Les choses essentielles à retenir pour une chemise casual homme

Dans un soucis de précision et d’éthique sartoriale, nous avons parfois plusieurs rubriques concernant une seule pièce du vestiaire masculin. En effet, nous pensons qu’il convient de différencier une chemise formelle d’une chemise casual. Les raisons sont multiples et il serait dommage de ne pas les différencier au risque de commettre une faut de goût. Comme pour les conseils de style de la chemise formelle, nous avons décidés d’énumérer les points cruciaux concernant la chemise casual ! Comme dans les autres rubriques conseils de style vous trouverez les critères sur lesquels il faut porter attention, les différentes combinaisons possibles, des exemples et contre-exemples pour illustrer nos propos.

A. Le tissu/motif/couleur

Commençons par le lin qui est LA matière d’excellence pour l’été car elle absorbe mieux l’humidité et respire mieux que le coton. La flanelle quant à elle comporte un tissage plus épais et qui se porte donc plutôt sur une saison plus fraîche et hivernale, sa texture est d’ailleurs plus travaillée et terme de motifs que le lin qui est très souvent uni. Le denim et chambray quant à eux sont des matières connoté workwear, souples et confortables le travail de la texture sur ces matières peut être très poussé. Le twill et la toile sont aussi des tissages de coton qui peuvent tout à fait se porter en casual.

En ce qui concerne les motifs, on en privilégie plusieurs types comme les carreaux, les fines rayures (à conditions qu’elles ne soient pas bleu-marine car trop formel) mais aussi des motifs plus rares comme le vichy par exemple. Quant aux couleurs, les chemises casual ne souffrent pas du même carcan que les chemises formelles, toutes les couleurs sont éligibles !

DO : La texture très travaillée et épaisse de la flanelle (?) nous permet d’identifier immédiatement le registre casual de celle-ci.

test-howards-chemise-casual-col

DON’T :  Quand je disais que toutes les couleurs étaient admissibles au registre casual je me trompais. Cette chemise essaye d’emprunter ses codes au polo, il n’en résulte qu’un hybride confus.Chemise-de-merde-resizé

 

B. Le fit

Une chemise casual préfère une coupe plus confortable et moins fittée qu’une chemise formelle. La première raison est qu’elle doit être plus ample et plus confortable, de surcroît les matières sont souvent plus lourdes et ça peut être désagréable si la matière frotte trop la peau. Elle doit pouvoir se porter aussi bien en dehors du pantalon que dedans, elle sera donc forcément plus courte qu’une chemise formelle.

DO : Cette chemise chambray possède une belle ligne d’épaule et épouse proprement la morphologie de Valery sans être aussi fittée qu’une chemise formelle. test-swann-oscar-demi-mesure-homme-france-chemise-casual-albiate-face

DON’T : On se demande sérieusement quand cette chemise va exploser… Elle réussit l’exploit d’être à la fois trop large au niveau des bras puis bien trop serrée sur le torse et les épaules qui sont d’ailleurs renfrognées.fit-pété-resizé

C. Les finitions

La chemise casual rencontre les mêmes centres d’intérêts que la chemise formelle en termes de finitions. Il est donc question du col, des manches, du boutonnage, des détails de la couture … Cependant elle doit pouvoir se différencier de celle-ci sur ces mêmes finitions afin de pouvoir continuer à affirmer une différence nette entre cette chemise et celle que vous porterez au bureau. On privilégie donc les cols mou par exemple, les cols rigides sont destinés au port de la cravate et donc du registre formel. La chemise casual se dote parfois d’une poche au dessus du pectoral voire deux (une de chaque coté) contrairement à la chemise formelle sur laquelle c’est prohibé. Dernier point de détail important en ce qui concerne les boutons, plus ils sont visibles plus ils sont casual.

DO : Un col souple, une boutonnière bien visible en nacre, voilà des finitions qui démontrent clairement son appartenance au registre casualtest-chemise-hast-casual-points-col

DON’T : Un col inconnu au bataillon (et c’est tant mieux), une boutonnière certes visible mais dont on s’épargnerait bien cette surpiqûre blanche qui anéantit littéralement toute démarche élégante. Enfin, petite touche finale d’excentricité maladroite, les surpiqûres blanches sur les poignets qui exacerbent l’ensemble. ce-soir-c-sur-je-pecho-resizé

Le guide ultime de la chemise casual homme

Cette rubrique, n’est que le résumé succinct du guide  qui traite de la chose avec une pertinence et une profondeur plus conséquente. N’hésitez pas à le consulter, il fera de vous un consommateur exigeant qu’on ne trompe pas.

Vous avez un doute sur comment bien porter ou choisir une autre pièce du vestiaire masculin ? Prenez donc deux minutes pour lire nos conseils de style sur les costumes formelsla cravate, la chemise formel, les chaussures formelles et le chino !

pubstenuebusiness2