en cachemire écossais bien épais. Elles ne sont plus disponibles mais la sélection actuelle reste intéressante, en particulier les modèles en zibeline et en laine vierge.

bien-shabiller-hiver-froid-echarpe

Disponible ici à partir de 45 euros

Le bonnet

Le bonnet est la solution la plus simple: le froid actuel ne justifie pas vraiment l’usage d’une chapka comme on le voit dans les infographies de la partie suivante. On privilégiera évidemment un bonnet en laine, cachemire ou angora. La partie isolation sera quant à elle apportée par la capuche (car s’il pleut ou neige, vous aurez évidemment mis une parka)

Encore une fois, Atelier Particulier propose un très bon modèle en laine angora et laine geelong.(troisième fois que je cite la même marque, mais c’est le meilleur rapport qualité/prix du moment en accessoires). Seul reproche: je le trouve un poil petit à mon goût:

AP_bonnet_angora+&+laine+n1_marine_001

Disponible ici à 35 euros

Les chaussettes et chaussures

La plupart du temps, de bonnes chaussettes en laine suffiront largement. En cas de grands froids ou de neige épaisse, on peut envisager des sous chaussettes. Uniqlo ne semble pas en proposer mais Damart le fait (c’était un peu la marque de référence des sous-vêtements technqiues).

Bien-shabiller-froid-chaussettes-soie

Disponible chez Damart à 19 euros.

Avec par dessus des chaussettes épaisses en laine, comme par exemple les chaussettes de randonnée de chez Mes Chaussettes Rouges (attention cependant, leur épaisseur font qu’elles ne conviendront pas à des chaussures de ville)

chaussettes-randonnee

Disponible sur Mes Chaussettes Rouges à 21 euros

Dans un contexte urbain normal et par froid sec, vous pouvez vous contenter de chaussettes en laine classiques par dessus vos chaussettes en soie, la combinaison des deux sera largement suffisante.

Enfin pour les chaussures, pas besoin de changer quoi que ce soit en cas de froid sec. Par contre, en cas de neige (comme à Paris il y a quelques semaines) c’est bien sûr différent: privilégiez les bottes mais si vous devez vraiment porter des chaussures basses, alors prenez en avec semelles Vibram ou Dainite.
On en trouve chez Orban’s avec par exemple ce modèle de double boucle:

derby-double-boucle-mayfair-marron-fonce

Disponible chez Orban’s à 150 euros

II BIEN S’HABILLER QUAND IL FAIT FROID: CONSEILS DE STYLE

J’ai traduit pour vous deux infographies qui illustrent plutôt bien ce concept de layering. Certaines parties sont cependant à prendre avec des pincettes car elles ont à la base été faites pour un public américain qui fait face à des températures largement inférieures aux nôtres, et que certains partis pris stylistiques sont très différents. (pas besoin de chapka par exemple..)

En formel (et en ville)

Vous ne pourrez évidemment pas multiplier les couches sous votre costume, il convient donc de particulièrement bien les choisir.

bien-shabiller-froid

Chemise en oxford

Dans le cadre formel, l’oxford est probablement le tissage le plus lourd, et qui passera le plus inaperçu avec un costume. Attention par contre à ne pas choisir les finitions d’une chemise oxford casual (gorge apparente, col boutonné, poche poitrine): elle doit être la plus lisse et sobre possible.

chemise-oxford-pied-de-poule

Chemise Office Artist oxford, disponible ici à 94 euros

chemise-pied-de-puce-bleu

Chemise Hast royal oxford disponible ici à 59 euros

chemise-oxford-pied-de-poule

Chemise Premiere Manche oxford pied de poule disponible ici à 56 euros

Costume en flanelle de laine

Vous pouvez en trouver par exemple chez Pini Parma, compliqué de vous proposer d’autres marques (avec un bon rapport qualité/prix) car on est en fin de saison…

bien-shabiller-hiver-pini-parma-flanelle

Disponible chez Pini Parma à 520 euros

bien-shabiller-hiver-froid-pini-parma-flanelle

Disponible chez Pini Parma à 520 euros

Cravate en flanelle de laine

AP_cravate_laine+n2_BEC_002

Disponible chez Atelier Particulier à 45 euros

Manteau laine/cachemire

Les manteaux laine/cachemire sont d’excellents rapports qualité/prix et proposent un bon compromis entre la durabilité de la laine et la douceur du cachemire (ainsi que ses propriétés de régulation thermique). Gastby Paris en propose de très bons (qu’on a d’ailleurs testé ici):

caban-bleu-marine-laine-cachemire
Disponible chez Gastby Paris à 265 euros

Doudoune ultra compacte

C’est ce que je porte sous mon blouson en cuir, mais aussi maintenant sous mes vestes: elles sont pile assez fines pour ne pas spécialement se remarquer de l’extérieur. Ca change vraiment tout niveau isolation (à tel point que je me demandais comment je faisais avant d’en porter)

Voici le modèle pour lequel j’ai opté: avec des manches longues pour tenir le plus chaud possible mais sans de col montant ni de capuche pour rester discret. :

goods_58_400501

Disponible chez Uniqlo à 59 euros

Gilets sans manches

Cadot est le spécialiste en la matière, avec à chaque fois des laines subtilement travaillées (en général des flanelles FBC) et des couleurs intéressantes comme cette nuance chataîgne:

bien-shabiller-hiver-gilet-cadot

Disponible chez Cadot à 210 euros

Casual (et par grand froid)

La fameuse infographie dont je vous parlais, évidemment certaines des options mentionnées ne sont adaptées qu’à des froids polaires (en dessous des -20): mais si jamais vous avez à faire à ce genre d’environnement vous saurez quoi prévoir.

bien-shabiller-hiver-casual

Chemise flanelle épaisse

On en trouve notamment chez Hast, Office Artist, Première Manche, BonneGueule ou encore Octobre Editions. L’épaisseur de la flanelle compte pour beaucoup.
S’il y a des motifs, soyez vigilants sur le contraste de couleur.

J’ai personnellement été très agréablement surpris par l’épaisseur des flanelles de chez Octobre Editions, et leur rapport qualité/prix:

39260

Disponible chez Octobre Editions à 90 euros

Grosse maille (de préférence pull col rond)

On en trouve chez Paris-Yorker, Octobre Editions ou encore Six&Sept: privilégiez un maillage bien serré, une laine bien lourde et surtout des bords côtes renforcés.
C’est une très bonne pièce pour rajouter un peu de texture à vos tenues.

En terme de texture, j’ai beaucoup aimé le pull de chez Octobre Editions:

39590

Disponible chez Octobre Editions à 110 euros

Mais en terme de rapport qualité/prix, Paris-Yorker reste difficile à battre:

bien-shabiller-hiver-pulls-paris-yorker

Disponible ici

Pantalon laine

Une solution parfaite par temps de froid sec (évidemment, ça ne convient pas pour le ski).

BonneGueule est probablement l’une des seules marques à avoir en permanence des pantalons en flanelle disponibles (vu que la marque ne suit pas la logique de saison)

cardigan-superyak-13-1170px (1)

Vous retrouverez d’autres modèles ici, aux alentours des 120 euros.

Il en reste également quelques un chez Gastby Paris à 116 euros:

pantlon-flanelle-classique-rouge

Disponible chez Gastby Paris à 116 euros.

Doudoune

Encore une fois, plutôt un modèle fin (comme celui mentionné pour les tenues formelles).

Blouson ou manteau

Un blouson en cuir matelassé et bien épais si vous êtes en ville fera parfaitement l’affaire. Une parka, plus longue, est préférable si vous êtes au ski ou en cas de neige: j’ai en particulier repéré celle-ci de Cadot. Elle illustre bien le principe d’une couche intermédiaire de chaleur (avec la laine moutonnée) sous la couche isolante, ici le coton ventile (un coton avec un tissage ultra serré).

CADOT_AH17_PARKA_SCHAFFER_07

Disponible chez Cadot à 580 euros.

  • David Chapet

    Super article ça vaudrait le coup de le mettre à jour avant l’hiver prochain quand toutes les marques auront leurs stocks 😉
    Sinon attention la photo de la 1ere chemise formelle est une première manche et non office artist
    Et dans le gilet sans manche c’est VBC et non FBC (provenance du tissu)

    • Gustave Uhlig

      Salut David !

      Merci pour tes corrections, on va ajuster le tir 😉
      Effectivement tu marques également un point, l’article sort un peu tard… Mais dans certaines régions l’hiver se prolonge aisément jusqu’à fin mars héhé

    • Gustave Uhlig

      Merci pour vos remarques, une erreur d’étourderie sans doute !

  • Anthony

    Bonjour,

    Vous connaissez de marques de sous gants ? J’en cherche des fins qui n’entravent pas la mobilité des doigts.

    Merci !

    • Gustave Uhlig

      Bonjour Anthony,

      Je vais poser la question à Valéry et revenir vers vous ensuite 🙂

    • Gustave Uhlig

      Hélas nous n’avons rien à vous recommander pour le moment … Personnellement mes gants sont assez fourrés pour tenir le froid et cela suffit !

Mes secrets pour bien s habiller

Recevez lundi et jeudi par email: un conseil pratique, quatre bons plans et deux idées de tenues.