31170_440345210224_713760224_5849102_1009686_n

Article de couverture

Chronique un peu particulière cette semaine, puisqu’on va parler d’une marque qui n’existe plus depuis 2007 à savoir Cloak, crée en 2000 par Alexandre Plokhov, à présent chez Versace et Robert Geller, qui a fondé sa propre marque.

L’âme de la marque vient surtout de Plokhov, ancien spécialiste en missile dans l’armée Soviétique (une reconversion intéressante) qui mélange ici le romantisme à l’univere de l’aristocratie Russe à travers des vêtements impeccablement finis, dans une palette de couleur sombres , et souvent ornés de détails caractéristiques des uniformes militaires, dont Plokhov est passionné.

Inspiré pour sa première collection par le groupe russe Kino, Plokhov a su séduire en retour, à travers les tons sombres de ses collections, des groupes tels qu’Interpol, Elephant ou encore Garbage

Interpol en Cloak

Plutôt que de faire 10000 collections différentes, concentrons nous sur la meilleur, celle de l’automne-hiver 2004-2005, dont les pièces s’arrachent entre initiés

Bel exemple de superposition dans des tons sombres et des subtiles nuances de noir et de violet
 

On remarque un dos bien cintré, ni trop ni trop peu

Gris Blanc Noir, une association de couleur toujours sûre

Ce qu’on ne remarque pas toujours sur les photos de défilé: la construction plutot hors du commun de ce hoodie

Jeu sur la silhouette intéressant: bomber jacket en haut qui donne de l’amplitude au torse qui semble cependant rallongé par la fourche assez longue du pantalon

Surement le curé le plus stylé du monde: veste parfaitement coupée, fermeture asymétrique, rappels discrets et bien dosés de la chemise blanche

Un tuxedo collector: habituellement seuls les revers sont brillants, ici les épaules et le bord des manches le sont également
Pièce difficile à porter mais ici parfaitement intégrée

Grosse superposition encore une fois, on pourrait surement habiller 5 personnes différentes avec tout ce que ce mec porte
Une superposition est réussie quand il devient difficile de clairement identifier les éléments qui la composent

Trench au double col, matière parfaitement fluide

Superposition de trois chapelets: plus gothique tu meurs.
Subtile associations de tons pourpres

Bref, des tenues évidemment difficiles à porter mais avec des pièces collector et qui ne feraient pas tâche dans des films comme « Entretien avec un vampire »

The following two tabs change content below.

Valery

Fondateur de JamaisVulgaire, j'aime le tartan blackwatch (cf ma photo), la Bretagne, le Cambodge et la boxe khmère (qui a inspiré la boxe thaï). Enorme geek devant l'éternel, je passe aussi des heures pour vous à éplucher tous les petits blogs et forums pour vous dénicher les marques les plus improbables.